Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Accident tragique aux Lacs de l'Eau d'Heure


    Messages recommandés

    Il y a 2 heures, Jeff__06 a dit :

    Si mes souvenirs sont bons, en cas de perte de connaissance, tu es toujours en inspiration, donc tu limites les dégâts, @Scubaphil peux-tu nous confirmer ou nous infirmer ce point ?

    Bonjour,

    Je n'ai pas de notions spécifiques en la matière, mais en raisonnant un peu, j'arriverais plutôt à la conclusion inverse : l'inspiration étant un phénomène actif (nécessite la contraction de muscles) et l'expiration passive, tout porte à croire qu'en perdant connaissance, la victime se relâche (perte du tonus) et revienne mécaniquement à un remplissage pulmonaire un peu moindre.

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 31
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Bon, les Sherlock's... Partant du principe que le corps a été retrouvé le long de la berge, on va peut-être arrêter de tergiverser sur le gonflage de la stab, de la combi et de la fermentation de

    Ben équipé, soit il remonte très vite parce que t'es positif, soit il ne remonte jamais.

    Bonjour, Je n'ai pas de notions spécifiques en la matière, mais en raisonnant un peu, j'arriverais plutôt à la conclusion inverse : l'inspiration étant un phénomène actif (nécessite la contractio

    Posted Images

    Il y a 2 heures, MomZo a dit :

    Dans toutes vos supposition, le plongeur s'est rendu compte qu'il avait un problème et à gonflé sa stab (où elle s'est gonflée toute seule si l'inflateur était bloqué) 

     

    Admettons qu'il ne s'est rendu-compte de rien. À la descente, tu as une flottabilité negative, et arrivé au fond, tu es en flottabilité neutre (normalement)

    Si le plongeur perd conscience pour une raison ou pour une autre, il est toujours en flottabilité neutre, voire légèrement négative. Donc son corps ne remonte pas si rapidement.

    Voilà mon raisonnement initial. 

     

    Tout ceci ne reste que des suppositions, bien entendu. 

    Arrivé au fond t'es une enclume si t'as jamais injecté ni dans la wing ni dans la dry. J'ai eu le cas de l'inflateur de la wing qui se deconnecte à la descente, bah tu descends vite, et tu t'arrettes au fond.

    Modifié par Lagos
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bon, en fait on ne sait rien de ce qu'il s'est passé. On ne saura peut-être jamais rien des causes (dommage pour les éventuels enseignements à tirer de cette tragédie). La famille aura sans doute communication des résultats du légiste sur ce qui a provoqué le décès, moins sûr à propos des éventuelles causalités matérielles.

     

    Pensées et condoléances à la famille ainsi qu'à celles et ceux qui connaissaient ce plongeur.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 5 heures, Lagos a dit :

    Arrivé au fond t'es une enclume si t'as jamais injecté ni dans la wing ni dans la dry

    Évidemment.

    Dans mon raisonnement, quand je dis qu'on est en flottabilité neutre au fond, c'est parceque le plongeur a injecté de l'air afin de se stabiliser.

    S'il ne l'a pas fait, il est tellement négatif que le corps ne remontera même pas. 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bon, les Sherlock's...

    Partant du principe que le corps a été retrouvé le long de la berge, on va peut-être arrêter de tergiverser sur le gonflage de la stab, de la combi et de la fermentation des aliments dans son estomac,  non ?

    😏

    • Like 1
    • Thanks 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 16 heures, Scubaphil a dit :

    Bonjour,

    Je n'ai pas de notions spécifiques en la matière, mais en raisonnant un peu, j'arriverais plutôt à la conclusion inverse : l'inspiration étant un phénomène actif (nécessite la contraction de muscles) et l'expiration passive, tout porte à croire qu'en perdant connaissance, la victime se relâche (perte du tonus) et revienne mécaniquement à un remplissage pulmonaire un peu moindre.

    Merci @Scubaphil, c'est bien ce à quoi que je pensais, mais à écrire trop vite, on écrit des bêtises.

     

    A+

     

    🍻

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ce Monsieur a-t'il eu un problème dans l'eau lors de la préparation ou pendant sa plongée?

    ça on ne le sait pas.

    J'ai perdu mon meileur pote l'année dernière en préparation à la plongée.

    gonflé, pas gonflé, étanche, pas étanche, détendeur en bouche ou non, etc... on peut faire toutes les suppositions possibles cependant, quelques fois, les circonstances sont improbables et incompréhensibles...

     

    toutes mes condoléances à la famille et aux proches.

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En Belgique, pas d'autopsie ni de légiste ...

    Au surplus, un arrêté municipal interdit la mise à l'eau des plongeurs à cet endroit.

    La présence d'un compagnon, même en cas d'incident à la mise à l'eau, aurait-elle pu le sauver ?

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 18/02/2020 à 19:50, Scubaphil a dit :

    Bonjour,

    Je n'ai pas de notions spécifiques en la matière, mais en raisonnant un peu, j'arriverais plutôt à la conclusion inverse : l'inspiration étant un phénomène actif (nécessite la contraction de muscles) et l'expiration passive, tout porte à croire qu'en perdant connaissance, la victime se relâche (perte du tonus) et revienne mécaniquement à un remplissage pulmonaire un peu moindre.

    c'est le signe de syncope chez les apneiste: lâcher de bulles lors de la perte de connaissance

    noyade lors du réflexe inspiratoire 

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 21/02/2020 à 13:52, whodive a dit :

    c'est le signe de syncope chez les apneiste: lâcher de bulles lors de la perte de connaissance

    noyade lors du réflexe inspiratoire

    Tout à fait ! je n'avais même pas fait le rapprochement en répondant à @Jeff__06.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 19/02/2020 à 16:52, Astyanax a dit :

    En Belgique, pas d'autopsie ni de légiste ...

    Au surplus, un arrêté municipal interdit la mise à l'eau des plongeurs à cet endroit.

    La présence d'un compagnon, même en cas d'incident à la mise à l'eau, aurait-elle pu le sauver ?

     

    ça a beau être un lac (artificiel), il y a du courant, et du vent.
    rien ne dit qu'il s'est mis à l'eau à l'endroit où il a été trouvé.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 2 weeks later...
    Le 24/02/2020 à 16:45, DuboisP a dit :

    ça a beau être un lac (artificiel), il y a du courant, et du vent.
    rien ne dit qu'il s'est mis à l'eau à l'endroit où il a été trouvé.

    sa voiture était stationnée sur la route de ce côté du lac, il s'est mis à l'eau dans la zone non protégée du centre de plongée

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 14 minutes, Astyanax a dit :

    sa voiture était stationnée sur la route de ce côté du lac, il s'est mis à l'eau dans la zone non protégée du centre de plongée

    Je ne connais pas ce site du tout, ça veut dire quoi "la zone non protégée" ?

    C'est autorisé ou c'est interdit ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...