Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Découvrir le SM, oui mais avec qui ?


    Messages recommandés

    Il y a 2 heures, caolila a dit :

    Ce n'est pas spécifique au SM.. ;)

     

     

    Non, juste DIR like.

     

    Malheureusement comme le dit notre ami dans son retex, rare sont ceux qui apprennent ainsi dès le départ. Et rare d'ailleurs sont les formateurs fédé' associatifs à ne serait-ce que connaître cela.

     

    Il y a 2 heures, caolila a dit :

    Palmer ???

     

    S'équilibrer???

     

    En quoi cela est différent en SM ?

     Hypocampe impossible. Purge haute impossible/difficile.

     

    Nemo83 résume bien le truc.

     

    Par contre un plongeur DIR like n'aura à mon avis pas grande difficulté à sauter le pas.

    Trim',  palmages, purge basse only seront déjà intégrés. Ne reste plus que les problèmes de gréement spécifique au side...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 71
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Je profite de mon retour en train pour compléter le CR de @fleq avec qui j'ai passé la semaine pour la formation SM proposée par Philippe Pellegrin au centre Aquanaut de Saint-Cyr sur Mer.  

    Je me suis pointé dans un centre et le moniteur me dit: - T'es qui là ? ... je pense qu'il était Mexicain...

    Bah, le boulot ces dernières décennies ce fut justement l'inverse, d'en supprimer a max de trucs... Entre optimisation des elements materiels et leut fusion avec des techniques et procedures correspon

    Posted Images

    Je profite de mon retour en train pour compléter le CR de @fleq avec qui j'ai passé la semaine pour la formation SM proposée par Philippe Pellegrin au centre Aquanaut de Saint-Cyr sur Mer.

     

    Pour faire simple, de tous les moniteurs que j'ai rencontrés au cours de ma jeune "carrière" de plongeur, Philippe est de très loin le meilleur que j'ai vu, et cette semaine était un véritable bonheur malgré la remise en question dont parle @fleq ;) 

     

    Avant d'entrer dans le vif du sujet (le SM), laissez-moi préciser pourquoi je trouve Philippe au top.

    - Primo, il est d'une gentillesse et d'une bienveillance remarquables, aux petits soins, étant venu nous accueillir à la gare, m'y redéposer, ayant été super disponible avant le stage pour répondre à toutes nos questions etc.

    - Dès qu'il s'agit de plongée, on découvre un instructeur qui a réfléchi en profondeur à sa pratique, aux raisons qui motivent telle ou telle procédure. Comme il le dit, il ne cherche pas à former des gens qui vont survivre dans l'eau, mais des plongeurs qui savent ce qu'ils font et pourquoi ils le font, et ça commence dès les premières bulles (je le lui ai dit, j'aurais voulu démarrer avec lui pour acquérir d'emblée les bonnes pratiques et les bons réflexes).

    - Philippe est aussi très exigeant (envers lui pour commencer), et envers ses élèves, qu'il cherche à amener au meilleur niveau. Mais quand l'exigence est combinée à la bienveillance, c'est vraiment chouette.

    - Il s'adapte aussi totalement aux élèves qu'il a face à lui : dans le cas présent, deux plongeurs plutôt orientés loisirs (j'ai découvert que mon advanced nitrox et les quelques expériences tek que j'ai eue n'étaient clairement pas assez solides ;) ). On a donc décidé ensemble de prendre plus de temps pour acquérir ce dont on avait besoin pour être lâchés en SM, car il fallait effectivement en repasser par des "bases" qui nous manquaient : MIEUX se stabiliser, MIEUX palmer, MIEUX respirer. En gros, il s'agissait de laisser tomber l'"a peu prisme" pour tendre vers la rigueur.

    - Les briefings et débriefings sont aussi vraiment peaufins, notamment grâce à l'usage de la vidéo pour rejouer le match une fois sortis de l'eau et visualiser les éléments à améliorer.

    - Ajoutons à cela que Philippe est hyper humble et ouvert. Il cherche en permanence à améliorer sa pratique et son enseignement, on est loin, trèèèès loin du moniteur qui à tout vu, tout fait. Cela rend les échanges au top avec ce passionné de plongée.

     

     

    Je suis donc complètement en phase avec @Nemo83 et @val74700, les plongeurs DIR qui ont déjà un trim parfait, qui maitrisent la vie à plat feront probablement face à un gap bien plus petit que nous. En revanche, il me semble qu'il faille aborder cette formation avec humilité (comme chaque formation en fait), car il y a peut-être là matière à prendre conscience de ses lacunes, et c'est piquant au début ;) 

     

     

    Côté SIDEMOUNT maintenant :

    - Philippe est impressionnant dans sa connaissance et sa maîtrise de tous les aspects de la pratique. Qu'il s'agisse de l'historique, des différents courants existant, des spécificités matérielles, etc, on est face à une personne qui a bossé son sujet, et qui a surtout beaucoup expérimenté, bref un passionné !

     

    Dans le détail (le plan de départ était de faire 5 plongées, mais en fait, 6 étaient nécessaires pour être plus à l'aise. Philippe en était presque désolé et ne poussait pas à la consommation, on a du lui dire qu'on voulait vraiment le faire pour être mieux armés 😂).

     

    - 1e plongée : découverte des sensations. Après les réglages à terre, c'est parti pour l'acculturation, avec d'abord une S80, puis une seconde à mi-plongée. C'est l'occasion d'appréhender les sensations et de peaufiner tous les réglages qui nous permettront de ne pas faire du bordel mount ensuite ;)

    - 2e plongée : cette fois, c'est à nous de prendre en charge l'équipement. C'est aussi, après les essais sur table du matin, l'occasion de s'essayer aux différents palmages... et de prendre conscience que c'est pas ça du tout 🤣. On découvre aussi les joies du lovage de notre long hose sous l'eau, et de notre propension à oublier de rester en position, voire à carrément faire n'importe quoi :)

    - 3e plongée : équipement depuis le bateau (à faire proprement, et pas en vrac), premiers S-drills et valve-drills... que c'est dur de garder un bon trim et une bonne stabilisation quand on doit faire ces exercices.

    - 4e plongée : on reprend les mêmes exercices et on recommence, avec de notables progrès.

    - 5e plongée : de nouveaux palmages arrivent au menu et on continue à améliorer notre trim, et notre aisance dans la réalisation des S-drills, Valves drills, et autres manipulations de blocs (que faire si l'attache basse casse, si le bungee casse, etc). C'est aussi l'occasion de faire quelques exercices de respiration pour être plus fins et plus précis (c'est dans ces moments là que je réalise que je faisais pas mal de choses à peu près bien... et qu'entre à peu près bien et bien, il y a une belle marge de progrès!)

    - 6e plongée : c'est la plongée ludique : après le S-Drill et une remontée avec @fleq, Philippe simule plein de problèmes sous l'eau. Un premier étage qui fuit, un mousqueton qui casse, un free flow, etc... Bref, c'est un pot pourri de tout ce qui peut nous arriver, fait dans la bonne humeur.

     

    Après 6 plongées, un petit test théorique, une petite correction et de nombreuses discussions plus tard, nous voilà certifiés... c'est-à-dire qu'il nous revient désormais à nous de continuer à progresser, à apprendre, à travailler. C'est le début d'une nouvelle façon de plongée, SM ou back mount, avec plus de précision et avec toujours autant de plaisir, si ce n'est plus :) :) :) 

     

     

    Je profite de ce post pour remercier l'équipe de @aquanaut (LECQUES AQUANAUT) qui était au top tout au long de la semaine, et avec qui nous avons eu plaisir à faire, ce matin, une petite 7e plongée pour le plaisir.

     

    Désolé pour le CR un peu long ;) 

     

    • Like 4
    • Thanks 3
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 3 heures, val74700 a dit :

     

    Non, juste DIR like.

     

    Malheureusement comme le dit notre ami dans son retex, rare sont ceux qui apprennent ainsi dès le départ. Et rare d'ailleurs sont les formateurs fédé' associatifs à ne serait-ce que connaître cela.

     

    C'est archi malheureux, je trouve, que les grandes asso à la Padi ou à la FFESSM, à ce que j'en comprends, notamment, rechignent encore à inculquer, à la base, des notions et techniques clairement plus efficaces et absolument pas plus compliquées à apprendre.

    Un exemple: ça me sidère qu'en 2020, ce ne sont pas tous les plongeurs, rec ou tec, qui plongent avec une configuration long hose/necklace. Plus efficace, plus logique, plus sécuritaire, plus streamline. What the fuck que c'est pas tout le monde qui adopte cette config???

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On sent l'enthousiasme :D

     

    Après la difficulté sociale sera d'assumer d'être un extra-terrestre dans ton club, surtout si peu, voir aucun, n'a ta volonté de progresser et cette ouverture d'esprit. Si tu es de la région, ce serait sympa de se rencontrer (avec d'autres SM du coin s'il y a) pour tremper les palmes ensemble.

    • Like 1
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 17 minutes, Nicolas Duguay a dit :

     

    Un exemple: ça me sidère qu'en 2020, ce ne sont pas tous les plongeurs, rec ou tec, qui plongent avec une configuration long hose/necklace. Plus efficace, plus logique, plus sécuritaire, plus streamline. What the fuck que c'est pas tout le monde qui adopte cette config???

     

    Il semble que tout cela soit interprété "tek" donc pour les fous furieux des plongées profondes à risques, les casse-cous. La perception est à l'opposé de la réalité en terme de sécurité. Ils ont du mal à croire qu'il y ait d'autres méthodes plus sécurisantes, probablement par manque de réalisme. Je pense à la disposition des détendeurs qui se comprend lorsqu'on s'est penché sur la réalité d'une panne d'air. Mais personne ne l'a vécu, et aucun moniteur n'ose pousser l'exercice graduellement vers plus de réalité.

     

    Donc exercices éloignés de la réalité durant les formations, moniteurs relativement âgés aux procédures scolaires, et manque de communication. Je n'ai jamais vu passer de bulletins d'information technique de la FFESSM par exemple pour se tenir à jour en mode formation continue. C'est pour cela que je faisait part de ma frustation de n'avoir que de la doc en anglais et souvent en podcast.

    Modifié par Nemo83
    • Like 1
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, Nemo83 a dit :

    On sent l'enthousiasme :D

     

    Après la difficulté sociale sera d'assumer d'être un extra-terrestre dans ton club, surtout si peu, voir aucun, n'a ta volonté de progresser et cette ouverture d'esprit. Si tu es de la région, ce serait sympa de se rencontrer (avec d'autres SM du coin s'il y a) pour tremper les palmes ensemble.

     

    Volontiers !

    Ce serait une bonne idée ça :) 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je suis heureux que cette formation vous ait plus

    heureux pour vous

    Et pour votre formateur qui le mérite

     

    mais, honnêtement, je n’avais aucun doute en vous proposant Philippe

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 31 minutes, bardass a dit :

    Je suis heureux que cette formation vous ait plus

    heureux pour vous

    Et pour votre formateur qui le mérite

     

    mais, honnêtement, je n’avais aucun doute en vous proposant Philippe

     

    Encore merci pour le conseil.
    J'espère que la formation sout' se passe bien de ton côté et que tu es aussi content que nous ;) 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 19/06/2020 à 09:21, VincentD a dit :

    Je profite de mon retour en train pour compléter le CR de @fleq avec qui j'ai passé la semaine pour la formation SM proposée par Philippe Pellegrin au centre Aquanaut de Saint-Cyr sur Mer.

     

    Pour faire simple, de tous les moniteurs que j'ai rencontrés au cours de ma jeune "carrière" de plongeur, Philippe est de très loin le meilleur que j'ai vu, et cette semaine était un véritable bonheur malgré la remise en question dont parle @fleq ;) 

     

    Avant d'entrer dans le vif du sujet (le SM), laissez-moi préciser pourquoi je trouve Philippe au top.

    - Primo, il est d'une gentillesse et d'une bienveillance remarquables, aux petits soins, étant venu nous accueillir à la gare, m'y redéposer, ayant été super disponible avant le stage pour répondre à toutes nos questions etc.

    - Dès qu'il s'agit de plongée, on découvre un instructeur qui a réfléchi en profondeur à sa pratique, aux raisons qui motivent telle ou telle procédure. Comme il le dit, il ne cherche pas à former des gens qui vont survivre dans l'eau, mais des plongeurs qui savent ce qu'ils font et pourquoi ils le font, et ça commence dès les premières bulles (je le lui ai dit, j'aurais voulu démarrer avec lui pour acquérir d'emblée les bonnes pratiques et les bons réflexes).

    - Philippe est aussi très exigeant (envers lui pour commencer), et envers ses élèves, qu'il cherche à amener au meilleur niveau. Mais quand l'exigence est combinée à la bienveillance, c'est vraiment chouette.

    - Il s'adapte aussi totalement aux élèves qu'il a face à lui : dans le cas présent, deux plongeurs plutôt orientés loisirs (j'ai découvert que mon advanced nitrox et les quelques expériences tek que j'ai eue n'étaient clairement pas assez solides ;) ). On a donc décidé ensemble de prendre plus de temps pour acquérir ce dont on avait besoin pour être lâchés en SM, car il fallait effectivement en repasser par des "bases" qui nous manquaient : MIEUX se stabiliser, MIEUX palmer, MIEUX respirer. En gros, il s'agissait de laisser tomber l'"a peu prisme" pour tendre vers la rigueur.

    - Les briefings et débriefings sont aussi vraiment peaufins, notamment grâce à l'usage de la vidéo pour rejouer le match une fois sortis de l'eau et visualiser les éléments à améliorer.

    - Ajoutons à cela que Philippe est hyper humble et ouvert. Il cherche en permanence à améliorer sa pratique et son enseignement, on est loin, trèèèès loin du moniteur qui à tout vu, tout fait. Cela rend les échanges au top avec ce passionné de plongée.

     

     

    Je suis donc complètement en phase avec @Nemo83 et @val74700, les plongeurs DIR qui ont déjà un trim parfait, qui maitrisent la vie à plat feront probablement face à un gap bien plus petit que nous. En revanche, il me semble qu'il faille aborder cette formation avec humilité (comme chaque formation en fait), car il y a peut-être là matière à prendre conscience de ses lacunes, et c'est piquant au début ;) 

     

     

    Côté SIDEMOUNT maintenant :

    - Philippe est impressionnant dans sa connaissance et sa maîtrise de tous les aspects de la pratique. Qu'il s'agisse de l'historique, des différents courants existant, des spécificités matérielles, etc, on est face à une personne qui a bossé son sujet, et qui a surtout beaucoup expérimenté, bref un passionné !

     

    Dans le détail (le plan de départ était de faire 5 plongées, mais en fait, 6 étaient nécessaires pour être plus à l'aise. Philippe en était presque désolé et ne poussait pas à la consommation, on a du lui dire qu'on voulait vraiment le faire pour être mieux armés 😂).

     

    - 1e plongée : découverte des sensations. Après les réglages à terre, c'est parti pour l'acculturation, avec d'abord une S80, puis une seconde à mi-plongée. C'est l'occasion d'appréhender les sensations et de peaufiner tous les réglages qui nous permettront de ne pas faire du bordel mount ensuite ;)

    - 2e plongée : cette fois, c'est à nous de prendre en charge l'équipement. C'est aussi, après les essais sur table du matin, l'occasion de s'essayer aux différents palmages... et de prendre conscience que c'est pas ça du tout 🤣. On découvre aussi les joies du lovage de notre long hose sous l'eau, et de notre propension à oublier de rester en position, voire à carrément faire n'importe quoi :)

    - 3e plongée : équipement depuis le bateau (à faire proprement, et pas en vrac), premiers S-drills et valve-drills... que c'est dur de garder un bon trim et une bonne stabilisation quand on doit faire ces exercices.

    - 4e plongée : on reprend les mêmes exercices et on recommence, avec de notables progrès.

    - 5e plongée : de nouveaux palmages arrivent au menu et on continue à améliorer notre trim, et notre aisance dans la réalisation des S-drills, Valves drills, et autres manipulations de blocs (que faire si l'attache basse casse, si le bungee casse, etc). C'est aussi l'occasion de faire quelques exercices de respiration pour être plus fins et plus précis (c'est dans ces moments là que je réalise que je faisais pas mal de choses à peu près bien... et qu'entre à peu près bien et bien, il y a une belle marge de progrès!)

    - 6e plongée : c'est la plongée ludique : après le S-Drill et une remontée avec @fleq, Philippe simule plein de problèmes sous l'eau. Un premier étage qui fuit, un mousqueton qui casse, un free flow, etc... Bref, c'est un pot pourri de tout ce qui peut nous arriver, fait dans la bonne humeur.

     

    Après 6 plongées, un petit test théorique, une petite correction et de nombreuses discussions plus tard, nous voilà certifiés... c'est-à-dire qu'il nous revient désormais à nous de continuer à progresser, à apprendre, à travailler. C'est le début d'une nouvelle façon de plongée, SM ou back mount, avec plus de précision et avec toujours autant de plaisir, si ce n'est plus :) :) :) 

     

     

    Je profite de ce post pour remercier l'équipe de @aquanaut (LECQUES AQUANAUT) qui était au top tout au long de la semaine, et avec qui nous avons eu plaisir à faire, ce matin, une petite 7e plongée pour le plaisir.

     

    Désolé pour le CR un peu long ;) 

     

     

    J'suis tellement fier de mon Padawan... J'en verse une larme tiens... 😄😎

     

    Tres heureux pour toi aussi @VincentD, et je te souhaites tout plein de bonheur en SM ! Bravo!🤙🏻😉

     

    Salut!

    Modifié par Narcosis
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Well done Vincent, maintenant il va te falloir faire transpirer ta cb en achetant le harnais (oui mais lequel: Xdeep, Toddy style, Razor, Tecline...) et les détendeurs, là il y a encore plus de choix 🤔😁😁😁

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 24/06/2020 à 02:41, Narcosis a dit :

    J'suis tellement fier de mon Padawan... J'en verse une larme tiens... 😄

    Le Padawan, il ne sait plus ou se mettre .... Sa modestie légendaire en a pris un coups 😉

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...