Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

    Messages recommandés

    Derrière tout ça se profile en filigrane, peut être une histoire de lobbying ...

    • Like 1
    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    sinon près de Montpellier ça bosse sur l'ivermectine qui donnerait des résultats in vitro

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 1 minute, pparis a dit :

    Derrière tout ça se profile en filigrane, peut être une histoire de lobbying ...

     

    Pas impossible, mais laissons l'enquête le dire… et nous aurons les détails réels dans 10 ou 15 ans lors de l'enquête sur l'enquête de l'enquête  qui sera quelques années plus tard contredite par une n-éme enquête.

     

    Regardons un peu vers le passé… sang-contaminé, chlordécone, amiante etc.. sans compter toutes les choses que nous ne savons pas encore ou que nous ne saurons jamais.

     

    Je garde un espoir que cela puisse aller plus vite…  le monde ultra-connecté qui démultiplie les moyens de fournir des preuves, pistes… rends la vie plus difficile a ceux qui veulent cacher des choses.

    il y a 2 minutes, whodive a dit :

    sinon près de Montpellier ça bosse sur l'ivermectine qui donnerait des résultats in vitro

     

    Tu plaisantes j'espère ce n'est pas ce qui était tout au début "reproché" à l'hydro…  que cela avait des effets in vitro… et que cela ne présumait en rien des résultats in-vivo...

     

    On va quand même nous refaire le même coup ;)  

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 3 minutes, benbulle a dit :

    Tu as déjà vu une étude qui présente un truc et qui se dise pas sérieuse 🤣 .

     

     

    Bon t'as pas tords… mais avant qu'elle ait été publié, elle a été relus par d'autres… ceci "devrait" être un gage de sérieux…  

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)
    il y a 10 minutes, caolila a dit :

    Bon t'as pas tords… mais avant qu'elle ait été publié, elle a été relus par d'autres… ceci "devrait" être un gage de sérieux…  

    Alors même que The Lancet qui fait parti des relecteurs les plus sérieux dans le domaine avant publication .... pose question autour de la chloroquine, c'est ironique 😂 .

     

    Les pro-Lancet et anti-chloroquine diront que c'est une attaque injustifiée blablabla .... bref déplaçant le débat de l'objectif au subjectif .... exactement ce que reprochaient ces même anti aux pros avant cette publication  🤣 .

     

    De toute façon dire blanc ou noir sur la base d'une seule étude publiée par une seule revue .... c'était a prévoir 😇 . C'est d'ailleurs ce que reprochaient les antis aux pros et inversement 🤪 .

    Modifié par benbulle

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)
    il y a 57 minutes, benbulle a dit :

    Les pro-Lancet et anti-chloroquine diront que c'est une attaque injustifiée blablabla .... bref déplaçant le débat de l'objectif au subjectif .... exactement ce que reprochaient ces même anti aux pros avant cette publication  🤣 .

     

    Pire même des contres-chloroquine signe a contre-cœur cette tribune contre l'étude du Lancet… c'est dire a quel point elle doit etre "pourrie" aux yeux des spécialistes (que je ne suis pas ;) )

    Modifié par caolila
    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)

    Actuellement, le financement de la recherche est basé essentiellement sur l'obtention de contrat. Le financement reccurant qui permettait sous forme de part chercheur une recherche continue et approfondie sur un sujet n'est plus possible. C'est donc la course aux contrats et tout est bon pour en obtenir. Mon laboratoire qui travaille sur un autre sujet va ainsi se positionner sur le COVID pour essayer d'avoir un financement cat l'état, les associations, les institutions vont être généreux sur ce sujet. Mais de fait l'efficacité de cette recherche n'est pas optimale et comme il faut justifier l'utilisation du financement, les résultats ne sont pas toujours pertinents (je dis bien pas toujours), vérifiés, reproductibles, intéressants. Tout cela associé à une multiplicité des sociétés d'édition qui ont flairées la manne financière. 

    Pour en revenir au COVID par exemple, beaucoup d'études ont utilisé la PCR pour détecter le matériel génétique du virus. En utilisant cette technique d'amplification les auteurs ont amplifié un segment court (~100pb) de l'ARN viral et bien évidemment avec une technique trés sensible comme la PCR en temps réel pas étonnant qu'ils trouvent des fragments de virus un peu partout mais rien ne permet d'affirmer que le virus soit intègre et donc contaminant. Il y a même de fortes probabilités qu'il ne le soit pas car des fragments d'ARN ou d'ADN peuvent rester très longtemps sur une surface et ceci d'autant plus qu'ils sont de petites tailles. Donc je dirais que tant que l'on n'aura pas mesurer le potentiel d'infectiosité d'un prélèvement, ces études n'ont aucune significativité infectieuse. 

     

    Modifié par paigran
    • Thanks 3

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Voici un article sur l'idée qui prend forme depuis quelques temps de rechercher l'immunité croisée qui pourrait exister entre les divers coronavirus. et qui pourrait protéger complètement ou en partie une portion non négligeable de la population.

     

    (C'est toujours une lecture plus intéressante que le énième rebondissement sur la guerre de la chloroquine...)

     

    https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/06/04/coronavirus-et-si-une-partie-de-la-population-etait-deja-protegee_6041689_3244.html

    C'est réservé aux abonnés par contre, désolé.

     

    Voici un extrait:

    "Grâce à un phénomène appelé « immunité croisée », certaines personnes seraient en partie protégées contre le SARS-CoV-2 par des défenses acquises en combattant d’autres infections.

    (...)  

    au début de l’épidémie on pensait que la distance génétique entre le SARS-CoV-2 et les autres coronavirus était trop lointaine pour que cela marche ». Depuis, les connaissances ont évolué.

    (...)

    C’est aussi l’explication avancée au fait que les jeunes enfants font généralement des formes beaucoup moins graves de Covid-19, alors qu’ils peuvent autant être infectés que les adultes. Cette protection croisée serait héritée des fréquentes infections par l’un des quatre coronavirus saisonniers.

    (...)

    « Même si l’immunité contre le SARS-CoV-2 ne dure que deux ans, une légère (30 %) immunité croisée modérée contre le HCoV-OC43 et le HCoV-HKU1 pourrait efficacement empêcher la transmission du SARS-CoV-2 pendant trois ans, avant une résurgence en 2024 »

     

    Quelques références:

     

    https://www.nature.com/articles/s41586-020-2349-y

    https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.17.20061440v1

    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)
    il y a 20 minutes, LGF a dit :

    (C'est toujours une lecture plus intéressante que le énième rebondissement sur la guerre de la chloroquine...)

     

    Tu parles des 3 co-auteurs de l'article du Lancet qui se retirent?

     

    Chloroquine ou pas, c'est lamentable, et cela discrédite le sérieux de toutes les publications, relus ou pas… cela me désole.  après on s'étonne que les gens croient a tant de Fakenews…. puisque même ceux qui sont a priori sans reproche… ne sont pas foutu de verifier leurs sources...

     

    Concernant l'immunité croisée…  en fonction de l'article que tu lis…  cela sera positif ou pas… on rentre dans exactement les mêmes travers que pour la Chloroquine je trouve… enfin juste avec un peu moins de médiatisation c'est tout.

     

    Mais bon cela donne un peu d'espoir et compense ce qu'on lit sur les évènements dans les Amériques

    Modifié par caolila

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 12 minutes, caolila a dit :

    Concernant l'immunité croisée…  en fonction de l'article que tu lis…  cela sera positif ou pas… on rentre dans exactement les mêmes travers que pour la Chloroquine je trouve… enfin juste avec un peu moins de médiatisation c'est tout.

     

    Je ne trouve pas, ça reste pour l'instant ce la vraie science, qui doute et qui cherche.

     

    De mon côté, je ne vois pas d'explications au fait que la vague épidémique est en train de s'éteindre en France, malgré le déconfinement, malgré que nous prenons de moins en moins de précautions et que la vigilance de la population se relâche sérieusement, en tout cas par chez moi où nous n'avons pas été confrontés à un nombre de cas significatif, pour ne pas dire presque aucun.

     

    Cette hypothèse me séduit pour ça, j'y trouve une possible explication à la disparition subite de l'épidémie, à l'absence de la seconde vague qui était redoutée...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je ne dis pas que ce n'est pas de la vrai science attention, mais bon les articles que j'ai lu ne vont pas tous dans le même sens...mais il est vrai que globalement cela donne un minimum d'espoir. 

     

    Perso je crains que vu les délais d'incubation plus les cas asymptomatiques font que le nombre de contaminés augmente dans l'ombre et qu'a un moment ou a un autre il y ai a nouveau une explosion des cas.

     

    Ce qui semble se passer a une petite echelle en Italie.

     

    Chez nous dans la région Mulhousienne il y a un tout petit relâchement… enfin les gens retrouvent leur famille… il y a plus de monde sur la route la vie reprend ses droits.

    Dans les magasins la très grande majorité des personnes portent des masque, dans certain il est obligatoire.

     

     

    Je suis comme toi, j'aimerai réellement que cette piste soit une réalité...elle nous permettra d'attendre des traitements efficaces voir un vaccin. 

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Concernant "The lancet" celà a été pour moi une grande claque dans la gueule   c'etait une de mes revues de reference...:decu:

     

    Concernant l'immunité croisée j'y ai toujours cru mais jamais parlé...dejà qu'il y avait toutes ces polemiques (masques, chloro.....).Parfois vaut mieux se taire...:nerveux:

    Certains avancent d'ailleurs cette immunité croisée pour expliquer le peu de cas de Covid-19 chez les medecins .

     

     

    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Les sphères scientifique, médiatique et politique fonctionnent à des rythmes différents. Prendre pour définitifs des éléments qui ne constituent qu’une partie d’échanges en cours entre les scientifiques, en amont d’une position scientifique naturellement non déterminée au stade actuel des travaux de recherche, est grandement prématuré. Interpréter le cycle scientifique avec les échéances ultra courtes du cycle médiatique expose forcément à certaines déconvenues. Et c’est encore pire quand le politique s’en mêle (s’enmelle?) avec ses échanges électorales. 

    • Like 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, berny a dit :

    Les sphères scientifique, médiatique et politique fonctionnent à des rythmes différents. Prendre pour définitifs des éléments qui ne constituent qu’une partie d’échanges en cours entre les scientifiques, en amont d’une position scientifique naturellement non déterminée au stade actuel des travaux de recherche, est grandement prématuré. Interpréter le cycle scientifique avec les échéances ultra courtes du cycle médiatique expose forcément à certaines déconvenues. Et c’est encore pire quand le politique s’en mêle (s’enmelle?) avec ses échanges électorales. 

    Ah mais je ne me place que sur le versant scientifique et justement je me dis que les articles que j'ai avalé en toute credulité dans cette revue etait peut etre finalement financés par des labos comme pour beaucoup d'autres . 

    Et dire que le New England Journal of Medicine est dans le même bateau...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...