Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

    Messages recommandés

    • Réponses 4,9k
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Sérieusement, est-ce qu'il est possible d'arrêter avec cet argument bidon ?!?   1/ D'une part, le corps ne produit pas que des anticorps dans sa réponse immunitaire, il y a la voie humo

    A défaut de voyage et de plongée, je vais vous écrire un compte rendu d'un voyage en covidie fait en famille. Il y a environ 3 semaines, le voyage a commencé par une bonne rhinite et deux nuits i

    Un avis, c'est comme une certaine partie de notre anatomie: tout le monde en a un.   L'équation dans cette crise n'est en soi pas si compliquée : pour limiter la propagation du virus, il fau

    Posted Images

    Il y a 5 heures, DuboisP a dit :

     si ma tante en avait, on l'appellerait mon oncle.

     

    c'est quoi, des vacances d'été normales ?

    tout le monde à Argelès sur Mer dans les campings 10000 campeurs, les discothèques 5000 personnes et les restaurants bondés ?

    pour moi, des vacances normales, c'est un camping pas surpeuplé dans un endroit isolé, et de la randonnée.

    et ça, ce n'est pas compliqué à vivre, même en temps de pandémie.

    Tu confond ce que toi tu aime et la normalité. Moi j'ai envi de dormir 4 jours sous une tente dans la poussière, pogoter au milieu de centaines de gros messieurs en sueur en écoutant du rock beaucoup trop fort tout en me faisant arroser de bière à 5€ la pinte. 

    Il y a 4 heures, nics a dit :

    Et en partant de la même base de science-fiction, on pourrait avoir les deux entreprises actuellement en mesure de fournir un produit qui se seraient plantés et on aurait que les variantes russes et chinoises dont on ne connaît pas la réelle efficacité* à se faire injecter...

     

     

    * 50% pour le chinois, semble-t-il 

     

     

    Donc si on suit ce raisonnement, autant ne pas se faire vacciner contre la version originale du virus et attendre les virus contre les mutations actuelles qui arriveront plus tard, mais comme entre temps, on aura des mutations tchèques ou péruviennes, on attendra encore...

     Pas du tout. Ce que je dis c'est que plus on attend pour se faire vaccinner plus il y a un risque que le virus mute dans une version trop différente. Donc c'est tout le contraire que je dis. Il faut se faire vaccinner, hier. 

    Il y a 2 heures, zoreil41 a dit :

     

    Oui c'est ce qu'on appelle exploiter le filon et maximiser les profit en investissant dans le marketing afin de vendre un produit qui marche ! ça pas a voir grand chose avec le budget recherche, enfin si plus le produit qui rapporte, fait rentrer de l'argent plus ils pourront faire de la R&D. En gros plus ils dépensent en Marketing, plus ils peuvent dépenser en R&D ... Croire que le budget dépensé en Marketing pourrait être dépensé en R&D c'est bien peu connaitre le monde de l'entreprise et des stratégie d'investissement et de la prise de risque sur investissement. Pareil deux stratégies d’investissement différentes, le court terme (marketing, retour sur investissement rapide et assez sûr), et l'autre sur le long terme (R&D, retour sur investissement faible, et risqué).

     

    Pour revenir au sujet de la COVID c'est qu'une partie du risque d’investissement dans la R&D pour la recherche d'un vaccin, a été couverte en partie, par les subventions reçues, et même pas besoin de faire de marketing ....

    C'est vrai si tu regardes entreprise par entreprise. Si l'entreprise A fait de la pub et prend des parts de marcher à l'entreprise B, l'entreprise A a plus de thune pour faire la recherche mais la B en a moins. Mais dans le cas où l'on est c'est encore pire. L'entreprise A fait de la pub, pour ne pas perdre de part de marché l'entreprise B fait aussi de la pub. Au final statue quo. Sauf que les deux entreprises ont perdu de l'argent. 

    il y a 26 minutes, DivideByZero a dit :

    De même qu'il me paraît un peu exagéré de reprocher, aujourd'hui, aux labos de ne pas avoir suffisamment persisté dans leurs études sur les coronavirus, il y a 10 ans.

    C'est facile de prendre des décisions quand on connaît le futur.

    Le problème la dessus ce n'est pas que les labos. C'est aussi et surtout les pouvoirs publique. Et il n'y a pas besoin de connaître le futur pour faire des reproches. A l'époque on savait déjà qu'il y aurait une autre épidémie dans le genre (après prédire les proportions que ça a pris c'est autre chose). Et vu que l'on continue avoir autant d'échange et à limiter de plus en plus l'espace vital de la faune sauvage, pas besoin d'être devin pour savoir que des épidémie comme celle là, le SRAS ou le MERS on va en connaître d'autres. 

    il y a 30 minutes, DivideByZero a dit :

    De même qu'il me paraît un peu exagéré de reprocher, aujourd'hui, aux labos de ne pas avoir suffisamment persisté dans leurs études sur les coronavirus, il y a 10 ans.

    C'est facile de prendre des décisions quand on connaît le futur.

    Le problème la dessus ce n'est pas que les labos. C'est aussi et surtout les pouvoirs publique. Et il n'y a pas besoin de connaître le futur pour faire des reproches. A l'époque on savait déjà qu'il y aurait une autre épidémie dans le genre (après prédire les proportions que ça a pris c'est autre chose). Et vu que l'on continue avoir autant d'échange et à limiter de plus en plus l'espace vital de la faune sauvage, pas besoin d'être devin pour savoir que des épidémie comme celle là, le SRAS ou le MERS on va en connaître d'autres. 

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je crois surtout que le problème est éminemment complexe et que les pays font leur possible quand aux solutions à apporter en fonction de leurs moyens , en essayant de prendre en compte de nombreux critères qu'ils soient politiques, sociaux , économiques , géo-politiques, culturels et autres ...

     

    • Like 3
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je vois assez mal un laboratoire faire des recherches pour un virus qui n'existe plus (dans le cas du sras).

     

    Ces société ne sont pas des biens d'états et ont des actionnaires auxquels elles doivent rendre des comptes.

     

    Ayant travaillé pour une grande multinational je connais bien ça et c'est particulièrement frustrant quand la société annonce des milliards de bénéfices et ne redistribue rien.

     

    Mais c'est le monde que l'on a fait.

     

     

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 42 minutes, Youdivemecrazy a dit :

    Tu confonds ce que toi tu aimes et la normalité. Moi j'ai envie de dormir 4 jours sous une tente dans la poussière, pogoter au milieu de centaines de gros messieurs en sueur en écoutant du rock beaucoup trop fort tout en me faisant arroser de bière à 5€ la pinte. 

     

    chacun a donc sa définition de ce qu'est la normalité. 😉
    on peut donc dire que la normalité n'existe pas.

    on ne peut pas revenir à ce qui n'existe pas . 😇
     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 34 minutes, Lioson a dit :

    Je vois assez mal un laboratoire faire des recherches pour un virus qui n'existe plus (dans le cas du sras).

     

    Oui et d'autant plus que pour les vaccins, il faut les tester sur une longue période et sur des patients malade. Dans le cas du SRAS, l'épidémie a disparu rapidement d'elle même, donc plus de malade pour faire les tests.

       Et je maintiens que dans l'article que je mentionnais plus tôt, ils disaient, qu'il n'y avait  pas eu de temps de perdu car les essais des vaccins qui sont validés aujourd'hui ont commencé dès le début de l'année dernière

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, pparis a dit :

    Je crois surtout que le problème est éminemment complexe et que les pays font leur possible quand aux solutions à apporter en fonction de leurs moyens , en essayant de prendre en compte de nombreux critères qu'ils soient politiques, sociaux , économiques , géo-politiques, culturels et autres ...

     

     

    Oui c'est complexe mais notre pays est un de ceux qui a décidé que la gestion d'une pandémie était un problème "technique", de "protocoles", "d'arbitrages" ne nécessitant aucun débat sur la stratégie sanitaire.

     

    Tout est décidé dans la plus grande opacité de "conseils" (défense, sanitaire) qui ne sont responsables devant personnes et où tout au final revient à un seul...

     

    Personnage élu, je le concède, mais sans aucune légitimité particulière pour choisir de nous engager dans une stratégie sadique de "stop and go", d'alternance de couvres-feux (18h, 20h) inefficaces et de confinements plus ou moins "canada-dry". 

     

    Contrairement à notre voisin par exemple, où le débat sur ces questions est ouvert...

     

    La perte de légitimité est aussi le résultat d'une relativisation opportuniste du discours scientifique : non-utilité des masques quand on n'a plus de stock, non contamination à l'école, dans l'entreprise, dans les transports, négation du risque de transmission par aérosols dont la prise en compte rendraient caduques le mille-feuilles de "protocoles" bureaucratiques tous plus aberrants les uns que les autres, etc... 

     

    Le plus insupportable est le discours infantilisant sur les "résultats insuffisants", "l'effet apéro", "l'effet goûter", "l'effet galette des rois", bientôt "l'effet raclette"... Logique implacable, "nos protocoles sont bons", si ça ne marche pas c'est que les gens ne respectent pas la distanciation physique et les gestes barrières. A aucun moment, ils ne se disent simplement que le niveau de circulation est le simple résultat de la politique sanitaire mise en place

     

    Pourtant, ces questions ne sont pas justes techniques. On ne va pas passer encore un an comme ça sans rappeler que des experts, des ingénieurs, des chercheurs (pas des charlatans hein) proposent des solutions pratiques pour limiter les risques et tenter de proposer, par exemple, un avenir à la jeunesse au delà des 10m2 de la chambre d'étudiant... 

     

    C'était mon coup de mauvaise humeur du soir, ne le prends pas pour toi :)

     

    Modifié par stef75
    • Like 4
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 42 minutes, stef75 a dit :

    Personnage élu, je le concède, mais sans aucune légitimité particulière pour choisir de nous engager dans une stratégie sadique de "stop and go", d'alternance de couvres-feux (18h, 20h) inefficaces et de confinements plus ou moins "canada-dry". 

     

    https://www.conseil-constitutionnel.fr/le-bloc-de-constitutionnalite/texte-integral-de-la-constitution-du-4-octobre-1958-en-vigueur

    > Contrairement à notre voisin par exemple, où le débat sur ces questions est ouvert...

    "Rédigé par un groupe d’experts reconnus appartenant à différentes disciplines"

     

    on attend les nôtres 🙂

     

    Modifié par DuboisP
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 48 minutes, stef75 a dit :

     

     si ça ne marche pas c'est que les gens ne respectent pas la distanciation physique et les gestes barrières.

     

    Bah si ce n'est pas ça c'est quoi d'autre?

     

    Parce qu'à un mètre (voir 2m comme recommandé maintenant) et avec un masque porté correctement.... Bon d'accord pour la distance c'est pas toujours facile (on va me sortir l'exemple du métro qu'il n'y a que dans quelques grandes villes d'ailleurs)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 5 minutes, DuboisP a dit :

     

    Perso, quand je parle de légitimité, je ne parle pas seulement de textes aussi important soit il :)


    Mais plutôt de cela :) Ce sont des modes de domination perçus et parfois acceptés comme "légitimes" mais qui ne le sont pas par nature puisqu'il repose sur plusieurs sources plus ou moins solides.  A noter, Weber a fait l'objet de contre-sens récurrents récemment... :)

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 1 minute, Norman76 a dit :

    Bah si ce n'est pas ça c'est quoi d'autre?

     

    Parce qu'à un mètre (voir 2m comme recommandé maintenant) et avec un masque porté correctement.... Bon d'accord pour la distance c'est pas toujours facile (on va me sortir l'exemple du métro qu'il n'y a que dans quelques grandes villes d'ailleurs)

     

    Le "risque" non limitatif de transmission par aérosols est pris en compte depuis des mois dans de nombreux pays (CDC aux USA, OMS, l'Allemagne achète des filtres HEPA et des landers passent aux masques FFP2 en lieux clos). Nous en sommes encore au gouttelettes. Comme si on se crachait à la tronche dans une salle de classe... 

     

    Quelques références ou c'est discuté :

     

    https://www.bmj.com/content/370/bmj.m3739

    https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/more/scientific-brief-sars-cov-2.html

    https://www.who.int/news-room/q-a-detail/coronavirus-disease-covid-19-how-is-it-transmitted

    https://www.letemps.ch/sciences/coronavirus-limportance-aerosols-revue-hausse

     

    Après, le risque avéré en milieu clos, bah c'est justement ce qui nous arrive depuis l'automne ? 

     

    Quelques références où c'est affirmé, t'es pas obligé de tout lire hein ? :)

     

    • Thanks 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    /théorie du complot ON

    en fait, il n'y a qu'un seul article à l'origine, et ensuite, ils s'auto-citent

    /théorie du complot OFF

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, DuboisP a dit :

    /théorie du complot ON

    en fait, il n'y a qu'un seul article à l'origine, et ensuite, ils s'auto-citent

    /théorie du complot OFF

    Le pire c'est que ça ne fait pas consensus. Mais débat c'est une vieille histoire dans la science des maladies infectieuses. J'avais mis un article historique sur ce fil... J'ai la flemme de le chercher :) en gros l'histoire c'est que les gouttelettes et la transmission par les mains ont été un progrès dans la compréhension au début du 20e siècle. Cela s'opposait à la vieille théorie de l'air vicié du moyen âge ou les diligences évitaient certaines routes pour éviter la maladie. Du coup, l'aerosolisation est la transmission "mal aimée". C'est retenu sur des maladies avec un R de 9. Mais pas étudié en dessous. Là, c'est en débat. La vérité c'est qu'on ne s'en sort pas avec sarscov2. Donc angles morts ? :) Bonne nuit

    Modifié par stef75
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 9 heures, stef75 a dit :

     

    Le "risque" non limitatif de transmission par aérosols est pris en compte depuis des mois dans de nombreux pays (CDC aux USA, OMS, l'Allemagne achète des filtres HEPA et des landers passent aux masques FFP2 en lieux clos). Nous en sommes encore au gouttelettes. Comme si on se crachait à la tronche dans une salle de classe... 

     

    Je veux bien que tu me cites les USA comme modèle de gestion de l'épidémie  😉. L'Allemagne fait un peu mieux que nous mais ce n'est pas non plus extraordinaire, je crois avoir entendu récemment qu'ils renforçaient les mesures contraignantes.

     

      Pour la transmission par aérosol, je ne le nie absolument pas et que les masques FFP2 soient plus efficace que les masques chirurgicaux ou maison, mais encore faudrait il qu'ils soient porté correctement.

      J'ai déjà vu plusieurs fois de gens discuter à 50cm l'un de l'autre avec le masque sous le menton, j'ai même vu 2 personnes portant le masque correctement, se croiser dans la rue, baisser leur masque, se faire la bise, discuter quelques instants puis remettre leur masque et continuer leur chemin.

     

    Alors après on peut toujours reprocher au gouvernement français de prendre ses décisions seul sans concertations, sans consensus (qu'il ne sera jamais possible d'obtenir) mais à la fin c'est de la responsabilité de chacun de faire le nécessaire en portant son masque correctement, en gardant ses distance et en limitant les interactions.

    • Like 5
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...