Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Coronavirus Covid-19


caolila

    Recommended Posts

    Il y a 10 heures, whodive a dit :

     

    et non tout le monde ne souligne pas le faux raccourci de Blanquer: voir les posts de Lioson qui maintient que qqun de vacciner ne peut ni attraper ni contaminé...

     

    Non, il n'a pas dit ça...

    Il a dit:

    "La possibilité de transmettre et nettement plus faible, du coup l'amalgame est excusable et je pense que c'est aussi pour encourager les gens à aller de faire vacciner."
     

     

     

    Il y a 10 heures, whodive a dit :

    Donc si on laisse passer une telle fake news pourquoi pas, mais après faut pas s'étonner du reste.

     

    Trouve toi un autre cheval de bataille, celui-là est boiteux...

    • J'aime 3
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 20 heures, Lioson a dit :

    C'est toi qui estime qu'il ment mais c'est pas forcément mon avis. 

     

    donc s'il ne ment pas il dit la vérité c'est à dire qu'on ne se contamine pas et ne contamine autrui en étant vacciné.

    cqfd

     

    à un moment faut arrêter le "en même temps"

    Link to comment
    Share on other sites

    Bah si ça te plait d'être binaire libre a toi.

     

    Moi j'essaie de comprendre les gens et d'interpréter leur dire plutôt que de juger à l'emporte pièce.

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 2 heures, whodive a dit :

     

    donc s'il ne ment pas il dit la vérité c'est à dire qu'on ne se contamine pas et ne contamine autrui en étant vacciné.

    cqfd

     

    à un moment faut arrêter le "en même temps"

    une fois de plus, tu nous démontres ton absence de raisonnement : ici : s'il ne ment pas, c'est qu'il dit la verité,

    Citation

    Donc si on laisse passer une telle fake news pourquoi pas, mais après faut pas s'étonner du reste.

    c'est une fake news,

     

    je vais passer sur ton "hors sujet" quand je demande à sombre de se présenter...

     

    bref, tu nous expliques en permanence que ton raisonnement c'est jour ou nuit, 1 ou 0, blanc ou noir ; tu n'es jamais dans la tolérance, dans la proportion, dans les tons de noir clair ou de blanc sombre ; tu es dans la critique permanente sans jamais proposer quoi que ce soit (évidemment, ça t'engagerait à avoir des contributeurs qui décortiqueraient tes propos, les analyseraient et t'allumeraient..

     

    Comme l'écrit Lioson, tu es binaire.

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 8 heures, christophe 38 a dit :

    bref, tu nous expliques en permanence que ton raisonnement c'est jour ou nuit, 1 ou 0, blanc ou noir ; tu n'es jamais dans la tolérance, dans la proportion, dans les tons de noir clair ou de blanc sombre ; tu es dans la critique permanente sans jamais proposer quoi que ce soit (évidemment, ça t'engagerait à avoir des contributeurs qui décortiqueraient tes propos, les analyseraient et t'allumeraient..

     

    Comme l'écrit Lioson, tu es binaire.

    oui binaire car c'est ainsi

    est-ce que le vaccin protège de forme grave: oui

    est-ce que le vaccin empêche de contracter le covid: non

    est-ce que le vaccin empêche la transmission du covid: non

     

    t'es pas plus tolérant que moi, même moins...

    si des propositions j'en ai déjà émis il y a un an, à présent à quoi ça rime ? de toute façon c'est pas moi qui décide.

    il n'y a rien à proposer à dire que ce que ce ministre dit est faux. Pourquoi aller chercher un besoin de proposition ?

    Vous êtes tellement dans le besoin de contredire que vous voulez à présent déformer la vérité, c'est fort quand même !

     

     

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 6 minutes, whodive a dit :

    oui binaire car c'est ainsi

    est-ce que le vaccin protège de forme grave: oui

    est-ce que le vaccin empêche de contracter le covid: non

    est-ce que le vaccin empêche la transmission du covid: non

     

    t'es pas plus tolérant que moi, même moins...

    si des propositions j'en ai déjà émis il y a un an, à présent à quoi ça rime ? de toute façon c'est pas moi qui décide.

    il n'y a rien à proposer à dire que ce que ce ministre dit est faux. Pourquoi aller chercher un besoin de proposition ?

    Vous êtes tellement dans le besoin de contredire que vous voulez à présent déformer la vérité, c'est fort quand même !

     

     

    juste un détail que tu oublies, parce qu'il n'arrange pas ton raisonnement, c'est que les vaccinés contaminés vont exceptionnellement aux urgences...

     

    parce qu'à lire ton argumentaire (que j'ai cité), le vaccin ne sert à rien, puisqu'il ne t'empeche pas d’attraper la maladie ni d'etre contagieux...

    A croire que tu n'as jamais cherché à lire des commentaires de medecins qui le précisent...

     

    et, sinon, dans le parisien de ce jour, la situation en Martinique :

     

    LA MARTINIQUE PLONGE DANS « L’APOCALYPSE »
    COVID Confinée pour trois semaines, l’île fait face à une hausse exponentielle des contaminations.
    De premières évacuations ont eu lieu hier vers la métropole

     

    DANS cette longue coursive, chaque vitre donne sur la maladie et la mort. Les portes s’ouvrent sur des corps inertes, à demi-nus, plongés dans le sommeil sans rêve d’une léthargie artificielle. Le service de réanimation de l’hôpital Pierre-Zobda-Quitman, à Fort-de-France, en voit arriver de nouveaux tous les jours.
    Une résurgence choc du Covid-19 frappe depuis deux semaines la Martinique, désormais confinée. L’infrastructure est au bord de l’explosion. Sur l’île, la couverture vaccinale est de moins de 20 %.
    « Ici, c’est comme un couloir sans fin. On ne voit pas d’issue. » Blouse verte et chaussures de sport aux pieds, Losea, 33 ans, contrôle le taux de glycémie d’un patient.
    L’homme n’est plus qu’une masse allongée sur le ventre, tenue à la vie par quelques tuyaux et des bips. Une machine pompe son sang depuis sa veine fémorale, dans le pli de l’aine, et le renvoie chargé
    d’oxygène vers sa veine jugulaire, dans le cou. Cette technique d’exception se réserve aux cas les plus critiques : ceux qu’il est devenu impossible de ventiler de manière traditionnelle, via les poumons.
    La chirurgie à l’arrêt
    Le rythme d’admissions a brutalement augmenté il y a dix jours, alors que le variant Delta se développe à toute allure sur l’île. Dans un coin de chambre, un dialyseur jouxte le lit d’une femme couchée sur le côté.
    L’appareil vise à pallier une des complications de la maladie à long terme, la défaillance rénale. Aux pieds d’une autre, de gros pansements doivent prévenir la formation d’escarres, ces plaies causées par l’immobilité sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois.
    Les malades du Covid-19 restent plus longtemps que les patients habituels de la réanimation. Le service se remplit et ne se vide pas. Le corridor s’obstrue de machines, de chariots pleins de paperasse, de blouses, masques et autre matériel de protection.
    Le professeur Hossein Mehdaoui, chef du pôle anesthésie, réanimation et urgences (Rassur), balaye la scène du regard : « C’est l’apocalypse. »
    Hier matin, le service réanimation comptait 27 lits occupés sur 30, alors que cinq admissions avaient eu lieu la veille, et quatre, le jour précédent. Impossible de pousser davantage les murs. Le ministère de la Santé a diligenté trois évacuations vers la métropole.
    Un avion Falcon médicalisé a décollé à l’aube depuis l’aéroport Aimé-Césaire en direction de Paris. D’autres opérations sont attendues dans les prochains jours. Les mettre en place relève de la gageure.
    Elles nécessitent des patients dans un état grave, mais stable, capables de supporter la traversée de l’Atlantique.
    L’explosion des contaminations pose problème à tous les
    étages de l’hôpital. Le fonctionnement est « dégradé », comme l’euphémise le lexique consacré. Des patients de 55 ans se retrouvent en attente d’un lit en réanimation. Les plus âgés n’en obtiendront pas. Toute la chirurgie est à l’arrêt, à l’exception de la cancérologie.
    Les infirmiers veillent toujours davantage de patients. Les effectifs manquent. Le personnel en congé est rappelé. Une poignée de volontaires, installés en métropole mais en vacances dans les environs, répondent également présent.
    Des tentes ont été installées en urgence devant l’établissement pour grossir le service
    d’accueil. À certaines heures, il pouvait y avoir devant l’établissement jusqu’à neuf véhicules de pompiers, en attente d’instructions, un patient au
    bord de l’asphyxie installé à l’arrière. Le chef adjoint du service de médecine Covid-19, Radoslaw Pacan, dit avoir « l’impression de se crasher » :
    « On arrive à un point où on n’a plus rien pour accueillir de nouveaux malades : ni médecin, ni paramédicaux, ni même mobilier. On n’a, littéralement, plus de lit. »

    Près de deux semaines pour sentir les effets du confinement Un confinement de trois
    semaines a certes démarré hier, assorti d’un couvre-feu à partir de 19 heures. Le directeur général de l’établissement, Benjamin Garel, fait la moue. « On met de dix à quatorze jours pour sentir les
    effets de ce type de mesures.
    Là, je ne sais pas si on tient jusqu’à ce soir. »
    Demain, l’armée doit déployer sur place une cinquantaine de militaires, venus là encore de métropole, pour ouvrir dix nouveaux lits de réanimation. Ils sont attendus de pied ferme. Cette semaine, un programme de sorties précoces avait été mis en place. Les patients éligibles devaient
    être renvoyés pour être oxygénés à domicile. Seule une poignée d’entre eux a pu y avoir droit. Énième signe d’un système à bout de souffle, le fournisseur d’oxygène était déjà, hier, en pénurie.

    DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX
    À FORT-DE-FRANCE (MARTINIQUE)
    TEXTE : ROBIN KORDA
    PHOTOS : OLIVIER CORSAN
     

     

    en réponse à ta question : https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/covid-19-la-vaccination-empeche-t-elle-la-transmission-et-l-infection-ce-que-disent-les-etudes-814eb974-dfe9-11eb-b44c-63c2df644ddd

     

     

    donc, le choix est simple : pas vacciné ? covid long, la mort, le handicap..

    vacciné ? peut etre contaminé, possible et risque tres faible d'aller en rea...

    Citation

    Selon une étude du CDC aux États-Unis, 10 262 cas d’infections ont été recensés dans 46 États après une vaccination. Sur les 101 millions de vaccinés à la période où a été réalisée l’étude (du 1er janvier au 30 avril), cela correspond à seulement 0,01 % des vaccinés.

    1 cas sur 10 000 personnes vaccinées qui choperaient le covid.

     

    Link to comment
    Share on other sites

    On est pas dans le besoin de contredire mais on est moins binaire que tu le démontre içi.

     

    Pour tes citations il y a un "mais" qui est très important

     

    est-ce que le vaccin empêche de contracter le covid: non mais il en réduit drastiquement la possibilité

    est-ce que le vaccin empêche la transmission du covid: non mais vu la charge virale de la personne infectée et vaccinée il est nettement moins probable de le transmettre.

     

    Il y a plein de nuances tout n'est pas binaire.

     

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Ok donc encore une fois le besoin de contredire, exemple:

     

    il y a une heure, whodive a dit :

    oui binaire car c'est ainsi

    est-ce que le vaccin protège de forme grave: oui

     

    Réaction contradictoire:

     

    il y a une heure, christophe 38 a dit :

    juste un détail que tu oublies, parce qu'il n'arrange pas ton raisonnement, c'est que les vaccinés contaminés vont exceptionnellement aux urgences...

     

    parce qu'à lire ton argumentaire (que j'ai cité), le vaccin ne sert à rien, puisqu'il ne t'empeche pas d’attraper la maladie ni d'etre contagieux...

     

    Bon voilà, tu comprendras donc que je ne vais pas lire ton post bien plus.

     

    il y a 35 minutes, Lioson a dit :

    On est pas dans le besoin de contredire mais on est moins binaire que tu le démontre içi.

     

    Pour tes citations il y a un "mais" qui est très important

     

    est-ce que le vaccin empêche de contracter le covid: non mais il en réduit drastiquement la possibilité

    est-ce que le vaccin empêche la transmission du covid: non mais vu la charge virale de la personne infectée et vaccinée il est nettement moins probable de le transmettre.

     

    Il y a plein de nuances tout n'est pas binaire.

     

     

    Oui, et ce mais est important.

    Tu peux le faire dans l'autre sens:

     

    Le vaccin réduit la possibilité de contracter le covid mais ne l'empêche pas.

     

    Donc dire que le vaccin empêche de contracter le covid reste faux.

     

    Pourquoi ne pas dire les choses comme elles sont plutôt que d'écarter une partie de la réalité ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Et quand 85% (source officielle)) des hospitalisés (donc des cas grave; ça je l'avoue c'est mon appréciation)) sont des non vaccinés, est ce que l'on peut considérer que le vaccin protège plutôt très bien des cas graves?

     

    Oui ou non?

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 15 minutes, Sombre a dit :

    Ces données sont fausses. 

     

    Et si tu nous parlais des vraies  ...

    il y a 50 minutes, whodive a dit :

    Donc dire que le vaccin empêche de contracter le covid reste faux.

    Qui a dit ça ?

    Link to comment
    Share on other sites

    • Matt locked this topic
    • Matt unlocked this topic

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now

    ×
    ×
    • Create New...