Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Coronavirus Covid-19


caolila

    Recommended Posts

    Il y a 2 heures, brenique a dit :

    Comparaison presentant un biais d'etude...la ceinture, l'airbag et les qualités d'absorption de la voiture sont des données qui ne se deteriorent pas dans le temps.

    contrairement à ce que tu penses 🙂

    Toutefois, même sans être usagé, l’airbag peut devenir poreux et son système d’explosion peut perdre en efficacité au bout d’un certain temps (10 à 15 ans selon les modèles). Ainsi, ne négligez pas de demander à votre mécanicien d’effectuer une vérification lorsque vous allez le voir pour une autre opération d’entretien.

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 4 heures, christophe 38 a dit :

    je m'auto-cite : pourquoi la montée de cette 5 eme vague ?

    par lassitude, habitude, en diminuant les gestes barriere......

    Je suis le seul "plustroisdozé" et je suis le seul à porter le masque quand je sens une densité importante ou que je rentre dans un endroit public ....

    Franchement, chez nous, plus personne n'en a rien à foutre !

    C'est trop la loose !🥴 

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 9 minutes, CDMC a dit :

    Je suis le seul "plustroisdozé" et je suis le seul à porter le masque quand je sens une densité importante ou que je rentre dans un endroit public ....

    Franchement, chez nous, plus personne n'en a rien à foutre !

    C'est trop la loose !🥴 

    et, comme je l'écrivais il y a une dizaine de jours dans un échange avec Doumé, vers Noel, on verra qui sera à l'hopital (ou en rea)...

     

    Nous verrons demain, apres la prise de parole du ministre de la santé ce qui nous attend (confinement ? couvre feu ?)

    bref, les jours heureux sont derriere..

     

    (et, sinon, rassure toi, nous portons aussi le masque dès que la densité augmente, voire entre les bureaux, au taf )

    et content de mon rendez vous pour la 3° (rdv pris un lundi pour etre en forme le week end suivant pour aller plonger (le masque sur les yeux, ce coup ci)

    Edited by christophe 38
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 25 minutes, CDMC a dit :

    Tu peux faire une synthèse ?

    toutes ces phrases me donnent le tournis ....

     

    Le résumé était déjà fait...

     

     

    ⏰ Version courte pour les pressés :
    ❶ 2 doses restent ultra efficaces contre les formes graves (surtout avec les vaccins à ARNm).
    ❷ Mais la protection diminue FORTEMENT contre la transmission et UN TOUT PETIT PEU contre les formes graves après 5-6 mois, surtout chez les personnes âgées (mais pas que). La diminution est nettement plus marquée avec AstraZeneca.
    ❸ La 3e dose remonte la protection contre l’infection à 92-95% (et donc devrait fortement limiter la TRANSMISSION), et elle remonte la protection contre les formes graves à 98 à 100%.
    ❹ Niveau effet secondaire, sans surprise, RAS.

     

     

    A moins que tu ne parles d'autre chose ??

    • J'aime 1
    • Merci 3
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a une heure, whodive a dit :

    Encore une fois, avec un vaccin efficace 1 an faut vacciner 90% de la population (mondial) en moins d'un an.

    Donc pour un vaccin efficace 6 mois, c'est juste impossible.

    J'avoue que j'ai un peu de mal à suivre ce raisonnement sachant que d'une part on est pas tous vaccinés à la même date et d'autre part qu'est ce qui m'empêche comme tout un chacun d'être à jour de vaccination, c'est d'ailleurs le cas.

    Non, décidemment je suis désolé mais ton analyse c'est vraiment n'importe quoi mais ça reste amusant .

    Enfin si il y a des afficionados pour te suivre ...

    Edited by pparis
    • Triste 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a une heure, caolila a dit :

    Question as tu lu le post de @DocTroll     j'ai un doute

     

    il y a une heure, DocTroll a dit :
    L’efficacité contre les formes graves et le décès crève le plafond avec la 3e dose, y compris pour les tranches d’âges les plus touchées par la diminution de la protection avec le temps [6,7]
    ➜ On parle de 98 à 100% de protection, calculés par mes soins avec les données israéliennes fournies en temps réel, et confirmées par diverses études.

     

    ce que j'ai dit ne s'oppose absolument pas à cela. je parle de l'immunité collective

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 7 minutes, pparis a dit :

    J'avoue que j'ai un peu de mal à suivre ce raisonnement sachant que d'une part on est pas tous vaccinés à la même date et d'autre part qu'est ce qui m'empêche comme tout un chacun d'être à jour de vaccination, c'est d'ailleurs le cas.

    Non, décidemment je suis désolé mais ton analyse c'est vraiment n'importe quoi mais ça reste amusant .

    Enfin si il y a des afficionados pour te suivre ...

     

    tiens vu que je dis que des conneries et que t'es si intelligent : 

     

     

    je suis sympa t'as meme pas à lire

    ne pas oublier qu'il n'y a pas de frontières donc la stratégie de vaccination doit être mondial

     

     

     

     

     

     

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 57 minutes, whodive a dit :

    pauvreté de l'argumentation

    Je n'argumente rien, je constate simplement que ces éléments n'ont bien évidemment aucune valeur dans le contexte actuel.

     

    il y a 59 minutes, whodive a dit :

    et oui ca date, c'est bien pire aujourd'hui avec un vaccin d une protection de 6 mois

    Fort heureusement ces affirmations sont à nuancer comme d'habitude 😉

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Le 21/11/2021 à 20:34, whodive a dit :

    c'était pas une question de mois mais plutôt du fait que d'avoir chopper le virus = une dose.

    du coup la troisième dose qui doit servir de booster tu l'as déjà eu naturellement.

    Ce qui serait intelligent de faire c'est en effet une prise de sang pour déterminer le moment opportun d'une dose supplementaire.

    si on suit la logique de ce qu'on nous vends partout.

    je pense que tu peux postuler pour la fac de Medecine

    négocie bien, pour ne pas te retrouver dans un bocal 😝

    dans la presse d'aujourd'hui

    Citation

    Covid-19 : y a-t-il un intérêt à faire un test sérologique avant sa 3e dose de vaccin ?

    Marianne répond

    Par Margot Brunet

    Publié le 24/11/2021 à 17:06

    L’objectif de la dose de rappel de vaccin anti-Covid est de rehausser le niveau de protection de notre organisme de façon durable contre la maladie. Si les tests sérologiques nous renseignent sur la présence d'anticorps dans notre sang, ils ne sont pas recommandés avant une troisième injection. Marianne vous explique pourquoi.

    Troisième dose, à qui le tour ? Elle sera ouverte aux plus de 50 ans le 1er décembre et la Haute autorité de santé (HAS) a préconisé ce 19 novembre de l'injecter dès 40 ans. Deux autres organismes consultatifs, le Conseil scientifique et le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, sont allés plus loin, invitant à « envisager un rappel vaccinal pour l’ensemble de la population adulte 6 mois après la primo-vaccination ». Le verdict est attendu demain, jeudi 25 novembre : Olivier Véran présentera de nouvelles mesures face à la reprise de l'épidémie de Covid, dont « l'accélération de la campagne de rappel vaccinal », a promis le porte-parole du gouvernement.

    Sur les réseaux sociaux, beaucoup s’interrogent : puisque l’objectif de ce rappel est notamment de rehausser le niveau d’anticorps dont nous disposons, pourquoi ne pas réaliser un test sérologique au préalable ? Ce dépistage permet de savoir si on a déjà été infecté par le Covid, mais aussi, avec des analyses plus poussées, de connaître son niveau d’anticorps. À Monaco, la principauté permet aux résidents de faire une prise de sang afin de connaître leur taux d’anticorps et de choisir si une injection supplémentaire est utile ou non.

    Différents types de tests sérologiques

    Les tests sérologiques permettent de savoir si on a été en contact avec le virus du Sras-Cov-2. Ils « permettent de rechercher si une personne a développé une réaction immunitaire après avoir été en contact avec le virus. Ces tests détectent la présence d'anticorps » dans le sang, explique le gouvernement sur son site. Plus exactement, il en existe deux types. Les premiers sont des « tests rapides d’orientation diagnostique sérologique qualitatifs, réalisés par un professionnel de santé, sur prélèvement d’une goutte de sang au bout du doigt ». « Ces tests rapides permettent juste de savoir si on a déjà rencontré le virus, mais ne donnent pas le taux d'anticorps », explique Stéphane Paul, immunologue au CHU de Saint-Etienne et membre du Comité vaccin Covid-19.

     

    D'autres, en revanche, informent sur la quantité d’anticorps dont dispose le patient. Ce sont des « tests sérologiques quantitatifs réalisés dans un laboratoire de biologie médicale, sur prélèvement sanguin (prise de sang) ». Mais le procédé est plus long. Comptez une quinzaine de minutes pour les premiers, réalisables en ville, et de quelques heures à plusieurs jours pour ces analyses plus poussées sur le niveau d'anticorps… qui ne permet pas de savoir si nous sommes protégés contre l'infection.

    Corrélats de protection

    Pour cela, il faudrait savoir à partir de quel seuil d’anticorps nous sommes immunisés contre le Covid-19 : ce sont les corrélats de protection, relation encore inconnue. « On sait qu’il y a une corrélation entre le taux d’anticorps détecté et la protection, mais il y a des zones d’incertitude, on ne connaît pas le seuil d’anticorps à partir duquel on peut considérer que l’on est immunisé », décrit Jean-Daniel Lelièvre, chef du service des maladies infectieuses à l’Hôpital Henri-Mondor à Créteil et expert à la HAS. Si les taux sont très bas, on peut considérer que la personne n’est pas protégée, et inversement si les chiffres sont particulièrement élevés. Mais où se situe la limite ? D'autant que ce seuil varie probablement en fonction des personnes, mais aussi du variant.

    À LIRE AUSSI : 3 questions que pose l'intégration d'une 3e dose au passe sanitaire pour les plus de 65 ans

    « Voir des anticorps ne signifie pas pour autant que l’on est protégé », décrit à son tour Stéphane Paul. Un test sérologique peut indiquer un haut niveau d’anticorps sans que ceux-ci soient efficaces contre l’infection. Petite analogie : « si vous voyez des voitures garées dans la rue, vous supposez qu’elles fonctionnent », compare Jean-Daniel Lelièvre. En réalité, sans essayer de démarrer, on ne peut pas être sûr qu’elles ne sont pas en panne. Pour les anticorps, c’est pareil : les tests sérologiques permettent de s’assurer de leur présence, sans statuer sur leur efficacité contre le Sras-Cov-2. Ce test de neutralisation, qui permet de savoir si les anticorps sont actifs, doit être mené en laboratoire et prend plusieurs jours : difficile d'imaginer qu'il puisse être généralisé à tout un chacun avant le rappel. « Quand on aura défini ce seuil d’anticorps pour qu’il y ait protection, la stratégie de dépistage sérologique aura du sens », anticipe Stéphane Paul. Des études pour établir ces corrélats de protection sont en cours.

    Immunité muqueuse et cellulaire

    Autre argument en défaveur du test sérologique pour statuer sur notre immunité : celui-ci n’apporte des informations que sur les anticorps neutralisants présents dans le sang. Ces derniers se fixent sur le virus pour nous protéger. Or on sait que d’autres types d’immunité entrent en jeu pour combattre le Sras-Cov-2, à l’instar de l’immunité cellulaire. Celle-ci, qui joue un rôle primordial, repose sur des cellules (lymphocytes T) reconnaissant le virus et le détruisant. Les tests sérologiques ne recherchant que la présence d’anticorps, ils ne visualisent pas cette immunité. On peut donc avoir un nombre important d’anticorps, mais une immunité cellulaire basse.

    Quoi qu’il en soit, recevoir des doses alors que l'on a beaucoup d'anticorps n’est pas dangereux. « On ne risque pas d’avoir trop d’anticorps », explique Stéphane Paul. Seul risque : celui lié aux effets secondaires du vaccin. « Mais pour l'instant, tout indique que le profil de sécurité est bon », continue l’expert du Comité vaccin. Il n’y a donc pas de raison de refuser une dose de rappel en se reposant sur un test sérologique, comme c’est possible à Monaco. Au contraire, cela risque de nous exposer à un risque d’infection. Une étude américaine publiée dans la revue Science début novembre a montré qu’après huit mois, l’efficacité contre la contamination est de 58 % pour le vaccin Moderna, et de 43,3 % pour le vaccin Pfizer-BioNTech : le rappel permet de rehausser ce niveau de protection contre l'infection. Même avantage contre les formes graves : si, plusieurs mois après la deuxième dose, le vaccin protège encore à plus de 90 % contre les formes sévères de la maladie, le rappel augmente ce pourcentage.

     

     

    en résumé, pour Paulo, mesurer le taux d'anticorps est long (entre la prise de sang et l'analyse (accessoirement pas gratuit) et n'apporte rien puisque personne ne sait à partir de quel taux on est protegé et à partir de combien on ne l'est plus)

    • J'aime 2
    • Merci 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Tout va bien 

     

    Covid-19 : un nouveau variant, avec un nombre «extrêmement élevé» de mutations, détecté en Afrique du Sud (msn.com)

     

     

    Citation

     L’apparition de ce variant est sans doute à l’origine de l’augmentation « exponentielle » des contaminations ces dernières semaines, selon le ministre de la Santé, Joe Phaahla, présent à la conférence de presse

     

    Link to comment
    Share on other sites

    à l’instant, caolila a dit :

    sans doute la proximité, mais, cela fait 48 h qu'ici on le sait, avec une protection de l'ordre de 40% d'efficacité avec (seulement) les 2 pfitzer... (et que ça commence à tomber dans nos effectifs)

    • Triste 3
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now

    ×
    ×
    • Create New...