Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

    Messages recommandés

    FT2703.png

    Courbes très instructives.. surtout la US… :(

     

    Il n'y a pas a dire les pays comme le Japon et la Corée du sud, tout comme la Chine maitrisent mieux la situation.

     

    C'est il me sembles des pays ou tout le monde porte des masques

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 5,1k
    • Créé
    • Dernière réponse

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Messages populaires

    Sérieusement, est-ce qu'il est possible d'arrêter avec cet argument bidon ?!?   1/ D'une part, le corps ne produit pas que des anticorps dans sa réponse immunitaire, il y a la voie humo

    Un avis, c'est comme une certaine partie de notre anatomie: tout le monde en a un.   L'équation dans cette crise n'est en soi pas si compliquée : pour limiter la propagation du virus, il fau

    A défaut de voyage et de plongée, je vais vous écrire un compte rendu d'un voyage en covidie fait en famille. Il y a environ 3 semaines, le voyage a commencé par une bonne rhinite et deux nuits i

    Images postées

    il y a 21 minutes, caolila a dit :

    Il n'y a pas a dire les pays comme le Japon et la Corée du sud, tout comme la Chine maitrisent mieux la situation.

     

    C'est il me sembles des pays ou tout le monde porte des masques

     

    pas que les masques, c'est tout une stratégie qui est adopté quand on mesure la menace sérieusement (chose que notre gouvernement n'as pas su faire) :

     

    https://www.marianne.net/debattons/billets/coronavirus-apres-la-crise-le-gouvernement-devra-s-effacer-et-rendre-des-comptes?fbclid=IwAR0xJF847HsxHmSdG99ydTQiLWsvSS7FdMVbCMCRThEHKDbQKCkk_tnJ1Do

     

    Citation

    Bien malin, en effet, qui pourrait comprendre la stratégie par laquelle il l'aurait remplacée. Dans le monde, il n'y en a pas cinquante qui aient fonctionné. Pour ne considérer que les pays démocratiques, deux exemples s'imposent. Le premier, salué par le très pro-business Institut Montaigne, est celui de Taïwan, qui, contrôlant très fermement en amont, puis fermant ses frontières (de quoi faire dresser les cheveux sur la tête aux grands sans-frontiéristes qui nous gouvernent) aux personnes venant des zones à risque, a dépisté sans compter pour isoler l'intégralité des sujets infectés, ne totalisant aujourd'hui qu'un seul décès par Covid-19. Combien de morts auraient-ils pu être évités en France – pour un coût économique finalement très faible en comparaison avec celui que va devoir payer la France – si celle-ci n'avait pas, dans un grand moment d'aveuglement idéologique, refusé de voir que si "les virus n'ont pas de passeports", pour reprendre les mots d'Olivier Véran, les hommes qui les portent en ont ? Personne ne le sait.

    Le second exemple, plus adapté à la situation actuelle de la France même si beaucoup plus coûteuse que la taïwanaise, est celui de la Corée du Sud. Touchée gravement au début de l'épidémie, celle-ci a su réussi à juguler l'épidémie grâce à un dépistage massif et au même isolement drastique des porteurs du virus qu'à Taïwan, sans fermeture des frontières cependant ni confinement de masse, comptabilisant malgré tout moins de cent décès. La stratégie sud-coréenne n'est pourtant pas très originale : elle applique simplement les consignes habituelles concernant les maladies infectieuses ; dépister et traiter. Pourquoi la France ne s'inspire-t-elle pas de cet exemple, comme le font pourtant ses voisins européens, et que l'OMS incite à suivre, par la voix de son directeur général, qui s'écriait dès le 16 mars : "testez, testez, testez !" ?

     

    Que cette mesure moyen-âgeuse qu'est le confinement coûte plus à l'économie nationale et aux libertés individuelles que n'auraient coûté les stratégies taïwanaise et sud-coréenne n'a pas l'air de déranger le gouvernement qui semble inapte à apprendre de ses erreurs et de celles des autres.

     

    Le brésil sera a surveiller...

    Modifié par whodive
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ce qui est dit à propos du test Pasteur est très grave.

    Cela me rappelle un ministre français qui aurait retardé les tests Abbott en France dans l'attente de la sortie du produit Pasteur. C'était dans les début du Sida. J'ai toujours le revue médicale au titre percutant: "autopsie d'un crime".

    Je précise que "aurait" est au conditionnel.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, caolila a dit :

     

    Certains commerces se portent bien en ce moment.. enfin a voir les caddys plein a craquer ;)

    "Provisions de précaution" et aussi vu que l'activité économique est en berne, ça fait aussi beaucoup de monde qui déjeunait à l'extérieur et qui déjeune maintenant chez eux, et les enfants en plus.

     

    "Beaucoup d'argent" dépensé maintenant pour stocker mais après la crise l'activité des supermarchés baissera, sans compter que viendra s'ajouter les conséquences de la crise dont tout le monde ne va pas se relever (inquiétude, licenciements, conséquences sociales comportementales)

    • Like 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 5 heures, caolila a dit :

    Courbes très instructives.

    Merci pour ce tableau en effet très intéressant.

     

    Où l'on voit bien qu'en Allemagne, dont on nous vante tant les mérites de sa politique sanitaire, l'épidémie est en fait en retard sur la France de 10 jours environ. On avait en France, le même nombre de mort au même stade de développement. Il est donc encore trop tôt pour savoir si l'option allemande sera payante ou pas.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 43 minutes, Scubaphil a dit :

    Où l'on voit bien qu'en Allemagne, dont on nous vante tant les mérites de sa politique sanitaire, l'épidémie est en fait en retard sur la France de 10 jours environ. On avait en France, le même nombre de mort au même stade de développement. Il est donc encore trop tôt pour savoir si l'option allemande sera payante ou pas.

    Ne pas oublier que ce tableau est en nombre de mort total, chiffre brut.

    Je pense que c'est plus le ratio % mort dans la population qui est un bon indicateur :

    Espagne : +/- 47 M d'habitants

    Italie : +/- 60 M d'habitants

    France : +/- 67 M d'habitants

    Allemagne : +/- 83 M d'habitants

     

    Cette pondération est non négligeable.

    Ce qui rend encore plus dramatique les chiffres espagnols 🤯😱

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 13 minutes, benbulle a dit :

    Ne pas oublier que ce tableau est en nombre de mort total, chiffre brut.

    Je pense que c'est plus le ratio % mort dans la population qui est un bon indicateur :

    Espagne : +/- 47 M d'habitants

    Italie : +/- 60 M d'habitants

    France : +/- 67 M d'habitants

    Allemagne : +/- 83 M d'habitants

     

    Cette pondération est non négligeable.

    Ce qui rend encore plus dramatique les chiffres espagnols 🤯😱

    simplement, nous n'avons pas encore comptabilisé les maisons de retraite

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 18 minutes, benbulle a dit :

    Ne pas oublier que ce tableau est en nombre de mort total, chiffre brut.

    Je pense que c'est plus le ratio % mort dans la population qui est un bon indicateur :

    Oui, tout à fait.

     

    Néanmoins, sur une échelle logarithmique telle que présentée, pour les pays européens que tu cites, convertir en ratio/population aura relativement peu d'impact sur le courbes. Par contre, ça améliorerait les courbes de la Chine, du Japon et des USA.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, benbulle a dit :

    Cette pondération est non négligeable.

    Ce qui rend encore plus dramatique les chiffres espagnols 🤯😱

     

    On peut penser qu'il y a lissage statistique car nous avons des systèmes "proches" ? 

     

    Quoique... Entre la France, l'Italie et l'Espagne on joue pas tout à fait sur le même modèle.

     

    Quand on voit les décalages statistiques entre les régions françaises, on peut se dire aussi que l'épidémie est partout présente (au delta de l'impact du confinement récent) et que ça monte bien (comme Italie).

     

    La mortalité est, à mon sens, un bon indicateur de l'épidémie quand on n'est pas à saturation du système de santé. Après, on ne va pas simplement mesurer l'épidémie mais surtout le capacitaire médical.  

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il y a matière à rien du tout ! Ce médicament existe depuis la nuit des temps. Les effets secondaires existent et sont connus. Simplement dans le cas qui nous intéresse il est possible qu'il ait un effet bénéfique dans le traitement des affections provoquées par le covid-19. Les essais cliniques en cours nous en diront plus long dans un avenir proche ...

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 50 minutes, pparis a dit :

    Il y a matière à rien du tout !

    Si si, il y a matière à réfléchir un peu et arrêter d'écouter ses angoisses.

     

    Je ne parle pas des tiennes, mais de celle de la population d'une manière générale. La file d'attente à l'extérieur de l'IHU de Marseille, comme on pouvait le voir hier au JT de 20h (voir ici à partir de 19'30'') est démonstrative : des centaines de personnes, à l'évidence très en forme, ne justifiant en rien un traitement. Le plus choquant ? Sur 3 personnes interrogées avec un masque, 2 ne le portent pas convenablement, l'une d'elle étant malade et traitée à la chloroquine. Il a donc vu des médecins très prompts à lui prescrire des molécules au résultats plus qu'incertains, mais manifestement incapables de lui expliquer comment mettre un masque correctement pour protéger les autres. :confus:

     

     

    il y a 50 minutes, pparis a dit :

    Simplement dans le cas qui nous intéresse il est possible qu'il ait un effet bénéfique dans le traitement des affections provoquées par le covid-19. Les essais cliniques en cours nous en diront plus long dans un avenir proche ...

     

    il y a 37 minutes, whodive a dit :

    Réponse d'ici 2 à 3 semaines.

    Il y a déjà un essai qui a montré l'absence de bénéfice clinique de la chloroquine pour le Covid-19.

    On a donc déjà des éléments qui atténuent sérieusement l'hypothèse d'un effet bénéfique.

    Modifié par Scubaphil
    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Matt a verrouillé ce sujet
    • Matt a déverrouillé ce sujet

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...