Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

La cata avec un débutant vidéaste


    Messages recommandés

    Hello,

     

    Petite anecdote qui m'est arrivée cette semaine et qui pourra peut-être faire réfléchir sur l'utilisation d'une caméra (voire d'un appareil photo) sous l'eau.

     

    J'ai donc été plongé cette semaine, dans les caraïbes, dans un club français.

    On avait un guide et la palanquée était constituée de:

    - Moi (N3, 200+ plongées)

    - 2 N2 (50+ plongées chacun)

    - 1 N1 débutant (je ne connais pas son nombre de plongées).

     

    Étant donné la qualité des fonds, le N1 a décidé d'amener une GoPro avec lui (cela se comprend).

    S'est donc posé le problème de la GoPro, quand on débute et qu'on a une mauvaise flottabilité, et qu'on est un vidéaste frénétique.

     

    Et bien, quand :

    - On passe son temps à nager dans tous les sens afin d'aller "filmer" le moindre trou dans un caillou

    - On a une mauvaise gestion de son gilet et qu'on alterne :

    • la position "tête en bas" (la GoPro dans un trou et l'autre main sur un caillou, un palmage vigoureux pour maintenir le truc) ;
    • l’atterrissage fracassant sur le sable (toujours sympa pour les copains en train d'observer des crevettes ^^)

    - On ne suit pas vraiment les consignes du guide de palanquée et qu'on préfère bondir d'une patate à l'autre pour aller tout filmer en furie (bonjour les yoyos au passage)

    - Malgré les tentatives du GP de gonfler la stab au juste besoin, on préfère tout purger pour descendre ou gonfler comme un porc pour monter

    - On ne surveille pas sa conso

     

    Et bien quand le GP demande sa conso à chaque membre de la palanquée, alors que nous en sommes à 28min à 12m avec des 15L sur le dos... il ne reste que 20 bars dans le bloc :)

    Ça n'a pas porté à plus de conséquences: il a fini sur l'octopus du GP, ils sont remonté au bateau et le GP nous a laissé entre autonomes terminer notre plongée (il nous restait 130 bars chacun...) mais il s'en est fallu de peu.

     

    Ce qui est dommage pour lui, c'est qu'il a gâché sa plongée pour prendre des vidéos qui seront probablement inexploitables pour leur grande majorité, au lieu d'apprécier le moment.

    Bien sûr je ne dis pas qu'il faille proscrire les appareils photos ou les gopro auprès des débutants, mais il faut apprendre à être raisonnable dans leur utilisation. Surtout quand on notre stabilisation est aléatoire.

    • Like 3
    • Thanks 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 58 minutes, DivideByZero a dit :

    Hello,

     

    Petite anecdote qui m'est arrivée cette semaine et qui pourra peut-être faire réfléchir sur l'utilisation d'une caméra (voire d'un appareil photo) sous l'eau.

     

    J'ai donc été plongé cette semaine, dans les caraïbes, dans un club français.

    On avait un guide et la palanquée était constituée de:

    - Moi (N3, 200+ plongées)

    - 2 N2 (50+ plongées chacun)

    - 1 N1 débutant (je ne connais pas son nombre de plongées).

     

    Étant donné la qualité des fonds, le N1 a décidé d'amener une GoPro avec lui (cela se comprend).

    S'est donc posé le problème de la GoPro, quand on débute et qu'on a une mauvaise flottabilité, et qu'on est un vidéaste frénétique.

     

    Et bien, quand :

    - On passe son temps à nager dans tous les sens afin d'aller "filmer" le moindre trou dans un caillou

    - On a une mauvaise gestion de son gilet et qu'on alterne :

    • la position "tête en bas" (la GoPro dans un trou et l'autre main sur un caillou, un palmage vigoureux pour maintenir le truc) ;
    • l’atterrissage fracassant sur le sable (toujours sympa pour les copains en train d'observer des crevettes ^^)

    - On ne suit pas vraiment les consignes du guide de palanquée et qu'on préfère bondir d'une patate à l'autre pour aller tout filmer en furie (bonjour les yoyos au passage)

    - Malgré les tentatives du GP de gonfler la stab au juste besoin, on préfère tout purger pour descendre ou gonfler comme un porc pour monter

    - On ne surveille pas sa conso

     

    Et bien quand le GP demande sa conso à chaque membre de la palanquée, alors que nous en sommes à 28min à 12m avec des 15L sur le dos... il ne reste que 20 bars dans le bloc :)

    Ça n'a pas porté à plus de conséquences: il a fini sur l'octopus du GP, ils sont remonté au bateau et le GP nous a laissé entre autonomes terminer notre plongée (il nous restait 130 bars chacun...) mais il s'en est fallu de peu.

     

    Ce qui est dommage pour lui, c'est qu'il a gâché sa plongée pour prendre des vidéos qui seront probablement inexploitables pour leur grande majorité, au lieu d'apprécier le moment.

    Bien sûr je ne dis pas qu'il faille proscrire les appareils photos ou les gopro auprès des débutants, mais il faut apprendre à être raisonnable dans leur utilisation. Surtout quand on notre stabilisation est aléatoire.

    Là encore toute une education de surconsommateur (je ne parle pas du bloc...) à revoir...

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Reflexion que je me fait souvent et que je partage avec quelques membres de mon club. L'utilisation d'une GoPro par un neo plongeur est une catastrophe a la foi pour le dit plongeur puisque ce dernier n'est pas a lécoute de ses sensations et donc ne progresse pas et pour les membres de la palanquée qui se retrouvent "accompagnant" de quelqu'un qui ne se préocupe que de ses images et non des autres. 

    Vive les plongées entre autonomes qui se connaissent 

    Modifié par Yoma
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier. Je suis N1 et j'ai une Gopro. J'ai une vingtaine de plongée et je ne l'ai pas pris à chaque fois. De plus elle est fixée au poignée donc cela me laisse me laisse les mains libre. Je garde donc la priorité à ma plongée notamment à ma stabilité. Mes prochaines plongées seront pour le passage de N2 donc pas de caméra.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 7 heures, DivideByZero a dit :

    qu'on a une mauvaise flottabilité, et qu'on est un vidéaste frénétique.

     

    Il y a 7 heures, DivideByZero a dit :

    Et bien quand le GP demande sa conso à chaque membre de la palanquée, alors que nous en sommes à 28min à 12m avec des 15L sur le dos... il ne reste que 20 bars dans le bloc :)

    Ça n'a pas porté à plus de conséquences: il a fini sur l'octopus du GP, ils sont remonté au bateau et le GP nous a laissé entre autonomes terminer notre plongée (il nous restait 130 bars chacun...) mais il s'en est fallu de peu.

     

    Il y a 7 heures, DivideByZero a dit :

    Ce qui est dommage pour lui, c'est qu'il a gâché sa plongée pour prendre des vidéos qui seront probablement inexploitables pour leur grande majorité, au lieu d'apprécier le moment.

     

    Moi, dans ces conditions, je suis en faveur de l'euthanasie active. :tromaran: :diable:

    • Haha 4
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il arrive des fois ou l'impact est inverse : ou le débutant doit s'améliore plus vite pour rendre ses images exploitables ....

    Après tout est question de philosophie perso: après avoir apporté au fond tout ce qui pouvait faire de l'image, aujourd'hui, je prefere partir plus léger et enregister le film dans ma tête.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    et pourquoi ne pas prendre une gopro pour filmer le blaireau qui filme et fait n'importe quoi et lui montrer ensuite le film...J'ai fait le coup une fois en croisiere à Sipadan avec 2 japonais...

    Apres ils faisaient des grandes courbettes mais je ne sais toujours pas s'ils remerciaient ou se foutaient de moi...:devil::hehe:

    • Like 1
    • Haha 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 8 heures, cassenoisettes a dit :

    Il arrive des fois ou l'impact est inverse : ou le débutant doit s'améliore plus vite pour rendre ses images exploitables ....

    A la lecture du récit de notre ami, il me semble que ce débutant était plutôt du genre "génération sefli/snapchat" que photographe. Il me semble qu'un photographe reste des plombes devant un sujet pour avoir LA photo, et ne passe pas son temps à bondir frénétiquement dans tous les sens.

     

    J'arrive pas à comprendre perso' quand on n'est pas encore bien dégourdi dans une activité (plongée, ski, que sais-je...), qu'on s'emmerde en plus à se rajouter une tâche supplémentaire avec une gopro, tout ça pour faire de la merde "snapchater" 🤨

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Album de ma première plongée, j'avais juste une GoPro...

    En lac bien sympa avec beaucoup de lumière...

    https://www.flickr.com/photos/huguesbrun/albums/72157645289133774/with/14288012927/

     

    Bon cela fait des souvenirs :)

     

    Perso j'ai quasiment fait toutes mes plongées avec un appareil photo/GoPro.

    Je laisse de coté juste lorsque j'encadre des débutants et lors de ma formation N4...

     

    Et quand il n'y a rien a voir … enfin normalement, et quand il y a un truc du genre une grosse anguille ben tu as les boules :( 

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 28/02/2020 à 17:23, val74700 a dit :

    J'arrive pas à comprendre perso' quand on n'est pas encore bien dégourdi dans une activité (plongée, ski, que sais-je...), qu'on s'emmerde en plus à se rajouter une tâche supplémentaire avec une gopro, tout ça pour faire de la merde "snapchater" 🤨

     

    ça me parait logique de croiser ce type de plongeurs. Et je mise sur l'accroissement de ce genre de profil.

     

    La plongée, pour se développer, va devoir devenir autre chose qu'une pratique sportive d'une minorité de d'amateurs éclairés et spécialisés ce qui est très légitime et honorable, comprenons nous bien.

     

    La tendance, c'est de devenir un divertissement ou une activité hautement récréative dont les pratiquants ne chercheront pas forcément à devenir meilleurs ou avertis. Ils chercheront à assouvir un plaisir, vivre des émotions et/ou satisfaire un désir/fantasme. 

    Comment le leur reprocher ? C'est aussi la communication de beaucoup de fabriquant de matériels de plongée et de certaines écoles de certification.

     

    Finalement, c'est le job du professionnel de se charger de faire la nounou pour ces gens et veiller, si besoin est, en leur lieu et place, à leur propre sécurité et à celle de ceux qui ne sont pour rien.

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Un fléau oui et non.

     

    je trouve bien dans le sens qu'un débutant fera(normalement) le nécessaire pour mieux se stabiliser afin de prendre de bonnes images. sauf si il en a rien à fichtre de boussillerles fonds ainsi que la plongée des autres, ça ma foi... c'est l'éducation qui fait pas le moniteur de plongée.

     

    je suis vidéaste et ce qui m'exaspère dans les GoPro, c'est que quand toi tu t'arrête pour faire une image plus ou moins correcte, que tu t'appliques à ne rien toucher(ce qui n'est pas toujours facile) à te stabiliser toi et l'appareil(ce qui est encore moins facile) et que tout d'un coup tu te dis:"ah ouais, là chuis bien, je bouge plus, la bêbette est gentille, l'image est parfaite, etcc..." et que dans ton champs de vision y a une saloperie de GoPro avec son long bras qui se promène...... grrrr... ça par contre, ça me rend folle!! mais barres-toi mon gars, t'as rien à faire là...y en a pas assez Nemos à Nemo-City??

     

    anecdote: je filmais un poisson-coffre posé sur le fond, j'avais une position de la mort qui tue pour pas toucher le sol. j'étais focalisée sur mon sujet, je me retourne et je vois le mec avec son grand angle(pour le coup c'était pas une GoPro) à 3cm de ma tête. j'ai eu les boules, je ne m'attendais pas à le voir et sur le coup, je lui ai mit un coup de poing(pas méchant, mais...)🤫

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le ‎28‎/‎02‎/‎2020 à 17:23, val74700 a dit :

    Il me semble qu'un photographe reste des plombes devant un sujet pour avoir LA photo, et ne passe pas son temps à bondir frénétiquement dans tous les sens.

     

    Exact, et rien de plus horripilant comme disait @octopuce28 que de voir quelqu'un débarquer et mettre en l'air tout ton boulot.

    Parce qu'entre celui qui va venir voir ce que tu as vu et qui  va faire filer la bestiole,

    celui qui palme comme un goret et qui va te lever des tonnes de particules

    et celui qui carrément te pousse.

     

    Bah, je pense que des fois, tu es en droit d'en avoir marre  !!!

     

    Mais bon, comme ils te disent souvent : "La mer est à tout le monde"

     

    A+

     

    🍻

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Dernière j'ai une expérience totalement inversée.

     

    J'ai plongé avec un copain, MF1, expert en biologie sous-marine. Il voulait tester du nouveau matériel photo.

    Nous étions donc en autonomie, moi-même avec mon nouvel APN et phare.

     

    Nous sommes restés à 5-6 m l'un de l'autre. Se montrant parfois ce que nous voyons. Chacun à pris ses propres photos, à son rythme. Un grand plaisir.

     

    Tout l'opposé lorsque j'encadre des débutants avec GoPro ou autre SeaCam qui raclent les fonds, ou autre comme ce que tu as connu. Une expérience de plus en plus fréquente malheureusement.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    ×
    ×
    • Créer...