Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

    Messages recommandés

    Je suis d'accord qu'une plongée dans ces profondeurs seraient au minimum bien plus secure avec une nitrox en déco, ce qui ne réponds pas à ton postulat d'utilisation d'un trimix mais qui demande un plongeur qualifié et un autre type d'organisation. 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 63
    • Créé
    • Dernière réponse

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Messages populaires

    De retour de plongée, voici un témoignage d'un incident.  Contexte, plongée organisée par le Club en deuxième journée avec pour le premier jour, deux plongées de respectivement 45m et 30m max. Pl

    Merci à tous pour vos commentaires, ça été un exutoire d'en parler, non pas pour évacuer un traumatisme, ce n'est pas ma première assistance, même si celle -ci fut la plus difficile,  je vais très bie

    @hrenaudMême si tu ressasses cet incident pendant des mois, tu trouveras toujours quelques choses qu'l te semblerait améliorable. Mais n'oublie pas une chose essentielle, tu es remonté avec ton b

    il y a 26 minutes, hrenaud a dit :

    Je suis d'accord qu'une plongée dans ces profondeurs seraient au minimum bien plus secure avec une nitrox en déco, ce qui ne réponds pas à ton postulat d'utilisation d'un trimix mais qui demande un plongeur qualifié et un autre type d'organisation. 

    Le nitrox en déco n'aurait rien changé à ce qui s'est passé au fond, il aurait juste donné de la marge en terme de volume de gaz ...

    Utiliser un trimix aurait par contre clairement fait que l'épisode qui aurait pu tourner au vinaigre ne se serait pas passé...

     

    Pour info, vous aviez quoi comme scaph ? 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    La drome avec un 15l d'air c'est courant. On l'a tous fait. C'est pas génial génial non plus. C'est sombre et ça tabasse parfois en surface (co2 en surface ? narcose au fond)... 

     

    Après au delà de l'aspect plongée, profondeur et narcose à l'air, n'y a t-il pas un élément de malaise (physiologique ou psychologique) dans l'incident ? Question que je me pose à la lecture de ton retour d'expérience en l’occurrence bien écrit et pertinent. 

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 11 heures, Nicolas Duguay a dit :

     

    C'est un mythe tenace que de penser que la narcose se règle dès qu'on remonte de quelques pie... euh, de quelques mètres... ;)

    Bref, un plongeur bien narcosé va le demeurer pendant de longues minutes, parfois même rendu en surface.

    Exact, j'ai eu l'occasion de remonter quelqu'un de plus de 50m qui à 3m ne réagissait toujours pas à mes signes. Ce n'est que sur le bateau qu'elle a commencé à  réagir normalement. 

     

    A+

     

    🍻

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut, heureux que ça se soit bien fini.

    De mémoire, la Narcose c'est l'azote qui vient saturer le myeline et ralentir les influx nerveux. Et comme toute sat' il faut désaturer, et le temps qui va avec. 

    Modifié par Lagos
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Juste bravo pour la prise en charge, vous lui avez sans aucun doute sauvée la vie, je rejoinds Nicolas "Il est chanceux d'avoir été à vos côtés".

     

    J'ai une question n'ayant jamais été dans cette situation et si tant est que l'on est le temps de réfléchir, pourquoi ne pas être passé en prise arrière pour "bloquer" son bras droit et donc l'accès aux purges rapides (sauf fenstop bien sûr) ? 

     

    Citation

    C'est un mythe tenace que de penser que la narcose se règle dès qu'on remonte de quelques pie... euh, de quelques mètres... ;)

    Bref, un plongeur bien narcosé va le demeurer pendant de longues minutes, parfois même rendu en surface.

     

    Pour avoir déjà fait une bonne narcose mais à loin de celle-ci en terme de symptômes/conséquences et pour avoir eu mon binôme une fois défoncé comme il faut (il se souvient de rien jusqu'au retour bateau et à 55m+ il était pas là) on est quand même à la ramasse quelque temps même en remontant, et même après sur le bateau sans être incohérent on est pas clairement pas aussi vif etc.

     

     

    Modifié par Toto Wazabi
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pourquoi pas une prise arrière, la question est bonne, cela supposait de changer de prise et lors de mon intervention prenant une prise de face je n'imaginais pas qu'il me gênerait à ce point et modifier la prise dans la zone des 40 mètres avec les difficultés que j'avais pour le remonter est une option que j'ai écarté tant le risque de nous perdre était trop important. Lorsque je dis que l'on réfléchis très vite c'est évidemment une option que j'ai évalué mais qui m'est par apparu trop dangereuse à la profondeur où j'étais. Perte de temps risque de redescendre sans la garantie du succès

    Il y a 14 heures, stef75 a dit :

    La drome avec un 15l d'air c'est courant. On l'a tous fait. C'est pas génial génial non plus. C'est sombre et ça tabasse parfois en surface (co2 en surface ? narcose au fond)... 

     

    Après au delà de l'aspect plongée, profondeur et narcose à l'air, n'y a t-il pas un élément de malaise (physiologique ou psychologique) dans l'incident ? Question que je me pose à la lecture de ton retour d'expérience en l’occurrence bien écrit et pertinent. 

    Le plongeur m'a décrit après debriefing qu'en début de plongée il avait été perturbé par les signes d'un autre plongeur et qu'il s'apprêtait à me dire STOP pour la plongée mais il ne l'a pas fait cela peut expliquer une fragilité psychologique d'autre part une autre palanquée était descendu avec un drone et ce drone créait des flash dans la zone des 55 m je les ai vu et mon binôme aussi et toujours d'après ses déclarations cela la troublait il est difficile d'établir un lien de cause à effet dans ce genre de situation la psyché est compliqué à comprendre et voilà je donne toutes les infos dont je dispose pour essayer de bien comprendre la mécanique de ce qui s'est passé

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 11 minutes, hrenaud a dit :

    qu'en début de plongée il avait été perturbé par les signes d'un autre plongeur et qu'il s'apprêtait à me dire STOP pour la plongée mais il ne l'a pas fait 

     

    Et ça c'est une boulette, une des règles d'or, c'est de ne pas plonger si tu ne sens pas cette plongée. Dommage pour le binôme, mais il vaut mieux ça que le carton d'un, voir de 2 plongeurs.

     

    En tout cas, encore bravo à toi pour la gestion, pas facile à ces profondeurs.

     

    A+

     

    🍻

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 20 minutes, Jeff__06 a dit :

     

    Et ça c'est une boulette, une des règles d'or, c'est de ne pas plonger si tu ne sens pas cette plongée. Dommage pour le binôme, mais il vaut mieux ça que le carton d'un, voir de 2 plongeurs.

     

    En tout cas, encore bravo à toi pour la gestion, pas facile à ces profondeurs.

     

    A+

     

    🍻

     

     

     

    Principe d'engagement: T'es avec ton pote à 40 M tu te dis, ça le fait pas, je le sens pas. Et tu vois ton pote qui est tout content en train de descendre. T'as intérêt à être sacrément fort dans ta tête pour lui dire, on remonte, on attend les autres sur le bateau.

    Sur ce type de plongée, je serai parti avec du Gaz en pagaille (enfin comme d'hab quoi) pour que ça ne soit pas un problème (il peut y en avoir tellement d'autre, autant ne pas avoir celui là qui est assez simple à compenser).

    Modifié par Lagos
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @Lagos

     

    Principe d'engagement ne veut pas dire suicide collectif. 

    Cette règle de ne pas t'engager alors que tu ne le sens pas à toujours été appliquée et comprise avec mes binômes profonds.

    Tu crois que ton collègue sera heureux de te remonter (si il le peut) parce que tu es en vrac ?

    Pas sur !!

     

    mais encore une fois, cela n'engage que moi.

     

    A+

     

    🍻

     

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    à l’instant, Jeff__06 a dit :

    @Lagos

     

    Principe d'engagement ne veut pas dire suicide collectif. 

    Cette règle de ne pas t'engager alors que tu ne le sens pas à toujours été appliquée et comprise avec mes binômes profonds.

    Tu crois que ton collègue sera heureux de te remonter (si il le peut) parce que tu es en vrac ?

    Pas sur !!

     

    mais encore une fois, cela n'engage que moi.

     

    A+

     

    🍻

     

    J'ai pas porté de jugement sur le bien-fondé du raisonnement, j'ai juste dit que t'as intérêt à être droit dans tes bottes :D. Et que suivant les caractères des uns et des autres (même si la pratique de la plongée encourage à savoir s'imposer/imposer son point de vue dans un groupe sur le long terme, un tas de gens son dirigé par le 'je ne veux pas déranger, faire plaisir'), prendre ce genre de décision peut être un enfer.

    Clairement ma plongée se serai arrêté sur le bateau, voire sur le quai. Pas de bloc déco, 15L, 52 Mètres, Air.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 9 minutes, Lagos a dit :

     

    j'ai juste dit que t'as intérêt à être droit dans tes bottes :

     

    Clairement ma plongée se serai arrêté sur le bateau, voire sur le quai. Pas de bloc déco, 15L, 52 Mètres, Air.

     

    Oui, mais c'est là que ça cloche de mon  point de vue, clairement, tu ne devrais pas à avoir te mettre ce genre de pression si tu ne te le sens pas.

     

    ET pour le reste, tout à  fait d'accord avec toi, 52m à l'air en 15l et sans déco, je fais plus !!

     

    A+

     

    🍻

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 1 minute, Jeff__06 a dit :

    ET pour le reste, tout à  fait d'accord avec toi, 52m à l'air en 15l et sans déco, je fais plus !!

    Un 15L, votre bite et un couteau (à la cuisse), qu'est-ce qu'il vous faut de plus ?! 😳

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 35 minutes, Lagos a dit :

     

    Principe d'engagement: T'es avec ton pote à 40 M tu te dis, ça le fait pas, je le sens pas. Et tu vois ton pote qui est tout content en train de descendre. T'as intérêt à être sacrément fort dans ta tête pour lui dire, on remonte, on attend les autres sur le bateau.

     

    Oui, sur une plongée très peu profonde sur saint malo (je sais plus le nom), on recupère le bout de descente avec deux autres potes N3 expérimentés...déjà ça brasse pas mal. On descend vers les 15m (le fond du fond quoi) et là, sans lacher la corde je suis déjà super essouflé et le courant est assez violent. Je me dis ça va pas le faire. Je siffle la fin de la récrée dès le début leur faisant signe de continuer sans moi (ils restent à deux, je suis accroché a la corde sans risque à moins de 15m)....ils refusent et remontent avec moi (merci les potes )....on fait notre plongée sur le bateau....pour s'apercevoir que toutes les autres palanquées se sont régalé : y'avait plus de courant du tout une fois avancé de 10m...je m'en veux encore .

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 60
        Pour ceux qui sont motivés par un peu de lecture en anglais, un article complet et intéressant de DAN (en tout cas pour un non expert comme moi), avec comme conclusions principales * la sévérité de la narcose ne semble pas directement liée a l'environnement * Le nitrox semble diminuer les effets de la narcose * Les effets de la narcose sont encore perceptibles 30mn après la fin de plongée   https://alertdiver.eu/en_US/articles/measuring-inert-gas-narcosis    
      • 15
        Avez vous déjà vu un plonger Narcose et péter un plomb ?    Narcose Diver Go Crazy!!!    
      • 58
        RECHERCHE TEMOIGNAGES DE PLONGEURS AYANT VECU LA NARCOSE    Bonjour, je m'appelle César Marchal, je suis le rédacteur en chef du magazine Sphères. Pour le dire en bref, Sphères est un magazine papier qui explore, tous les trois mois, une petite communauté de passionnés. Notre deuxième numéro porte sur celle des plongeurs (et plongeuses !) sous-marins. Dans le cadre de ce second numéro, je cherche à parler à des plongeurs ayant fait l'expérience de la narcose, pour recueillir
      • 27
        On n'investira plus nos milliards chez vous si vous emprisonnez tout le pauvre monde qui fait pousser quelques misérables plants de pot pour sa consommation perso!!!   https://www.lapresse.ca/actualites/201911/14/01-5249629-guy-laliberte-risque-jusqua-un-an-de-prison.php    
      • 51
        Bonjour à tous,   Etant CMAS N3 et Nx Advanced, je m'intéresse depuis peu au monde du recycleur. Cette machine m'intéresse principalement (dans un premier temps) afin d'augmenter ma sécurité lors de mes plongées quotidiennes (0-40m). Plongeant régulièrement en lac, je suis très sensible à la narcose (dès 25m). Je cherche donc un moyen de réduire celle-ci et le recycleur me parait une bonne solution.    Dans la forêt de choix et de possibilités des machines, je suis un peu per
    ×
    ×
    • Créer...