Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
PlongeurSDF

RDV Syncopal en apnée, remise en cause de la théorie de Sciarli

    Messages recommandés

    Bonjour,

     

    Voici le 1er sujet que je vous avais annoncé par ailleurs.

     

    Dernièrement sur un bateau un nageur "apnéiste" est arrivé avec palmes d'1km de long avec la ferme intention de faire de l'apnée seul !!!

    Alors que j'essayai de le sensibiliser à l'accidentologie liée à l'apnée, il m'a un peu pris de haut et de court, car il a remise en cause la théorie de Sciarli sur le RDV syncopal. Pour assoir ces dires, il m'a sorti un livre que j'ai pris en photo (cf. pdf)

     

    La Plongée en Apnée de Corriol

     

    J'ai déjà interrogé un ami MEF2 et IR Apnée, mais j'aimerais avoir votre retour d'info sur cette remise en cause.

     

    Déjà entendue ? Enseignée ? et si oui avec qu'elles justifications ?

     

    Vous remerciant par avance pour vos avis.

    la_plongee_en_apnee_sciarli.pdf

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En apnée vertical le fait de dépasser les 10m favorise le risque de syncope avec la brusque variation de pression. hypoxie croissante.

     

    Il y a aussi le risque en regardant la surface lors de la montée, on étire les sinus carotidien: limitation de l'irrigation du cerveau

     

    La syncope arrive la plus part du temps après avoir émergé.

     

    Et puis on peut toujours faire une syncope sans faire de verticalité. Il y a au moins 6 types de syncopes différentes avec autant de facteurs favorisants...

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)

    Merci, quasi le même avis que j'avais déjà reçu.

     

    Dernièrement, on m'a raconté le cas d'une syncope d'un enfant à l'occasion d'un atelier statique en piscine dans 1m20. Fin heureuse, car très surveillé.

    Modifié par PlongeurSDF

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    pour la statique c'est bien de le faire dans le petit bassin, mais ce n'est pas forcement possible partout.

     

    Il suffit que le gamin ai forcé un peu, ou bien qu'il n'ai pas eu assez de temps de recup entre les séries d'apnée pour en faire une.

    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)

    Salut « PlongeurSDF »

    Jamais d’apnée seul c’est ce que l’on dit toujours.

     

    Mais tant que l’on ne dépasse pas 1min à 1min 30 le danger de syncope hypoxique est très très faible, car le taux O2 dans le sang n’atteint pas encore le seul critique…montré ci-dessous.

     

    Et ce "rendez-vous syncopal ", je ne l’ai lu que dans des livres pour plongeur en scaphandre jamais dans les cours d’apnée.

     

    Pour plus de détails voir mon message là => https://snorkeling-passion.forumactif.com/t21-syncope-hypoxique#40

     

    A+

    dcvf

    Modifié par dcvf

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 6 heures, PlongeurSDF a dit :

    ... remise en cause la théorie de Sciarli sur le RDV syncopal. Pour assoir ces dires, il m'a sorti un livre que j'ai pris en photo (cf. pdf)

    Ce qui est remis en cause dans ce bouquin (en tous cas dans les pages présentées), c'est le coté caricatural du terme "rendez-vous syncopal des 7 m", pas le risque de perte de connaissance anoxique (celui-ci étant même évoqué à la page 121).

    Bref, ton gugus, ayatollah de l'hypoxie en pleine conscience, il semble faire des raccourcis idéologiques qui l'arrange bien.

    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'adore le type qui vient sur un bateau avec un bouquin pour justifier sa bêtise...Maintenant je viendrais plonger avec la Bible... "

    Mais tu risques de mourir !!!

    M'en fous regarde page 999 je vais aller au paradis!!!

    • Haha 5

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 51 minutes, brenique a dit :

    M'en fous regarde page 999 je vais aller au paradis!!!

     

    Certains confondent peut-être le rdv syncopal et celui avec les 1000 vierges ...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Effectivement on peut remettre en doute les "7 mètres", mais remettre en doute le rendez-vous syncopal par contre....

     

    Comme dit whodive, c'est la brusque chute de ppO2 entre 10 mètres et la surface, associée à la consommation d'une partie de l'O2 pendant l'apnée qui fait "sauter les plombs".

     

    Maintenant, en tirant sévèrement sur une apnée, tu peut syncoper au fond (je crois que c'était arrivé à un ténor dans une fosse, avec son frère en surface), ou même carrément en fin d'apnée, à la surface : Le déficit d'O2 continue après la reprise de la ventilation. C'est d'ailleurs pour cela qu'en compêt' (même en piscine), tu ne dois pas quitter ta position de sortie avant une minute...être sûr que tu ne vas pas "repartir".

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, Amore a dit :

     

    Certains confondent peut-être le rdv syncopal et celui avec les 1000 vierges ...

    remarque perso arrivé à la 3ieme vierge chuis bon pour la syncope...

    • Like 1
    • Haha 3

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 20 heures, PlongeurSDF a dit :

     

    Dernièrement sur un bateau un nageur "apnéiste" ... avec la ferme intention de faire de l'apnée seul !!!

    Alors que j'essayai de le sensibiliser à l'accidentologie liée à l'apnée, il m'a un peu pris de haut et de court, car il a remise en cause la théorie de Sciarli sur le RDV syncopal. Pour assoir ces dires, il m'a sorti un livre que j'ai pris en photo (cf. pdf)

     

     

    Et tu remets en questions les écrits du Pr Corriol ?

     

    J'emporte parfois aussi des livres!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 14 heures, Scubaphil a dit :

    Ce qui est remis en cause dans ce bouquin (en tous cas dans les pages présentées), c'est le coté caricatural du terme "rendez-vous syncopal des 7 m", pas le risque de perte de connaissance

    Mais  c'est ce « coté caricatural » que la majorité des plongeurs retiennent….LES SEPT MèTRES

    64854873_Corriolpage120.thumb.jpeg.be1d12137f68b53f7370f0bbbf59d3cc.jpeg

    1522485312_Corriolp121copie.thumb.jpeg.1fd042767d8d3d4eeb21fb1e57eaf76c.jpeg

    Voir(revoir) ci-après le graphique SPO2 en fonction du temps

     

    Il y a 14 heures, Scubaphil a dit :

     

    Bref, ton gugus, ayatollah de l'hypoxie en pleine conscience, il semble faire des raccourcis idéologiques qui l'arrange bien.

     

    Pourquoi « gugus » que sait-on de ses plongées ( profondeur durée?) RIEN et c’est peut-être un instructeur 4* ?

     

    Pourquoi cette attitude condescendante presque méprisante vis à vis des apnéistes?

    Nos cours théoriques et pratiques ne sont pas de la gnognotte et décrocher un brevet n’est pas une simple formalité administrative.

     

    Tout comme il y a des « bouteilleux »…solo, il y a des « freediver » solo.

    J’en fais partie, en vacances pour filmer la faune, mais je reste bien en deçà de ma modeste apnée max (4min 15 il y a plus de 15 ans et 3min 30 il y a un mois…à 77ans…encadré en cours d’apnée!)

    J’ai commencé en 1965 pas la moindre « Samba » ni « BO » …jusqu’à présent, je ne suis pas un kamikaze…Ne dites-vous pas un vieux plongeur est un bon plongeur ?

     

    Et pareil en « mode apnée encadrée par instructeur et moniteur » en carrière le long des cordes.

     

    Tandis qu’en 1979, j’en ai eu deux en scaphandre  MDD (pas dû à des imprudences ni a de l’ignorance) mais dus à une trop forte absorption de médicaments contenant de l’ephedrine ou de l’epinephrine( pour dégager le nez) comme me l’a expliqué un pharmacien plongeur Flamand dont 2 plongeurs de son club avaient vécu la même mésaventure.

     

     

    Ci-dessous en carrière encadré par un instructeur => ( Choisir 720P les 5 premières secondes de cette ancienne vidéo sont maintenant souvent saccadées)  => https://vimeo.com/142274793?

     

    Bien en deçà de mes petites « perfs» en « mode vacances freediver solo) …environ 1 min ci-dessous

    là à  partir de 3:03 => https://www.youtube.com/watch?v=nbekN4AkQGw

     

    Extrait de cette vidéo => https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=RBWC9nTOyro&feature=emb_logo

    Provenant de ce message => http://apnealp.fr/phpbb3/viewtopic.php?f=5&t=2357

     

    Sur le graphique ci-dessous sa SPO2 > 95%  à la moitié de son temps d’apnée.

     

    1456228955_Capturedcran2020-03-0416_11.42copie.png.d260bb506556052b716f11c59113cf2d.png

     

    Le graphique ci-dessous est très parlant il me semble…même à 48% de SPO2 30s après avoir repris sa ventilation il n’a pas fait de syncope…il pourrait en faire une demain me direz-vous…oui peut-être!

     

     

    Dans mon cas en CWT ( je sais je consomme plus qu’en ST) en me limitant à moins de 1min 30, je suis à moins de 42% de mon dernier max de 3min 30.

    je ne me sens pas en danger.

     

    Le plongeur aux palmes kilométriques de Plongeur SDF se limite certainement comme je le fais.

     

    Quand les ‘boiteilleux’ font de l’apnée…à leurs façon…histoires vécues

     

    1) En piscine les apnéistes entrainés par un instructeur AIDA disposaient de 2 couloirs d’eau.

    Le ‘bouteilleux’ en mode MPT plus nombreux occupaient le reste. J’étais à côté d’eux quand j’entendis : «  que faut-il faire pour rester plus longtemps? »…réponse du leader : «  Tu respires fortement jusqu’à ce que ta tête commence à tourner » ….Quelle horreur.

    Interdiction de plonger dans ce cas pour les apnéistes.

    2) le président moniteur national scaphandre donnait cours d’apnée en début de séance….son conseil en faisant surface après une DYN…expirer fortement…Quelle horreur.

    Je lui ai transmis l’extrait ci-desous d’un des livre de Pelizzari fondateur d’Apnea Academy.

     

    1347259112_Attentionlexpiration.jpeg.0b74dcc791a96dcb8b69296e80649324.jpeg

     

    3) sur https://www.scubaboard.com

    Je me suis aussi fait de « amis bouteilleux » en disant « PAS DE TUBA EN BOUCHE SOUS L’EAU » qui est une des règles de sécurité.

    Cela peut provoquer un réflexe de déglutition…je l’ai eu vers les 23m de profondeur en 2002 avant que cette règle ne soit enseignée à la Lifras qui a corrigé depuis.

    Je n’ai heureusement pas bu la tasse…car à cette profondeur !!!

     

    Donc pas moyen de faire comprendre cette règle…"ils ont toujours fait comme ça etc etc"…même en leur disant que le tuba ne sert à rien sous l’eau!

     

    Conclusion…les apnéistes sont toujours considérées comme des ‘pataugeurs’, et leurs règles de sécurité n’intéressent pas le bouteilleux.

     

    Par contre le RDV à 7m ça c'est ancré pour la grande majorité.

     

     

    A+

    dcvf

     

    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)
    il y a 59 minutes, dcvf a dit :

    Pourquoi « gugus » que sait-on de ses plongées ( profondeur durée?) RIEN et c’est peut-être un instructeur 4* ?

     

    Pourquoi cette attitude condescendante presque méprisante vis à vis des apnéistes?

    Pas vis à vis des apnéistes, vis à vis de cette attitude hautaine, remettant en cause l'existence d'un risque sur une interprétation erronée.

     

    Si le "RDV syncopal des 7 m" n'existe pas, le risque de perte de connaissance ou de perte de contrôle moteur, lui, existe bien.

     

    Après, tu as raison, il applique peut être des règles de pratique qui le préserve de ce risque. Le problème relève alors simplement de la communication.

    Modifié par Scubaphil

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai participé a plusieurs stages avec Nery et Pelizzari, c'est un point abordé à chaque fois.

     

    Le RDV des 7m n' existe pas mais le danger étant situé entre 10 et 0 m  c'est pas si faux que ça.

     

    ça donne une base de discussion, moi ça me dérange pas.

     

    Allez faire un stage avec Umberto à Y-40 c'est vraiment génial :)

     

    Tiens prochain step pour moi mon Aida 3 avec Julien Borde chez http://www.pranamayamexico.com/?lang=fr

     

    Suis sur qu'on va en parler :)

    Il y a 7 heures, val74700 a dit :

     

     

    Maintenant, en tirant sévèrement sur une apnée, tu peut syncoper au fond (je crois que c'était arrivé à un ténor dans une fosse, avec son frère en surface), 

     

    Me semble que c'est Pierre Frolla et que ça figure dans son film le temps d'une apnée

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @dcvf, @Scubaphil avait bien apprécié le profil du candidat.

     

    Pour affirmer sa théorie, il cru bon me préciser qu'il était jeune docteur ... dentiste, sorti de la fac.

    Puis m'a sorti le livre en question pour affirmer la remise en cause complète de Sciarli.

    Côté apnée, auto formation à la piscine de la fac, sans jamais avoir pratiqué en club car il n'a pas le temps.

     

    Donc habitué à pratiqué seul et malgré nos deux recommandations le DP et moi-même en stage pédagogique, ne sachant pas que le DP avait déjà dit non, il a malgré tout bravé nos recommandations et fait de l'apnée seul sans surveillance aucune.

     

    Donc voilà le portrait.

     

    N'étant pas un spécialiste de la plongée, je me suis contenté de prendre en photo le livre et d'aller voir sur internet ce qu'il en était.

     

    Bien évidemment, s'il s'était s'agit d'un apnéiste formé et prêt discuté, la question ne se serait même pas posée.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...