Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Oxygénothérapie : doctrine 2020 en secourisme


    Messages recommandés

    Il y a 13 heures, Nicolas Duguay a dit :

    Ceci dit, j'ai néanmoins une petite question: pourquoi un détendeur "régulier" qui envoie à la demande à un plongeur conscient (et qui ne respire pas par le nez) de l'O2 à 100% ne permettrait pas une FIO2 aussi "pure" qu'un masque à haute concentration à débit continu??? 

     

    Ah? C'est ce que je me disais, aussi... D'où ma question.

     

    Par contre, tu peux trouver ceci, en France : https://www.innodive.com/store/securite-92/debilitre-oxygene-15l-min-696.html

    tu le connectes sur un bloc oxy de plongée, avec un masque haute concentration et tu "récuperes" le gaz des blocs déco oxy qui sont sur le bateau, augmentant par la meme occasion soit l'autonomie en gaz, soit le nombre de plongeurs à assister.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 55
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Ce que j'en pense, si tu cliques....

    C'est la fin d'un vieux débat et … de vieux conflits entre plongeurs, pompiers et médecins lors de secours à victime d'ADD.   Depuis une directive nationale sur le secours à personne, depuis

    Le masque c'est 80% max.... Ya de l'air qui passe. Moi à choisir je préfère le détendeur sur l'o2... 

    Vous avez déjà essayé de respirer durant quinze ou vingt minutes à l'air libre sur un détendeur ?

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 12 minutes, nics a dit :

    Vous avez déjà essayé de respirer durant quinze ou vingt minutes à l'air libre sur un détendeur ?

     


    j’ai fait certains tests pendant une dizaine de minutes et c’est effectivement plutôt désagréable. Ça se rempli assez vite de salive, entre autres... Ceci dit, y a personne qui dit qu’une situation d’urgence doit être sans le moindre inconfort...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 36 minutes, nics a dit :

    Vous avez déjà essayé de respirer durant quinze ou vingt minutes à l'air libre sur un détendeur ?

     

    Oui et?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 3 heures, Pp_y a dit :

     

    J'avais eu cette discussion avec un formateur lors d'un recyclage de secourisme et les arguments avancés m'avaient parus pertinents.
    Le débit continu du masque haute concentration ainsi que son « sac » permettent (-raient ?) de renouveler constamment le contenu du masque et d'offir donc une valeur proche de 100 % là où un deuxième étage de détendeur mélange les gaz expirés à l'oxygène qui arrive.
    L'explication me semblait tenir la route même si je veux bien admettre que ça soit vu comme du détail.


    Mais je ne suis pas un professionnel du secourisme ni de la santé et suis prêt à recevoir des arguments qui pourraient me faire changer d'avis, comme la cloche de déco évoqée par stef75. 🙂

     

    Je rectifie ce que j'ai dit (trop vite). Tu ne peux pas avoir de garantie que c'est proche de 100%. Il me semble que tu peux considérer être au dessus de 80% sans aucun doute mais ça peut être plus notamment en fonction du débit. Je pense que c'est pour ça (outre la simplification pour le secouriste) qu'on est passé de 15l/min "initial" à 15l/min tout court. J'avais lu qu'avec 12l/min c'était pareil. En dessous, avec le volume mort ça descend en plus du risque de collapse.  

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 23 minutes, Nicolas Duguay a dit :


    j’ai fait certains tests pendant une dizaine de minutes et c’est effectivement plutôt désagréable. Ça se rempli assez vite de salive, entre autres... Ceci dit, y a personne qui dit qu’une situation d’urgence doit être sans le moindre inconfort 

    C'est ça, il n'avait qu'à faire attention... bien fait pour sa gueule... on est déjà bien gentil de lui mettre un détendeur à disposition, on ne va tout de même pas utiliser la bouteille spécialement prévue pour ce genre de cas uniquement pour le petit confort personnel de la victime...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 43 minutes, nics a dit :

    Vous avez déjà essayé de respirer durant quinze ou vingt minutes à l'air libre sur un détendeur ?

     

    On le fait fréquemment en exondé sous terre à l'effort en plus. Sinon BSA-Lyon, c'est deux heures de voiture ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 9 heures, christophe 38 a dit :

    un catamaran (donc, pas une structure de plongée)

    Pourquoi un catamaran ne pourrait pas être une structure de plongée ??

     

    Il y a 9 heures, christophe 38 a dit :

    Je vais reprendre un autre cas : un catamaran (donc, pas une structure de plongée) fait du charter et emmène des plongeurs à 10 heures de mer de son port d'attache (160 nautiques) (il n'y a pas d'autres ports à moins de 24h de mer).

    Il a une B50 d'oxy et une S80.

    Carton de 2 plongeurs ; la B50 est en vrac : robinet soudé par la rouille (ou mal refermé, il ne reste que 50 bars dedans), bref, comprend "on ne peut pas compter dessus".

    Partir si loin sans vérifier auparavant le stock d'oxy, c'est un peu laisser Darwin à l'oeuvre...

    Il y a 1 heure, nics a dit :

    Vous avez déjà essayé de respirer durant quinze ou vingt minutes à l'air libre sur un détendeur ?

     

    Le dernier ADD sur lequel je suis intervenu, c'était sur une plongée à plus de 20 M du port. Le plongeur a fait 2h de nav, le temps que l'hélico nous rejoigne pour l’hélitreuiller, au détendeur. On lui avait appliqué le masque mais il trouvait ça trop inconfortable à respirer et a demandé un détendeur. Le débit était pourtant bon au masque mais ça ne lui allait pas.
     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, pmk a dit :

    Pourquoi un catamaran ne pourrait pas être une structure de plongée ??

     

    Partir si loin sans vérifier auparavant le stock d'oxy, c'est un peu laisser Darwin à l'oeuvre...

    Le dernier ADD sur lequel je suis intervenu, c'était sur une plongée à plus de 20 M du port. Le plongeur a fait 2h de nav, le temps que l'hélico nous rejoigne pour l’hélitreuiller, au détendeur. On lui avait appliqué le masque mais il trouvait ça trop inconfortable à respirer et a demandé un détendeur. Le débit était pourtant bon au masque mais ça ne lui allait pas.
     

    salut

     

    le catamaran est un voilier de balade... voire un hotel en mer

    il n'est pas un centre de plongée ni une assoce.. Il embarque un groupe de plongeurs et c'est tout.

     

    Hummmmmmmmmmm, comment dire : le truc, ce n'est pas l'examen d'un scénario bidon d'un accident qui nécessite l'emploi de l'oxygeno, le truc, c'est montrer qu'il peut y avoir des occasions qui sortent des cases bien balisées et connues. C'est pour cette raison que j'ai pris des exemples bidons et apparemment foireux (quoique, quand ça merde, c'est qu'à un moment donné, le plan a foiré).

    Que l'exemple foireux s'appelle Clipperton, les Kerguelen, le Geyser ou un endroit improbable où il ne faut pas attendre de secours de l'exterieur avant trop longtemps, l'oxy, on le donne tout ou on fait durer ??? c'est ça, la question.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 58 minutes, christophe 38 a dit :

    e catamaran est un voilier de balade... voire un hotel en mer

    il n'est pas un centre de plongée ni une assoce..

    Rien n'empêche un centre de plongée ou une assoc d'avoir un catamaran. C'était le cas lorsque j'ai fait une croisière plongée dans les Tuamotu en 2018.

     

    il y a une heure, christophe 38 a dit :

    Hummmmmmmmmmm, comment dire : le truc, ce n'est pas l'examen d'un scénario bidon d'un accident qui nécessite l'emploi de l'oxygeno

    C'est juste l'examen de ton exemple : une plongée à 10h de nav avec une B50 dont le robinet est coincé par la rouille...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 49 minutes, pmk a dit :

    C'est juste l'examen de ton exemple : une plongée à 10h de nav avec une B50 dont le robinet est coincé par la rouille...

    C'est sur !

    Surtout que connaissant mon 'Toff, même s'il va toujours te trouver une exemple bien "perché", crois moi que tu peux partir avec lui les yeux fermés.

    Tout sera sous contrôle, redondé, testé etc.. etc...

    Le catamaran risquera même de couler sous le poids des B50 :froglol:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 6 heures, PlongeurSDF a dit :

    Tenez voilà 3 exemples de club de plongée sur un cata :

     

    https://www.aliotis-martinique.com

    https://atao-plongee.fr

    https://www.catlante-plongee.com

     

    voilà mon exemple : https://www.maitaicroisieres.com/

    ou là https://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:zUN3xi40N-0J:https://www.plongees-de-reve.fr/mayotte-croisiere-plongee-privee-bord-de-lalamanda+&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-b-d

     

    ce que je veux dire, par là (catamaran), c'est qu'ils ne sont pas des centres de plongée, juste des vecteurs privatisés

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 5 heures, christophe 38 a dit :

    voilà mon exemple : https://www.maitaicroisieres.com/

    ou là https://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:zUN3xi40N-0J:https://www.plongees-de-reve.fr/mayotte-croisiere-plongee-privee-bord-de-lalamanda+&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-b-d

     

    ce que je veux dire, par là (catamaran), c'est qu'ils ne sont pas des centres de plongée, juste des vecteurs privatisés

     

     

    En ce qui concerne Aliotis Plongée, que je connais très car j’y fait mon stage péda, est un centre de plongée. Tout est à bord. Ils n’ont rien à quai.

     

    Les compresseurs, blocs, détendeurs, combis, etc. Les plongeurs embarquent à chaque sortie, voir y laissent leur sac, comme dans n’importe quel club de plongée.

    Aliotis fonctionne comme cela depuis 10 ans.

     

    Il semble que ce soit de même pour Atao, le petit dernier en Martinique qui a adoptés la formule.depuis l’année dernière.

    Modifié par PlongeurSDF
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 21 heures, Pp_y a dit :

     

    J'avais eu cette discussion avec un formateur lors d'un recyclage de secourisme et les arguments avancés m'avaient paru pertinents.
    Le débit continu du masque haute concentration ainsi que son « sac » permettent (-raient ?) de renouveler constamment le contenu du masque et d’offrir donc une valeur proche de 100 % là où un deuxième étage de détendeur mélange les gaz expirés à l'oxygène qui arrive.
    L'explication me semblait tenir la route même si je veux bien admettre que ça soit vu comme du détail.


    Mais je ne suis pas un professionnel du secourisme ni de la santé et suis prêt à recevoir des arguments qui pourraient me faire changer d'avis, comme la cloche de déco évoquée par stef75. 🙂

    Avec un masque à haute concentration et debit O2 à 15l/mn (on peut baisser à 12l/mn si petite ventilation mais pas moins) on obtient une FIO2 entre 80 et 95% . Si on retire une valve laterale on passe à 70% et si on retire les 2 valves laterales on passe à 50%

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...