Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
caolila

Covid-19 : Masque Decathlon

    Messages recommandés

    Il y a 7 heures, caolila a dit :

    Un truc qui me choque aussi c'est la détresse des soignants ne pouvant sauver toutes ces vies...

     

    Y compris … la leur … Déjà 5 morts parmi les soignants et il semble que cela doive augmenter rapidement. Certains syndicats de médecins promettent que rien ne sera oublié après la pandémie … 

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Les syndicats tout court dénoncent depuis des années la destruction de l’appareil sanitaire dans son ensemble, et les faits leur donnent mille fois hélas raison. Une fois la crise passée, des comptes seront demandés. Pour l’instant, il est fait front face au virus. 

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 13 heures, LGF a dit :

    Sans relativiser l'ampleur de cette catastrophe, pensons aussi que tous les jours en France, toute l'année, en moyenne 1600 personnes meurent, toutes causes confondues.

    Cette nouvelle affection nous fiche un bel uppercut mais on se relèvera.

    en gros, 10 personnes décèdent dans des accidents de la route, tous les jours, plus de 200 (par jour) du cancer du fumeur, le reste se partage avec les autres pathologies, la vieillesse, les suicides...

     

    Il faut donc relativiser.

    Il y a 13 heures, brenique a dit :

    Bon an mal an il y a dans le monde environ 2.400.000 dc de cause pulmonaire/an . 

     

    Le confinement est la seule solution pour le moment ; il permet entre autre de proteger les soignants et d'eviter  de voir des hopitaux débordés situation catastrophique pour un politique (mais pour moi c'est la solution à cause du retard pris au debut et de penurie...du Moyen-âge quoi...) . Je reste persuadé (mais je n'ai aucune fibre economique) que le fait de depister larga manu , isoler les porteurs voire traiter si on avait eu qquechose aurait couté moins cher que le confinement complet .

     

    On parle de confinement en Chine mais l'economie a continué de fonctionner à 85%  car on a confiné qu'une partie minime du pays .

    coté dépistage, je ne partage pas :

    imaginons que tu te fasses dépister ce matin (et tu es négatif). A midi, tu croises un porteur encore sain (puisqu'il peut mettre 48h avant de developper les symptomes), à 14h00, tu es emboucanné et pour le reste des jours, au moins pour les 48h à venir, tu te déplaces, tu vis, tu vas faire les courses normalement, puisque tu as été dépisté sain....

    le dépistage, à condition d'avoir les produits (et c'est là qu'est le hic), donne une photo à un instant donné ou leve le doute pour certains cas qui présentent des symptomes partiels (perte de gout et d'odorat.... quoique, tous les gens qui ont perdu le gout et l'odorat n'ont pas le covid)...

    Il y a 13 heures, brenique a dit :

    Bon an mal an il y a dans le monde environ 2.400.000 dc de cause pulmonaire/an . 

     

    Le confinement est la seule solution pour le moment ; il permet entre autre de proteger les soignants et d'eviter  de voir des hopitaux débordés situation catastrophique pour un politique (mais pour moi c'est la solution à cause du retard pris au debut et de penurie...du Moyen-âge quoi...) . Je reste persuadé (mais je n'ai aucune fibre economique) que le fait de depister larga manu , isoler les porteurs voire traiter si on avait eu qquechose aurait couté moins cher que le confinement complet .

     

    On parle de confinement en Chine mais l'economie a continué de fonctionner à 85%  car on a confiné qu'une partie minime du pays .

    le confinement et le report des soins, en stoppant tous les rendez vous va amener à d'autres décès : ceux qui devaient se faire operer (je n'ai pas écris "urgemment") et dont l'intervention est reportée vont voir leur état de santé se dégrader... et l'intervention risque d'arriver trop tard.. c'est un effet boomerang

    Il y a 12 heures, caolila a dit :

    Ceux la ils meurent quand même.. enfin certain un peu plus vite que sans Covid..

     

    :gagoff:

    Reflexion d'un toubib (et cela de premiere main et le toubib était a 200% sérieux)  avec le Codiv cela va faire de la place dans les EHPAD. Entendre cela d'un médecin fait froid dans le dos, pourtant c'est un fait.

     

     

    Un truc qui me choque aussi c'est la détresse des soignants ne pouvant sauver toutes ces vies...

     

     

     

    la reflexion du medecin est froide mais juste : quand tu arrives sur un gros accident, un train qui déraille, un bus qui s'est foutu en l'air, tu dois sortir les blessés.

    ensuite, vient le tri ; pas la peine de perdre du temps avec celui qui va mourir dans le quart d'heure, il faut passer au suivant,

    et en poussant l'image, terrible, tu choisis le jeune que tu essaies de sauver et tu reportes pour les grands parents...

     

    coté EHPADs, ils devraient aussi se prendre une rafale de coups de pieds au Q pour leur gestion de stock de masques... beaucoup ont des stocks à 48h pour les grippes... donc plus de masques. Et, comme les visites sont interdites, les contaminants, c'est le personnel.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)
    il y a 18 minutes, christophe 38 a dit :

    la reflexion du medecin est froide mais juste : quand tu arrives sur un gros accident, un train qui déraille, un bus qui s'est foutu en l'air, tu dois sortir les blessés.

    ensuite, vient le tri ; pas la peine de perdre du temps avec celui qui va mourir dans le quart d'heure, il faut passer au suivant,

    et en poussant l'image, terrible, tu choisis le jeune que tu essaies de sauver et tu reportes pour les grands parents...

    Je sais Christophe… c'est juste mais fait malgré tout froid dans le dos.

     

    Nous ne sommes pas habitués a entendre cela.  Mais ayant (par le passé) cotoyé des soignants confrontés très régulièrement a la mort. Je les savais froids, non faux ils étaient professionnels, ils faisaient ce qui devait etre fait...

     

    Modifié par caolila

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)
    il y a 3 minutes, caolila a dit :

    Je sais Christophe… c'est juste mais fait malgré tout froid dans le dos.

     

    Nous ne sommes pas habitués a entendre cela.  Mais ayant (par le passé) cotoyé des soignants confrontés très régulièrement a la mort. Je les savais froids, non professionnels, ils faisaient ce qui devait etre fait...

     

    au contraire, c'est d'etre froid qui permet d'etre professionnel et d'agir froidement ;

    si tu te mets à pleurer parce que tu vois une fillette de 12 ans (qui a l'age, par exemple, de ta fille, ou qui est la copine de ton garçon ou de ta fille..) qui est décapitée dans un accident de moto, comment veux tu aller soigner, porter secours ou assistance aux autres victimes ?

    c'est cette froideur apparente, cette distance qui est gage d'efficacité.

    Modifié par christophe 38
    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Oui c'est exactement ce que je voulais dire..

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)
    Il y a 4 heures, christophe 38 a dit :

     

    coté dépistage, je ne partage pas :

    imaginons que tu te fasses dépister ce matin (et tu es négatif). A midi, tu croises un porteur encore sain (puisqu'il peut mettre 48h avant de developper les symptomes), à 14h00, tu es emboucanné et pour le reste des jours, au moins pour les 48h à venir, tu te déplaces, tu vis, tu vas faire les courses normalement, puisque tu as été dépisté sain....

    le dépistage, à condition d'avoir les produits (et c'est là qu'est le hic), donne une photo à un instant donné ou leve le doute pour certains cas qui présentent des symptomes partiels (perte de gout et d'odorat.... quoique, tous les gens qui ont perdu le gout et l'odorat n'ont pas le covid)...

     

    Ce principe de pratique massive de test a fait ses preuves en Corée et... pour le moment... donne aussi des resultats en Allemagne .

     

    Il faut noter qu' il est associé au portage systematique du masque (et aux autres mesures preconisées ) que l'on nous a présenté au début comme inefficace puis inutile puis finalement en pénurie puis finalement on en met 40 prototypes en expé...

     

    Ensuite on fait ce que l'on appelle du confinement individuel des positifs . Et on evite un arrêt total de la machine productive et surtout de confiner des fragiles, des vieux voire tres vieux avec des jeunes potentiellement contaminés avec le risque d'aboutir à un carnage à l'italienne!!!

     

    Certes ce virus est tres contagieux mais un porteur sain qui ne tousse pas, que tu ne touches pas a treeees peu de chance de te contaminer....

    Modifié par brenique
    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, brenique a dit :

    Ce principe de pratique massive de test a fait ses preuves en Corée et... pour le moment... donne aussi des resultats en Allemagne .

     

    Il faut noter qu' il est associé au portage systematique du masque (et aux autres mesures preconisées ) que l'on nous a présenté au début comme inefficace puis inutile puis finalement en pénurie puis finalement on en met 40 prototypes en expé...

     

    Ensuite on fait ce que l'on appelle du confinement individuel des positifs . Et on evite un arrêt total de la machine productive et surtout de confiner des fragiles, des vieux voire tres vieux avec des jeunes potentiellement contaminés avec le risque d'aboutir à un carnage à l'italienne!!!

     

    Certes ce virus est tres contagieux mais un porteur sain qui ne tousse pas, que tu ne touches pas a treeees peu de chance de te contaminer....

    le seul souci, c'est que nous n'avons pas le produit pour faire les tests, ni les machines avec un débit suffisant pour tester...

    je crois avoir lu 8 000 tests par jour https://www.mediacites.fr/decryptage/national/2020/03/23/le-nombre-de-cas-de-covid-19-par-departement-un-chiffre-anxiogene-et-ininterpretable/

    ; à ce rythme là, ton tour revient tous les 22 ans...

     

    donc, si nous n'avons pas les moyens de tester tout le monde... cette option est à écarter.

    Reste à tester ceux qui présentent les symptomes ou qui nous font douter (en outremer, nous avons la dengue, en meme temps que le coronavirus... et peu de tests dispo)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour revenir au sujet, L'Italie semble avoir commandé 500 masques D4 modifié aux fins d'usage par des soignants.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Qui, en Italie? Une région? L’Etat?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)
    Il y a 8 heures, caolila a dit :

    Je sais Christophe… c'est juste mais fait malgré tout froid dans le dos.

     

    Nous ne sommes pas habitués a entendre cela.  Mais ayant (par le passé) cotoyé des soignants confrontés très régulièrement a la mort. Je les savais froids, non faux ils étaient professionnels, ils faisaient ce qui devait etre fait...

     

     

    Nous n'y sommes pas habitués car nous avions jusqu'à aujourd'hui la chance de vivre dans un monde où ce genre de choix n'avait pas à être fait.

     

    Je me souviens avoir vu, il y a environ 1 an, un film sur la 2nde guerre mondiale (encore un...). Une scène où l'on voyait un médecin défiler dans un hôpital de campagne et faire le tri en 15s entre ceux qui méritaient d'être soigné, et ceux qui étaient foutus d'avance.
    A l'époque ça m'avait fait un choc. Aujourd'hui, c'est une situation qui risque d'arriver dans les hôpitaux à côté de chez nous s'ils dépassent leur seuil de saturation (dans une bien moindre ampleur, quand même)

    Modifié par DivideByZero
    • Sad 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Mais ce tri est horrible à faire et devrait être un choix de société.  La France n'est pas prête à cela, contrairement à d'autres pays.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    D'un autre côté la chloroquine est autorisée pour traiter "les formes graves"

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 16 minutes, LA LOUBINE a dit :

    "les formes graves"

     

     

    traduire  : sans grand espoir  ? 

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, DivideByZero a dit :

     

    Nous n'y sommes pas habitués car nous avions jusqu'à aujourd'hui la chance de vivre dans un monde où ce genre de choix n'avait pas à être fait.

     

    Je me souviens avoir vu, il y a environ 1 an, un film sur la 2nde guerre mondiale (encore un...). Une scène où l'on voyait un médecin défiler dans un hôpital de campagne et faire le tri en 15s entre ceux qui méritaient d'être soigné, et ceux qui étaient foutus d'avance.
    A l'époque ça m'avait fait un choc. Aujourd'hui, c'est une situation qui risque d'arriver dans les hôpitaux à côté de chez nous s'ils dépassent leur seuil de saturation (dans une bien moindre ampleur, quand même)

    Dejà appliqué lors de l'episode de canicule  en France .

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...