Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
PlongeurSDF

Sécurité surface / Suppléant en cas de plongée du DP

    Messages recommandés

    Bonjour à tous,

     

    Après lecture de la dernière MAJ du MFT de la FFESSM relatif aux MF1 et N5, on peut noter deux nouveautés :

     

    MF1, MAJ au 12/03/2020,

    Fiche Organiser et Sécuriser l'Activité,

    Mention Sécuriser et surveiller

    => Mettre en place une sécurité surface

     

    N5, MAJ 13/02/2020,

    Fiche Organiser l'Activité

    Mention Désigner un suppléant en cas de plongée du DP

    => s'assurer de l'aptitude de la personne volontaire, lui communiquer les informations nécessaires et la durée approximative de l'immersion

     

    Dans les 2 cas, le nouveau MFT de la FFESSM suggère voir contraint à la mise en place d'une sécurité surface.

     

    Qu'en pensez-vous ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je suis sur maintenant que certains membres de la Fédé lisent nos conn*ries !

    On en débattait il y a quelques  mois (j'ai la flemme de faire des recherches )

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et que fait on si on est que deux (dp compris)?

    Cas qui arrive très souvent en lac en plein hiver.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 9 heures, abysse-rider a dit :

    Et que fait on si on est que deux (dp compris)?

    Cas qui arrive très souvent en lac en plein hiver.

    Trois solutions:

    plonger hors structure (Le MFT ne dispose que pour la FFESSM)

    changer de Fédération (le MFT ne dispose que pour la FFESSM -bis)

    Faire une révolution dans la FFESSM pour faire sauter cette disposition unilatérale et de portée strictement 2f

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)
    Il y a 18 heures, CMDC a dit :

    Je suis sur maintenant que certains membres de la Fédé lisent nos conn*ries !

    On en débattait il y a quelques  mois (j'ai la flemme de faire des recherches )

     

    On en débattait ici, mais seulement sous l'angle du Code du Sport.

     

    Alors qu'ici, on ne prend en compte que l'avis de la FFESSM. Mais en cas d'accident, dans un club fédéral 2F, sans sécurité surface, il n'est pas exclu que les avocats, experts judiciaires et juges s'appuient sur le MFT pour justifier une nouvelle obligation de moyen de sécurité.

     

    Je viens d'envoyer une demande à la commission juridique. On verra si j'ai une réponse.

    Modifié par PlongeurSDF

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 18 heures, PlongeurSDF a dit :

    Dans les 2 cas, le nouveau MFT de la FFESSM suggère voir contraint à la mise en place d'une sécurité surface

     

    Je ne le lis pas comme toi: je trouve parfaitement normal dans le cursus pédagogique d'enseigner à un futur DP comment mettre en place une sécu surface, ça ne veut pas dire qu'elle est obligatoire.

     

    Il est aussi noté dans le cursus qu'il apprend à lire la météo marine, qu'il apprend à expliquer comment se mettre à l'eau et remonter sur le bateau, ça ne veut pas dire qu'il le nécessitera sur une plongée en carrière.

    • Like 1
    • Haha 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ah oui, je me souviens, on parlait du décret hyperbare et de l'obligation de la sécurité surface dès qu'il y a un "travailleur" sous l'eau.

    Bon, la 2F se met au diapason et c'est tant mieux.

    A l'époque je disais qu'un simple RIFA suffisait et maintenant, la 2F demande de vérifier l'aptitude de la sécu surface au cas où le DP se met à l'eau

    C'est cohérent

    • Sad 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 19 heures, PlongeurSDF a dit :

    Bonjour à tous,

     

    Après lecture de la dernière MAJ du MFT de la FFESSM relatif aux MF1 et N5, on peut noter deux nouveautés :

     

    MF1, MAJ au 12/03/2020,

    Fiche Organiser et Sécuriser l'Activité,

    Mention Sécuriser et surveiller

    => Mettre en place une sécurité surface

     

    N5, MAJ 13/02/2020,

    Fiche Organiser l'Activité

    Mention Désigner un suppléant en cas de plongée du DP

    => s'assurer de l'aptitude de la personne volontaire, lui communiquer les informations nécessaires et la durée approximative de l'immersion

     

    Dans les 2 cas, le nouveau MFT de la FFESSM suggère voir contraint à la mise en place d'une sécurité surface.

     

    Qu'en pensez-vous ?

    Je pense que la FFESSM peut écrire ce qu'elle veut dans le MFT, ce qui fait foi c'est le Code du Sport auquel est également soumis la FFESSM.

     

    Art. A. 322-72. - Sur le site de l'activité subaquatique, la pratique de la plongée est placée sous la responsabilité d'un directeur de plongée présent sur le lieu de mise à l’eau ou d’immersion de la palanquée. Il est responsable techniquement de l'organisation, des dispositions à prendre pour assurer la sécurité des plongeurs et du déclenchement des secours. Il s'assure de l'application des règles et procédures en vigueur. Il fixe les caractéristiques de la plongée et établit une fiche de sécurité comprenant notamment les noms, les prénoms, les aptitudes des plongeurs et leur fonction dans la palanquée ainsi que les différents paramètres prévus et réalisés relatifs à la plongée. Cette fiche est conservée une année par tout moyen par l’établissement. Le directeur de plongée est titulaire d'une qualification mentionnée à l'annexe III-15a. Lors d’une plongée aux mélanges, le directeur de plongée justifie également des aptitudes PN-C ou PTH-120 correspondant aux mélanges utilisés conformément aux annexes III-17a et III-18a.

     

    Par conséquent, il n'y a pas de doutes à avoir, si tu respectes les règles. La seule alternative est de plonger en structure, sans DP, mais entre N3 minimum et limité à 40m ou de plonger hors structure.

     

     

     

     

     

    il y a une heure, PlongeurSDF a dit :

     

    On en débattait ici, mais seulement sous l'angle du Code du Sport.

     

    Alors qu'ici, on ne prend en compte que l'avis de la FFESSM. Mais en cas d'accident, dans un club fédéral 2F, sans sécurité surface, il n'est pas exclu que les avocats, experts judiciaires et juges s'appuient sur le MFT pour justifier une nouvelle obligation de moyen de sécurité.

     

    Je viens d'envoyer une demande à la commission juridique. On verra si j'ai une réponse.

    Pas besoin de demander, relis l'article A. 322-72 du Code du Sport, c'est suffisant. Je pense que tu auras la même réponse du responsable juridique FFESSM pour le connaître personnellement (il est IN et était dans le jury lorsque j'ai passé le MF2).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 12 minutes, Humuhumu a dit :

    Je pense que la FFESSM peut écrire ce qu'elle veut dans le MFT, ce qui fait foi c'est le Code du Par conséquent, il n'y a pas de doutes à avoir, si tu respectes les règles. La seule alternative est de plonger en structure, sans DP, mais entre N3 minimum et limité à 40m ou de plonger hors structure.

     

    La FFESSM peut tout à fait être plus restrictive que le CDS.

    Il y a déjà une exception à cela, si tu prends pour le baptême :

     

    CDS pas d'âge mini

    FFESSM, 8 ans minimum

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    D’où l’utilité d’aller plonger ailleurs qu’à la FFESSM dans ce cas de figure.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 22 minutes, PlongeurSDF a dit :

     

    La FFESSM peut tout à fait être plus restrictive que le CDS.

    Il y a déjà une exception à cela, si tu prends pour le baptême :

     

    CDS pas d'âge mini

    FFESSM, 8 ans minimum

     

     

    Je me contrefiche des "recommandations", je me fie aux textes de loi et je ne suis pas uniquement à la FFESSM. Dans le cas qui nous intéresse, le Code du Sport est limpide, ça me suffit.

    il y a 2 minutes, berny a dit :

    D’où l’utilité d’aller plonger ailleurs qu’à la FFESSM dans ce cas de figure.

    Tu as absolument raison !

     

    Le Code du Sport me suffit.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 55 minutes, Humuhumu a dit :

    Je pense que la FFESSM peut écrire ce qu'elle veut dans le MFT, ce qui fait foi c'est le Code du Sport auquel est également soumis la FFESSM.

     

    Art. A. 322-72. - Sur le site de l'activité subaquatique, la pratique de la plongée est placée sous la responsabilité d'un directeur de plongée présent sur le lieu de mise à l’eau ou d’immersion de la palanquée. Il est responsable techniquement de l'organisation, des dispositions à prendre pour assurer la sécurité des plongeurs et du déclenchement des secours. Il s'assure de l'application des règles et procédures en vigueur. Il fixe les caractéristiques de la plongée et établit une fiche de sécurité comprenant notamment les noms, les prénoms, les aptitudes des plongeurs et leur fonction dans la palanquée ainsi que les différents paramètres prévus et réalisés relatifs à la plongée. Cette fiche est conservée une année par tout moyen par l’établissement. Le directeur de plongée est titulaire d'une qualification mentionnée à l'annexe III-15a. Lors d’une plongée aux mélanges, le directeur de plongée justifie également des aptitudes PN-C ou PTH-120 correspondant aux mélanges utilisés conformément aux annexes III-17a et III-18a.

     

    Par conséquent, il n'y a pas de doutes à avoir, si tu respectes les règles. La seule alternative est de plonger en structure, sans DP, mais entre N3 minimum et limité à 40m ou de plonger hors structure.

     

     

     

     

     

    Pas besoin de demander, relis l'article A. 322-72 du Code du Sport, c'est suffisant. Je pense que tu auras la même réponse du responsable juridique FFESSM pour le connaître personnellement (il est IN et était dans le jury lorsque j'ai passé le MF2).

    Citation

    On constate que le code du sport exige la présence d'une sécurité surface uniquement dans le cadre de la plongée trimix/héliox. Néanmoins le code du travail impose la présence d'une sécurité surface pour l'intervention en milieu hyperbare.

    Comme je le disais un peu plus haut (n'en déplaise à mon cher 'Toff), le CDS ne parle pas de sécurité surface. C'est le code du travail qui le stipule !

    Donc la 2F s'harmonise avec le code du travail

    C'est totalement cohérent

    Point final pour ma part  :jesors:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 7 minutes, CMDC a dit :

    Comme je le disais un peu plus haut (n'en déplaise à mon cher 'Toff), le CDS ne parle pas de sécurité surface. C'est le code du travail qui le stipule !

    Donc la 2F s'harmonise avec le code du travail

    C'est totalement cohérent

    Point final pour ma part  :jesors:

    Le Code du Sport 😉 pas le Code du Travail

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Deux sécurités de surface coexistent et couvrent des champs différents: 

    la sécurité de surface obligatoire prévue par le Code du Travail, pour les travailleurs hyperbares. Le caractère obligatoire de cette sécurité surface (Destinée à prévenir les risques pour les travailleurs hyperbares) est âprement discuté pour les moniteurs de plongée en l’absence d’arrêté commun DGT/Sports prévu par le décret de 2011 et toujours attendu en 2020.

    la sécurité de surface assurée par le DP et dont les bénéficiaires sont les clients ou membres de la structure.

    ce sont donc deux objets différents que le terme « sécurité de surface » désigne en fonction du périmètre (travailleur hyperbare d’un côté, pratiquant loisir de l’autre).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)
    il y a 52 minutes, CMDC a dit :

    Comme je le disais un peu plus haut (n'en déplaise à mon cher 'Toff), le CDS ne parle pas de sécurité surface. C'est le code du travail qui le stipule !

    Donc la 2F s'harmonise avec le code du travail

    C'est totalement cohérent

    Point final pour ma part  :jesors:

    est ce que l'accidentologie le justifie ?

    toi, qui comme moi plonge depuis des dizaines d'années ??

     

    @ Berny : la sécurité surface assurée par le DP ? non, organisée par le DP, assurée, je le comprendrais comme quoi la loi lui fait obligation de rester sur le bateau. ce qui n'est pas le cas.

    Il y a eu amélioration : le DP doit etre à bord et non plus en ville ou en villégiature...

     

    Modifié par christophe 38

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...