Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Doudoudou

Le culot est-il obligatoire ?

    Messages recommandés

    Bonjour à tous ! 

     

    Premier post sur ce forum, donnez votre avis sur le sujet.

    Je prévois de faire l'acquisition d'un bi-bouteille 8,5L d'ici peu et j'ai vu sur internet que certaines personnes n'utilisent pas de culot par peur de la rouille potentiellement générée par de l'eau piégée dans le culot. Est-ce que les culots sont vraiment dangereux à ce niveau-la ? Avez-vous déjà plongé sans culot et donc sans le poids que cela peut rajouter à la bouteille / au bi ? 

     

    Merci de la réponse

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

     

    oui et non

     

    tu peux très bien utiliser un culot puis après la plongée enlever le culot, rincer à l'eau claire, sécher et remettre.

     

    l'intérêt des culots c'est de stocker le bloc debout facilement ainsi que de protéger la peinture d'éventuels chocs lors des transports et manipulations.

    Si tu n'en utilise pas, il te faudra trouver une méthode pour stocker ton bi debout.

    L'intérêt de stocker les blocs debout consiste à garder, s'il y en a, l'eau qui est dans le bloc vers le cul ce celui ci car c'est la partie la plus epaisse.

     

    Donc avec ou sans, la vraie solution est d'être soigneux

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour une utilisation courante lambda, un culot protege le cul du bloc des chocs, rayures et autres atteintes à la peinture du cul du bloc. L’intérêt du stockage debout réside dans la prévention d’un piquage en ligne par la rouille du fait d’un stockage couché. Concernant l’épaisseur supplémentaire du cul des fûts, c’est vrai pour les seuls blocs avec un fond rapporté, pas pour les blocs produits par emboutissage. 

    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    La dernière phrase, comment dire ................

    "sans culot et donc sans le poids que cela peut rajouter à la bouteille "

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 30 minutes, titi33600 a dit :

    Bonjour,

     

    La dernière phrase, comment dire ................

    "sans culot et donc sans le poids que cela peut rajouter à la bouteille "

     

     

    Je ne m'y connais pas beaucoup en blocs alors je pose les questions qui me viennent à l'esprit ;)

    Il y a 2 heures, berny a dit :

    Pour une utilisation courante lambda, un culot protege le cul du bloc des chocs, rayures et autres atteintes à la peinture du cul du bloc. L’intérêt du stockage debout réside dans la prévention d’un piquage en ligne par la rouille du fait d’un stockage couché. Concernant l’épaisseur supplémentaire du cul des fûts, c’est vrai pour les seuls blocs avec un fond rapporté, pas pour les blocs produits par emboutissage. 

     

    Il y a 9 heures, whodive a dit :

    Salut,

     

    oui et non

     

    tu peux très bien utiliser un culot puis après la plongée enlever le culot, rincer à l'eau claire, sécher et remettre.

     

    l'intérêt des culots c'est de stocker le bloc debout facilement ainsi que de protéger la peinture d'éventuels chocs lors des transports et manipulations.

    Si tu n'en utilise pas, il te faudra trouver une méthode pour stocker ton bi debout.

    L'intérêt de stocker les blocs debout consiste à garder, s'il y en a, l'eau qui est dans le bloc vers le cul ce celui ci car c'est la partie la plus epaisse.

     

    Donc avec ou sans, la vraie solution est d'être soigneux

     

     

    Merci pour vos réponses ! 

     

    Par contre l'eau dans le bloc, j'avoue ne pas avoir trop compris... un bloc est rarement vide et si il est sous pression ( même pas de beaucoup ) l'eau ne peut pas rentrer non ? 

     

    J'imagine que le culot c'est aussi + de confort dans la manipulation, ça l'empêche peut-être de glisser dans les rack sur le bateau etc..

     

    Déà qu'un bloc debout c'est dangereux, alors un bi qui tombe sur quelqu'un ça ne doit pas pardonner ! ( Hormis pour le stockage bien sûr ).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En fonction de la méthode de fabrication, le poids du bloc peut varier en effet. Ceci dit, les kilos « en moins » d’un bloc à l’autre se retrouveront forcément embarqués quelque part sur le scaphandre (Poches a plomb, lest dans une poche.......) ou sur la ceinture de lest. 

    Ceci dit, on peut toujours prévoir une marge, en glissant un plomb de secours dans le stab, pour le mettre à la ceinture  si besoin. 😉

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 22 minutes, Doudoudou a dit :

    Par contre l'eau dans le bloc, j'avoue ne pas avoir trop compris.

     

    par rapport au gonflage du bloc par un compresseur, l'humidité de l'air peut se retrouver sous forme liquide dans le bloc avec les variations de températures.

    Tu peux également y retrouver de l'huile.. 

    Tout dépend de la qualité du compresseur et des filtres

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Autre source d’entrée d’eau dans les blocs: l’injection d’humidité résiduelle au niveau de la robinetterie lors du gonflage, si celle-ce n’a pas été « purgée » avant de raccorder le bloc au compresseur. 

    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 14 minutes, whodive a dit :

     

    par rapport au gonflage du bloc par un compresseur, l'humidité de l'air peut se retrouver sous forme liquide dans le bloc avec les variations de températures.

    Tu peux également y retrouver de l'huile.. 

    Tout dépend de la qualité du compresseur et des filtres

     

    il y a 9 minutes, berny a dit :

    Autre source d’entrée d’eau dans les blocs: l’injection d’humidité résiduelle au niveau de la robinetterie lors du gonflage, si celle-ce n’a pas été « purgée » avant de raccorder le bloc au compresseur. 

     

    Est-ce que l'on peut démonter, entretenir l'intérieur et remonter le bloc soi-même ? Ou faut-il forcément passer par quelqu'un de certifié ? ( pour enlever la potentielle eau ou simplement vérifier qu'il n'y en ait pas etc ) 

     

    Je pose pas mal de questions car je n'ai jamais possédé de bloc donc je n'y connais pas grand chose en entretient bloc contrairement aux détendeurs ou autre équipement haha 

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)
    il y a 22 minutes, Doudoudou a dit :

    Est-ce que l'on peut démonter, entretenir l'intérieur et remonter le bloc soi-même ? Ou faut-il forcément passer par quelqu'un de certifié ? ( pour enlever la potentielle eau ou simplement vérifier qu'il n'y en ait pas etc ) 

     

    est tu dans un club ffessm ?

    les récipients sous pression sont réglementés

     

    UC2.0_Resume_reglem.pdf UC2.1_decret_99-1046.pdf UC2.2_annexes_decret_99-1046.pdf UC2.8_circulaire_TIV_864-1.pdf UC2.9_Marquage_bouteilles.pdf UC2.345_arrete_15_03_00.pdf UC2.3452_arrete_04_12_14.pdf

     

    en résumé deux possibilités:

     

    1/ tu es dans un club FFESSM

    - inspection visuel du bloc tous les ans

    - requalification du bloc par un organisme agréer tous les 6 ans

     

    2/ t'es pas dans un club FFESSM

    -inspection visuel tous les ans

    -requalification du bloc par un organisme agréer tous les 2 ans

     

    Modifié par whodive

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 49 minutes, Doudoudou a dit :

     

     

    Est-ce que l'on peut démonter, entretenir l'intérieur et remonter le bloc soi-même ? Ou faut-il forcément passer par quelqu'un de certifié ? ( pour enlever la potentielle eau ou simplement vérifier qu'il n'y en ait pas etc ) 

     

    Je pose pas mal de questions car je n'ai jamais possédé de bloc donc je n'y connais pas grand chose en entretient bloc contrairement aux détendeurs ou autre équipement haha 

     

    Je :+1:la question de Whodive… 

    et j'ajoute…

    les blocs c'est 200 bars et plus donc --> le risque n'est pas nul donc bricolage interdit pour TA sécurité et celle des autres.

     

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 29 minutes, whodive a dit :

     

    est tu dans un club ffessm ?

    les récipients sous pression sont réglementés

     

     

    Je suis dans un club FFESSM, LSM plongée à Lyon

     

    J'avais zappé l'inspection visuelle qu'on fait chaque année des blocs du club, ça serait peut-être l'occasion d'inspecter mon bi... 

     

    Merci pour toute tes réponses 🦈

    il y a 1 minute, caolila a dit :

     

    Je :+1:la question de Whodive… 

    et j'ajoute…

    les blocs c'est 200 bars et plus donc --> le risque n'est pas nul donc bricolage interdit pour TA sécurité et celle des autres.

     

     

     

    Bricoler un bloc qui est destiné à être sous pression, je vois pas comment ça pourrait être une bonne idée à part pour peindre l'extérieur à la limite haha 🦈

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)
    il y a une heure, Doudoudou a dit :

     

     

    Est-ce que l'on peut démonter, entretenir l'intérieur et remonter le bloc soi-même ? Ou faut-il forcément passer par quelqu'un de certifié ? ( pour enlever la potentielle eau ou simplement vérifier qu'il n'y en ait pas etc ) 

     

    Je pose pas mal de questions car je n'ai jamais possédé de bloc donc je n'y connais pas grand chose en entretient bloc contrairement aux détendeurs ou autre équipement haha 

    Rien ne t’empêche de demonter/remonter ton bloc toi-même, pour l’entretenir. Là où le geste doit être réalisé/validé par un intervenant agréé (TIV en régime dérogatoire, Intervenant reconnu qualifié par le gérant de la structure en régime normal, organisme agréé pour les requalifications périodiques), c’est uniquement et strictement pour les validations technico-administratives prévues par la loi. En résumé, sur le principe, tu peux jouer avec ton bloc autant que tu le veux, hors les échéances imposées par la loi.

    Modifié par berny

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 42 minutes, Doudoudou a dit :

    J'avais zappé l'inspection visuelle qu'on fait chaque année des blocs du club, ça serait peut-être l'occasion d'inspecter mon bi...

     

    oui profite, tu apprendra comment faire

    ajoute le au registre tiv en ligne

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...