Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Remontée assistée en sidemount


    Messages recommandés

    Bonsoir.

     

    Une question aux plongeurs sidemount :

     

    Comment fait-on pour gérer la remontée lors de l’assistance d’un plongeur sidemount en étanche ? Je veux parler d’une assistance réelle.

     

    Certaines bouées sidemount ne semblent pas avoir de purge sur la partie haute, mais à mi-hauteur,

    donc :

     

    si l’assisté est en position verticale, pas de problème avec l’étanche, mais alors impossible pouvoir de vider entièrement sa bouée,

    si l’assisté est en position horizontale, pas de problème avec sa bouée, mais alors impossible de gérer son étanche.

     

    Ma question peut vous paraître idiote mais je n’ai jamais plongé en sidemount.

     

    Merci d’avance pour vos réponses.

     

    Cordialement.

     

    Pascal.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

    Perso, je ne me sers quasiment jamais de la bouée quand je suis en étanche, cette dernière suffit largement à l’équilibrage. 
     

    pour la bouée, la purge est effectivement en bas, ( normalement on évite de jouer avec les purge rapide sur une remontée, enfin c’est comme ça que j’ai appris), on utilise plutôt le direct système qui lui fonctionne très bien en position verticale.


    Quand le binôme n’est pas habitué, c’est bien de faire un petit brief avant de plonger pour caler ça et le reste (det secours...

     

    a+

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 13 heures, Pascal.p a dit :

    si l’assisté est en position verticale, pas de problème avec l’étanche, mais alors impossible pouvoir de vider entièrement sa bouée

    Ben comme le plongeur n'est très certainement pas parfaitement neutre dans l'eau, continuer à avoir un poussée verticale n'est pas un désavantage...

     

    Il y a 13 heures, Pascal.p a dit :

    si l’assisté est en position horizontale, pas de problème avec sa bouée, mais alors impossible de gérer son étanche.

    Ah, ça il va falloir me l'expliquer...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, nics a dit :

    Ah, ça il va falloir me l'expliquer...

     

    Si le plongeur est horizontal, il y a de fortes probabilités que de l'air reste dans les jambes/pieds.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ben, tu t'assures pour commencer que la purge auto de son dry soit ouverte au max (anyway, tout le monde devrait toujours plonger purge ouverte au max, mais bon, si le type est inconscient, c'est peut-être parce qu'il y a une raison... ;) ). Ensuite, tu saisis le direct system de la victime, tu donnes un bon coup pour le redresser (pas trop, sinon il va se transformer en ICBM) et tu contrôles peinard la remontée en respectant autant que possible les vitesses de remontée. Si t'as de la déco à faire, tu la fais (ton plongeur est déjà mort de toute façon et tout ce que tu remontes, c'est un cadavre) et voilà. Si c'est juste le palier de sureté que t'avais à faire, oublie ça et remonte avec le corps au plus vite. 

    Au pire, si ça s'emballe, un gros coup de direct system et tu laisses le corps remonter tout seul. Toi, tu assure ta sécurité et tu remontes plus lentement.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    C'est un avis très personnel mais c'est complètement con de laisser la purge complètement ouverte, ce qui provoque immanquablement une perte d'air dès qu'on bouge, donc une perte de flottabilité, une perte d'isolation et une surconsommation...

    Si c'était prévu pour être uniquement ouvert ,je suis persuadé que les fabricants ne se casseraient pas la tête pour faire des machins réglables plus ou moins fins..

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 9 minutes, Pascal.p a dit :

    Merci pour vos réponses.

     

    Ce qui m’intéresse, c’est le retour d’expériences de ceux qui ont eu à faire une assistance « dans la vraie vie ».

     


    Bref, on ne vous intéresse que si on a remonté "pour vrai" un plongeur SM inconscient et portant un dry???

    J'espère que vous aimez le son des criquets...  

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 17 minutes, Nicolas Duguay a dit :

    Bref, on ne vous intéresse que si on a remonté "pour vrai" un plongeur SM inconscient et portant un dry???

     

    Au risque de froisser certains, oui. Il me semblait l'avoir précisé en début de post

     

     

    Le 12/04/2020 à 20:52, Pascal.p a dit :

    Comment fait-on pour gérer la remontée lors de l’assistance d’un plongeur sidemount en étanche ? Je veux parler d’une assistance réelle.

     

    La théorie est une chose, mais rien ne remplace la pratique et le vécu. C'est ce vécu qui m'intéresse, car comme souvent il y a  un monde entre la théorie/exercices en formation et une vraie situation d'assistance.

     

    Cordialement.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    à l’instant, Pascal.p a dit :

     

    Au risque de froisser certains, oui. Il me semblait l'avoir précisé en début de post

     

     

    Ah, mais je ne suis pas du tout froissé; je suis juste dubitatif sur votre capacité à obtenir une réponse.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 11 heures, Pascal.p a dit :

    La théorie est une chose, mais rien ne remplace la pratique et le vécu. C'est ce vécu qui m'intéresse, car comme souvent il y a  un monde entre la théorie/exercices en formation et une vraie situation d'assistance.

     

     

    Soit c'est un exercice et on bricole et pourquoi pas on s'amuse à tester différentes positions pour faire une remontée correcte, soit c'est un accident et c'est rare.

     

    Le vécu, c'est très simple, j'ai assisté à une partie de ce genre de situation alors je peux te résumer le script: on est sous l'eau quand tout à coup on réalise que son binôme fait la tortue depuis 2 min alors c'est la merde, on panique, on essaie de se ressaisir, est-ce qu'il a de quoi respirer ? On remonte avec son binôme comme on peut et  trop vite, l'ordi se transforme en arbre de noël avec des beeps qui ne sont pas dans le manuel, on s'en rend compte et on purge à mort et/ou on lâche son pote par peur d'y rester aussi, on a trop purgé alors on palme comme un dingue si on est pas déjà sorti de l'eau comme un dauphin; on essaie de faire comprendre à la sécu surface que c'est critique, on attend.... on respire. On se fait repêcher par le bateau, dans la panique il faut un quart d'heure pour faire fonctionner le kit oxygénothérapie (il manque un truc, il vient de péter ou il a sauté du sac et personne ne le retrouve); a y est ça fonctionne, seconde pause pendant que le DP se démène à la radio pour savoir qui fait quoi et où (ça change toutes les minutes parce qu'il y a des bateaux d'autres clubs à proximité qui se proposent: qui est le plus rapide ? qui a encore des palanquées dans l'eau ? Etc.). C'est bon, c'est parti. Ouf !

     

    Et bien sûr c'est caisson pour tous, si le binôme est encore vivant.

    Modifié par Nemo83
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonsoir.

     

    Merci à tous pour vos réponses.

     

    Voici ce qui a motivé ma question.

     

    Je suis encadrant dans un club associatif où de plus en plus de plongeurs, tous niveaux confondus, se renseignent sur le sidemount. Je peux donc dans un avenir plus ou moins proche me trouver à encadrer un plongeur sidemount, ce qui ne me dérangera nullement. J’estime que connaitre les bons gestes à faire et surtout les mauvais à éviter face à cette configuration, que je ne connais pas, va dans le sens de la sécurité. Certains me diront : « fait une formation », ils ont raisons mais ce n’est pas au programme actuellement. C’est pourquoi je me suis permis d’interroger les sachants.

     

    Cordialement.

     

    Pascal.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 74
        Bonsoir à tous et très bonne année pleine de bonne bulles,   j'aimerais me lancer dans le sidemount, j'ai acheté une stab hollis sms100 à un très bon prix (d'ou mon choix, en plus je peux toujours faire du mono bouteille avec ). J'aimerais savoir si les bouteilles s80 sont obligatoire ou seulement conseillé pour faire du sidemount, car j'ai 2 bouteille 12L carbone, 2 bouteille 10L carbone, et 2 bouteille acier 10L 300b, alors est ce que je dois vraiment investir dans des bouteilles alu ou ave
      • 26
        Ben voilà, je viens de finaliser la première mouture d’un « petit » document sur la plongée « Sidemount ». Le pourquoi, le comment, les techniques, le matériel, les aspects financiers, la customisation d’un matériel existant et des liens vers les fabricants. Je suis toujours à l’écoute des avis constructifs afin d’améliorer le document http://www.jctdive.be/page-version2004/chargement/plong%C3%A9e-sidemout-2020_protege.pdf
      • 30
        Je sais que vous avez cette méthode de gestion de plongée basée sur la DTR, mais est-ce qu'on vous apprend aussi, de votre côté de l'Atlantique, les méthodes de remontées aux tables, sur la base du Running Time, advenant un fort peu probable bris de tous les ordis de la palanquée? Comme je le mentionnais précédemment dans je ne me souviens plus quel post, ici, on planifie systématiquement les plongées avec de la déco. Je vais donc savoir, par exemple, que je prévois demeurer 20 minutes à 170
      • 136
        Bonjour à tous,   dans le cadre de ma formation N3, demain, je dois effectuer une remontée assistée (et controlée) de -40 à la surface. Avez-vous des conseils à me donner (je profite de ce forum que je trouve très actif et, chose rare sur le net, bienveillant!). Merci   eric
      • 95
        Bonjour,   J'ai été interrogé par un moniteur pro sur une nouvelle théorie relative à la prévention du FOP lors de la remontée à l'échelle. Selon mon interlocuteur, il me demandait la "justification" de la remontée à l'échelle détendeur en bouche en prévention de l'apparition d'un FOP (et non en prévention de la noyade).   Interrogeant des médecins plongeurs ce matin, il m'ont fait état de nouveaux travaux dirigés par un médecin MF ou IR prônant une nouvelle théorie.
    ×
    ×
    • Créer...