Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

COVID 19 et reprise des plongees


    Messages recommandés

    • Réponses 546
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    "Le plus important n’est pas la plongée, mais c’est surtout la survie."  (je cite l'article de Wetnotes)? Ca ne vous frappe pas cette assertion ?!   Très intéressant article cité par Bardass

    Bonjour les amis des profondeurs!    si ça peut aider à donner des perspectives, voici la prise de position de la branche en Suisse et les recommandations, avec un pragmatisme tout helvétique..

    Je pense pas avoir dit que c'est du flan ce qu'un épidémiologiste raconte mais quand on voit le numéro d'équilibriste des divers gouvernements ici ou ailleurs entre les intérêts sanitaires et les inté

    Posted Images

    Pour information, ile semble que le président de la ffessm AURA (Auvergne), ait annoncé dans un courrier du 11 avril,  la cessation de toutes les activités liées aux Codep et à la CTR jusqu'au 31/08/2020 ...

     

    Bien entendu la ffessm ne régit que ses propres activités et celles de ceux qui y sont affiliés et que son activité en été n'est pas celle des entités de bords de mer en été mais c'est un indice en ce moment ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En général, les Clubs de l'intérieur sont fermés durant les vacances scolaires. Donc une rentrée des Clubs "piscines" en septembre, ça ne me surprend pas tellement.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 9 heures, Amore a dit :

    Pour information, ile semble que le président de la ffessm AURA (Auvergne), ait annoncé dans un courrier du 11 avril,  la cessation de toutes les activités liées aux Codep et à la CTR jusqu'au 31/08/2020 ...

    Ce n'est pas il semble, c'est une certitude, diffusé sur leur page FB officielle.

    L’image contient peut-être : texte

     

    Cela concerne l'ensemble des activités gérés par leurs soins bien évidemment, cela ne concernent pas les activités autres bien entendu.

    Donc ça ne concerne pas :

    -les clubs

    -les autres CODEP, CTR

    -le niveau national au dessus

    -bien entendu tout ce qui n'est pas rattaché a la FFESSM

     

    Mais ce 1er signe et cette 1ere prise de position est a connaitre.

    A Lyon on a la base de Chamagnieu qui est un endroit ou l'été on se retrouve entre plongeurs pour nager, plonger, faire un barbecue entre amis et passer du bon temps  .... j'espère qu'il seront ouverts.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    Pour toute reprise de notre activité "bouteille" (celle qu'on respire), je me pose une question suite à une remarque de mon médecin traitant qui est fédéral, étant allergique, à une époque,  il m'avait prescrit un tt à ne prendre que pour la plongée. Car selon lui, respirant du gaz sous pression, à plus forte densité en profondeur, la probabilité  de présence d'allergènes est plus forte.

     

    Le COVID-19 étant très aérien, ne peut-on pas envisagé une pollution lors du gonflage ?

    Est-ce que les filtres à l'oeuvre habituellement seraient suffisant ?

     

    Si Phil @Scubaphil peut donner son avis ou toute autre personne ayant déjà réfléchi à cette question, merci d'avance.

     

    JC

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut JC

     

    Perso d'après ce que j'ai compris le virus n'est pas dans l air mais dans des gouttelettes de salive...

     

    J'imagine a donc (peux etre a tord) que si jamais une de ces gouttelettes passe par le compresseur, elle sera retenu par le tamis moléculaire...  

     

    L'air arrivant dans les blocs est sensé etre parfaitement sec...si l entretien est bien fait naturellement 

     

    :gagon:

    Après lors de l'utilisation du bloc… le passage de 200 bars à la pression ambiante donnera quoiqu'il arrive un sacré ADD au petit Corona… ;)

    Modifié par caolila
    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Quelle est la filtration du compresseur en microns? Tu auras la réponse immédiate, comme pour les masques chirurgicaux. 

    L’autorisation de reprendre les activités de plein air sera normalement donnée par l’état par voie réglementaire pour l’ensemble de ces activités (montagne, mers.....). En attendant, restons chez nous.

    • Thanks 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    Concernant la fermeture des établissements d'APS (et donc des clubs et centres de plongée), il n'y a aucune échéance d'indiqué  (art. 8 point V du décret n° 2020-293).

     

    Au-delà des aspects réglementaires, la question sanitaire de la pratique de la plongée soulève de nombreuses questions.

     

    En particulier, l’EUBS (European and Underwater Baromedical Society) en accord avec l’ECHM (European Committee for Hyperbaric Medicine) recommande :

    • De suspendre toute activité de plongée de loisir (…) pendant la pandémie de COVID-19.
    • De reporter tous les examens médicaux pour la plongée de loisir, car ils sont tenus pour « non urgents » et « non médicalement indispensables ».

    Lire le texte : cliquez ici.

     

    De plus, l'épisode coronavirus étant appelé à durer, avec des hauts et des bas, plusieurs mois ou années, de nouvelles mesures de distanciation et d'hygiène vont probablement devoir être adoptée de manière durable.

     

    La plongée va donc devoir être inventive et l'hygiène va devoir être renforcée (ex. désinfection des embouts, du masque, des combinaisons, ...).

     

    Il faut réfléchir à notre cadre de pratique qui soulève de nombreuses interrogations :

    • Désinfection du matériel prêté ou loué : détendeurs, tubas, masque, combinaisons, …
    • De manière générale : rinçage du matériel (bac commun ? jet d’eau ? …).
    • Mesures prises pour éviter de la buée dans le masque (salive ? produit spécifique ? quid du rinçage ? Dans le même seau d'eau pour tout le monde ?)
    • Efficacité des produits de désinfection (bactéricides, fongicides, virucides, …) et respect des normes.
    • Rigueur de mise en oeuvre du protocole de désinfection : en particulier, l’application du produit sur toutes les surfaces et le temps d’action doivent être scrupuleusement respectés. Par exemple, l’efficacité de peroxyde d’hydrogène stabilisé (eau oxygénée) est donnée en 30 secondes pour les bactéries (ex. norme EN 13727) contre 10 minutes pour les virus de type Adenovirus, Rotavirus, ou Poliovirus (norme EN 14476). Qu’en est-il du coronavirus ?
    • Mesures de distanciation dans le cadre de la pratique (ex. à bord d’un navire).
    • Mesures de distanciation en cas d’intervention sur un accident de plongée (actes de secourisme).
    • Techniques d’enseignement (Briefing en surface avec masque de protection ? Echange d’embout en simulation (déjà pratiqué mais les mains se touchent et la distance est faible), …).
    • Mesures prises pour entreposer le matériel sec (serviettes, t-shirts, …) : séparé du matériel des autres pratiquants ?
    • Mesures prises pour l’hygiène des verres, assiettes, etc. Mesure particulières de lavage, de rinçage et de séchage ?
    • Mesures prises pour la désinfection des douches collectives ?
    • Mesures prises pour la désinfection des toilettes ?
    • Mesures prises pour entreposer le matériel ?
    • Question de la responsabilité en cas de transmission avérée du fait d’une faute ou d’une négligence ?
    • etc.

    Même en cas de reprise possible de l’activité (dans quelques semaines ou mois), les questions liées au risque de contamination par le coronavirus n’auront pas disparues …

     

    Bulles cordiales,

    Alain Foret

    Auteur des livres et supports pédagogiques Plongée Plaisir

     

     

     

     

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, PlongeurSDF a dit :

    Bonjour,

     

    Pour toute reprise de notre activité "bouteille" (celle qu'on respire), je me pose une question suite à une remarque de mon médecin traitant qui est fédéral, étant allergique, à une époque,  il m'avait prescrit un tt à ne prendre que pour la plongée. Car selon lui, respirant du gaz sous pression, à plus forte densité en profondeur, la probabilité  de présence d'allergènes est plus forte.

     

    Le COVID-19 étant très aérien, ne peut-on pas envisagé une pollution lors du gonflage ?

    Est-ce que les filtres à l'oeuvre habituellement seraient suffisant ?

     

    Si Phil @Scubaphil peut donner son avis ou toute autre personne ayant déjà réfléchi à cette question, merci d'avance.

     

    JC

    Même si les filtres d'un compresseur laissent passer le virus.. je doute qu'il résiste a la chaleur résultant de  la compression des gaz ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 25 minutes, phil des iles a dit :

    Même si les filtres d'un compresseur laissent passer le virus.. je doute qu'il résiste a la chaleur résultant de  la compression des gaz ;)

     

    Quand il y a doute ...

     

    Pour un(e) Responsable de structure, le doute n'est pas permis

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Perso pour le gonflage je ne me ferais pas trop de soucis.

     

    La prise d'air est rarement "a hauteur d'homme" donc le risque d'aspiration de gouttelettes de postillons est quasi null.

    Il y a la compression avec un échauffement indéniable de l'air et par la suite l'humidité qui va etre retenu par le filtre...

     

    après tout cela il faudra qu'un virus en état de se multiplier arrive a t'infecter …. 

     

    Les risques est pour moi inexistant...  Tout ce qui va se passer autour de la plongée sera beaucoup plus dangereux que l'air du bloc… enfin c'est ma vision des choses.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Après il faudrait pas devenir plus que parano non plus.

    Faire attention oui bien entendu, mais devenir parano non. Malheureusement certains vont vouloir ceintures, bretelles, superglue, ducktape, chaines, cadenas, .....

    • Like 3
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 54 minutes, benbulle a dit :

    Après il faudrait pas devenir plus que parano non plus.

    Faire attention oui bien entendu, mais devenir parano non. Malheureusement certains vont vouloir ceintures, bretelles, superglue, ducktape, chaines, cadenas, .....

    Moi le seul truc que je vais faire....mettre un preservatif à mon octopus...:hehe:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 52 minutes, benbulle a dit :

    Après il faudrait pas devenir plus que parano non plus.

     

    Non, mais se poser des questions et prendre le temps d'analyser les réponses apportées OUI.

     

    Merci d'ailleurs pour les arguments apportés.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • LGF locked this sujet
    • LGF unlocked this sujet

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...