Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Scandula va perdre son diplôme des espaces protégés


    Messages recommandés

    Scandula va perdre son diplôme des espaces protégés

    Dimanche 19 avril 2020 à 18:39 -
    Par Olivier Castel, France Bleu RCFM

    Une distinction obtenue en 1985, et décernée par le Conseil de l’Europe, ne sera pas renouvelée, en septembre prochain. La faute à une fréquentation touristique trop forte et à ses impacts non-maîtrisés sur la biodiversité.

    Des rochers de la réserve de ScandulaDes rochers de la réserve de Scandula © Radio France - Olivier Castel

    La réserve naturelle de Scandula, étendue sur 1669 hectares, devrait bientôt perdre son diplôme européen des espaces protégés. Ainsi en a décidé, à l’unanimité, un groupe de spécialistes chargé de l’attribution de ce diplôme, lors d’une conférence virtuelle tenue les 18 et 19 mars derniers.

     
    Cette reconnaissance a été obtenue en 1985 par la réserve, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Après plusieurs observations sur place, concernant la fréquentation des bateaux, qu’ils soient de tourisme ou de plaisance, et leur activité autour des lieux de reproduction des espèces, comme le balbuzard pêcheur, le constat est accablant.  

    Malgré les nombreuses recommandations faites par le passé concernant la gestion des flux touristiques, et les conséquences chiffrées de ce tourisme sur la biodiversité du site, (selon le Muséum national d’Histoire naturelle, le nombre de poussins de balbuzard-pêcheurs à l’envol est passé de 50 en 2007 à moins de 10 en 2018), le manque de progrès quant à la gestion et le manque de communication aussi rendent impossible le renouvellement de ce diplôme.  

    Le rapport de mars 2020 mentionne que "l'expert s'était de nouveau rendu dans la réserve en juillet 2019 et avait conclu qu'aucun progrès n'avait été réalisé et que la situation, en particulier l'augmentation de la pression touristique, empirait". 

     

    En conclusion, _"_Le groupe de spécialistes a décidé à l'unanimité de ne pas renouveler le diplôme de la réserve naturelle de Scandola, en raison du manque considérable de progrès et des tentatives minimales de communication avec le secrétariat, et malgré plusieurs avertissements du groupe au cours des dernières années”. 

     

    “C’est très triste, et en fait, on s’en doutait un petit peu”, déplore Muriel Segondy, pour l’association de défense de l’environnement le “GARDE”, qui suit le dossier depuis des années. “Il faut dire que jusqu'à présent (2019, ndlr), l’espace maritime de Scandola n’était pas géré par la Corse, mais par le continent. La France a signé la convention de Berne, en 1979. Mais la France signe des conventions et ne donne pas les moyens. L’Europe a rappelé à l’ordre la France en lui demandant de faire le point sur cette convention, il n’y a pas eu de réponse”. 

    L'Office de l'Environnement "surpris"

    Parmi les différents rapports faisant état de problème de gestion dans la réserve, celui présenté devant le comité permanent de la Convention sur la préservation de la faune européenne et habitats naturel en décembre dernier est assez lourd de sens. Extrait : 

    “La fréquentation incontrôlée de la Réserve par les visiteurs de tous bords et la forte pression sur le milieu sont inadmissibles et incompatibles avec les objectifs de la création de la Réserve naturelle de Scandola et avec les termes de référence du Diplôme européen. Les effets dommageables sur la nature du site, ses écosystèmes, les espèces de flore et de faune qui lui sont propres ont été mis en évidence dans plusieurs études [...]”.

    Et Olivier Biber, expert suisse et rapporteur de Conseil de l'Europe, y précisait même qu'il était "indispensable de mettre en application au plus vite un règlement qui limite l’accès au site et qui permette de conserver les espèces de flore et de faune et les écosystèmes liés au site [...], seule et unique condition à poser pour le renouvellement du Diplôme". 

     

    Contacté, le président de l'Office de l'Environnement de la Corse  s'est dit "surpris". "Cette décision est hors champ de ce que nous sommes en train de réaliser depuis l'an dernier. Je vais contacter les instances européennes", indique François Sargentini. Ce dernier précise que l'Office de l'Environnement travaille non-seulement au respect des écosystèmes par les touristes et les professionnels du secteur (une charte de bonne conduite avait été signée par l'association des bateliers en 2019, qui préconisait une distance de 250m entre les bateaux et les nids de balbuzards pêcheurs), ainsi qu'à l'extension de la réserve. Un vœu formulé depuis 2011 par les experts, et que l'Etat n'a semble-t-il pas suivi dans les faits. 

    De plus, les chiffres donnés concernant la fréquentation touristique et les populations animales dans la réserve sont contestés par François Sargentini, qui dit attendre "des chiffres vérifiés". Néanmoins, ce dernier prévoit la mise en place de comptages aux embarcadères des bateaux de découverte touristique. 

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour l'information. C'est très triste.

    Pour y passer de temps en temps, c'est vrai que Scandola, et au delà Girolata, Piana et Porto sont extrêmement fréquentés. L'été il y a la queue pour entrer dans les criques...

    Quand on voit les règles drastiques mises en place à Port-Cros (et les contrôles qui vont avec), on se rend compte que Scandola ne pouvait pas garder son diplôme...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Nous étions plonger à Calvi il y a 2 ans … et en bordure de réserve les plongées étaient comment dire … vide de faune… enfin il y avait bien quelques trucs qu'on voyait s'enfuir… au loin… :(

     

    Tout cela était loin très loin d'une réserve...

     

    Nous avons aussi fait une sortie "Scandola"  les bateaux à la queue leu leu pour passer dans les cirques… bon ben … cela ne ma pas laisser un souvenir impérissable, je parle de la "réserve"... J'étais fou, je m'en souviens, en me disant qu'ils n'autorisaient pas la plongées dans la reserve...et que la c'était "l'autoroute"...

     

     

    Bref le retrait du titre de réserve est amplement mérité. 

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 8 heures, Scubaphil a dit :

    Information très intéressante, merci.

    Espérons que la perte de ce diplôme réveille les conscience localement.

    Honnêtement, vu l’appât du gain lié au tourisme j'en doute fort... Comme dans beaucoup de domaines, l'homme scie la branche sur laquelle il est assis. Les locaux ne renonceront pas à leur business (mettons-nous aussi à leur place), et il faut une réelle volonté des dirigeants et les moyens qui vont avec. C'est pas gagné...

    Caolila en a parlé, les eaux Corses se vident. Voilà des dizaines d'années que je fréquente les lieux un peu partout là bas et chaque année on en perd davantage.

    Pour revenir à Port-Cros, seule la volonté et les moyens ont eu raison des impacts humains et le résultat est là.

    Pour Scandola, la proximité des sites de visite n'est pas en faveur de la protection des espèces locales: les bateaux touristiques peuvent faire beaucoup de navettes par jour sur différents circuits, c'est plus compliqué à Port-Cros du fait du relatif éloignement...

    Bref triste triste triste...

    Modifié par NTD
    • Like 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 16 heures, alain.max27 a dit :

    C'est en effet bien triste. 

    Si cette décision pouvait faire prendre conscience qu'il est urgent de préserver ce joyaux. 

     

    Mais l'appât des gains faciles pour quelques uns ........

    ont tout fait perdre ???

     

    parce que, si Scandola ne porte plus le titre de reserve mondiale, elle va attirer moins de monde... donc rapporter moins...

     

    à vouloir etre trop gourmands.... on prend le risque de tout perdre

    • Like 3
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 8 heures, caolila a dit :

    le retrait du titre de réserve

     

    Il y a 1 heure, christophe 38 a dit :

    parce que, si Scandola ne porte plus le titre de reserve mondiale

     

    Euh ... je me trompe peut être, mais si je comprends bien l'article, il n'est pas question de retirer le statut de réserve, mais de retirer un "diplôme européen des espaces protégés", c'est à dire un titre de reconnaissance pour la qualité de la réserve.

    Un titre a priori attribué à relativement peu de réserve.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 1 minute, Scubaphil a dit :

     

     

    Euh ... je me trompe peut être, mais si je comprends bien l'article, il n'est pas question de retirer le statut de réserve, mais de retirer un "diplôme européen des espaces protégés", c'est à dire un titre de reconnaissance pour la qualité de la réserve.

    Un titre a priori attribué à relativement peu de réserve.

    tu as parfaitement raison...

    c'est un abus de langage, un raccourci, de ma part.

     

    ce qui fait la réussite de Port Cros, c'est la preservation du site, donc, la rareté des intrusions, qui sont limitées en nombre et en déplacements...

     

    tout le contraire d'un "tapis roulant de navires de promenades en mer"...

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 22 heures, christophe 38 a dit :

    ont tout fait perdre ???

     

    parce que, si Scandola ne porte plus le titre de reserve mondiale, elle va attirer moins de monde... donc rapporter moins...

     

    à vouloir etre trop gourmands.... on prend le risque de tout perdre

     

    Bonjour,

     

    Pour faire en mode gentil

    Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se brise."

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Triste, mais pas étonnant au vu des changements au cours des années ... En quelques années, idem aux bruzzi, énormément de monde en plus, artificialisation de la côte etc...

    Je transmettrais bien au Parc de Guadeloupe, au vu de surfréquentation et du grand n'importe quoi de la gestion des aires marines ici 😕

     

    Modifié par Doliprane
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 71
        Bonjour,   Avec ma conjointe nous avons comme projet de partir en Guadeloupe pendant les vacances de février 2020, puisque les billets ne sont pas encore trop chers. Nous ne sommes jamais allé en Guadeloupe voilà pourquoi je viens vous demander conseils.   J'ai cru comprendre (corrigez moi si je me trompe) que: - Les 2 îles principales sont assez grandes, et qu'il n'est pas vraiment recommandé de loger à un endroit central pour ensuite rayonner d'un bout à l'autre de l'île. - Grande-
      • 5
        Bonsoir a tous.   Je recherche une assurance (plongée ET voyages) suite a ma décision de ne plus reprendre l'assurance Lafont pour la saison 2021.   J'ai étudié un peu DiveAssure.. 124 € pour un couple dans le monde entier pour l'assurance plongée.   Pour l'assurance annulation de voyage c'est en fonction du prix que l'on veut assurer. Il y a des options "sympas". Par contre le prix grimpe rapidement. Elle inclus il faut le dire une couverture "COVID-19".  
      • 0
        Bonjour  j'adore la Bretagne et je passe les 3/4 de mes vacances sur St Malo . je déteste les plongées structures, j'aimerais rencontrer des plongeurs du coin qui ont leurs bateaux ( même zodiaque) je suis niveau 3 , profondeur , je préfère plonger longtemps         , donc je suis observateur. comment trouvé des bretons purs et durs en gros de vrais guides et débriefing autour d'un bon petit plat du coin . si ce fichu covid nous permet de venir chez l
      • 16
        Bonjour,   Je souhaiterais savoir s'il existe un site ou base de données indiquant les températures de l'eau de mer en fonction des lieux, saisons, mois et profondeur ?   Mon besoin est d'étudier la faisabilité pour plonger en France (corse comprise) fin janvier, ou début février là où l'on se caille le moins...   Car à priori certains centres de plongée fonctionnent (à confirmer).    Si vous avez des infos, suis preneur.
      • 19
        Appel à Christophe38,   Tu nous asticotes tous les jours avec tes conditions de plongée 🤣🤣🤣 !   Alors maintenant, il faut du concret, si tu veux que l'on vienne à Mayotte plonger. Aurais-tu des conseils, des recommandations voire des bon plans pour mars ou avril ? Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii  
    ×
    ×
    • Créer...