Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Que penser du BP ? premier pas ou perte de temps ?


    Messages recommandés

    il y a 12 minutes, christophe 38 a dit :

    non, je ne suis qu'un vieux N3...

    et ancien président de club.

     

    quand je vais plonger en Egypte, là bas, le staff regarde mes cartes, mais surtout me fait signer la décharge de responsabilité...

    En France, rien de tout cela ; tu veux faire une 60 ? tu es accoutumé ? hé bé, le DP a un autre objectif aujourd'hui, tu iras à 20 ou 40... Il a ses raisons.

    oui elles sont commercial, c'est mon taf de dire qu'il y a plus a voir à 20 mètres aujourd'hui 😉 même si je sais bien que je ne vais pas dans le sens du client 😪

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 55
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    La Polynésie française a un statut particulier c'est un TOM (article 74 de la Constitution française de 1958 et la loi organique no 2004-192 du 27 février 2004 portant statut d'autonomie de la Polynés

    Je maintiens: je vois là une posture de moderé. 👉. Mon post va t’il être effacé de nouveau? .....,,,,,,

    l'avantage des associations, c'est qu'elles permettent la démocratisation de la plongée...   parce que, s'il n'y avait que des clients, au tarif des formations, il y aurait moins de pratiqua

    il y a 16 minutes, Yannimes a dit :

    oui elles sont commercial, c'est mon taf de dire qu'il y a plus a voir à 20 mètres aujourd'hui 😉 même si je sais bien que je ne vais pas dans le sens du client 😪

     

    Merci pour ta franchise :bravo:  j'apprécie

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 21 minutes, Yannimes a dit :

    oui elles sont commercial, c'est mon taf de dire qu'il y a plus a voir à 20 mètres aujourd'hui 😉 même si je sais bien que je ne vais pas dans le sens du client 😪

    hé oui

     

    mais, de mon coté, si je choisis un bateau, pour une croisiere, c'est pour faire LE programme..

    et si je me sens floué, il y a un truc qui s'appelle "les reseaux sociaux" et une mauvaise réputation est tres difficile à rattraper.

     

    Si je me suis fait ... c*ier à passer des niveaux, à entretenir ma technique, ce n'est pas forcément pour faire une 20m  là où j'aimerai faire 50...

    et ce n'est pas parce qu'il n'y a que des OW que je vais rester à 20...

     

    c'est d'ailleurs pour cela que je suis aussi solo diver

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    je suis d'accord avec toi et pas toujours avec mes employeurs ... il faut aussi comprendre qu'i y a beaucoup d’association en France , c'est donc très compliqué de vivre de ce métier...même si je ne suis pas d'accord avec mes employeurs je peu les comprendre🙄

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, Yannimes a dit :

    je suis d'accord avec toi et pas toujours avec mes employeurs ... il faut aussi comprendre qu'i y a beaucoup d’association en France , c'est donc très compliqué de vivre de ce métier...même si je ne suis pas d'accord avec mes employeurs je peu les comprendre🙄

    l'avantage des associations, c'est qu'elles permettent la démocratisation de la plongée...

     

    parce que, s'il n'y avait que des clients, au tarif des formations, il y aurait moins de pratiquants.

     

    les deux sont donc complémentaires

    • Like 3
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 6 heures, roumain a dit :

    Salut,

     merci pour tes réponses,

     

    je reste discret sur l’installation 😉

     

    Il y a 6 heures, Yannimes a dit :

     

    Merci pour vos réponses, je vois que le débat reste ouvert et qu'il est passionnent..

    Après vous avoir lu, il me semble que le BP a un rôle de divemaster et que les DE ou BE ont un rôle d'instructeur...

    Du coup le BP est une bonne solution pour avoir du travail à chaque saison vu qu'à l'étranger il y a toujours plus de  divemasters que d'instructeur ,et que, lorsqu'il n'y a pas de cours au planning les instructeurs reste chez eux ...

    " no work no money " pas de travail pas d'argents...

    je pense avoir la réponse à ma question 😉 merci à tous

    Pas de Directeur de Plongée = pas de plongée, hors cas exceptionnellement rare de plongées d'exploration en structure entres autonomes N3, ce qui n'existe pas en structure commerciale mais uniquement en associatif.

     

    Berny a totalement raison, il n'y a pas d'employabilité pour des BP, d'ailleurs il n'y a pas (ou très très peu) de sessions de formation ouvertes, par carence de candidats.

     

    Le "no work, no money" est un modèle d'esclavage moderne anglo-saxon, qui consiste à te mettre à la disposition d'un employeur qui exerce un pouvoir de subordination, sans contre partie: une forme dure "d"uberisation". Cela ne fonctionne pas en France, il y a déjà assez d'abus (couteux pour notre système social) avec les auto-entrepreneurs frauduleux.

     

    Quand on voit les annonces qui proposent des emplois à des DE, il n'y a pas de marge vers le bas (au niveau salaire, jusqu'au minimum légal) pour y insérer un BP (ça n'a pas d’intérêt pour un employeur) qui n'est pas autonome: économiser 100 ou 200 €uro par mois, n'a pas de sens, compte tenu du besoin impératif d'avoir un DP pour contrôler le BP et endosser la responsabilité.

     

    Pour conclure, il faut d'abord réussir le TEP: il y a une épreuve de mannequin qui est un mix de l'épreuve N4 et MF2, une épreuve de guidage de palanquée à 40m, plus d'autres joyeusetés diverses, y compris théoriques, pour lesquels tu n'es pas du tout préparé en tant qu'OWSI ou N3

    il y a une heure, christophe 38 a dit :

    l'avantage des associations, c'est qu'elles permettent la démocratisation de la plongée...

     

    parce que, s'il n'y avait que des clients, au tarif des formations, il y aurait moins de pratiquants.

     

    les deux sont donc complémentaires

    Il n'y a pas de débats de fond entre les professionnels et les associations sur ce sujet.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 46 minutes, Humuhumu a dit :

    cut

    Il n'y a pas de débats de fond entre les professionnels et les associations sur ce sujet.

    disons que je répondais à cela :

    Citation

    il faut aussi comprendre qu'il y a beaucoup d’association en France , c'est donc très compliqué de vivre de ce métier

     

    les assoces sont une porte d'entrée à la plongée et leurs adherents, des clients potentiels pour les pros.

     

    Après, c'est une question ratio prestation/tarif...

     

    belles bulles

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 54 minutes, Humuhumu a dit :

    Berny a totalement raison, il n'y a pas d'employabilité pour des BP, d'ailleurs il n'y a pas (ou très très peu) de sessions de formation ouvertes, par carence de candidats.

     

    Le "no work, no money" est un modèle d'esclavage moderne anglo-saxon, qui consiste à te mettre à la disposition d'un employeur qui exerce un pouvoir de subordination, sans contre partie: une forme dure "d"uberisation". Cela ne fonctionne pas en France, il y a déjà assez d'abus (couteux pour notre système social) avec les auto-entrepreneurs frauduleux.

     

    Quand on voit les annonces qui proposent des emplois à des DE, il n'y a pas de marge vers le bas (au niveau salaire, jusqu'au minimum légal) pour y insérer un BP (ça n'a pas d’intérêt pour un employeur) qui n'est pas autonome: économiser 100 ou 200 €uro par mois, n'a pas de sens, compte tenu du besoin impératif d'avoir un DP pour contrôler le BP et endosser la responsabilité.

     

    A titre d'information, ce système de no work - no money, qui est effectivement une forme de rémunération abusive, n'est pas seulement anglo-saxon. Le système de moniteurs patentés en Polynésie  y ressemble fort tout de même ...

     

    Concernant les salaires des DE, de quels niveaux de salaires parle t'on ? ça peut aussi servir aussi à @Yannimes pour renseignement. Mon constat avant confinement, est que les salaires étaient à la hausse pour les DE comme pour les BP. Et que ceux-ci ne sont pas tellement différents étant donné la pénurie de candidats. La disponibilité de BP prends tout son sens dans la mesure de l'indisponibilité de DE pour le moment. Toutes les annoncent incitent les candidats à se présenter que l'on soit DE ou BP ...

     

    Enfin pour les formations de BP, je ne sais pas si c'est la manque de candidats ou le manque de proposition de formation qui en est responsable. L'anmp s'était faite l'écho de l'impossibilité de faire ouvrir des formations malgré les demandes. Aujourd'hui des sessions sont organisés dans quelques Creps, ...

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ça serait bien qu'un titulaire du BP nous fasse part de son expérience en tant que professionnel, ce qui permettrait d'éclairer le débat ...

    • Like 1
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 17 heures, Amore a dit :

     

    A titre d'information, ce système de no work - no money, qui est effectivement une forme de rémunération abusive, n'est pas seulement anglo-saxon. Le système de moniteurs patentés en Polynésie  y ressemble fort tout de même ...

     

    Concernant les salaires des DE, de quels niveaux de salaires parle t'on ? ça peut aussi servir aussi à @Yannimes pour renseignement. Mon constat avant confinement, est que les salaires étaient à la hausse pour les DE comme pour les BP. Et que ceux-ci ne sont pas tellement différents étant donné la pénurie de candidats. La disponibilité de BP prends tout son sens dans la mesure de l'indisponibilité de DE pour le moment. Toutes les annoncent incitent les candidats à se présenter que l'on soit DE ou BP ...

     

    Enfin pour les formations de BP, je ne sais pas si c'est la manque de candidats ou le manque de proposition de formation qui en est responsable. L'anmp s'était faite l'écho de l'impossibilité de faire ouvrir des formations malgré les demandes. Aujourd'hui des sessions sont organisés dans quelques Creps, ...

    La Polynésie française a un statut particulier c'est un TOM (article 74 de la Constitution française de 1958 et la loi organique no 2004-192 du 27 février 2004 portant statut d'autonomie de la Polynésie française) , donc pas un département français. Je ne connais que mal ce statut particulier, mais si le Code du Travail s'y applique (ce que je pense) le "no work, no money" ça va devenir très très compliqué. Sous un autre angle, le coté grégaire constant des "indigènes" va rendre très très compliqué, loin de tout, toute forme de discussion, revendication ou rébellion: la démocratie du plus fort est toujours la meilleure... Une seule solution: bétonner son contrat avant d'y aller. D'un autre coté, chaque fois que je vois une annonce sur ce territoire, c'est bien souvent à la limite du ridicule: salaire proche du SMIC, pas d'hébergement, ni nourriture, ni participation au déplacement: environ 1500€ d'avion, pour un mec payé à peine plus que 1500 balles brut par mois et un coût de la vie de minimum 20% de plus qu'en métropole. Je ne suis pas étonné de la "pénurie" des vocations 🙄

     

    Quand on lit les annonces, par exemple sur ce forum, on se rend aisément compte que c'est souvent flou: rarement on donne les volumes horaires hebdomadaires attendus, donc impossible de se faire une idée du salaire horaire réel, mais je soupçonne pas mal de job au SMIC, "biens vendus" (nombreuses heures supplémentaires plus ou moins bien "gérées"), sans précisions que ce n'est pas du tout du 35h/semaine avec 2 jours de repos consécutifs (les bases légales, pour un salarié non cadre). Il y a cependant quelques exceptions avec des employeurs qui sont plus ou moins transparents dans leurs annonces et pour certains présentent même une certaine attractivité (participation au déplacement, hébergement, nourriture, etc). Par conséquent, on peut en conclure qu'en métropole, ou dans les DOM (les Antilles notamment), la concurrence entre employeurs semble plus rude et de toute façon c'est moins "loin de tout" comme la Polynésie, ça aide.

     

    Compte tenu de mon expérience personnelle, je ne vois pas la place des BP là dedans, pour des raisons de coût et de nécessité d'avoir un DP pour la prise de responsabilité.

    Il y a 12 heures, pparis a dit :

    Ça serait bien qu'un titulaire du BP nous fasse part de son expérience en tant que professionnel, ce qui permettrait d'éclairer le débat ...

    Excellente idée: je suis aussi preneur.

    Modifié par Humuhumu
    • Like 3
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 23
        Bonjour,   https://www.facebook.com/1409957055/posts/10225041149921822/   Venant de Tom Steiner je n'ai pas trop de doutes... Mais à défaut de pouvoir tester moi même (même au sec), vous en pensez quoi?   @Pp_y ?  
      • 35
        Bon c'est pas vraiment nouveau nouveau, mais hier je suis tombé sur ce petit "scooter" (je le mets entre guillemet, pour prévenir en avance ceux qui viendraient pour dire, c'est pas un scooter, ça a une puissance de m****e, etc...)   Leur site c'est ici https://www.lefeet.com/ Et j'ai trouvé un revendeur espagnol qui le vend pour 600€ tout compris (taxes et livraison).   Ce que j'ai bien aimé de l'appareil, c'est que c'est petit pas lourd et avec des accessoires qui
      • 57
        Bonjour à tous ! Je vais vous raconter une petite mésaventure qui m'est arrivée, à mon père et moi lors d'une plongée.   Nous étions alors jeunes niveaux 2, que nous avions obtenu le mois d'avant il me semble.    Les ennuis ont commencés au briefing de la plongée, notre encadrant ( on va l'appeler Bob ) nous indiquant ce que nous allions découvrir sous l'eau. En effet, sans grande expérience dans la plongée, nous nous demandions déjà comment est-ce qu'on allais pouvoir voir a
      • 16
        Salut a tous,   Juste vous faire part de ma déception aujourd'hui...   Je recois mon colis que j'attendais comme un gosse et la le drame, Il ne s'allume pas, batterie vide et ne prend pas la charge.   Le dossier est en cours mais a priori Shearwater a un SAV plus que réactif et vont me faire un échange. J'avoue quand meme que ca me laisse perplexe pour la suite mais vue le nombre de gens satisfaits de la marque je pense vraiment etre un cas isolé.  
      • 10
        J'ai un devoir de techno à rendre sur la plongée et son matos, un des matos qu'on doit décrire est "un pupitre". J'ai beau essayer de chercher ce qu'est un "pupitre", je ne trouve toujours pas ce que c'est. Donc je vous pose la question à vous qu'est-ce qu'un "pupitre" en matos de plongée?
    ×
    ×
    • Créer...