Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Fabrication d'un stick Nitrox pour compresseur


    Messages recommandés

    Bonjour a tous

     

    Comme déjà indiqué dans mon fil sur la modification de mon compresseur, la prochaine étape est l'ajout du gonflage Nitrox à ma station de gonflage.

     

    J'ai depuis le temps fait le tour du WEB j'ai des idées mais rien d'arrêté au jour d'aujourd'hui. Si ce n'est une partie du matos que j'ai déjà acheté.

     

    1) un manodétendeur O2 avec une électrovanne chez @dangue et divers petits "accessoires"

    2) un débimetre   max 15 L/min du genre image.png.98803b2b7d7056856ac983e1bb994f3a.png pour le réglage fin et visuel de l'arrivée en O2. D'après mes calculs avec le débit de mon compresseur je devrais pouvoir lire le débit d'O2 de façon précise jusqu'à un Nitrox 35 ou 36% en sortie de compresseur…   je ne veux pas monter plus haut de toute façon je veux clairement rester loin des 40% afin de rester éloigné de la zone dangereuse. Si je veux des Nitrox riches en O2 c'est pas pression partielle mais ceci est une autre affaire.

     

    3) J'ai un analyseur nitrox avec cellule R17.

     

    Le point 2 et 3 doivent correspondre a mes calculs, si la différence est trop grand c'est qu'il y aura un problème et qu'il faudra stopper le gonflage.

     

    Je pense a une cellule O2 qui ne montrait plus correctement dans les taux élevés d'O2. Le débimétre  est une sécurité en plus pour moi en plus de la facilité de réglage une fois fait les premiers essais.

     

     

    Les sticks j'en ai vue de toute les tailles de toutes les formes sur le net...   et vous qu'avez vous? Quel est votre avis et retour d'expérience.

     

    Je compte après la première installation me construire un système de sécurité active qui stoppera 

    1) l'arrivée d'O2 si le taux approche une valeur limite a définir comme par exemple 35 % si je veux gonfler du 32 % c'est nickel. 

    2) Si jamais le taux passe a 38 ou 39 % actionner l'arrêt auto du compresseur.

     

    Dans les 2 cas une alarme se déclenchera.

     

    Il y a pas mal de tutoriaux sur la base d'Arduino, je prendrais ceux-ci comme exemple mais je compte bien y apporter ma touche perso.. ;)

     

    Messieurs je suis preneur de vos conseils, idées et retex.

     

    Bien entendu je partagerai le projet ici sur plongeur.com 

    .

    .

    .

    .

    .

    si j'arrive au bout

    .

    .

    .

    .

    .

    vivant  :)

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 70
    • Créé
    • Dernière réponse

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Messages populaires

    Bonjour, quelques idées à prendre sur ce stick trimix en une seule passe sur compresseur 6m3/h L&W100. Pas de système automatique de coupure de l'O2. Réglages manuels des débits O2

    Le garnissage en vrac (bille, anneau, croix, .....) cela marche aussi. Il est aussi efficace qu'un garnissage structuré pour le mixing. Il génère plus de perte de charge à mixing équivalent que le str

    Non je n'ai pas de lien particulier.   Ce type d'électrovanne devrai faire l'affaire sachant qu'elle sera placé sur la basse pression il ne devrai pas y avoir de risque. https://www.man

    Images postées

    Wahou.... là on tape déjà dans du stick élaboré.

    Pour ma part j'ai opté depuis de longues années pour un stick simple en PVC de chiotte/tuyau de machine à laver; ça fonctionne parfaitement et c'est précis. Bon je reconnais c'est fait pour être déplacé/démonté rapidement et les finitions aux p'tits oignons c'est pas trop mon truc. Il y a quelques années je me disais: il faut que je me fasse un panneau pour fixer mon stick et son alimentation en oxy... Mais comme il fallait que je puisse le démonter rapidement et que j'ai souvent déménagé toute l'installation, c'est resté fixé avec son lacet super tek-moumoute de la mort qui tue.

    mini_200504081329684543.jpg

    mini_200504081332361863.jpg

    mini_200504081333992615.jpg

    Je précise que l'analyseur n'est pas présenté sur ces photos (il tiens sur le stick grâce à la bande élastique noire sur le corps du stick), la cellule se fixe dans le T inférieur d'où part le mélange vers le compresseur via le flexible annelé.

    Modifié par spielou
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour les photos.

     

    Mon installation étant fixe je pense faire tout "proprement"... une installation "pro"... c'est vraiment pour se faire plaisir avec toute la phase de conception.

     

    Si je passe sur un Arduino pour le contrôle, vu le cout des composants je "risque" même de faire un système de sécu redondant. Mais chaque chose en son temps.

     

    La première des problématiques est de voir ou je vais installer le tout où je vais faire passer les tuyaux d'air, de mélange et d'oxy.

    Tout comme l'endroit de la B50… bref  j'avance dans ma reflexion et je pense laisser la B50 a l'extérieur pour des raisons évidente de  sécurité.

     

    OK mon installation n'est pas celle d'un club, n'est sur un lieu public etc... mais pourquoi ne pas faire "comme dans les livres", si on en a la possibilité sans trop de problème?

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je pense que sur UFP, tu devrais pouvoir trouver des infos intéressantes.

    On avait eu beaucoup de discussions et de démonstrations à ce sujet il y a quelques années. 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 5 minutes, nics a dit :

    Je pense que sur UFP, tu devrais pouvoir trouver des infos intéressantes.

    On avait eu beaucoup de discussions et de démonstrations à ce sujet il y a quelques années. 

     

    Oui je sais j'ai lu je pense la totalité des posts sur le sujet, et certain plus qu'une fois ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai commencé un projet à base d'esp32 et micropython, un ADS 1115 pour la conversion numérique de la cellule et une électrovanne pour couper l'arrivée au compresseur. Je pense mettre deux cellules. Plus tard contrôle electrique du compresseur si fO2 > 35%. 

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 4 heures, caolila a dit :

    Merci pour les photos.

     

    Mon installation étant fixe je pense faire tout "proprement"... une installation "pro"... c'est vraiment pour se faire plaisir avec toute la phase de conception.

     

    Si je passe sur un Arduino pour le contrôle, vu le cout des composants je "risque" même de faire un système de sécu redondant. Mais chaque chose en son temps.

     

    La première des problématiques est de voir ou je vais installer le tout où je vais faire passer les tuyaux d'air, de mélange et d'oxy.

    Tout comme l'endroit de la B50… bref  j'avance dans ma reflexion et je pense laisser la B50 a l'extérieur pour des raisons évidente de  sécurité.

     

    OK mon installation n'est pas celle d'un club, n'est sur un lieu public etc... mais pourquoi ne pas faire "comme dans les livres", si on en a la possibilité sans trop de problème?

     

    des idées à piocher chez Marou ?

    http://www.ufp-plongee.com/forum/viewtopic.php?t=103

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

    quelques idées à prendre sur ce stick trimix en une seule passe sur compresseur 6m3/h L&W100.

    Pas de système automatique de coupure de l'O2.

    Réglages manuels des débits O2 et He.

    Calcul_Melanges_Marou_UFP

    Tube PVC 40 et hélices internes 4 ou 5 tours

    DSC07097s.jpg

    DSC07098s.jpg

    • Like 3
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Question, pourquoi as tu @vasi des tubes aussi longs?

     

    Je vois sur diverses installations des tubes plus ou moins longs et d'autres n'en ont même pas, je parle des installations "pro" dans des boites "blackbox"...  les boitiers sont très petits et n'autorisent pas de très longs tuyaux/mélangeurs

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 3 heures, vasi a dit :

    Bonjour,

    quelques idées à prendre sur ce stick trimix en une seule passe sur compresseur 6m3/h L&W100.

    Pas de système automatique de coupure de l'O2.

    Réglages manuels des débits O2 et He.

    Calcul_Melanges_Marou_UFP

    Tube PVC 40 et hélices internes 4 ou 5 tours

    DSC07097s.jpg

    DSC07098s.jpg

    3 B50 pas attachées...

    Bof...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 6 heures, caolila a dit :

    Question, pourquoi as tu @vasi des tubes aussi longs?

     

    Je vois sur diverses installations des tubes plus ou moins longs et d'autres n'en ont même pas, je parle des installations "pro" dans des boites "blackbox"...  les boitiers sont très petits et n'autorisent pas de très longs tuyaux/mélangeurs

     

     

    Cela dépend de l'efficacité des éléments de mixing et de leur design. 

    Pour avoir un bon mixing, il te faut générer un flux turbulent. Plus ton élément de mixing est bon plus tu va être turbulent et plus ton mélange serra rapidement homogène. 

     

    Il est indispensable d'être homogène avant ta sonde mesure (d'oxygène). 

     

    Tu pourrai utiliser un tube simple et droit pour faire le mélange. Mais vu que tu serra très très peu turbulent (voir peu être même pas. Il te faudra des mètres et des mètres de tubes. 

     

    Si tu veux raccourcir la longueur nécessaire au mixing. Tu peux travailler sur le design de l'élément de mixing. Ou tu peux aussi augmenter le nombre d'élément (au bout d'un moment rajouter les éléments permet plus de d'augmenter l'efficacité).

     

     

     

    Vu que tu as une imprimente 3D. Regarde si elle est capable d'imprimer des matériaux avec une bonne résistance à l'oxy (tout les plastiques se dégrade à l'oxy, prend celui qui produit le sous-composé le moins toxique). Tu pourra imprimer des design d'élément de mélange bien plus efficace hélice. (cherche "static mixer" "gaz") 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 4 minutes, sacha.r a dit :

    Pour avoir un bon mixing, il te faut générer un flux turbulent. Plus ton élément de mixing est bon plus tu va être turbulent et plus ton mélange serra rapidement homogène. 

     

    Il est indispensable d'être homogène avant ta sonde mesure (d'oxygène). 

     

    C'est clair mais sur certain article (ancien) de fabrication de stick ils déportent la sonde… "pour stabiliser le flux" qu'ils disaient… c'est sur ce point que je me posais des questions.

     

    Pour le mélangeur lui-même je pensais faire simple mais j'espère très efficace. 

    Un bout de tube PVC pression (j'ai des chutes qui "trainent")  63 mm diam. ext. sur par exemple 20 cm de long  avant et après je pensais prendre du 40 mm ext voir 32mm. L'entrée compresseur c'est du 25 mm.

    Enfin l'entrée du filtre air compresseur.  En sortie de ce filtre c'est  10 mm max, j'ai pas mesuré mais c'est ridiculement petit.

     

    Donc je disais 20 cm de 63 mm que je remplis  d'une chaine inox simplement déposé a l'intérieur en vrac.

    L'écoulement du gaz non homogène se fera de façon turbulente. Comme cela a "vue de nez" j'imagine un mélange uniforme en sortie de la partie 63 mm. Je peux aussi incorporer des obstacles plus important afin de rendre le flux encore plus chaotique.

     

    Lorsque je testerai, si je constate une instabilité de l'analyse c'est que je me serais planté…. Je pourrais toujours encore rallonger (max environ 50 cm vu l'emplacement prévu)  Bon après si j'ai de la place pourquoi pas rallonger tout de suite ? Simplement pour avoir une réaction plus rapide de mes réglages de débit O2

     

    @sacha.r tu en penses quoi de l'idée de la chaine ?  (inox, pas d'un plastique dont je ne sais pas grand chose)

     

    Pour l'impression 3D… hummm non merci ces plastiques sont réputés etre très nocif pour la santé lors de l'impression … L'inox trempée dans de l'alcool isopropylique devrait être beaucoup plus "safe" ;)

     

    Il y a quelques mois j'avais déjà exploré la piste des mélangeurs statiques… il y a de de sacré belles conceptions… mais c'est hors budget et surtout pas nécessaire. 

     

    J'ai aussi penser a un "bol de filtration" pour réseau d'eau… mais bon j'ai abandonné cela prend trop de place, et a présent que j'ai le nouveau caisson j'aimerai integrer le tout de façon discrete et protégé...

     

    Je suis en phase de creation 3D histoire de voir si j'arrive a caser le tout dans la zone qui est disponible.

     

     

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, sacha.r a dit :

    Vu que tu as une imprimente 3D. Regarde si elle est capable d'imprimer des matériaux avec une bonne résistance à l'oxy (tout les plastiques se dégrade à l'oxy, prend celui qui produit le sous-composé le moins toxique). Tu pourra imprimer des design d'élément de mélange bien plus efficace hélice. (cherche "static mixer" "gaz") 

     

    Perso j'ai utilisé des croisillons en T pour carrelage dans la partie mélange. En un tuyau de machine à laver de 3m. 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...