Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

B Virus Free par Bauer


    Messages recommandés

    • Réponses 30
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Les systèmes de filtration des compresseurs ne sont pas des grilles trouées qui filtrent une taille d'impuretés, ils ne servent en l’occurrence à pas grand-chose contre un virus ou une bactérie isolé.

    Certains l'ont imaginé, Bauer l'a fait . Une pandémie qui attaque les poumons, pas de souci, Bauer maitrise la situation. Pauvres de vous qui avaient des Coltri ou autres compresseur de seconde c

    Ce serait une escroquerie si le système n'est pas efficace comme annoncé. Style les pierres du bonheur dans ton slip ou le grand marabout 🤣 . Dans le cas présent c'est plutôt du bon vieux ca

    Posted Images

    Je parlais d'escroquerie (le terme est un peu fort je suis d'accord) parce que je ne vois pas dans leur documentation technique de mention à des essais.

    Ensuite, des questions restent ouvertes: cet accessoire est-il vraiment nécessaire? Quelle est la quantité de virus et bactéries que l'on retrouve habituellement dans nos blocs? Le gain avec cet accessoire est-il significatif? 

    Je suis donc dubitatif et j'espère qu'il ne s'agit pas juste d'un accessoire inutile vendu au prix fort en surfant sur la peur actuelle que certaines personnes ont de ce virus.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai lu leur doc et d'après ce qu'ils disent,  la pression et la température en sortie de compresseur ne seraient pas appliquées suffisamment longtemps. Euh.... une fois atteint la pression de 200 bar dans nos bouteilles, on les laisse pressurisées non?  Quand à la température elle met tout de même un certain temps à redescendre

     

    . Even the high temperatures and pressure levels of the compression process have little effect on them because of the shortness of the process.

     

    Après ils appellent ça un filtre intelligent. Je ne vois pas où cela peut s'apparenter à un filtre et encore moins où est l’intelligence. 

     

      Enfin le Coronavirus est récent mais pourquoi ne pas avoir sortie ce produit miracle avant dans la mesure où il élimine tous les virus, bactéries, moisissures, pollen...

    Modifié par Norman76
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 8 minutes, Norman76 a dit :

      Enfin le Coronavirus est récent mais pourquoi ne pas avoir sortie ce produit miracle avant dans la mesures où il élimine tous les virus, bactéries, moisissures, pollen...

     

    Peut-être qu'ils étaient déjà en train de développer ce truc sans rapport avec le covid, et que le covid n'est une bonne aubaine pour le marketer plus fort :confused:

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

     

    Il y a plusieurs aspects à considérer. Les virus c'est pas vivant et ce n'est pas fragile au froid, beaucoup plus au chaud. Les bactéries sont également uniquement sensibles au chaud.

     

    Est-ce que l'élévation de température dans les chambres est suffisante par rapport au temps de "traitement thermique": je ne suis pas capable de répondre à cette question, qui en plus amène une réponse différente pour chaque virus/bactérie. Actuellement les pires rumeurs circulent sur la durée d'activité du Coronavirus sans hôte (c'est à dire vos poumons), ça va de quelques jours à quelques heures. Ce qui est sur c'est qu'il fini par se désactiver (d'où les gestes barrières).

     

    Par conséquent, à moins de faire entrer le virus via la bouche d'entrée du compresseur: je ne connais pas beaucoup de gens qui s'amusent à tousser dans le compresseur, il n'y a aucune raison, en plus de ce que j'ai développé plus haut que ce dispositif de Bauer soit si utile. Je suis incapable de dire si il fonctionne, mais sincèrement je pense que oui, car l'annonce est limpide: efficacité à 99,9% et ça c'est bien un engagement de résultat du constructeur et ils ont surement fait des tests.

     

    Le pollen et autres poussières on s'en fout: ça fait bien longtemps que nos installations sont équipés de filtres à pollen / aquariens en entrée, il n'y a rien de nouveau là dedans.

     

    Amicalement

     

    Bertrand

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 25 minutes, Humuhumu a dit :

    je ne connais pas beaucoup de gens qui s'amusent à tousser dans le compresseur, il n'y a aucune raison, en plus de ce que j'ai développé plus haut que ce dispositif de Bauer soit si utile.

    Totalement d'accord .... sauf que tu joue sur la peur.

    il y a 25 minutes, Humuhumu a dit :

    Actuellement les pires rumeurs circulent sur la durée d'activité du Coronavirus sans hôte (c'est à dire vos poumons), ça va de quelques jours à quelques heures.

    La peur a toujours été un excellent argument marketing 😊  .

    Rappelez vous le "bug de l'an 2000" pour ceux qui l'ont connu 🤣 .

     

    Et quand tu vois les "conneries" qu'on s'apprête a faire au nom du principe de précaution et de cette peur irrationnelle .... la vente de ce bidule a de beau jour devant lui 🥰 .

    Modifié par benbulle
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 23 minutes, benbulle a dit :

    Totalement d'accord .... sauf que tu joue sur la peur.

    La peur a toujours été un excellent argument marketing 😊  .

    Rappelez vous le "bug de l'an 2000" pour ceux qui l'ont connu 🤣 .

     

    Et quand tu vois les "conneries" qu'on s'apprête a faire au nom du principe de précaution et de cette peur irrationnelle .... la vente de ce bidule a de beau jour devant lui 🥰 .

     

    Pour le Coronavirus nous avons affaire à une véritable menace de santé: actuellement sans vaccin, ni traitement, la seule solution consiste à se protéger.

     

    En fait il ne s'agissait pas d'un bogue pour l'an 2000, mais d'un problème de codification de la date sur 2 chiffres dans les fichiers informatiques qui fausse les tris. Cela a demandé beaucoup de travail de corriger tout ça et certains logiciels ont purement et simplement été ré-écrit, plutôt que corrigé, car trop complexe à faire (code peu ou pas documenté, écrit dans des langages anciens ou pire en assembleur, etc).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 4 minutes, Humuhumu a dit :

    Pour le Coronavirus nous avons affaire à une véritable menace de santé: actuellement sans vaccin, ni traitement, la seule solution consiste à se protéger.

    Oui et on va en faire 50 fois trop au nom du principe de précaution 🙄 .

    Comme le "bug de l'an 200" qui concernait que quelques systèmes mais on en a fait des caisses et vendu des millions de patchs inutiles dans 99% des cas au nom d'une peut irrationnelle et du même principe de précaution 🙄 .

     

    Bref restons raisonnable et censé devant ce virus, arrêtons de paniquer et ne détruisons pas la nature en rejetant eau de javel et protection jetable de tout style dans la nature pour notre peur irrationnelle.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 3 weeks later...
    Le 10/05/2020 à 14:43, Humuhumu a dit :

    Salut,

     

    Il y a plusieurs aspects à considérer. Les virus c'est pas vivant et ce n'est pas fragile au froid, beaucoup plus au chaud. Les bactéries sont également uniquement sensibles au chaud.

     

    Est-ce que l'élévation de température dans les chambres est suffisante par rapport au temps de "traitement thermique": je ne suis pas capable de répondre à cette question, qui en plus amène une réponse différente pour chaque virus/bactérie. Actuellement les pires rumeurs circulent sur la durée d'activité du Coronavirus sans hôte (c'est à dire vos poumons), ça va de quelques jours à quelques heures. Ce qui est sur c'est qu'il fini par se désactiver (d'où les gestes barrières).

     

    Par conséquent, à moins de faire entrer le virus via la bouche d'entrée du compresseur: je ne connais pas beaucoup de gens qui s'amusent à tousser dans le compresseur, il n'y a aucune raison, en plus de ce que j'ai développé plus haut que ce dispositif de Bauer soit si utile. Je suis incapable de dire si il fonctionne, mais sincèrement je pense que oui, car l'annonce est limpide: efficacité à 99,9% et ça c'est bien un engagement de résultat du constructeur et ils ont surement fait des tests.

     

    Le pollen et autres poussières on s'en fout: ça fait bien longtemps que nos installations sont équipés de filtres à pollen / aquariens en entrée, il n'y a rien de nouveau là dedans.

     

    Amicalement

     

    Bertrand

     

    Bonjour,

     

    La difficulté, c'est qu'on ne sait pas grand-chose.

    De plus, comme indiqué sur ce post, les raisonnements intuitifs ne s'appliquent pas forcément aux virus, dont nous n'avons pas, quand nous ne sommes pas spécialistes, de représentation mentale fiable.

     

    Par exemple, certains disent ici que la pression suffirait à les tuer ?

    Ah oui ?

    En quoi des couches lipidiques dans système gazeux emprisonné seraient sensibles à la pression ?

    Quelle étude scientifique sur le sujet ?

    Un virus c'est un truc de 0,5 micron, sans cellule (il doit parasite un être avec cellule pour se reproduire), bien plus petit que ce que peut filtrer le plus perfectionné des filtres de compresseur.

     

    Sur la question de la température, c'est plus sérieux, mais cela pose des questions :

    1. La question de la température de l'air dans le compresseur, sans confondre cette température avec celle des pièces en mouvement ;

    2. La sensibilité du virus à la température, les études montrant que la SARS-CoV-1 (aucune étude n'est faite actuellement sur le SARS-CoV-2) meure après 15 à 30 minutes (selon les études) à au moins 56° C à 60°C.

     

    Le passage dans un compresseur étant plus court mais la température plus haute (combien d'ailleurs ? 65°C, 75°C avec des pics à 100°C comme l'indique DAN ?), est-ce suffisant ? 

     

    Et oui, les UV sont efficaces. (voir les publications scientifiques ci-dessous).

     

    Voici les références scientifiques des publications :

     

    1) Chan KH, Peiris JSM, Lam SY, Poon LLM, Yuen KY, Seto WH. The Effects of Temperature and Relative Humidity on the Viability of the SARS Coronavirus. Advances in Virology. 2011Oct1;2011:1–7. https://www.hindawi.com/journals/av/2011/734690/

     

    2) First data on stability and resistance of SARS coronavirus compiled by members of WHO laboratory network [Internet]. World Health Organization. World Health Organization; 2015 [cited 2020Mar27]. https://www.who.int/csr/sars/survival_2003_05_04/en/

     

    3) Duan SM, Zhao XS, Wen RF, Huang JJ, Pi GH, Zhang SX, et al. Stability of SARS coronavirus in human specimens and environment and its sensitivity to heating and UV irradiation. Biomedical and Environmental Sciences [Internet]. 2003Sep;16:246–55. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14631830

     

    N'oubliez pas, au-delà des "croyances" des uns et des autres, il n'y a quasiment pas d'information fiable sur le SARS-CoV-2 et les conséquences de son passage par un compresseur.

     

    Avant même de parler de filtre spécifique, le bon sens doit prévaloir ... et ça ne coûte rien (ou presque).

     

    Les mesures barrière, de distanciation et d’hygiène restent fondamentales : positionnement de la prise d’air dans une zone peu risquée avec périmètre de protection non accessible au public (éviter l’aspiration potentielle d’aérosols de personnes contaminées), personne habilitée non porteuse du virus avec mains propres, portant gants et masque, procédure de désinfection de la robinetterie avant et après le gonflage.

     

    Dossier https://www.plongee-plaisir.com/fr/reprise/

     

    Fiche sur le gonflage : https://www.plongee-plaisir.com/fr/download/34382/

     

    Bien cordialement,

    Alain Foret

    Auteur des livres et supports pédagogiques Plongée Plaisir

     

     

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le filtre de bauer a été développé avant le COVID19 pour répondre  à un besoin sanitaire spécifique aux pompiers. Il se trouve que le procédé rentre techniquement dans le fenêtre de la crise sanitaire et que le périmètre du besoin semble (au moins temporairement sur le temps de la crise en cours) s’élargir à l’ensemble des utilisateurs de compresseur air respirable. Il semble difficile d’imaginer un développement technique correspondant à une stratégie commerciale d’opportunité dans le contexte de la crise sanitaire.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Comme déjà indiqué en aquariophilie cela fait longtemps que le procédé est utilisé dans le cycle de filtration afin de régler des soucis, ou simplement de manière préventive.. les UV sont très efficaces, c'est indéniable  

     

    D'ailleurs je suis persuadé qu'en prenant un des dispositifs d'aquariophilie en entrée de compresseur on devrait atteindre un bon résultat … pas certifier c'est clair mais bon certainement moins cher que la solution Bauer.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ce qui distingue bauer: le dépôt du brevet, qui leur garantit une longueur d’avance pour quelques années. Sinon le principe est, au dire des concurrents, simple (sur le principe) à concevoir et assez peu coûteux à produire. 

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 6 heures, Alain Foret a dit :

     

    Bonjour,

     

    La difficulté, c'est qu'on ne sait pas grand-chose.

    De plus, comme indiqué sur ce post, les raisonnements intuitifs ne s'appliquent pas forcément aux virus, dont nous n'avons pas, quand nous ne sommes pas spécialistes, de représentation mentale fiable.

     

    Par exemple, certains disent ici que la pression suffirait à les tuer ?

    Ah oui ?

    En quoi des couches lipidiques dans système gazeux emprisonné seraient sensibles à la pression ?

    Quelle étude scientifique sur le sujet ?

    Un virus c'est un truc de 0,5 micron, sans cellule (il doit parasite un être avec cellule pour se reproduire), bien plus petit que ce que peut filtrer le plus perfectionné des filtres de compresseur.

     

    Sur la question de la température, c'est plus sérieux, mais cela pose des questions :

    1. La question de la température de l'air dans le compresseur, sans confondre cette température avec celle des pièces en mouvement ;

    2. La sensibilité du virus à la température, les études montrant que la SARS-CoV-1 (aucune étude n'est faite actuellement sur le SARS-CoV-2) meure après 15 à 30 minutes (selon les études) à au moins 56° C à 60°C.

     

    Le passage dans un compresseur étant plus court mais la température plus haute (combien d'ailleurs ? 65°C, 75°C avec des pics à 100°C comme l'indique DAN ?), est-ce suffisant ? 

     

    Et oui, les UV sont efficaces. (voir les publications scientifiques ci-dessous).

     

    Voici les références scientifiques des publications :

     

    1) Chan KH, Peiris JSM, Lam SY, Poon LLM, Yuen KY, Seto WH. The Effects of Temperature and Relative Humidity on the Viability of the SARS Coronavirus. Advances in Virology. 2011Oct1;2011:1–7. https://www.hindawi.com/journals/av/2011/734690/

     

    2) First data on stability and resistance of SARS coronavirus compiled by members of WHO laboratory network [Internet]. World Health Organization. World Health Organization; 2015 [cited 2020Mar27]. https://www.who.int/csr/sars/survival_2003_05_04/en/

     

    3) Duan SM, Zhao XS, Wen RF, Huang JJ, Pi GH, Zhang SX, et al. Stability of SARS coronavirus in human specimens and environment and its sensitivity to heating and UV irradiation. Biomedical and Environmental Sciences [Internet]. 2003Sep;16:246–55. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14631830

     

    N'oubliez pas, au-delà des "croyances" des uns et des autres, il n'y a quasiment pas d'information fiable sur le SARS-CoV-2 et les conséquences de son passage par un compresseur.

     

    Avant même de parler de filtre spécifique, le bon sens doit prévaloir ... et ça ne coûte rien (ou presque).

     

    Les mesures barrière, de distanciation et d’hygiène restent fondamentales : positionnement de la prise d’air dans une zone peu risquée avec périmètre de protection non accessible au public (éviter l’aspiration potentielle d’aérosols de personnes contaminées), personne habilitée non porteuse du virus avec mains propres, portant gants et masque, procédure de désinfection de la robinetterie avant et après le gonflage.

     

    Dossier https://www.plongee-plaisir.com/fr/reprise/

     

    Fiche sur le gonflage : https://www.plongee-plaisir.com/fr/download/34382/

     

    Bien cordialement,

    Alain Foret

    Auteur des livres et supports pédagogiques Plongée Plaisir

     

     

     

     

    Bonjour Alain,

     

    Il ne me semble pas avoir écrit le contraire de ce que tu écrits...

     

    Par contre je maintiens que c'est plutôt rare d'avoir une prise d'air compresseur suffisamment mal foutue, pour récupérer des postillons.

     

    Une information intéressante serait le prix du dispositif, mais Bauer ne dit rien sur sa page web, ce qui est plutôt mauvais signe.

     

    Amicalement

     

    Bertrand

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...