Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

    Messages recommandés

    il y a 25 minutes, Humuhumu a dit :

     

    Le plongeur répond-t-il aux critères du standard de formation: oui ou non ? 

     

    Je pensais avoir mis quand même quelques indices dans mon post, mais à priori c'est pas clair donc je reprends différent.

    Bien sûr, c'est mon ressentis perso hein ;)

    • à 20h, oui, j'étais capable de plonger dans les mêmes conditions que pendant la formation (et sur une formation d'une semaine, en gros tu varies pas non plus énormément les conditions et elles sont globalement facile). Mais tout n'est pas encore automatique et il y a parfois un flottement dans le temps de réaction
    • à ~50h, j'étais capable de plonger dans des conditions différentes et plus difficiles et sans (trop) d'appréhension. L'utilisation de la machine et la gestion de la plongée en situation normal devient assez naturelle
    • à ~100h, j'ai retrouvé sensiblement le même niveau d'aisance que lorsque je plonge en OC, et j'ai vécu quelques situations merdiques (certaines volontairement provoqués :aga:) qui ont été géré sans trop de réflexion, les automatismes en situation normal sont mâitrisé et ils commencent à être bien ancrés en situation dégradé. J'ai même commencé l'encadrement de plongeur (GP) en étant en CCR 😮 

    Bref, là où je veux en venir, c'est que non, pour moi, après 20h t'es pas 100% opérationnel pour toutes les conditions de plongées comme tu pouvais l'être en OC, il y a encore des situations qui peuvent être compliqué. J'ai même arrêté une plongée après 2min d'immersion pendant la phase 20h-50h, trop compliqué à géré avec la machine vu les conditions :) 

    Il y a quand même une courbe d'apprentissage qui ne s'arrête pas à 20h (parce qu'on peut pas tout avoir testé en 20h) et qu'elle progresse au fur et à mesure que les situations se diversifie/complexifie.

     

    Mais oui, après 20h, on est capable de plonger avec la machine et y prendre beaucoup de plaisir. Mais il me parait illusoire de vouloir avoir le même niveau d'aisance en 20h sur CCR qu'après xxx plongées en OC

     

    Après c'est peut-être parce que je suis mauvais hein ;) 

     

    Bon, on c'est bien éloigné du sujet quand même :D

    Modifié par iove
    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 76
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Perso j'aime les 2: passez des heures dans peu d'eau ou descendre plus bas pour découvrir des endroits/espèces/épaves peu fréquentés par les plongeurs, c'est vraiment 2 plaisirs différents    

    Pardonnez-moi mon père car j'ai péché...   Oui, je n'aime pas les plongées profondes. C'est lugubre, il fait froid, il y a la narcose, on ne reste jamais longtemps et on ne voit pas vraiment

    Je crois que vous avez parfaitement raison: la très très vaste majorité des choses les plus intéressantes à voir en plongée sous-marine se trouve dans la zone du 6-30 mètres., voir du 20 mètres. 

    Posted Images

    Il y a 2 heures, la philoche a dit :

    S1 -30 /360 mètres (merci le scoot qui traine pas) , une petite cloche , ça replonge pour le s2  -6/150 mètres, 250 mètres de rivières souterraine et S3 ou je me suis arrêté à -40 , pas forcément envie par les temps qui coure d'engager plus que ça .

    C'était où ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 1 month later...

    Bonjour,

     

    Je te remercie pour ton très bon sujet et en profite pour partager mon vécu.

     

    Je reconnais avoir une préférence pour les plongées : 0-20 pour les raisons que tu évoques.

    (moins de contraintes, plus de vie)

     

    Il me faut une motivation pour descendre au dessous de 20 m : essentiellement pour voir des épaves.

     

    Bonne Journée

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 19/05/2020 à 14:23, Humuhumu a dit :

    Être "à l'aise": quels sont tes critères d'évaluation, quantifiables et mesurables. Bref, tu l'auras compris, je n'aime pas ces terminologies vagues qui permettent finalement de faire "ce que l'on veut, du fait du prince".

     

    Le plongeur répond-t-il aux critères du standard de formation: oui ou non ? Le reste c'est du pipeau et certains ici diront que c'est une spécialité de certains vieux (il y en a quand même de moins en moins des "Marcel" dans les clubs) de la FFESSM (le pipeau pour bâcher un élève) et ils n'auront pas forcément tord.

     

    yop

     

     

    je déterre ; je n'enleve rien aux proposé que vous avez échangé en mai 2020...

    quand je parle des 500 h de pratique, je me réfère à Jacques VETTIER qui cite PYLE (celui des PYLE stops) :

    Citation

    After my first 10 hours on a rebreather, I was a real expert. Another 40 hours of dive time later, I considered myself a novice. When I had completed about 100 hours of rebreather diving, I realized I was only just a beginner.

    autrement écrit, et comme vous, les différents intervenants l'avez mentionné plus haut, plus on accumule les heures, plus on risque d'avoir des "blagues" avec le matériel. Si vous etes encore là, entiers, c'est que vous avez survecu...

    lesdites blagues qui se seraient passées à 20 h se seraient peut etre finies autrement.

     

    donc, quand je dis qu'à 500 heures, je saurai me démerder (si je ne me suis pas trompé de machine à l'achat), je veux dire par là qu'il va me falloir quelques années de pratique... (au rythme où je plonge en ce moment, c'est autour de 4 ans ) et je ne les ai pas forcément devant moi ...

     

    je prefere donc etre un bon chez les burnes (ceux qui font des bulles) qu'une burne chez les bons (les recycleux)... d'autant qu'étant en outremer, je ne rentrerai que dans 2 ans... ce qui repousse encore un peu l'age de l'autonomie sur la machine.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

    A part pour les epaves, je trouve  ce qui depasse 20m beaucoup trop contraignant au niveau de la gestion de l'air.

    Je ne plonge qu'avec des 12 l ou des 15 l d'air et je prefere mille fois mieux une plongee où je "fais de la bio" a une où je stresse les yeux sur le mano.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 15 minutes, Tétard37 a dit :

    Je ne plonge qu'avec des 12 l ou des 15 l d'air et je prefere mille fois mieux une plongee où je "fais de la bio" a une où je stresse les yeux sur le mano.

    Tu stresses lorsque tu dépasses 20 m????

     

    Je consomme pas mal mais je fais des plongées vers 40 ou un peu plus et en  remontant je termine  tranquille( je parle en étanche et en lac froid et sombre ) Je plonge avec un 15 L

    Durée moyenne 1 heure voir plus...

    Alors stresser... non 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 5 minutes, caolila a dit :

    Tu stresses lorsque tu dépasses 20 m????

     

    Je consomme pas mal mais je fais des plongées vers 40 ou un peu plus et en  remontant je termine  tranquille( je parle en étanche et en lac froid et sombre ) Je plonge avec un 15 L

    Durée moyenne 1 heure voir plus...

    Alors stresser... non 

    D'accord stresser c'est pas le terme.

    Mais je ne te parle pas de descendre à 40, puis remonter aussitôt et rester sur moins de 20.

    Ce qui me fais stresser ce sont les plongees avec une profondeur moyenne importante. Elles sont beaucoup plus courtes et la gestion de l'air est plus pointue.

    En tout cas, je crois n'avoir jamais fait de plongee longue à 40. Dimanche j'etais sur une epave à 32, ca c'est bien passé, pas de stress.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 26 minutes, Tétard37 a dit :

    Bonjour,

    A part pour les epaves, je trouve  ce qui depasse 20m beaucoup trop contraignant au niveau de la gestion de l'air.

    Je ne plonge qu'avec des 12 l ou des 15 l d'air et je prefere mille fois mieux une plongee où je "fais de la bio" a une où je stresse les yeux sur le mano.

    Je comprends parfaitement !

    Néanmoins, il fût une époque ou je plongeais profond et là, je me suis aperçu que plus je plongeais profond, et plus je remontais avec plus d'air sur le bateau .

    Beaucoup de "plus" qui devraient calmer une interrogation bien légitime non ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 2 minutes, CMDC a dit :

    Je comprends parfaitement !

    Néanmoins, il fût une époque ou je plongeais profond et là, je me suis aperçu que plus je plongeais profond, et plus je remontais avec plus d'air sur le bateau .

    Beaucoup de "plus" qui devraient calmer une interrogation bien légitime non ?

    Ca doit etre que je manque d'experience. Je commence à mettre en pratique mon N3 et les plongees où j'ai géré en vrai autonome y'en a pas des masses.

    Je dis ca parce que j'ai été plein de fois en autonomie avec des plongeurs aguerris qui géraient ca beaucoup mieux que moi.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 8 heures, Tétard37 a dit :

    Ca doit etre que je manque d'experience. Je commence à mettre en pratique mon N3 et les plongees où j'ai géré en vrai autonome y'en a pas des masses.

    Je dis ca parce que j'ai été plein de fois en autonomie avec des plongeurs aguerris qui géraient ca beaucoup mieux que moi.

    un binôme m'a dit une fois que je consommais moins que lui parce que je plongeais en apnée 🙂:
    je respirais moins que lui, plus lentement, inspiration courte, expiration longue.
    encore trop de mon point de vue.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 8 heures, Tétard37 a dit :

    D'accord stresser c'est pas le terme.

    Mais je ne te parle pas de descendre à 40, puis remonter aussitôt et rester sur moins de 20.

    Ce qui me fais stresser ce sont les plongees avec une profondeur moyenne importante. Elles sont beaucoup plus courtes et la gestion de l'air est plus pointue.

    En tout cas, je crois n'avoir jamais fait de plongee longue à 40. Dimanche j'etais sur une epave à 32, ca c'est bien passé, pas de stress.

     

    Je ne parlais pas d'un touch & go a 40 mais bien d'une balade "au fond" puis lorsque les paliers arrivent fonction de ce qui a été convenu. Pas de déco ou max 5 min ou pourquoi pas 15 (avec bloc de déco la ;) ) on remonte et on continue a se faire plaisir.

     

    Il y a 8 heures, Tétard37 a dit :

    Ca doit etre que je manque d'experience. Je commence à mettre en pratique mon N3 et les plongees où j'ai géré en vrai autonome y'en a pas des masses.

    Je dis ca parce que j'ai été plein de fois en autonomie avec des plongeurs aguerris qui géraient ca beaucoup mieux que moi.

     

    Oui exactement. Le plus important c'est de convenir avec la palanquée le plan a combien de bar on décolle, ou a partir de combien de minutes de déco ou avant déco on remonte.

     

    Avec le temps tu "stresseras" moins, voir pas du tout.

     

    Le plus important c'est de surveiller ton ordi et ta pression afin de ne pas raté le coche.

    Donc la position des instruments est importante afin de pouvoir y jeter un œil automatiquement sans "effort". Pour moi l'idéal est la sonde pression afin de regarder l'ordi et d'avoir toutes les infos en une fois.  J'ai mon/mes ordi au poignet coté intérieur lorsque j'ai les bras en avant j'ai donc automatiquement toutes les infos disponibles sans action spécifique.

     

    Après a force tu te connais et les coups d'oeils ne sont la que pour vérifier ce que "tu sais déjà "

     

       

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 12 heures, caolila a dit :

    Pour moi l'idéal est la sonde pression afin de regarder l'ordi et d'avoir toutes les infos en une fois.

    :+1:

    Je confirme, c'est vraiment très pratique. En un seul mouvement, on a toutes les informations utiles.

    • Like 1
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 1 600
        Le vote est anonyme. Il n'a seulement pour but que d'avoir une photo du sentiment le plus répandu parmi les plongeurs présents sur P.com Bien entendu, c'est en l'état des connaissances à ce jour.
      • 26
        Je vous livre un petit comparatif à enrichir, par vos soins, au sujet de 2 masques qui corrigent la vision de prêt, avec les corrections qui s'appliquent sur la partie basse du verre.   Le principe de correction est différent selon la marque. Dans un premier cas (Beuchat), on remplace le verre d'origine, par un verre trempé qui possède lui même un autre verre collé dessus (polymérisé ?). Donc le verre droit et le verre gauche sont à remplacer, en fonction de la correction souhai
      • 4
        Alors qu'on s'écharpe sur les vaccins ailleurs 🙂 , d'autres bossent sur comment soigner les malades atteints de cette pathologie. Le poumon est un organe auquel les plongeurs sont très attentifs. Une première vient d'avoir lieu en France par greffe des poumons.   Première greffe de poumons en France C'est un cas extrêmement rare, il n'y en a eu que 20 à travers le monde : un Français a nécessité une greffe des deux poumons pour survivre au Covid-19. Il vit grâce aux p
      • 38
        Les clubs et fédérations (organisations) sont-ils indispensables ? Historiquement parlant les clubs avait pour objectif de communautarisé les équipements. Il y avait peu d’endroit pour gonfler les bouteilles, donc on se regroupaient pour acheter un compresseur et le cas échéant un bateau. On se partageait même l’équipement de base, et on apprenait par compagnonnage. Par la suite les clubs se sont regroupés en fédérations afin d’uniformiser l’enseignement. A l’heure actuell
      • 14
        Un petit texte sur comment organiser les plongées dans les mers soumises aux courants et aux marées. Comment utiliser les atlas des courants pour déterminer les moments où les courants sont minimums… Bonne lecture   http://www.jctdive.be/page-version2004/chargement/plongee_mer_courant%20protege.pdf
    ×
    ×
    • Créer...