Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Comment ça a commencé !


    Messages recommandés

    Il y a 2 heures, caolila a dit :

    Lac vert de Soultzeren ???? ...

     

    T'as donc passé une partie de ta vie en Alsace ou pas trop loin… :)

    Yes!! 5 ans pour le job à Vittel . Du coup plongée dans les lacs du coin et en Belgique...

     

    Quand on plongeait en general grosse bouffe dans une ferme auberge sur place

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 46
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Allez, je me jette !!   Comme beaucoup de collègues, cela a commencé par les films de Cousteau que l'on regardait religieusement le dimanche après-midi en famille. En parallèle. J'obser

    Allez, je me lance à mon tour...   Né en région parisienne, de père marseillais, j'ai la grande chance de passer depuis tout petit les vacances d'été dans la maison des grands-parents, près

    On notera que d'une manière générale,  les BBs ne sont pas compatibles avec la vie de plongeurs😂   A+   🍻

    Posted Images

    A priori les plongées au lac vert ne se font plus… encore un trou en moins… devait pas y faire chaud mais la visi devait etre pas mal… et les truites devaient également etre de la partie…. 

     

    Ahhhh les fermes-auberges…..  :top:

     

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Super ! Je suis heureux de voir que la mayonnaise a pris sur ce sujet. Chacun y va de son côté passionné.

    C'est pour cela que la plongée c'est vraiment top car chacun y trouve son compte. Je cite pêle mêle , la spéléo, la faune, la flore,  les épaves les paysages, les sensations, etc ... Il y a vraiment de quoi faire non ?

    • Like 1
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On y va

     Né loin de la mer, cela a débuté en 1971.🤔

    Deux de mes amis, mais surtout un, qui presque tout les jours (à l’école) nous parlait de faire un baptême de plongé à la piscine, mais il fallait prendre le bus ou se faire conduire par un parent pour aller en ville à 20Km et ça ce n’était pas gagné. Quelque mois, année plus tard au mois de juillet il nous dit il y a une démonstration de plongé sous-marine ce soir chez nous à la piscine intercommunale, on pourrait faire un saut !!!

    Et là on voit 2 personnes avec des bouteilles sur le dos qui vont dans l’eau et qui reste de longue minutes sans remonter,  grosse révélation, je veux faire comme eux, et voilà le virus est entré en moi et depuis j’ai jamais arrêté de plonger. Création du club et hop sous l’eau pour les premiers cours, 4 en tout, fermeture de la piscine début septembre.

    J’ai passé mon be( brevet élémentaire)N1  en 72 deuxième échelon en 74,l’actuel N4, puis l’armée en 75 chez les plongeurs de l’armée de terre ou je suis passé formateur pendant mon année sous les drapeaux, MF1 en 80  Maintenant MF1 trimix , Instructeur TDI hypoxique  CO ,  plongeur ccr hypoxique en APD fédé et TDI.

    Depuis 1980 j'ai essayé de faire partagé ma passion avec d'autres personnes en faisant des formations sans prise de tête, enfin j'ose le penser.🥂

     

    • Thanks 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    De mon coté cela remonte a bien moins loin que la plupart d'entre vous 😉

     

    J'ai l'impression de toujours avoir été intrigué et intéressé par la plongée, premier bapteme en piscine début des années 2000 vers 12-15 ans, mais bon étudiant, pas de sous...

    Au gré de mes voyages je continue les baptêmes, espagne, floride, australie.. sans jamais avoir le temps et/ou l'argent (et l'opportunité, habitant loin de la mer) de faire plus, jusqu’à 2012 ou on se motive avec un pote.

     

    On choisit de faire un max a Paris pour profiter lors de nos vacs: combo N1 (complet) + Open water (théorie + 2 premieres plongées en milieu protégé).

    Validation open water en egypte, enchainé pendant la meme semaine avec l'advance + nitrox. Le tout au bout de 7 ou 8 plongées en mer, je me rend compte maintenant de la limite des "cartes"...

     

    Puis plongées par ci par la pendant les vacs, jusqu'au moment ou je choisis - merci mon employeur - de prendre 6 mois sans solde pour voyager et plonger en asie, direction les philipinnes pour rescue + DM en 2 mois intenses (1 a 4 plongées par jour..), expérience incroyable.

     

    J'hésite a continuer jusqu'a l'instructeur, mais je suis plus curieux de pousser un peu les limites "pour moi" du coup je commence un cursus tec padi (TEC40), puis j'arrete les cartes la pour continuer a plonger en touriste, je kiffe les paysages sous marins incroyables de Sipadan (malaisie), les épaves de coron, les manta d'indonésie...

     

    Depuis le retour, il y a presque 5 ans, je plonge quand je peux en essayant de diversifier les expériences: eau "froide" a Marseille (😄), tres froide en carriere (🥶), chaude en guadeloupe..

    Et quand je peux, pour continuer a apprendre et progresser je reprend des cursus: Ext range et trimix normo (TDI), N3

     

    Prochaine étape déménager proche de la mer pour plonger plus... 🙄

     

    PS: très bonne idée ce fil de discussion!

     

    • Thanks 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, tristan92 a dit :

    Prochaine étape déménager proche de la mer pour plonger plus... 🙄

     

     

    Fais ça, 👍

    Je n'ai jamais regretté d'avoir fait ce choix, la preuve, 35 ans après, j'y suis toujours !!😋

     

    A+

     

    🍻

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je ne suis pas né très loin de la mer. Néanmoins à 1,5 mois mes parents s'en sont très éloigné. Quoique la mer Caspienne n'était pas très loin.

    Mon enfance c'était plutôt montagne, je vivais à 2000m d'altitude, très froid l'hiver, et piscine l'été car très chaud !

    Je me souviens qu'à 8 ans, car mes parents revenaient en France avec leur enfants tous les deux ans, nous avons fait Téhéran-Munich en bus . Arrivés à Istanbul nous avons visité l’Église Ste Sophie.

    La il y avait un endroit ou il fallait mettre le doigt et faire une vœu:

    Un jour je serai plongeur, ai-je fait comme vœu.

    Les années ont passé, mes lieux de résidence aussi .

    A 15 ans un grand choc !

    Mes parents sont mutés à Marseille!

    Au lycée on me propose diverses activités.... j'ai beaucoup hésité entre la boxe (je tirais pas mal à l'époque j'ai été champion académique) et la voile .

    J'ai choisi la voile... je suis devenu moniteur et avec un copain de l'époque qui était moniteur bénévole de plongée au VP , nous passions nos loisirs à nous faire partager nos passions respectives. Un coup, quand il y avait du Mistral surtout, on allait se faire "bouléguer" sur un bateau et une autre fois il m’amenait faire un petit plouf.

    La plongée c'est simple :

    "T'as froid, tu pisses, t'as plus d'air tu tires sur la réserve et tu remontes ...."

     

    Et puis un jour c'est le drame...

    Je ne peux plus t'emmener que jusqu'à 6m pour un baptême. Il faudrait que tu passes un niveau ...

    Ma réponse ?

    Fuck !

     

    et la plongée alors?

     

    Pendant mes études j'avais une bonne copine sur Aix, hélas un aventurier passe et me la pique !

    Effectivement un mec un peu plus bandant qu'un étudiant; le gonze était plongeur pro à la Comex !

     

    Beaucoup d'années passent. Ma passion pour la compétition en voile s'est émoussée , mon couple aussi ....

    Au hasard des rencontres un copain fréquente un tout petit club (10 adhérents max) fondé par MF1 qui bossait à "La DCN".

    En dehors de mon  boulot à mi-temps (12h par jours à l'époque) et de mes 8h de sommeil, il me restait 4h ou je m’emmerdais comme pas deux.

    Alors je décide de suivre mes potes .

     

    C'est l'explosion totale !

    N1 N2 N3 enchainés . Bien qu'étant claustrophobe ++ , j'adore, malgré mes angoisses, me shooter à l'azote. Un combat contre ma nature profonde quoi.

    Je finis par devenir un plongeur pas trop flippé et à peu près sur .

    Mes frustrations sur ce loisir étaient qu'entre le 10 novembre et le mois de mars, il ne se passait rien !

    Jusqu'au jour ou un patron m'a dit d'aller voir XXXX, un club ouvert 7/7 H24 !

    La j'ai aimé et je pense avoir fait mon trou.

     

     

     

    Mon couple explose !

    Je passe le N4 . Putain quel beau niveau ! A l'époque RSE, Démonstration Techniques  etc... bref que des trucs d'hommes qui me faisaient bien kiffer !

    Je rencontre mon cadeau de la vie, à savoir ma compagne qui veut elle aussi s'initier à la plongée mais qui abandonne très vite ... probablement sur un erreur de ma part. Mais ce n'est pas grave car l'harmonie d'un couple doit préserver les jardins secrets ... Donc j'ai le club ou elle n'a rien à faire (c'est pas vrai elle y est connue comme le loup blanc) et elle ses soirées filles que je passe au cinéma ....

     

     

    Un jour, nouveau drame !

     

    Suite à un petit coinçage de bulle on me détecte un FOP...

    Exit les paliers, les profondes etc...

    Sérieusement, je n'aurais pas eu le club et ma chérie, je crois que j'aurais abandonné.

    Et puis, pour donner un sens à ma passion, je me suis dit que la formation serait super. Je suis donc passé "moniteur 20m" avec, en corollaire, le plaisir de voir que les mecs que tu formes sont ravis !

     

    Octobre 2019, nouveau drame !

     

    JE vais voir mon toubib pour obtenir mon CACI pour 2020.

    Vous allez me détester, qu'il me dit le toubib, mais je ne vais rien signer car vous avez le ventricule gauche qui fibrille à mort. Vous risquez une Trombose massive .

    Allez hop rdv chez le cardio dans 2h.

    Bon après RDV il détecte de l'arythmie et me donne un médicament pour ça, médicament associé à un anti coagulant.

    Voilà Monsieur CMDC, tout va bien rendez-vous dans 6 mois.

    Et ?

    Et quoi ?

    La plongée ?

    Je ne suis pas spécialiste , allez voir un médecin du sport.

    Adieu donc cher Docteur!

     

    Je trouve sur le site de la Fédé un cardiologue spécialiste du sport qui me dit qu'il faut faire un hoster CG pour voir si je suis bien stable et que l'anti coagulant n'est pas nécessaire .

    OK RDV ?

    Oui ... le 28 Mars (2020)

     

     

    Le 25 coup de tél comme quoi le RDV est annulé ....

    Petite déprime du CMDC moyen, mais bon, vu que les plongées sont interdites.

     

    Dès que les RDV sont, à nouveau possibles, je téléphone ... ok pour le 14 mai ... résultats le 15 ....

    Première plongée le 17 mai, CACI en main, pour l'ouverture du club.

     

    La vie est parfois bien faite non ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 31 minutes, CMDC a dit :

    Je ne suis pas né très loin de la mer. Néanmoins à 1,5 mois mes parents s'en sont très éloigné. Quoique la mer Caspienne n'était pas très loin.

    Mon enfance c'était plutôt montagne, je vivais à 2000m d'altitude, très froid l'hiver, et piscine l'été car très chaud !

    Je me souviens qu'à 8 ans, car mes parents revenaient en France avec leur enfants tous les deux ans, nous avons fait Téhéran-Munich en bus . Arrivés à Istanbul nous avons visité l’Église Ste Sophie.

    La il y avait un endroit ou il fallait mettre le doigt et faire une vœu:

    Un jour je serai plongeur, ai-je fait comme vœu.

    Les années ont passé, mes lieux de résidence aussi .

    A 15 ans un grand choc !

    Mes parents sont mutés à Marseille!

    Au lycée on me propose diverses activités.... j'ai beaucoup hésité entre la boxe (je tirais pas mal à l'époque j'ai été champion académique) et la voile .

    J'ai choisi la voile... je suis devenu moniteur et avec un copain de l'époque qui était moniteur bénévole de plongée au VP , nous passions nos loisirs à nous faire partager nos passions respectives. Un coup, quand il y avait du Mistral surtout, on allait se faire "bouléguer" sur un bateau et une autre fois il m’amenait faire un petit plouf.

    La plongée c'est simple :

    "T'as froid, tu pisses, t'as plus d'air tu tires sur la réserve et tu remontes ...."

     

    Et puis un jour c'est le drame...

    Je ne peux plus t'emmener que jusqu'à 6m pour un baptême. Il faudrait que tu passes un niveau ...

    Ma réponse ?

    Fuck !

     

    et la plongée alors?

     

    Pendant mes études j'avais une bonne copine sur Aix, hélas un aventurier passe et me la pique !

    Effectivement un mec un peu plus bandant qu'un étudiant; le gonze était plongeur pro à la Comex !

     

    Beaucoup d'années passent. Ma passion pour la compétition en voile s'est émoussée , mon couple aussi ....

    Au hasard des rencontres un copain fréquente un tout petit club (10 adhérents max) fondé par MF1 qui bossait à "La DCN".

    En dehors de mon  boulot à mi-temps (12h par jours à l'époque) et de mes 8h de sommeil, il me restait 4h ou je m’emmerdais comme pas deux.

    Alors je décide de suivre mes potes .

     

    C'est l'explosion totale !

    N1 N2 N3 enchainés . Bien qu'étant claustrophobe ++ , j'adore, malgré mes angoisses, me shooter à l'azote. Un combat contre ma nature profonde quoi.

    Je finis par devenir un plongeur pas trop flippé et à peu près sur .

    Mes frustrations sur ce loisir étaient qu'entre le 10 novembre et le mois de mars, il ne se passait rien !

    Jusqu'au jour ou un patron m'a dit d'aller voir XXXX, un club ouvert 7/7 H24 !

    La j'ai aimé et je pense avoir fait mon trou.

     

     

     

    Mon couple explose !

    Je passe le N4 . Putain quel beau niveau ! A l'époque RSE, Démonstration Techniques  etc... bref que des trucs d'hommes qui me faisaient bien kiffer !

    Je rencontre mon cadeau de la vie, à savoir ma compagne qui veut elle aussi s'initier à la plongée mais qui abandonne très vite ... probablement sur un erreur de ma part. Mais ce n'est pas grave car l'harmonie d'un couple doit préserver les jardins secrets ... Donc j'ai le club ou elle n'a rien à faire (c'est pas vrai elle y est connue comme le loup blanc) et elle ses soirées filles que je passe au cinéma ....

     

     

    Un jour, nouveau drame !

     

    Suite à un petit coinçage de bulle on me détecte un FOP...

    Exit les paliers, les profondes etc...

    Sérieusement, je n'aurais pas eu le club et ma chérie, je crois que j'aurais abandonné.

    Et puis, pour donner un sens à ma passion, je me suis dit que la formation serait super. Je suis donc passé "moniteur 20m" avec, en corollaire, le plaisir de voir que les mecs que tu formes sont ravis !

     

    Octobre 2019, nouveau drame !

     

    JE vais voir mon toubib pour obtenir mon CACI pour 2020.

    Vous allez me détester, qu'il me dit le toubib, mais je ne vais rien signer car vous avez le ventricule gauche qui fibrille à mort. Vous risquez une Trombose massive .

    Allez hop rdv chez le cardio dans 2h.

    Bon après RDV il détecte de l'arythmie et me donne un médicament pour ça, médicament associé à un anti coagulant.

    Voilà Monsieur CMDC, tout va bien rendez-vous dans 6 mois.

    Et ?

    Et quoi ?

    La plongée ?

    Je ne suis pas spécialiste , allez voir un médecin du sport.

    Adieu donc cher Docteur!

     

    Je trouve sur le site de la Fédé un cardiologue spécialiste du sport qui me dit qu'il faut faire un hoster CG pour voir si je suis bien stable et que l'anti coagulant n'est pas nécessaire .

    OK RDV ?

    Oui ... le 28 Mars (2020)

     

     

    Le 25 coup de tél comme quoi le RDV est annulé ....

    Petite déprime du CMDC moyen, mais bon, vu que les plongées sont interdites.

     

    Dès que les RDV sont, à nouveau possibles, je téléphone ... ok pour le 14 mai ... résultats le 15 ....

    Première plongée le 17 mai, CACI en main, pour l'ouverture du club.

     

    La vie est parfois bien faite non ?

    Merci Monsieur!!!

     

    Revitalisant ce discours!!!:top:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Allez, je me lance à mon tour...

     

    Né en région parisienne, de père marseillais, j'ai la grande chance de passer depuis tout petit les vacances d'été dans la maison des grands-parents, près de la Grande Bleue.
    Je grenouille, je patauge dans la Méditerranée mais je sens parfois des « trucs » qui me frôlent les pieds ; ça ne me rassure pas, d'autant qu'il passe souvent un film à la télé avec un grand méchant requin ! Pour que je puisse vaincre mes appréhensions, mon père me passe un masque et un tuba.
    Ça va, j'ai compris, c'est sous l'eau que ça se passe !

     

    L'été c'est aussi le temps pour moi des BD (!) dont deux surtout qui parlent de trésors engloutis, qui me feront rêver de nombreuses nuits.
    Si on ajoute le fait que mon père qui, dans sa jeunesse des années 60, plongeait en bouteille et me raconte ses anecdotes de l'époque...
    J'y vais quand ?

     

    Ce sera l'été 94. On croise un semi-rigide avec des plongeurs à bord. Nous allons les voir, le club vient de se créer, le contact passe bien, et le baptême est rapidement fait, suivi du niveau 1.

    À partir de là, c'est le drame. L'été, il y a la plongée et les autres mois de l'année, il y a le reste, qui ne m'intéressera jamais autant.

     

    Après le bac, je me retrouve à Nancy pour mes études... Physique, mécanique, optique ou thermodynamique... Plein de trucs en -ique que je supporte difficilement en regardant par la fenêtre et en pensant à la mer.
    Moi, je veux plonger !
    Forcément, au bout d'un moment, à cause de mes rêveries, les études n'ont plus voulu de moi.
    Alors j'ai pris mes cliques et mes claques et je suis parti dans le sud, pour aller sous l'eau.

     

    Ça fera 20 ans dans quelques jours, et 18 que c'est mon métier.
    Et j'aime toujours autant !

    Modifié par Pp_y
    • Like 4
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Passion un peu plus récente (quoique) pour moi. Après avoir été élevé par les documentaires National Geographic, notamment tous ceux qui concernaient la vis marine et avoir eu la chance de partir tous les ans en vacances en Corse ou en Bretagne en famille , et adorant l'eau, j'ai toujours pratiqué le PMT et l'apnée, pour voir la faune surtout !

     

    Pour la plongée, diagnostiqué asthmatique depuis tout gamin, et bien que faisant énormément de sport, le médecin de famille m'avait toujours interdit l'activité ... jusqu'au jour où j'ai rencontré un autre médecin, en Corse justement, qui au regard de mon âge et ma bonne condition physique m'a donné le feu vert. Jamais eu de soucis depuis...

    Du coup, 17 ans et passage du N1 avec le "capitaine Haddock" au cap Corse, et des plongées magnifiques entre Bastia, Calvi et Scandola, puis début des études avec des plongées à droite à gauche rares mais régulières en fonction des vacances (France et Europe, toujours en mer/océan, un jour il faudra bien tester l'eau douce).

     

    Puis en 2016, je trouve du boulot en Guadeloupe, très mauvaise expérience de ma première plongée ici (je me suis fait promener, pris pour une vache à lait de touriste), du coup envie d'autonomie et passage du N2 dans un super club !

    Depuis 3 ans, je profite à fond de la plongée dans les caraïbes (petits groupe de jeunes plongeurs, souvent en after work), avec le N3 qui ne demande qu'un RIFAP et qq plongées pour être validée.

    Quittant la Guadeloupe prochainement, hâte d'aller visiter d'autres sites (voir d'éventuellement passer le DM en cas de moovance vers l'étranger).

    Dans le futur la spéléo et la plongée tek m'intriguent énormément, à voir si niveau asthme c'est compatible...

     

    Modifié par Doliprane
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 6 heures, Pp_y a dit :

    et 18 que c'est mon métier.

    Pour le plus grand bonheur de tes stagiaires... Dont je suis.

    Cela fait combien de temps que tu me persécutes ?

    N4, E2, SM...

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour ma part, 

    il y a un plus d'une 10 aines d'années j'apprends la plongée car je suis attiré par le monde sous marin. Formation "militaire" à la dure qui me dégoute (premier niveau obtenue)  ! - > j'arrête la plongée.

    Plus récemment, je fais une plongée de réadaptation en Corse. Je me réconcilie.

    Ensuite inscription dans un club : je n'aime pas les entrainements piscine, c'est sale, il fait froid !!! .... par contre je trouve l'ambiance est sympa, des personnes vraiment bien, je me perfectionne.

    Puis séjours plongées Martinique, Maldives

    Maintenant je vise un niveau 2 sans souhaiter aller plus loin

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, speaktome a dit :

    je n'aime pas les entrainements piscine, c'est sale, il fait froid !!! ....

     

    Euh une piscine sale… le problème c'est je crois cette piscine, parce que une piscine sale c'est inacceptable. 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 1
        Hello,Déclaration de vaccination par le Président ! Il y a peu, un vol en provenance d'Inde avec 100 000 doses du vaccin CoviShield est arrivé aux Maldives, renouvelant nos espoirs d'une résolution rapide de la crise du Covid 19. Nous remercions chaleureusement le Premier ministre Narendra Modi, le gouvernement et le peuple indien pour ce don très généreux. Le vaccin CoviShield est fabriqué par le Serum Institue of India en partenariat avec l'université AstraZeneca-Oxford    
      • 11
        Bonjour à tous,   la question est dans le titre; pour celles & ceux qui plongent avec une GoPro, comment l'installez-vous? Utilisez-vous tout simplement une poignée? Est-elle fixée? Au masque, à la stab, au poignet?   Merci & excellent Dimanche!
      • 17
        Bonjour à tous, Je viens d'acquérir un Galiléo 2 (de Scubapro), avec sa sonde de pression. Mais au lieu de monter la sonde directement sur le 1er étage (car soit disant risque de casse du filetage si coup sur la sonde), je voudrais le monter sur un fléxible HP court de 15 cm. Mais quand je veux visser la soude sur le flexible HP, en fait, ça se visse bien, mais il y a un jeu de ouf, et à mon avis il faut rajouter un joint quelque part dans le taraudage femelle du flexible...
      • 58
        Bonsoir à tous,   je plonge avec un Beuchat Med C-Zip à laquelle j'adjoins une souris de 2,5mm. J'ai donc, sur le haut du corps, 1cm de néoprène; malheureusement, en dépit de cette épaisseur, j'ai toujours froid lorsque je plonge (eau généralement à 9°c). Mes finances, à ce jour, ne me permettent pas d'acheter une étanche. Avez-vous une solution afin d'avoir un peu moins froid (et à moindre coût). Merci
      • 24
        Bonjour,   Lors d'une plongée où l'on détermine à l'avance le temps de palier maximum que la palanquée devra effectuer, comment faire empiriquement pour ne pas dépasser ce temps donné et l'atteindre parfaitement?   Par exemple sur une dernière plongée à 40m nous nous étions donné comme paramètres 5 minutes de palier maximum et une DTR de 8 pour décider de la remontée . Mon ordinateur indiquait 3mn de palier lorsque la DTR était de 8, mais le temps de remonter doucement de 40m
    ×
    ×
    • Créer...