Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Influence de l'environnement et nitrox sur narcose


    Messages recommandés

    Il y a 8 heures, christophe 38 a dit :

     

    chez les militaires, on doit faire la mission ! perdre des personnels, c'est prendre le risque que la mission ne soit pas faite et perdre des années d'experience... je suis étonné que tu raisonnes si superficiellement...

     

    Ah, mais tu sais, ça se voulait plus une boutade qu'autre chose, mon commentaire...

    Ceci dit, il est vrai que chez les militaires, la notion de prise de risque est nettement différente de celle en vigueur chez les plongeurs "civils" et calquer les protocoles civils sur ceux des militaires n'est que rarement une bonne idée.

    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 60
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    l'une des études, celle sur l'effet du nitrox vs air, les autres ont comparé caisson, fosse et milieu naturel.     Ils n'ont pas réinventé l'eau tiède, ils sont partis de l'expérience

    bonjour Laurent,   je veux bien beaucoup de choses.... mais, pour moi, ça se heurte à une certaine realité.... 2.8 de ppO2 est plus risqué pour l'hyperoxie qui ne préviendra pas que pou

    Un petit Nx23?   Ça me rappelle un séjour où le compresseur du centre déconnait et où il comptait nous facturer le Nx24 qui en sortait comme du nitrox.

    Posted Images

    Il y a 2 heures, caolila a dit :

    Les nageurs de combat sont a 100% a l'O2… qu'est ce que les empêche de plonger avec un diluant ?

    La logistique?  ou ??? 

     

    @caolila,

    J'avais une unité de plongeurs dans mon escadron (je suis militaire), ce qui me permet de répondre pour les plongeurs OXY de l'armée de Terre.
    L'intérêt de l'O2, c'est effectivement la simplicité, la robustesse et la compacité du matériel. Il faut bien garder en tête que pour ces équipes, l'infiltration ne constitue que la première partie de la mission qui va ensuite se poursuivre à terre. Ils ont donc besoin d'emporter beaucoup plus de matériel, et le recycleur, en position ventrale permet de le faire.

     

    L'épreuve finale du stage consiste à faire une "infiltration" de 4h. Le stage permet d'emmener progressivement les stagiaires à ce niveau, mais certains n'y arrivent pas (je pense notamment à un grand gaillard dont l'organisme consommait trop et qui séchait son 02 avant les 4h).

    Modifié par VincentD
    • Like 1
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @caolila, c'est un peu comme les tireurs d’élite de l'armée, le tir ne constitue que 10% de ta mission, le reste c'est de la reconnaissance et de l'approche, du camouflage, de l'observation., 

    Le tir n’étant que la finalité de la mission.

     

    La c'est pareil, la nage et le recycleur ne sont que des moyens pour mener à bien ta mission.

     

    A+

     

    🍻

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Oui je sais bien… mais peut etre que pour certaines missions il faut descendre un peu plus..

     

    j'ai gardé de très bons souvenirs de mon année à l'armée, beaucoup de sport  si je n'avais pas eu une passion pour l'informatique, je me serais certainement laissé tenté par plus… (88/12 1er RG Illkirch ;))

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 20 minutes, caolila a dit :

    Oui je sais bien… mais peut etre que pour certaines missions il faut descendre un peu plus..

     

    j'ai gardé de très bons souvenirs de mon année à l'armée, beaucoup de sport  si je n'avais pas eu une passion pour l'informatique, je me serais certainement laissé tenté par plus… (88/12 1er RG Illkirch ;))

     

    Il me semble que la Marine Nationale utilise effectivement des recycleurs avec diluant, notamment pour certaines missions de déminage qui nécessitent de plonger plus profond, plus longtemps.

     

    Ce site de l'amicale des plongeurs démineurs va dans ce sens :

    http://www.amicale-plongeurs-demineurs.fr/information-sur-la-specialite/le-materiel-des-plongeurs-demineurs/le-recycleur-crabe

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 24 minutes, VincentD a dit :

     

    Il me semble que la Marine Nationale utilise effectivement des recycleurs avec diluant, notamment pour certaines missions de déminage qui nécessitent de plonger plus profond, plus longtemps.

     

    Ce site de l'amicale des plongeurs démineurs va dans ce sens :

    http://www.amicale-plongeurs-demineurs.fr/information-sur-la-specialite/le-materiel-des-plongeurs-demineurs/le-recycleur-crabe

    Sympa l'article… mais elle n'est pas légère la machine…  

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 38 minutes, VincentD a dit :

     

    Il me semble que la Marine Nationale utilise effectivement des recycleurs avec diluant, notamment pour certaines missions de déminage qui nécessitent de plonger plus profond, plus longtemps.

     

    Ce site de l'amicale des plongeurs démineurs va dans ce sens :

    http://www.amicale-plongeurs-demineurs.fr/information-sur-la-specialite/le-materiel-des-plongeurs-demineurs/le-recycleur-crabe

     

    C'est des SCR, pas des CCR, donc ya pas vraiment de diluant, ça utilise un gaz (nitrox ou trimix) préparé à l'avance ;) 

    • Thanks 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 31 minutes, iove a dit :

     

    C'est des SCR, pas des CCR, donc ya pas vraiment de diluant, ça utilise un gaz (nitrox ou trimix) préparé à l'avance ;) 

     

    C'est là où mes connaissances touchent leur limite...

    Merci @iove pour la précision, j'irai me documenter sur la différence entre les deux pour m'endormir moins bête ce soir !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 5 heures, caolila a dit :

    3 heures… humm cela laisse de la marge pour la mission… venir de loin et/ou surveiller… Merci pour les infos.

     

    C'est la filtration et donc l'absorption du CO2 qui est la principale limitation ?

    l'absence de bulles, pour la discretion..

    ils sont largués à plusieurs km et palment sous l'eau (au cap) pour la progression ...

    en école, ils s'étalonnent sur la grande digue de Toulon et entre la grande digue et la presqu'ile de Giens...

    (etalonner, c'est en X minutes, parcourir X centaines de metres... au cap)

    Il y a 3 heures, VincentD a dit :

     

    @caolila,

    J'avais une unité de plongeurs dans mon escadron (je suis militaire), ce qui me permet de répondre pour les plongeurs OXY de l'armée de Terre.
    L'intérêt de l'O2, c'est effectivement la simplicité, la robustesse et la compacité du matériel. Il faut bien garder en tête que pour ces équipes, l'infiltration ne constitue que la première partie de la mission qui va ensuite se poursuivre à terre. Ils ont donc besoin d'emporter beaucoup plus de matériel, et le recycleur, en position ventrale permet de le faire.

     

    L'épreuve finale du stage consiste à faire une "infiltration" de 4h. Le stage permet d'emmener progressivement les stagiaires à ce niveau, mais certains n'y arrivent pas (je pense notamment à un grand gaillard dont l'organisme consommait trop et qui séchait son 02 avant les 4h).

    je confirme

     

    dans les tests, durant le cours, ceux qui ont un métabolisme qui ne rentre pas dans le moule sont remerciés (ils ne sont pas mauvais, mais, ne peuvent pas faire la mission, car ils consomment trop)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 13 minutes, VincentD a dit :

     

    C'est là où mes connaissances touchent leur limite...

    Merci @iove pour la précision, j'irai me documenter sur la différence entre les deux pour m'endormir moins bête ce soir !

     

    Mon erreur venait de là:

    1645545428_Screenshot2020-06-04at17_47_50.thumb.png.b3af0248d1e215c0240d15056adf1ebc.png

     

    En fait, la bouteille d'oxygène ne sert qu'à la déco (en OC a priori si j'en crois la présence d'un second étage sur les photos)

     

    Du coup, me voilà plus calé sur les SCR, pSCR, CCR et eCCR ;)

    Merci 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 37 minutes, VincentD a dit :

     

    Mon erreur venait de là:

    1645545428_Screenshot2020-06-04at17_47_50.thumb.png.b3af0248d1e215c0240d15056adf1ebc.png

     

    En fait, la bouteille d'oxygène ne sert qu'à la déco (en OC a priori si j'en crois la présence d'un second étage sur les photos)

     

    Du coup, me voilà plus calé sur les SCR, pSCR, CCR et eCCR ;)

    Merci 

     

     

    Alors je ne connais pas du tout le CRABE, mais je doute que la déco oxy se fasse en OC avec un bloc de 2L. Je soupçonne plutôt une fermeture de l'injection de mélange dans la boucle pour passer sur une injection oxy pur pour la déco ;) 

     

    Ça ne me surprendrais pas que le 2è étage soit relié plutôt au bloc de mélange pour être utilisé comme BO en cas de pépin sur la machine

     

    Au passage, t'as oublié les mCCR et hCCR dans ton acculturation 😛 

    Modifié par iove
    • Thanks 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 11 minutes, iove a dit :

    Alors je ne connais pas du tout le CRABE, mais je doute que la déco oxy se fasse en OC avec un bloc de 2L. Je soupçonne plutôt une fermeture de l'injection de mélange dans la boucle pour passer sur une injection oxy pur pour la déco ;) 

     

    Ça ne me surprendrais pas que le 2è étage soit relié plutôt au bloc de mélange pour être utilisé comme BO en cas de pépin sur la machine.

     

    Ce serait en effet bien plus logique, ne serait-ce que pour accroître la durée de vie des 2L d'oxy...

    Bien bien bien, il me reste encore du chemin pour bien comprendre le monde des recycleurs ;) 

     

     

    il y a 14 minutes, iove a dit :

    Au passage, t'as oublié les mCCR et hCCR dans ton acculturation 😛 

     

    J'imagine que le hCCR, c'est un mCCR qui peut aussi être utilisé en eCCR ?

    Ou vice versa peut-être 🙃

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 21 heures, stef75 a dit :

    Bah, dans le doute on va continuer à considérer que l'O2 est aussi narcotique que l'azote. Mais on peut aussi commencer à faire la revue des publications sur le sujet, ça nous changera :)

     

    Alors dans le genre, tu peux commencer à feuilleter cette publi sur les interactions N2-O2-CO2 et pleurer ensuite:

    https://journals.physiology.org/doi/full/10.1152/japplphysiol.00534.2016

     

    On n'est pas près de comprendre exactement comment tout ça s'imbrique et interagit.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, LGF a dit :

     

    Alors dans le genre, tu peux commencer à feuilleter cette publi sur les interactions N2-O2-CO2 et pleurer ensuite:

    https://journals.physiology.org/doi/full/10.1152/japplphysiol.00534.2016

     

    On n'est pas près de comprendre exactement comment tout ça s'imbrique et interagit.

     

    Oui, ça à l'air plutôt intéressant comme conclusion. Merci pour le partage, je le connaissais pas. 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 12 heures, LGF a dit :

     

    Alors dans le genre, tu peux commencer à feuilleter cette publi sur les interactions N2-O2-CO2 et pleurer ensuite:

    https://journals.physiology.org/doi/full/10.1152/japplphysiol.00534.2016

     

    On n'est pas près de comprendre exactement comment tout ça s'imbrique et interagit.

    Je ne lis pas les publications rédigées en patois local.✊

    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...