Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Influence de l'environnement et nitrox sur narcose


    Messages recommandés

    Le 03/06/2020 à 10:10, tristan92 a dit :

     

    Ah, avec des réactions pareil c'est toujours un plaisir de participer sur ce forum...

     

    Et oui, des 30m, ca laisse reveur quand on entend des vieux N3+ briscard qui assurent que "non, moi jamais je n'ai été narcosé meme a 60m" ;)

     

    Pour répondre a tes 2 points, de ce que je comprends de cette étude

    1. l'étude précise exactement "The authors concluded that when objectively measured, that pressure and gas may be the only external factors influencing IGN. However, because the study was not controlled for exertion (i.e. elevated PCO2s), this could also be, and likely is, a critical factor."

    Donc en gros l'environnement en lui meme (en tout cas les 3 conditions testées la) n'ont pas sembler influer de maniere significative, mais on ne peut exclure d'autres effets dans la "vrai vie" a 4 degrés, par ex une respiration plus rapide et une augmentation du taux de CO2

     

    2. concernant le non-effet narcotique de l'o2, c'est peut être évident pour toi mais pendant toutes mes formations on m'a dit que faute de données fiables, on considérait l'o2 comme ayant un effet narcotique proche de l'azote dans le calcul des profondeurs narcotiques équivalentes... Cela me semblait donc intéressant a titre personnel de tomber sur une étude qui donne des éléments de réponse

     

     

    Tout a fait tu as raison, millezexcuses

    Mener des études à 30m dans des environnements de ce genre n'apporte absolument rien de neuf, mais ils se sont fait plaisir.

     

    L'effet narcotique de l'Azote à 30m est faible, voir inexistant ou anecdotique pour la plupart des plongeurs. Les plongeurs plus expérimentés arrivent à rester tout à fait lucide, bien plus profond, par accoutumance.

     

    Concernant l'effet narcotique de l'O2, c'est plus de l'ordre du mythe (anglo-saxon) qu'autre chose. Je plonge, comme beaucoup d'autres autour de moi, avec des mélanges fortement suroxygénés, jusqu'à de l'O2 pure depuis 2006. Ce que j'ai pu constater est éventuellement un effet euphorisant et quelques secrétions pulmonaires, basta. Les nageurs de combat utilisent des équipements extrêmement simples: il n'y même pas un manomètre et ils rajoutent de l 'O2 dans la boucle, quand ils n'arrivent plus à ventiler dessus, ce qui ne pose aucun problème à partir du moment ou il n'y a plus autre chose que de l'O2 dans la boucle au démarrage.

     

    Concernant le CO2: il y a un risque d’essoufflement lié à l'acidose sanguine qui provoque une baisse du PH du sang détectée par nos chémorécepteurs au niveau du cerveau et la mauvaise sur-ventilation qui en résulte. En OC le seul endroit ou peut s'accumuler du CO2 supplémentaire c'est dans les espaces anatomiques morts supplémentaires créés par la plongée: la gamelle du 2ème étage du détendeur. A savoir que l'air alvéolaire est très chargée en CO2 (air inspiré: 0,2 mmHg contre 40 mmHg dans les alvéoles). Le CO2 "épuise" notre organisme, est très narcotique et est à l'origine des ADD (l'azote faisant grossir les bulles), c'est un risque majeur en plongée. Dans un recycleur le risque augmente par le volume de la boucle ventilatoire et la puissance ventilatoire à mettre en œuvre qui est forcément accrue.

     

     

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 60
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    l'une des études, celle sur l'effet du nitrox vs air, les autres ont comparé caisson, fosse et milieu naturel.     Ils n'ont pas réinventé l'eau tiède, ils sont partis de l'expérience

    bonjour Laurent,   je veux bien beaucoup de choses.... mais, pour moi, ça se heurte à une certaine realité.... 2.8 de ppO2 est plus risqué pour l'hyperoxie qui ne préviendra pas que pou

    Un petit Nx23?   Ça me rappelle un séjour où le compresseur du centre déconnait et où il comptait nous facturer le Nx24 qui en sortait comme du nitrox.

    Posted Images

    il y a 18 minutes, Humuhumu a dit :

    L'effet narcotique de l'Azote à 30m est faible, voir inexistant ou anecdotique pour la plupart des plongeurs.

     

    [...]

     

    Concernant l'effet narcotique de l'O2, c'est plus de l'ordre du mythe (anglo-saxon) qu'autre chose. Je plonge, comme beaucoup d'autres autour de moi, avec des mélanges fortement suroxygénés, jusqu'à de l'O2 pure depuis 2006. Ce que j'ai pu constater est éventuellement un effet euphorisant et quelques secrétions pulmonaires, basta.

     

    Si l'effet narcotique de l'O2 était similaire à celui de l'azote, une expérience à l'O2 pure, donc à moins de 6 m, ne te donnera rien du tout. Même à 18 m si tu es un nageur de combat. Aucun anglo-saxon ne prétend que l'oxygène a un effet narcotique remarquable dans ces conditions, et de façon générale ils admettent tous que, si cet effet existe, il est au mieux égal à celui de l'azote. D'où la difficulté pour le mettre en évidence.

     

    Dit autrement : les pressions partielles nécessaires pour mettre en évidence pour l'oxygène un effet narcotique de l'ordre de celui de l'azote sont tellement largement supérieures aux pressions hyperoxiques que les expériences de ressenti personnel ne donneront jamais rien. Il faut des mesures fines et objectives, comme ce que ces études tentent de mettre en œuvre.

     

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 21 minutes, Typhon a dit :

     

    Si l'effet narcotique de l'O2 était similaire à celui de l'azote, une expérience à l'O2 pure, donc à moins de 6 m, ne te donnera rien du tout. Même à 18 m si tu es un nageur de combat. Aucun anglo-saxon ne prétend que l'oxygène a un effet narcotique remarquable dans ces conditions, et de façon générale ils admettent tous que, si cet effet existe, il est au mieux égal à celui de l'azote. D'où la difficulté pour le mettre en évidence.

     

    Dit autrement : les pressions partielles nécessaires pour mettre en évidence pour l'oxygène un effet narcotique de l'ordre de celui de l'azote sont tellement largement supérieures aux pressions hyperoxiques que les expériences de ressenti personnel ne donneront jamais rien. Il faut des mesures fines et objectives, comme ce que ces études tentent de mettre en œuvre.

     

    oui, j'avais lu une pression partielle de 9 bars (l'ordre d'idée) pour de l'oxy narcotique...

     

    9 bars, l'hyperoxie est passée par là et le trépas aussi...

     

     

    pour le fun : http://www.plongeplo.ch/wiki/index.php/La_Narcose_à_l'O2_et_à_l'Azote_prouvé_par_l'huile_d'olive

    Modifié par christophe 38
    • Like 2
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, Typhon a dit :

     

    Si l'effet narcotique de l'O2 était similaire à celui de l'azote, une expérience à l'O2 pure, donc à moins de 6 m, ne te donnera rien du tout. Même à 18 m si tu es un nageur de combat. Aucun anglo-saxon ne prétend que l'oxygène a un effet narcotique remarquable dans ces conditions, et de façon générale ils admettent tous que, si cet effet existe, il est au mieux égal à celui de l'azote. D'où la difficulté pour le mettre en évidence.

     

    Dit autrement : les pressions partielles nécessaires pour mettre en évidence pour l'oxygène un effet narcotique de l'ordre de celui de l'azote sont tellement largement supérieures aux pressions hyperoxiques que les expériences de ressenti personnel ne donneront jamais rien. Il faut des mesures fines et objectives, comme ce que ces études tentent de mettre en œuvre.

     

    Il y a tant et plus d'élucubrations sur l'O2 narcotique. Pour le reste je suis de ton avis, quant à dire que ces études sont "scientifiquement" (fines et objectives) sérieuses.................  😂

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 21 minutes, Humuhumu a dit :

    Il y a tant et plus d'élucubrations sur l'O2 narcotique.

     

    Probablement parce que c'est justement si difficile à mettre en évidence (et donc pour la même raison à réfuter).

     

    il y a 22 minutes, Humuhumu a dit :

    Pour le reste je suis de ton avis, quant à dire que ces études sont "scientifiquement" (fines et objectives) sérieuses................. 

     

    Ça, je ne sais pas. Je ne les ai pas lues (seulement leur résumé), et je n'ai pas les compétences scientifiques pour les évaluer. Sinon, je ferais comme tous ceux qui sont en mesure de le faire et de se rendre compte qu'elles sont bidon : je publierais une réfutation dans le même journal.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 02/06/2020 à 23:06, DuboisP a dit :

    ben voyons

     

    fais un piquet à 60 m dans le noir et l'eau à 4° et fais la même chose dans le bleu et l'eau à 20° et tu verras si l'environnement n'a aucune influence sur la narcose

     

    le nitrox semble (seulement ?) diminuer les effets de la narcose ? quel scoop !!!!

     

    whaa, une étude effectuée à 30m de profondeur 🙂🙂🙂

    (j'ai noté que tu ne prétendais pas être expert, tu es donc excusé)

     

     

     

    Il y a quelque chose qui m'échappe, quel intérêt d'aller à 60 mètres dans le noir et dans une eau à 4° ??????

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, Didiplongée a dit :

    Il y a quelque chose qui m'échappe, quel intérêt d'aller à 60 mètres dans le noir et dans une eau à 4° ??????

    Juste pour pouvoir bomber le torse devant des plongeurs débutants, si possible à forte poitrine, en insistant sur le caractère héroïque de la chose, même si quelques décennies plus tôt, tu le faisais jusqu'à 100m et plus, avec du matériel bricolé maison. 😎

    Modifié par MomZo
    • Haha 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, Didiplongée a dit :

    Il y a quelque chose qui m'échappe, quel intérêt d'aller à 60 mètres dans le noir et dans une eau à 4° ??????

     

    ben y aller…. 

     

     

    Sérieusement quand tu n'es pas proche de la mer et bien tu plonges avec ce que tu as.

    Donc parfois c'est froid, voir très froid… c'est ainsi … tu plonges la ou pas…. c'est un choix.

     

    Le 60 m...  humm j'ai pas par chez moi, mais les 50 sont accessibles sinon c'est plus des coins avec 40 +/- 2/3 m. La il fait quasiment toujours nuit noir    et froid en plus :D

     

    Et bien moi j'aime bien, cela te vide la tête c'est une atmosphère spéciale  certain déteste d'autre apprécie. 

    Il faut essayer quelques fois pour se faire une idée..

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 3 heures, Didiplongée a dit :

    Il y a quelque chose qui m'échappe, quel intérêt d'aller à 60 mètres dans le noir et dans une eau à 4° ??????

    c'était un entraînement pour aller à 80 m dans de l'eau à peine plus chaude, afin de descendre plus tard à 120 m voir des choses.

    j'ai bien essayé d'aller à Bali, mais les essuies-glaces de la voiture m'ont dit que c'était une mauvaise idée.

    Modifié par DuboisP
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 3 heures, Didiplongée a dit :

    Il y a quelque chose qui m'échappe, quel intérêt d'aller à 60 mètres dans le noir et dans une eau à 4° ??????

    ça peut etre  une image, une illustration, du second degré ???

     

    simplement, selon la clarté du milieu, la narcose sera plus ou moins vite ressentie

     

     

     

    Apres, l'avantage des plongeurs autonomes, c'est que si tu ne veux pas y aller, personne ne va t'obliger...

     

    à l'inverse, je ne vais pas me priver d'uné épave  à 57 m dans une eau chargée (visi de 40-50 cm) parce que certains pensent qu'il ne faut pas...

     

    et, en ce moment, chez moi, l'eau est à 27 jusque vers 70-80 et baisse d'un petit degré en dessous.

    Il y a 2 heures, MomZo a dit :

    Juste pour pouvoir bomber le torse devant des plongeurs débutants, si possible à forte poitrine, en insistant sur le caractère héroïque de la chose, même si quelques décennies plus tôt, tu le faisais jusqu'à 100m et plus, avec du matériel bricolé maison. 😎

     

     

    ou alors garder l'entrainement, l'accoutumance...

    Modifié par christophe 38
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 12 minutes, caolila a dit :

    Seulement 27 °C  ah oui c'est l'hiver chez toi  :(

    oui, nous avons perdu 3-4 degrés depuis début mai : le vent du sud souffle (et ici, ce n'est pas aicé egoa) ; il vient du pole sud ... imagine, la journée, il arrive de faire 24° !!! on se croirait en métropole.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...