Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Ou travailler les axes d’amélioration (respiration, stabilisation...)


    Messages recommandés

    Bonjour à toutes et à tous,

     

    J’aimerai travailler les points suivants (cf. Fin du message) pour qu’ils deviennent des automatismes.

     

    Je suis capable de maîtriser chaque point, mais à chaque fois cela me demande de me concentrer (la respiration étant un des points les plus accaparant).

     

    j’avoue qu’il m’est difficile de me concentrer sur plusieurs points en même temps durant toute une plongée (je n’ai pourtant pas de trouble ou de déficience de la concentration).

     

    Je sais qu’il faut pratiquer, on devient forgeron en forgeant.

    Mais je ne pense pas qu’en explo j’avancerai vraiment, il y a tellement de chose à voir :)

     

    Du coup je m’interroge sur des stages centrés sur ce genre d’exercices.

    Mais je ne me rends pas compte du temps à consacrer et donc du budget.

    Sinon il y a les clubs, avec travail en piscine... mais est-ce le genre de truc que l’on travaille?

     

    Auriez vous des retours d’expérience ?

    D’avance merci

     

    Les points à travailler:

    - Stabilisation (et immobilité)

    - Assiette (mon bassin à tendance à être bas)

    - Mieux contrôler ma respiration haute/moyenne/basse (et ne plus être en mode goret lorsque je ne suis plus concentré sur ma respiration)

    - Poumon ballast (afin de mieux contrôler les légères montées/descentes... pour se placer)

    - Les retournements (comme par ex. virage 90, 180 degrés sans mettre des coups de palmes partout, même si je fais attention à cela)

    - Les déplacements, particulièrement le palmage pour optimiser effort/poussée 

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 58
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Le palier bien à plat, parfaitement équilibré, c’est booooo, mais dans la vraie vie ça ne sert à rien. C’est une démonstration technique de plus. Calé au plafond, ou accroché à une gueuze , avec l’éta

    Moi j'aime bien me suspendre un poil négatif à mon parachute, je ferme les yeux et j'attends. Ma femme à  toujours peur que je m'endorme, mais que c'est bon une sieste en apesanteur!😍 je fais

    AMHA, @aka74 fait référence à une maîtrise "fine" de ces notions. Oui, la respiration et la flottabilité sont les bases du PE12, mais probablement pas avec la finesse qu' @aka74 demande à acquérir.

    Posted Images

    Il y a 2 heures, aka74 a dit :

    - Stabilisation (et immobilité)

    - Assiette (mon bassin à tendance à être bas)

    Ces deux points sont intimement liés !

    La première chose à regarder c'est ton palmage . Es-tu sur que, quand tu te crois immobile, tu as cessé tout palmage ? Si tu te concentres la-dessus et que tu arrêtes vraiment de palmer, que se passe-t'il ?

    C'est la question qu'il faut se poser, en faire une analyse, avant de chercher une réponse.

     

    En second lieu, beaucoup vont te dire de regarder ton lestage !

    C'est une vraie fausse bonne question, essentielle mais pas primordiale !

    Perso, en encadrement, il m'arrive (souvent) de me surlester de 2 Kg et pourtant je n'ai pas de problème de stabilisation ni de trim ... Par contre l'envers du décors c'est que, du coups je passe beaucoup de temps à jouer avec mon gilet ... (dans cette dernière phrase, il y a déjà des éléments de réponse)

    On n'a rien sans rien !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    L'assiette se règle en jouant avec le déploiement (ou pas) des bras et des jambes.

    Je m'explique (sinon tu trouves plein de vidéo sur youtube).

    Si tu es bras et jambes tendus, tu as une certaine assiette.

    Si tu ramènes les bras tu vas avoir les jambes qui descendent.

    Si tu ramènes les jambes, là, ce sont les bras qui "descendent". 

    En clair, la position allongée ou repliée des bras et/ou jambes te fait pivoter en avant ou en arrière.

    Le point de pivot étant ton centre de gravité, qui lui se déplace, jambes et bras tendus, en fonctions du couple éléments flottant / lest.

     

    Pour avoir un bon trim, 'faut donc avoir si possible un centre de gravité au niveau du nombril/sternum, et ensuite jouer finement avec les bras et jambes pour être bien horizontal.

     

    Quand tu as ça, c'est beaucoup plus simple d'être stabilisé puisque tu n'as plus à te battre contre ton éventuelle propension à basculer en avant ou en arrière, donc plus besoin de gigoter des palmes pour rester dans une position stable.

     

    Souvent le problème vient de là. Tu penses ne pas être stabilisé dans la colonne d'eau parce que tu pivotes sur ton centre de gravité. Donc tu palmes, donc tu remontes, donc tu n'es plus stable dans la colonne d'eau, donc y'a tout qui merde :D.

    D'où la position "hyppocampe négatif" qui palme....

     

    Une fois que tu as ça, c'est plus simple de gérer le poumon balast.

    Et c'est indispensable pour les palmages tek (back-kick, hélicoptère, etc...), pour pouvoir glisser en restant dans le même plan horizontal (la même profondeur quoi ).

     

    Et comme dit CMDC, le lestage n'est pas le coeur du problème, mais plutôt son positionnement et ton positionnement.

     

    En début de plongée en bi12 avec une (ou deux) déco' pleine(s), crois-moi, tu es largement surlesté...une vraie gueuse ! Et pourtant quand tu maîtrise ça tu peux parfaitement rester en trim à quelques centimètres du fond sans bouger.

    J'y pense...t'es où ? Dimanche je plonge à Amphion...j'te montre si tu veux !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, CMDC a dit :

    Si tu te concentres la-dessus et que tu arrêtes vraiment de palmer, que se passe-t'il ?

    En général, je bascule légèrement vers l’arrière.

    Du coup je compense en appuyant sur mes pieds ce qui provoque un appuie sur l’eau et me permet de redresser.

     

    je dois être constamment en effort (même si c’est léger)... d’ou Peut-être une gestion plus compliquée de Ma respiration (c’est peut être une supposition hasardeuse).

     

    il y a 56 minutes, val74700 a dit :

    Si tu ramènes les bras tu vas avoir les jambes qui descendent.

    C’est la position que je tiens, épaules tombantes, coudes à 90 et mains jointes... ça m’est confortable comme position (la position chute libre ou bras en avant ne me va pas... j’ai tendance à faire des moulinettes au lieu de me servir de mes épaules).

    D’ou la bascule arrière.

     

    J’ai essayé de replier les jambes pour recaler le centre de gravité , mais j’arrive pas à trouver le bon équilibre. Du coup je commence à prendre de mauvaises habitudes.

     

     

    il y a 56 minutes, val74700 a dit :

    J'y pense...t'es où ? Dimanche je plonge à Amphion...j'te montre si tu veux !

    Je suis pas loin, Annecy. Mais j’ai mes gamins jusqu’à la fin du mois. Ça aurait été avec plaisir et je te remercie pour cette proposition.

     

    Merci pour ces retours 

     

    En gros, la première étape serait de travailler mon centre de gravité et cette position pas top que je tiens 

     

     

     

     

    Modifié par aka74
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 14 minutes, aka74 a dit :

    En général, je bascule légèrement vers l’arrière.

    Du coup je compense en appuyant sur mes pieds ce qui provoque un appuie sur l’eau et me permet de redresser.

     

    Un truc con mais hyper simple tu dois fixer ta stab/wing plus bas sur le bloc. Enfin tu remontes le bloc  par rapport a ton corps.

    Par ce simple fait tu vas déplacer ton centre de gravité vers le haut et donc tes pieds ne vont plus descendre, ou au moins nettement moins.

     

    Essaye et tiens nous au courant ;)

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je suis daccord avec @caolila, si tu n'arrives pas à être à l'équilibre dans une position confortable, joues un peu sur la position de ta bouteille...

    Moi j'avais le soucis inverse, j'avais les pieds qui remontaient trop, j'ai baissé un peu la bouteille et depuis je lutte moins pour maintenir mon trim.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, aka74 a dit :

    (la position chute libre ou bras en avant ne me va pas... j’ai tendance à faire des moulinettes au lieu de me servir de mes épaules).

    Ca se travaille, et ça devient naturel avec l'habitude.

    Si tu fais des moulinettes, ben c'est encore parce que tu n'es pas stable sur ton centre de gravité 😉

    Il y a 2 heures, aka74 a dit :

    J’ai essayé de replier les jambes pour recaler le centre de gravité , mais j’arrive pas à trouver le bon équilibre. Du coup je commence à prendre de mauvaises habitudes.

    Peut-être parce que tu plies trop, et aussi il est possible qu'en plus de plier les genoux, tu plies les jambes au niveau du bassin, ce qui met aussi le bronx.

    Il est plus facile d'être stable bien allongé (bras et jambe) que tout recroquevillé. C'est le principe des perches des équilibristes 😉

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, aka74 a dit :

    je dois être constamment en effort (même si c’est léger)... d’ou Peut-être une gestion plus compliquée de Ma respiration (c’est peut être une supposition hasardeuse).

    Gagné !

    Vois et analyse les propositions des autres  (positionnement de ton lest, de ton bloc etc.. etc..) et ensuite tu devrais pouvoir tenir constamment une position immobile (EG : sans palmage de sustentation) en ne jouant que sur ta respiration ... et sur ton gilet (mais pas constamment, une seule fois pour une immersion donnée) ....

    Pour info, c'est l'essentiel de mon "travail" pour un PA20 ... Enjoy !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je vous remercie pour ces conseils.

    Je vais profiter de mes prochaines plongées pour mettre en pratique ceci.

     

    Par rapport au lestage, et plus particulièrement sa répartition: le fait d’utiliser une ceinture et non des poches, fait que le poids est quand même concentré plus bas (env.10cm).

    Ressent on une différence de répartition de la masse entre ceinture et poche?

    (j’ai toujours utilisé des ceintures)

     

    Ou peu importe, c’est la position (bras/jambes) qui prime, même son j’ai compris que la répartition de masse avait son importance?

    (Par le fait, justement, de travailler son centre de gravité).

     

    a propos du centre de gravité, en chute libre, il faut creuser son dos pour abaisser son centre de gravité.

    Et par La position bras/jambes assurer la stabilisation.

    est ce un peu le même travail avec le bassin?

    j’ai l’impression (par ressenti) mais est-ce le cas (on est plus proche d’une apesanteur que d’une chute à stabiliser... d’ou Mon interrogation)?

    Modifié par aka74
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 46 minutes, aka74 a dit :

    j’ai l’impression (par ressenti) mais est-ce le cas (on est plus proche d’une apesanteur que d’une chute à stabiliser... d’ou Mon interrogation)?

     

    Tu es en "apesanteur" il n'y a théoriquement aucun mouvement du liquide qui t'entoure (par rapport a toi)

    Ce n'est pas du tout une chute libre.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Après réflexion.... dans l’eau on est en appuie (principe d’Archimedes) tout comme en chute libre (vent relatif, je crois que lui qui créé l’appui) alors que non en apesanteur.

    Modifié par aka74
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai bien écris "apesanteur" et non apesanteur....  noter la présence des "

     

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Impesanteur

     

    Bref en chute libre tu te déplaces par rapport à l'air autour de toi  en plongée non. Tes palmes ne "prennent" pas appuis sur l'eau si tu ne bouges pas.

    Modifié par caolila
    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, aka74 a dit :

    Après réflexion.... dans l’eau on est en appuie (principe d’Archimedes) tout comme en chute libre (vent relatif, je crois que lui qui créé l’appui) alors que non en apesanteur.

     

    En chute libre, les "forces" qui vont être prédominantes seront liées aux frottements alors qu'en plongée les frottements sont négligeables (tant que l'on n'exerce pas de mouvement hein, forcément, si on palme, c'est plus pareil).


    Il nous reste donc le poids et Archimède... et on se rapproche de l'apesanteur où l'on a des "forces" qui s'annulent (modulo des changements de référentiel et une approximation sur le terme de force)

     

    Et la magie vient du fait que, sous l'eau, les points d'application du poids et d'Archimède ne sont pas les mêmes ;)

     

     

     

    il y a 2 minutes, caolila a dit :

    J'ai bien écris "apesanteur" et non apesanteur....  noter la présence des "

     

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Impesanteur

     

    Bref en chute libre tu te déplaces par rapport à l'air autour de toi  en plongée non. Tes palmes ne "prennent" pas appuis sur l'eau la pression si tu ne bouges pas.

     

    Tu m'as précédé de quelques instants 🤣

    Modifié par VincentD
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il y a aussi un problème de matériel: un bon trim est quasi-impossible à obtenir sans palmer continuellement avec une stab de base et une grosse ceinture de plombs. C'est pourquoi les plongeurs techniques utilisent une wing (pour être précis c'est harnais + wing + plaque); la plaque fait office de lestage réparti dans le dos et elle permet d'ajouter du lest aux bons endroits. Avec ça le trim s'obtient sans forcer. Après c'est intéressant de prendre conscience de la flottabilité (ou non) du reste: chaussons, palmes, etc. qui influe sur la position.

     

    Rien que ce changement de matériel amène un saut qualitatif et un confort certain, parce qu'il y a le matériel réellement adapté à la plongée, souvent issu du monde technique mais adapté à la plongée loisir, et le matériel créé par des commerciaux ayant pignon sur rue.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...