Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Avis sur plannif' et what if...


    Messages recommandés

    Il y a 2 heures, CMDC a dit :

    Zéro balles c'est le minimum acceptable en planification !

    Après, tu rajoutes les aléas et là, tu montes à une, voire deux balles

    Pour être certain de réussir au cas ou !  😂

     

    revolver.jpg

    • Like 1
    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 78
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Bon ben plongée faite. C'était le voilier à Hermance : Un joli voilier d'une dizaine de mètres, posé debout sur 52 mètres (j'ai pas été vérifié à la vase, juste au-dessus de la coque on était à 50)  a

    Félicitations a @brenique dont la petite pique envoyée a @Nicolas Duguay a fait partir en vrille la discussion en hors sujet sur une trentaine de messages...   Sans déconner en théorie vous

    Posted Images

    Toutafé

     

    C'est une plongée qu'on cogite depuis l'automne dernier.

    Moi 'chui partant pour la faire, mais "carrée".

    Le problème, comme j'dis plus haut, on en connait quelques un qui la font "borderline", genre en sortant avec 40 bars de gaz fond. Autant dire que là, 'y faudrait pas qu'il y ai un couac.

    Et du coup il est chaud pour y aller....

    Evidemment si j'ai posté ici, c'est que moi, dans ces conditions, je le suis beaucoup  moins.

    Après, on est quand même rigoureux, et si on s'y engage, on s'arrêtera et fera demi-tour dès la limite "safe" atteinte, objectif atteint ou pas.

     

    Depuis la fin du confinement on a déjà fait une quinzaine de plongées, dont six entre 56 et 60 mètres, avec des DTR en prenant de l'oxy' en moyenne autour de 25 minutes. A chaque fois on sort avec 90-100 bars dans les blocs. C'est planifié comme il faut et on suit l'adage "plan the dive, dive the plan".

    Mon tout premier plan, c'était nitrox 32 dès le départ pour limiter la charge d'azote, jusqu'à 40. Changement de gaz à 40 et passage sur l'air "fond" pour finir le trajet et rester quelques instant sur l'épave, puis remonter direct, reprendre le nx32 puis l'O2 pour un retour au cap à la profondeur des paliers, sous parachute.

    Et vu vos remarques, je crois que je vais m'en tenir à ça.

     

    Faire peut-être une ou deux plongée préparatoire pour apprécier réellement le temps nécessaire, pas se gourer dans les caps, voir envisager une partie en capelé au cap avant de descendre "dans le bleu" histoire de gagner encore un peu de temps/gaz///

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 29 minutes, val74700 a dit :

    Toutafé

     

    C'est une plongée qu'on cogite depuis l'automne dernier.

    Moi 'chui partant pour la faire, mais "carrée".

    Le problème, comme j'dis plus haut, on en connait quelques un qui la font "borderline", genre en sortant avec 40 bars de gaz fond. Autant dire que là, 'y faudrait pas qu'il y ai un couac.

    Et du coup il est chaud pour y aller....

    Evidemment si j'ai posté ici, c'est que moi, dans ces conditions, je le suis beaucoup  moins.

    Après, on est quand même rigoureux, et si on s'y engage, on s'arrêtera et fera demi-tour dès la limite "safe" atteinte, objectif atteint ou pas.

     

    Depuis la fin du confinement on a déjà fait une quinzaine de plongées, dont six entre 56 et 60 mètres, avec des DTR en prenant de l'oxy' en moyenne autour de 25 minutes. A chaque fois on sort avec 90-100 bars dans les blocs. C'est planifié comme il faut et on suit l'adage "plan the dive, dive the plan".

    Mon tout premier plan, c'était nitrox 32 dès le départ pour limiter la charge d'azote, jusqu'à 40. Changement de gaz à 40 et passage sur l'air "fond" pour finir le trajet et rester quelques instant sur l'épave, puis remonter direct, reprendre le nx32 puis l'O2 pour un retour au cap à la profondeur des paliers, sous parachute.

    Et vu vos remarques, je crois que je vais m'en tenir à ça.

     

    Faire peut-être une ou deux plongée préparatoire pour apprécier réellement le temps nécessaire, pas se gourer dans les caps, voir envisager une partie en capelé au cap avant de descendre "dans le bleu" histoire de gagner encore un peu de temps/gaz///

    l'idée n'est pas mauvaise (maniere de dire qu'elle est bonne)

    avec un N32, à l'aller, il faudrait juste changer de gaz dans la zone des 30 et pas trop plus bas pour éviter la narcose d'un seul coup (ou alors vous entrainer à passer du trox à l'air dans la zone des 40) et, à l'entrainement, voir la conso aller (en gros, se tolerer 50 bars pour s'en garder 150 au retour entre la déco et le what if de la perte de l'oxy)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Non : Trop loin du bord, pas d'amers connus, sur le passage des gros bateaux.

    L'épave se trouve en partant d'un point particulier à 35 mètres déjà loin et pas facile facile à trouver. De là, on suit tout un tas d'objet qui balisent jusqu'à 44 mètres, puis un fil jusqu'à l'épave.

    Le fond est très plat, donc très difficile de le faire à la courbe de niveau en erreur volontaire...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Si vous faites une partie du chemin par exemple jusqu'à 40 voir plus n'y a t il pas moyen de larguer une bouée  en la laissant flotter vers les -5 m et utiliser ce point pour redescendre par la pour la plongée le jour J et ainsi eviter le long trajet profond qui sature et augmente la conso.

    il y a 3 minutes, val74700 a dit :

    L'épave se trouve en partant d'un point particulier à 35 mètres déjà loin et pas facile facile à trouver.

     

    Et si vous trouvez ce point cela serait pas mal non une bouée a -5 m non ?

    Vous pouvez pas nager en surface jusqu'à ce point, sans vous mettre en danger avec les bateaux ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 14 minutes, caolila a dit :

    Si vous faites une partie du chemin par exemple jusqu'à 40 voir plus n'y a t il pas moyen de larguer une bouée  en la laissant flotter vers les -5 m et utiliser ce point pour redescendre par la pour la plongée le jour J et ainsi eviter le long trajet profond qui sature et augmente la conso.

    Et tu la retrouves comment ta bouée sous 5 mètres d'eau en capelé dans les vagues, sachant qu'en ce moment la visi', en fonction de l'heure, est entre 1.5 et 3 mètres ? :D.

     

    Nan, l'idéal à ce moment là, c'est un bateau avec un sonar...et les amers...qu'on n'a pas.

    il y a 19 minutes, christophe 38 a dit :

    il faudrait juste changer de gaz dans la zone des 30 et pas trop plus bas pour éviter la narcose d'un seul coup (ou alors vous entrainer à passer du trox à l'air dans la zone des 40) et, à l'entrainement, voir la conso aller (en gros, se tolerer 50 bars pour s'en garder 150 au retour entre la déco et le what if de la perte de l'oxy)

     

    Merci du (bon) conseil :top:

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 2 minutes, val74700 a dit :

    Et tu la retrouves comment ta bouée sous 5 mètres d'eau en capelé dans les vagues, sachant qu'en ce moment la visi', en fonction de l'heure, est entre 1.5 et 3 mètres ? :D.

    Bon ben j'ai rien dit :(

     

    Et si prend des amers en sortant après avoir poser la bouée... cela peux aider non ?

     

    Voir prendre un point gps 

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On a un  cap pour rejoindre le point particulier à 35 mètres. Je pense capelé au cap à peu près assez pour aller sur les 30 mètres...ça sera ça de gagné.

     

    Alors j'ai refait mes simul' :

     

    * Full air : 

    Je sors avec 70 bars. Décollage à 115 bars du fond. Autant dire qu'il faut virer toutes les balles du barillet :D...mais ça sort...seul !

    34' de DTR.

    'faut 45bars chacun pour remonter. 90+40 de "réserve"...'faudrait décoller à 130 bars si on était tous les deux à l'air.

     

    * Air plus oxy' (c'est grosso merdo' pareil avec le Nx50)

    Je sors avec 90 bars d'air. Décollage du fond à 115 bars (120 en arrondissant)

    23' de DTR.

    50 bars à deux mini' pour remonter au palier. Ca passe "juste".

     

    *Nx50 au début jusqu'à 20 mètres, puis air, puis re Nx50, puis oxy'.

    Je sors avec 105 bars, décollage du fond à 125 bars. Et reste 150 bars de Nx50.

    En cas de perte de gaz fond d'un des deux, ça passe. A deux il faudra 40 bars à deux (en comptant large) pour remonter à 20 mètres. En y arrivant il restera donc 80 bars d'air à l'un pour remonter jusqu'à 6 mètres avec une DTR partielle de 7 minutes avant de switcher sur l'oxy'. Et l'autre remonte au Nx50 jusqu'à 6 mètres...no soucy.

    Mon binôme lui décolle à 115 bars du fond en n'ayant pas de Nx50, juste l'oxy.

    Là, c'est donc considéré comme une plongée "air + oxy" avec comme joker le Nx50 "okazou".

     

    Et enfin l'idéal, mais ça suppose qu'il est les mêmes déco' que moi :

    Nx32 juqu'à 30 m : reste 165 bars

    Air de 30 à 54 à 30 : décollage à 130, reste 120.

    Nx32 de 35 à 6 m : reste 145 bars de Nx50

    Oxy' à 6 mètres.

    DTR de 19'.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'dis ça de même, mais un p'tit 20/35 comme bottom gas, ça te tenterait pas?... Tu contrôles la narcose, tu réduis la densité des gaz, ça coûte pas un bras, c'est pas trop complexe à gérer, ça te pénalise pas trop question déco. Bref, c'est gagnant sur toute la ligne... 

    Fait juste gaffe de pas envoyer ça dans ton étanche et tout est super! :)

    Perso, à partir de 40 mètres, je plonge systématiquement au trimix. Light, certes, mais trimix quand même...

     

     

    Modifié par Nicolas Duguay
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 9 heures, val74700 a dit :

    P'têt parce que par chez nous c'est pas easy de trouver de l'oxy', encore moins quelqu'un avec un surpresseur  pour l'amener à 200 bars. Si tu savais comme on galère !

     

    On a déjà du mal en ce moment pour regonfler à l'air, alors l'oxy'...

     

    @Nicolas Duguay, quelque chose me dit à la relecture de cette remarque de @val74700 que le trimix n'est pas tellement à l'ordre du jour 🤣

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 8 heures, Nicolas Duguay a dit :

    Fait juste gaffe de pas envoyer ça dans ton étanche et tout est super! :)

    En été, 30% d'helium c'est pas trop grave...

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 10 heures, Nicolas Duguay a dit :

    J'dis ça de même, mais un p'tit 20/35 comme bottom gas, ça te tenterait pas?... Tu contrôles la narcose, tu réduis la densité des gaz, ça coûte pas un bras, c'est pas trop complexe à gérer, ça te pénalise pas trop question déco. Bref, c'est gagnant sur toute la ligne... 

    Fait juste gaffe de pas envoyer ça dans ton étanche et tout est super! :)

    Perso, à partir de 40 mètres, je plonge systématiquement au trimix. Light, certes, mais trimix quand même...

     

     

     

    Mon cher Nico', je t'invite à me préparer ça dans un bidouze et de me l'envoyer par mondial relay...merci :top:.

    Sinon...j'ai eu la formation théorique du PTH70, je sais tout ça.

    :D

    Blague à part, c'est clair que ça serait bien, que c'est "prévu" de faire la formation. 

    Mais comme dit VincentD, après, 'faut encore trouver l'hélium...🙄.

     

    La solution dans un monde parfait : une machine, un scoot,  et le problème n'en est plus un.

     

    Nico' ...tu me "sponsorises" copain :love:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @val74700 as tu déjà regarder de l'autre côté de la frontière pour tes gaz ? Car les Club commercial ou associative équipé pour gonflé tout gaz c'est pas ce qui manque sur l'arc lemanique (tu trouves même des station trimix en libre service)

     

    Cela évite de planifier des plongé avec des bloc à moitié vide. Car se faire chier à promener un gros bloc à moitié plien c'est pénible. Quand un bloc plus petit plien peut faire l'affaire. 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Matt locked this sujet
    • Matt unlocked this sujet

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 11
        Bonjour à toutes et à tous ! Je souhaite réaliser mon TIPE sur les paliers de décompression et leurs influences sur le corps humain étant donné le thème de cette année qui est Santé , prévention. Pour le moment j'ai un plan qui n'est pas parfait donc dans un premier temps je voulais expliquer tous les maux fait au corps puis les accidents de décompression et l'importance de l'équipement. Dans  un second temps j'explique le fonctionnement d'un palier de décompression, l'influence de la
      • 7
        bonjour,   Cherchant des palme "voyage" (courtes et légères), je suis intéressé par des retours sur les nouvelles palmes Scubapro Go Sport. à priori gros avantage par rapport aux Go, c'est leur design « Boot-Fit » donc mettables avec des bottillons, pas mal pour des palmes dites réglables.   ce sont les retours en plongées qui m'intéressent : dureté / souplesse, solidité semelle, voile et sangle étatique, etc...   chacun appréciera les détails marketing à leur juste valeur : le nom
      • 7
        Bonjour à tous L'un d'entre vous connaît il cette stab"DiveSystem 3K + Donut pour bi-bouteilles" apparemment avec une plaque aluminium elle ne ferait que 2,2kg. Pour voyager elle serait idéale. Avez vous un avis à  me donner. D'avance merci   
      • 59
        Bonjour,   Nous rencontrons de difficultés avec un élève préparant le N3 qui est déjà à 8 ou 9 plongées techniques où l'on travaille les assistances.   On a déjà passé par :   - des remontées "seuls", il gère la VR, y compris sans l'ordinateur alors caché (bulles, particules, repères fonds et surface), - du travail par secteur (stabilisation de couple, décollage, ralentissement de la vitesse et atterrissage au palier), - dans chacun des exercices, il renco
      • 2
        Bonjour,   je suis instructeur Padi et aurai validé mon DEJEPS (E3) ds quelques mois.  j’ai habité 2 ans en Polynésie où j’avais passé mon MF1 et souhaiterais éventuellement postuler pour travailler sur les bateaux de croisière plongée l’Aquatiki 2 et 3    parmi les membres du forum, il y a peut-être des gens qui pourraient me donner leur avis/ retour sur le rythme de travaille et l’ambiance générale sur le bateau pour les encadrants.   merci 
    ×
    ×
    • Créer...