Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

N3 vs CMAS 3* - Je ne comprends pas...


jportemer
 Share

    Recommended Posts

    Bonjour à tous !

     

    J'ai pu lire d'après des "anciens" posts, autour de 2013 - 2014 (voir ici et ici), que le N3 FFESSM (+ FSGT pour ne citer qu'elle) avait "perdu" l'équivalence CMAS 3* (perdu entre gros guillemets car cette équivalence me semble pour le moins fumeuse [pas taper : ce n'est qu'un avis personnel...] : un N3 reconnu comme ayant des prérogatives de GP à l'étranger !? 🤔).

     

    Or, la carte de N3 que j'ai reçue en 2019 suite à mon passage de niveau est double face CMAS 3*. Marquée "Autonomous diver to 60 m" et pas dive leader mais CMAS 3* quand même... J'en déduis donc (thanks Cap'tain Obvious!) que cette équivalence est de nouveau d'actualité.

     

    Si je n'avais pas été curieux sur ce genre de considérations (qui somme toute ne m'empêchent aucunement de plonger ^^), je n'aurais même pas été au courant que cette équivalence avait été suspendue pendant un temps. Qui donc pourrait m'éclairer sur :

    • La date où cette équivalence a été rétablie / la FFESSM (+ la FSGT) a recommencé à délivrer des cartes double-face / "la FFESSM et la CMAS se sont rabibochés"
    • Les raisons de ce revirement dont la négation semblait quand même largement motivée ?

     

    Bonnes bulles !

    Link to comment
    Share on other sites

    Ce sont des raisons politiques (Égo) et de gros sous uniquement.

    la FFESSM réclamait à l’époque plus de postes dans les différents comités de la CMAS eu égard à la manne financière apportée à la CMAS par la fédé : elle est le premier contributeur en nombre de cartes, donc d’argent.

    la CMAS, via sa présidente russe, a refusé.

    alors la fédé a décidé de se passer de la double face sur les cartes plongeurs (elle l’a conservé sur les cartes moniteurs pour conserver un lien avec la CMAS) en utilisant la fameuse face qui a fait rire tout le monde « Empowered by FFESSM according to CMAS standard ».
    Du coup, moins d’argent pour la CMAS

    Sauf que cette dernière a réagi : elle n’a pas du tout apprécié le « according to CMAS standard ».

    Parce que la fédé ne respecte en rien les standards de la CMAS. Ça n’avait jamais gêné la CMAS jusqu’alors, vu que les niveaux n’avaient en rien changé avant et après.

    Du coup, la fédé se retrouve avec une face internationale qui n’est reconnue par personne.

    Que faire ...

    et ben revenir en arrière pour redevenir les meilleurs amis du monde, la fédé plus gros contributeur financier de la CMAS avec qlq postes en plus (Blanchard vice président, Germain trésorier), la CMAS acceptant que les niveaux français soit calés sur les niveaux CMAS même s’ils ne respectent pas les standards internationaux.

    concernant le plongeur 3* CMAS, le code du sport 2010 puis 2012 a bloqué qlq petits futés français qui voulaient devenir guide de palanquée sans passer par la formation niveau 4.

    il suffisait à l’époque d’être niveau 3, donc CMAS 3*, de prendre une licence dans un organisme CMAS étranger pendant une saison. Du coup, carte 3* CMAS dans cet organisme et retour en France comme guide de palanquée « associé » (je ne me rappelle plus du terme  exact).

    ce temps là est terminé

    Edited by bardass
    • J'aime 1
    • Merci 2
    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 10 heures, bardass a dit :

    concernant le plongeur 3* CMAS, le code du sport 2010 puis 2012 a bloqué qlq petits futés français qui voulaient devenir guide de palanquée sans passer par la formation niveau 4.

    il suffisait à l’époque d’être niveau 3, donc CMAS 3*, de prendre une licence dans un organisme CMAS étranger pendant une saison. Du coup, carte 3* CMAS dans cet organisme et retour en France comme guide de palanquée « associé » (je ne me rappelle plus du terme  exact).

    ce temps là est terminé

    C'est exactement le bon terme : Guide de palanquée associé.

     

    juste une question: le N3, il ne fait pas du tout d'encadrement?

    pour le coup, si c'est le cas, effectivement, c'était bien futé de faire le N3 en France et de prendre une licence à l'étranger pour se retrouver avec un N4 non-équivalent pour le coup.

     

    Perso, j'ai fait le CMAS***, qui m'a donné l'oportunité de demander le N4 guide de palanquée associé.

    Mais j'ai fait le module "direction de palanquée" dans le cours.

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 6 minutes, octopuce28 a dit :

    juste une question: le N3, il ne fait pas du tout d'encadrement?

     

    Non il n'est que plongeur autonome.

     

    Et la différence de formation est très importante. Beaucoup de cours et d'épreuves avec un jury  de MF2...  bref le fossé est énorme (pour la FFESSM)

     

    Le N3 peux plonger avec un N2 mais max jusqu'à 20 m  mais sous la responsabilité du DP.

    Avec d'autres N3 jusqu'à 60 avec DP donnant les consignes/l'autorisation

    Avec d'autres N3 mais seulement jusqu'à 40 

     

    Tout cela en structure. en HS il fait "ce qu'il veut"  

     

    Il ne pourra pas plonger avec un N1...   mais avec un PA20 (avec DP) mais max 20 logique 

    Pareils avec un PA12 mais a 12 ;)

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Chose amusante, il y a longtemps, la FSSS avait créé un P2+ pour faire une copie suisse du N3, histoire que les plongeurs suisses ne soient plus bridés par les humeurs d'un DP lunatique...

     

    Quelques années plus tard, la FFESSM a décidé que ce P2+ ne valait rien et que comme ce brevet n'existait pas chez CMAS, les plongeurs en sa possession n'étaient somme toute que des P2...

     

    Du coup, les gens ont dû repasser le module "direction de palanquée" et ont reçu un P3...

     

    Bon, comme indiqué par Octopus, le P3 CMAS n'est de toute façon pas reconnu comme équivalent au N4...(sauf si on achète la cacarte à la fédé )

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 3 minutes, nics a dit :

    Chose amusante, il y a longtemps, la FSSS avait créé un P2+ pour faire une copie suisse du N3, histoire que les plongeurs suisses ne soient plus bridés par les humeurs d'un DP lunatique...

     

    Quelques années plus tard, la FFESSM a décidé que ce P2+ ne valait rien et que comme ce brevet n'existait pas chez CMAS, les plongeurs en sa possession n'étaient somme toute que des P2...

     

    Du coup, les gens ont dû repasser le module "direction de palanquée" et ont reçu un P3...

     

    Bon, comme indiqué par Octopus, le P3 CMAS n'est de toute façon pas reconnu comme équivalent au N4...(sauf si on achète la cacarte à la fédé )

    mais, à mon sens, à la CMAS, il manque quelque chose pour le plongeur qui veut aller en dessous de 40 m à l'air

    l'encadrant ou le moniteur le peuvent, mais pas le plongeur....

    un découpage étrange

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 30 minutes, bardass a dit :

     

    40m

    Il me semblait aussi...

    Merci !

     

    Ben le plongeur pas-FFESSM aura été formé dans les mêmes conditions...

    😋

     

     

    il y a 58 minutes, christophe 38 a dit :

    mais, à mon sens, à la CMAS, il manque quelque chose pour le plongeur qui veut aller en dessous de 40 m à l'air

     

    Ce qui manque à la CMAS ?

    Le fait de se dire que c'est une bonne idée aller à 60m à l'air ?

    😏

    Link to comment
    Share on other sites

    La fonction du N4 c'est d'encadrer jusqu'à 40 m donc il est logique qu'il ne fasse que des exercices jusqu'à 40 m.

     

    C'est le N3 qui a le droit d'aller jusqu'à 60 en autonomie.  ( le N4 étant d'office N3, enfin depuis quelques années avant un N2 pouvait passer le N4) 

     

    Et attention les 60 m a l'air c'est AVEC DP     

     

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 3 heures, nics a dit :

    Ce qui manque à la CMAS ?

    Le fait de se dire que c'est une bonne idée aller à 60m à l'air ?

    😏

    le fait de plafonner les gens à 40 m ?

    tout le monde n'a pas forcement envie de passer un brevet trimix pour aller, au mix, à 45 ou 50 m

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Ben du coup, comment ils font, tous ceux (et il me semble tout de même qu'on peut aisément les considérer comme une assez écrasante majorité) qui ne plongent pas en France en n'ayant un brevet français ?

    🤔

     

    Ben ils ne font pas...

    Sont-ils vraiment plus malheureux ?

    J'en arrive à en douter...

    N'ont-ils tous qu'une seule envie: aller plonger en France pour enfin pouvoir plonger à l'air à 60m ?

    Je n'en suis pas forcément persuadé non plus...

    😉

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 49 minutes, christophe 38 a dit :

    le fait de plafonner les gens à 40 m ?

    tout le monde n'a pas forcement envie de passer un brevet trimix pour aller, au mix, à 45 ou 50 m

     

    C'est les formations air qui plafonnent à 40m, pas les plongées et en même temps il faut bien que les formations air s'arrêtent quelque part.

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...