Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Perte de palanquée et paliers


    Messages recommandés

    Pour ma part, je n ai jamais dit que je zappais systématiquement 3 minutes. J ai même tendance à prendre mon temps entre 3 mètres et la surface. 

     

    Un petit example, et j attends vos commentaires sans parti pris. 

     

    Le lieu Bretagne nord dans un endroit avec des courants parfois sympathique. 

    Je suis en palanquée de 3 avec ma binomettes et un inconnu de passage N 3 peu de plongées. 

    Les consignes retour au bateau ou au plus prêt, récupérer un plongeur à la côte peux être difficile voir dangereux. Pas de palier obligatoire. 

    On s immerge visu pas terrible on se suit, ma binômette ferme la marche. Arrivée au point de demi tour on regarde un nudibranche avec ma binôme je me retourne plus de plongeur juste avant le nudibranche il était à côté de nous à regardé un homard. 

    Rapide tour d horizon pas de plongeur, je remonte au dessus du caillou qui nous cache la vu. Pas de bulle...

    Mon ordi affiche 3 minutes, on remonte vers la surface pas de bulle visi moins de 10 mètres, je suis le seul à percer la surface pas de parachute ni de plongeur. Je prends vite fait le cap pour un retour direct au bateau. 

    On rentre au bateau direct les paliers s effacent sur le retour ( c était la consigne pas de palier obligatoire) 

    On remonte sur le bateau, pas de plongeur. Inquiet on attend,  et la arrive une palanquée de 3 non 4 plongeurs... 

    Notre plongeur a reconnu les palmes de ses potes au dessus de nous pendant que nous regardions le nudibranche et comme je lui avais fait comprendre que nous étions au point de retournement, il a préféré rentrer avec ses potes sans prévenir... 

    Une grosse explication sur le bateau, mais visiblement il comprenais pas pourquoi. 

    Si j ai préféré sortir sans palier et faire un tour d horizon rapide c, est que vraiment le retour en surface avec le courant peut être quasi impossible et gros risque de se retrouver à la côte et se faire drosser sur les rochers.j ai jamais imaginé qu il ai pu nous quitter volontairement sans prévenir. 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 228
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    qui est déjà intervenu sur un plongeur qui a fait un arrêt cardiaque ou une syncope sous l'eau ? Cela arrive mais c'est heureusement rare. Malheureusement, l'issu est quasi toujours la même, le dé

    Toujours pas d'accord sur la procédure de sortie avant d'avoir terminé les paliers obligatoires. Outre le fait que tu n'as pas respecté la consigne de ne pas avoir de paliers obligatoires (cette co

    en tant que DP, je demande aux plongeurs de sortir la tête de l’eau uniquement une fois les paliers obligatoires (et pas les autres) réalisés par chaque plongeur et surtout de sortir un parachute pend

    il y a 17 minutes, erics91 a dit :

    Pour ma part, je n ai jamais dit que je zappais systématiquement 3 minutes. J ai même tendance à prendre mon temps entre 3 mètres et la surface. 

     

    Un petit example, et j attends vos commentaires sans parti pris. 

     

    Le lieu Bretagne nord dans un endroit avec des courants parfois sympathique. 

    Je suis en palanquée de 3 avec ma binomettes et un inconnu de passage N 3 peu de plongées. 

    Les consignes retour au bateau ou au plus prêt, récupérer un plongeur à la côte peux être difficile voir dangereux. Pas de palier obligatoire. 

    On s immerge visu pas terrible on se suit, ma binômette ferme la marche. Arrivée au point de demi tour on regarde un nudibranche avec ma binôme je me retourne plus de plongeur juste avant le nudibranche il était à côté de nous à regardé un homard. 

    Rapide tour d horizon pas de plongeur, je remonte au dessus du caillou qui nous cache la vu. Pas de bulle...

    Mon ordi affiche 3 minutes, on remonte vers la surface pas de bulle visi moins de 10 mètres, je suis le seul à percer la surface pas de parachute ni de plongeur. Je prends vite fait le cap pour un retour direct au bateau. 

    On rentre au bateau direct les paliers s effacent sur le retour ( c était la consigne pas de palier obligatoire) 

    On remonte sur le bateau, pas de plongeur. Inquiet on attend,  et la arrive une palanquée de 3 non 4 plongeurs... 

    Notre plongeur a reconnu les palmes de ses potes au dessus de nous pendant que nous regardions le nudibranche et comme je lui avais fait comprendre que nous étions au point de retournement, il a préféré rentrer avec ses potes sans prévenir... 

    Une grosse explication sur le bateau, mais visiblement il comprenais pas pourquoi. 

    Si j ai préféré sortir sans palier et faire un tour d horizon rapide c, est que vraiment le retour en surface avec le courant peut être quasi impossible et gros risque de se retrouver à la côte et se faire drosser sur les rochers.j ai jamais imaginé qu il ai pu nous quitter volontairement sans prévenir. 

    Ce qui est sur c'est que t'es tombé sur un C**

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 9 minutes, erics91 a dit :

    Pour ma part, je n ai jamais dit que je zappais systématiquement 3 minutes. J ai même tendance à prendre mon temps entre 3 mètres et la surface. 

     

    Un petit example, et j attends vos commentaires sans parti pris. 

     

    Le lieu Bretagne nord dans un endroit avec des courants parfois sympathique. 

    Je suis en palanquée de 3 avec ma binomettes et un inconnu de passage N 3 peu de plongées. 

    Les consignes retour au bateau ou au plus prêt, récupérer un plongeur à la côte peux être difficile voir dangereux. Pas de palier obligatoire. 

    On s immerge visu pas terrible on se suit, ma binômette ferme la marche. Arrivée au point de demi tour on regarde un nudibranche avec ma binôme je me retourne plus de plongeur juste avant le nudibranche il était à côté de nous à regardé un homard. 

    Rapide tour d horizon pas de plongeur, je remonte au dessus du caillou qui nous cache la vu. Pas de bulle...

    Mon ordi affiche 3 minutes, on remonte vers la surface pas de bulle visi moins de 10 mètres, je suis le seul à percer la surface pas de parachute ni de plongeur. Je prends vite fait le cap pour un retour direct au bateau. 

    On rentre au bateau direct les paliers s effacent sur le retour ( c était la consigne pas de palier obligatoire) 

    On remonte sur le bateau, pas de plongeur. Inquiet on attend,  et la arrive une palanquée de 3 non 4 plongeurs... 

    Notre plongeur a reconnu les palmes de ses potes au dessus de nous pendant que nous regardions le nudibranche et comme je lui avais fait comprendre que nous étions au point de retournement, il a préféré rentrer avec ses potes sans prévenir... 

    Une grosse explication sur le bateau, mais visiblement il comprenais pas pourquoi. 

    Si j ai préféré sortir sans palier et faire un tour d horizon rapide c, est que vraiment le retour en surface avec le courant peut être quasi impossible et gros risque de se retrouver à la côte et se faire drosser sur les rochers.j ai jamais imaginé qu il ai pu nous quitter volontairement sans prévenir. 

     

    Toujours pas d'accord sur la procédure de sortie avant d'avoir terminé les paliers obligatoires.

    Outre le fait que tu n'as pas respecté la consigne de ne pas avoir de paliers obligatoires (cette consigne est valable toute la plongée, pas uniquement lors de la remontée pour les faire disparaitre, le pire des scénario en termes de désat),
    tu auras pu faire ses 3 minutes en palmant dans le sens du retour et faire surface à l'issu des paliers.

    Si la visibilité était si mauvaise, il fallait prévoir et utiliser une boussole avec un cap de retour.
    Et même sans boussole, à l'aller, vous avez été capables de vous orienter, vous étiez normalement capables, sans perte d'équipier, de trouver le sens du retour. Sinon il y a un problème de planification du trajet dès le début de la plongée.

    Imagine dans ton scénario que tu n'arrives à pas te réimmerger, on se retrouve avec :
    - 1 plongeuse seule sous l'eau qui vient de perdre son 2e équipier
    - 1 plongeur en surface qui devra partir au caisson si la procédure est respectée
    - 1 abruti qui revient avec une palanquée qui n'est pas la sienne

    et un DP ravi d'être sur le bateau avec une telle équipe de bras cassés.
     

    • Like 6
    • Haha 3
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

     

    Outre le fait que tu n'as pas respecté la consigne de ne pas avoir de paliers obligatoires (cette consigne est valable toute la plongée , pas uniquement lors de la remontée pour les faire disparaitre, le pire des scénario en termes de désat),

     

    la j'ai du mal a comprendre que tu palmes a 6 metre pour revenir ou que tu fasse tes paliers a 6 metre au parachute quelle est la différence ?

     

    edit :la consigne exacte était pas de palier ou si palier pas de palier en pleine eau.


    tu auras pu faire ses 3 minutes en palmant dans le sens du retour et faire surface à l'issu des paliers.

    Le but de sortir sans pallier était de retrouver le crétin avant qu'il se fracasse à la cote.

     

    Si la visibilité était si mauvaise, il fallait prévoir et utiliser une boussole avec un cap de retour.
    Et même sans boussole, à l'aller, vous avez été capables de vous orienter, vous étiez normalement capables, sans perte d'équipier, de trouver le sens du retour. Sinon il y a un problème de planification du trajet dès le début de la plongée
    .

     

    Sur le déroulé normal de la plongé pas besoin de boussole j'ai des repères que je suis à l'aller et au retour. Dans ce cas  la prise de cap c'est pour un retour direct au plus rapide sans détour ni repère

     

    Imagine dans ton scénario que tu n'arrives à pas te réimmerger, on se retrouve avec :
    - 1 plongeuse seule sous l'eau qui vient de perdre son 2e équipier
    - 1 plongeur en surface qui devra partir au caisson si la procédure est respectée
    - 1 abruti qui revient avec une palanquée qui n'est pas la sienne

     

     

    je veux bien l'admettre mais ne pas pouvoir me réimmerger ,c'est vraiment le cas qui ne m'est jamais arrivé.

    En substance je préfère aller au caisson que d'avoir laissé un gars se fracassé sur la cote parce que j'ai zappé 3 minutes de pallier, meme si c'est un crétin.

    Modifié par erics91
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pas de palier obligatoire, pour moi (hein), c'est pas de palier ; tu dois pouvoir sortir à tout moment sans avoir de palier à faire.

    c'etait la consigne à Mayotte, jusqu'à la semaine derniere (donc, si tu veux durer jusqu'à 40m, tu passes au nitrox, mais pas de palier, c'est pas de palier sachant que le palier de principe, le palier de "sécu", c'est un palier facultatif...)

     

    le trinome, c'est un bouffon... il n'a encore rien compris aux consignes du DP

    Modifié par christophe 38
    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    mes réponses en orange

     

    il y a 28 minutes, erics91 a dit :

    Outre le fait que tu n'as pas respecté la consigne de ne pas avoir de paliers obligatoires (cette consigne est valable toute la plongée , pas uniquement lors de la remontée pour les faire disparaitre, le pire des scénario en termes de désat),

     

    la j'ai du mal a comprendre que tu palmes a 6 metre pour revenir ou que tu fasse tes paliers a 6 metre au parachute quelle est la différence ?

     

    edit :la consigne exacte était pas de palier ou si palier pas de palier en pleine eau.


    aucune différence : seulement tu pars du principe que tu vas pouvoir te réimmerger après avoir fait surface. Une ancienne membre de ce forum n'a pas pu et s'est retrouvée au caisson.
    Cela arrive et cela pourrait t'arriver.


    tu auras pu faire ses 3 minutes en palmant dans le sens du retour et faire surface à l'issu des paliers.

    Le but de sortir sans pallier était de retrouver le crétin avant qu'il se fracasse à la cote.


    tu n'es pas superman, tu n'as aucune vocation à sauver ton prochain quans il fait une connerie.
    Sauve déjà ta peau et celle de ton équipière, c'est déjà pas mal.
    Imagine qu'il t'arrive un pépin en surface suite çà ta remontée. Ton équipière se retrouve seule elle aussi. C'est mieux ?

     

    Si la visibilité était si mauvaise, il fallait prévoir et utiliser une boussole avec un cap de retour.
    Et même sans boussole, à l'aller, vous avez été capables de vous orienter, vous étiez normalement capables, sans perte d'équipier, de trouver le sens du retour. Sinon il y a un problème de planification du trajet dès le début de la plongée
    .

     

    Sur le déroulé normal de la plongé pas besoin de boussole j'ai des repères que je suis à l'aller et au retour. Dans ce cas  la prise de cap c'est pour un retour direct au plus rapide sans détour ni repère


    Quel est le but de retourner au bateau ?
    Vont-ils pouvoir t'aider en quoi que ce soit pour retrouver ton équipier ?
    Si celui-ci ne connait pas le site, penses-tu qu'il va privilégier le cap vers le large pour trouver au pif un bateau ou plutot faire marche arrière d'où il vient ?

     

    Imagine dans ton scénario que tu n'arrives à pas te réimmerger, on se retrouve avec :
    - 1 plongeuse seule sous l'eau qui vient de perdre son 2e équipier
    - 1 plongeur en surface qui devra partir au caisson si la procédure est respectée
    - 1 abruti qui revient avec une palanquée qui n'est pas la sienne

     

     

    je veux bien l'admettre mais ne pas pouvoir me réimmerger ,c'est vraiment le cas qui ne m'est jamais arrivé.

    En substance je préfère aller au caisson que d'avoir laissé un gars se fracassé sur la cote parce que j'ai zappé 3 minutes de pallier, meme si c'est un crétin.

    Cf au dessus, c'est déjà arrivé. Où comment transofmer un indicent de plongée en accident.

    Pour ton choix de caisson, parles-en à ta femme.
    J'ai accompagné un plongeur samedi soir au caisson, heureusement bénin. C'est compliqué d'expliquer à un conjoint qui ne plonge pas que son mari va ressortir sans séquelles

    je ne dis pas que le fait de zapper un palier t'amène directement à la morgue.
    Juste que tu augmentes ton niveau de risque pour un crétin que tu ne connais même pas. 
    Je veux bien croire que lorsque c'est un proche les réactions sont différentes, c'est le choix de tout plongeur autonome de régler son curseur de risque en fonction du contexte et de ses équipiers.

     

     

    il y a 9 minutes, christophe 38 a dit :

    Pas de palier obligatoire, pour moi (hein), c'est pas de palier ; tu dois pouvoir sortir à tout moment sans avoir de palier à faire.

     


    Exactement

    Modifié par bardass
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites



    Arrivée au point de demi tour

    Quelle profondeur à ce moment ?

     

    Il y a 1 heure, erics91 a dit :

    Mon ordi affiche 3 minutes, on remonte vers la surface pas de bulle visi moins de 10 mètres, je suis le seul à percer la surface pas de parachute ni de plongeur. Je prends vite fait le cap pour un retour direct au

    Au moins l'autre a fait un truc correctement...

     

    Il y a 1 heure, erics91 a dit :

    On rentre au bateau direct les paliers s effacent sur le retour ( c était la consigne pas de palier obligatoire) 

    Ça change quoi si on élimine ces 3 minutes en palmant en direction du bateau ou en statique ?

    C'est pas les mêmes 3 minutes de paliers "obligatoires" ?

     

    il y a une heure, erics91 a dit :

     

    edit :la consigne exacte était pas de palier ou si palier pas de palier en pleine eau.

    Pas de palier en pleine eau...

    Il est du coup parfaitement logique de les faire en surface !

    🤣

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Sur le déroulé normal de la plongé pas besoin de boussole j'ai des repères que je suis à l'aller et au retour. Dans ce cas  la prise de cap c'est pour un retour direct au plus rapide sans détour ni repère


    Quel est le but de retourner au bateau ?
    Vont-ils pouvoir t'aider en quoi que ce soit pour retrouver ton équipier ?
    Si celui-ci ne connait pas le site, penses-tu qu'il va privilégier le cap vers le large pour trouver au pif un bateau ou plutot faire marche arrière d'où il vient ?

     

    Apres avoir perdu un équipier, il me semble logique de retourner au bateau le plus rapidement possible je me vois mal continuer ma plongée comme si de rien n'était.

    Il est plus facile de chercher quelqu'un rapidement que d'attendre 20 minutes pour signaler le problème ,surtout qu'arrivé en surface je n'ai pas vu de parachute.

    J'ai déjà vécu la recherche d'un lascar sans parachute au large de Dakar .Un plongeur sans parachute tu ne le distingues pas du tout .On l'a retrouvé 2 heures après .

    Mais j'avoue que j'ai pas pensé une minute que sans problème particulier le plongeur nous ai abandonné.je pensais vraiment le retrouvé en surface.

    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    il y a 22 minutes, erics91 a dit :

    .

    Mais j'avoue que j'ai pas pensé une minute que sans problème particulier le plongeur nous ai abandonné.je pensais vraiment le retrouvé en surface.


     

    Imagine que lui fasse ses paliers obligatoires sous l’eau :

    il fait le con et se met en sécu.

    tu joues le samaritain et tu te retrouves au caisson

    Modifié par bardass
    • Like 1
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 13 heures, erics91 a dit :

    Sur le déroulé normal de la plongé pas besoin de boussole j'ai des repères que je suis à l'aller et au retour. Dans ce cas  la prise de cap c'est pour un retour direct au plus rapide sans détour ni repère


    Quel est le but de retourner au bateau ?
    Vont-ils pouvoir t'aider en quoi que ce soit pour retrouver ton équipier ?
    Si celui-ci ne connait pas le site, penses-tu qu'il va privilégier le cap vers le large pour trouver au pif un bateau ou plutot faire marche arrière d'où il vient ?

     

    Apres avoir perdu un équipier, il me semble logique de retourner au bateau le plus rapidement possible je me vois mal continuer ma plongée comme si de rien n'était.

    Il est plus facile de chercher quelqu'un rapidement que d'attendre 20 minutes pour signaler le problème ,surtout qu'arrivé en surface je n'ai pas vu de parachute.

    J'ai déjà vécu la recherche d'un lascar sans parachute au large de Dakar .Un plongeur sans parachute tu ne le distingues pas du tout .On l'a retrouvé 2 heures après .

    Mais j'avoue que j'ai pas pensé une minute que sans problème particulier le plongeur nous ai abandonné.je pensais vraiment le retrouvé en surface.

     

    Le problème c'est peut être qu'il n'avait pas de moyen de signalisation en surface? Parachute, miroir, etc.?

    Je vois surtout un gros loupé de préparation, qui entraîne une sur-conerie pour compenser..

     

    Entre finir sa plongée pépère, et finir ses palier sous un parachute, il y à un petite nuance, non?

    Et dans le cas ou c'est grave, signaler la disparition du binôme avec note attachée au parachute pendant que tu finis tes paliers obligatoires dans lesquels tu n'avais pas le droit de rentrer ça me paraît plus pertinent, non? Dans cette hypothèse je pense que le DP pourrai à posteriori exprimer une sorte de mécontentement.

     

    A part si tu as un bon pote au caisson de Dakar pour moi c'est la mauvaise solution :D.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Si je comprend vos réponse vous perdez votre binôme pas de retour en surface surface pour le retrouver ?

    Car dans mon cas après avoir effectué un rapide tour d' horizon au fond je suis remonté a la surface ,ce qui a mon avis est la procédure normale et visiblement c'est pas bon .

    Ce qui est anormal c'est de ne pas avoir fait mes paliers .la je suis d'accord 

    Ma binome ne ma jamais perdu puisqu'elle a suivi ma remonter et est resté a 3 mètre sur le bout du parachute. ça  c'est conforme ?

    Ensuite retour au bateau le plus rapidement possible ,ca me parait correct aussi ?

    J'ai du mal a synthétiser vos réponses .

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Vous êtes en palanquée de trois, vous en perdez un.

    vous le cherchez 30 à 60 secondes maxi, tout dépend de la profondeur.

    si vous ne le trouvez pas, vous remontez à vitesse controlée.

    en cas de paliers obligatoires, vous sortez un parachute pour signaler votre présence au plongeur égaré et vous faites uniquement les paliers obligatoires avant de faire surface.

    si aucun palier obligatoire, la sortie du parachute dépend du site, en pleine mer mieux vaut le sortir et vous allez directement en surface.

    de son côté, le plongeur égaré doit faire de même.

    normalement, sauf à vous être perdus depuis 5 minutes au fond, vous devriez sortir quasi en même temps et proches les uns des autres.

    d’où l'interêt du parachute avec le nom dessus pour identifier qui est sous l’eau.

    le retour au bateau ne s’envisage qu’au bout de qlq minutes en surface sans avoir retrouvé le plongeur égaré

    Modifié par bardass
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 42
        Bonjour à tous,   Je suis aveugle depuis ma naissance et passionné de plongée, vous pouvez imaginer que m'adonner à ce loisir ne fût pas toujours simple... Aujourd'hui encore je rencontre un autre obstacle, une autre injustice, car je souhaiterais passer le niveau 4 de la FFESSM pour encadrer mes proches en France mais aucun club ne m'accepte.   On me donne toujours les mêmes excuses, comme je ne peux pas voir les autres plongeurs sous l'eau je serais donc incapable d'assurer
      • 54
        Bonjour, quand on fait des plongée en club ou pendant des vacances, on nous demande notre carte afin de vérifier notre niveau etc. ces plongées sont enregistrées quelque part. Peux ton y avoir accès? ou existe t-il une possibilité de récupération des données, tel que l'endroit ou a eu lieu la plongée, le temps de la plongée, la profondeur, la temperature de l'eau, etc.. je n'ai plus aucune données concernant les plongées que j'ai faite.
      • 55
        Bonjour,   Lors du passage du PE40, avec l'instructeur, nous avons beaucoup travaillé lors des plongées sur la communication des paramètres DTR et la bonne exécution des paliers ...  Je souhaiterais mieux comprendre le calcul des paliers sur mon ordinateur (I450t Algorithme PZ+ basé sur Bühlmann ZHL-16C) Ce qui m'intéresse est de savoir quelles sont les valeurs standard proposées dans les paliers que je suppose fixes j'imagine (profondeur). En effet ce serait dommage d'avoir
      • 2
        Bonjour toutes et tous,  j'ai un icon mares, impossible de supprimer l'affichage des paliers profonds. Ils étaient au début plutot bien vus, mais maintenant, tout le monde semble dire qu'ils sont dangereux dans la plongée à l'air. Quelqu'un sait comment en supprimer l'affichage ? Merci Yannick
      • 101
        Bonjour à tous;   Pouvez-vous m'indiquer le protocole que vous suivez lorsque vous perdez votre palanquée, sans palier, avec palier. Corrigez moi si je me trompe.   Perte de palanquée; 360° pour recherche ladite palanquée (phare, bulle). Si rien, remontée controlée avec une vigilance à la sortie (360° avant de sortie histoire de ne pas se prendre une hélice). A la surface, on retrouve ses collègues & on débriefe. Dans le cas d'une perte avec palier, pour un
    ×
    ×
    • Créer...