Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Perte de palanquée et paliers


    Messages recommandés

    I'm back !

     

    Les débats font rage dans notre club autour de ce sujet au moins autant qu'ici.

     

    Les (autres) DP avec qui j'ai plongé depuis ce que je raconte au post 1 insistent désormais sur faire les paliers en cas de perte de palanquée en se signalant chacun par parachute qui est donc individuel.

     

    J'ai eu une longue et amicale discussion avec le DP qui professe le choix de "je ne fais pas mes paliers". Il me dit et je crois que ça peut s'entendre: il y a un risque, certes faible que la perte de palanquée soit due à un gros pépin et que le binôme soit remonté et agonise la tête dans l'eau la bave aux lèvres en flottant à la surface. Si la notion de binôme est celle à laquelle je crois et si il y a encore une chance de le sauver, tu dois  y aller dit-il. Si y a rien on se réimmerge tous en moins de 3 minutes c'est une procédure acceptable, si tu sauves quelqu'un en danger de mort c'est top, si tu fais tes paliers et que le plongeur en danger en surface meure pendant que tu fais tes paliers, tu expliqueras à sa famille pourquoi tu as choisi cette option me dit-il à nouveau.

    Sur le risque de coincer une bulle en skippant les paliers, beaucoup plus probable que de trouver le binôme mourant à la surface il me dit: certes, mais nous sommes dans une grande ville, les secours peuvent venir très vite (et le fait est qu'à la GDF ils arrivent très vite en général), et qu'aller tous au caisson 1 jour est finalement moins grave que de déplorer un mort dans le club ce qui va marquer tout le monde pour le restant de leur vie."

     

    Ca devient cornélien...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 228
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    qui est déjà intervenu sur un plongeur qui a fait un arrêt cardiaque ou une syncope sous l'eau ? Cela arrive mais c'est heureusement rare. Malheureusement, l'issu est quasi toujours la même, le dé

    Toujours pas d'accord sur la procédure de sortie avant d'avoir terminé les paliers obligatoires. Outre le fait que tu n'as pas respecté la consigne de ne pas avoir de paliers obligatoires (cette co

    en tant que DP, je demande aux plongeurs de sortir la tête de l’eau uniquement une fois les paliers obligatoires (et pas les autres) réalisés par chaque plongeur et surtout de sortir un parachute pend

    il y a 2 minutes, autrichon gris a dit :

    Ca devient cornélien...

    Pas vraiment.

    J'estime que la probabilité que la perte de ton binôme soit due à un malaise et qu'il est donc entrain de mourir en surface est faible, en tout cas bien plus faible que de faire un ADD si tu zappes un stop obligatoire.

    Dans ces conditions, la procédure MN90/fédé de se réimmerger dans les trois minutes (qui repose d'ailleurs sur pas grand chose de scientifique...), c'est sans moi.

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Moi je propose un truc... 

    :gagon:   quoi que pas totalement ON.

     

    La longe reliant les plongeurs militaires....  

    1) pas de risque de perte de palanqué

    2) ben plus de 2 puisque  plus de perte de palanqué.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 5 minutes, autrichon gris a dit :

    I'm back !

     

    Les débats font rage dans notre club autour de ce sujet au moins autant qu'ici.

     

    Les (autres) DP avec qui j'ai plongé depuis ce que je raconte au post 1 insistent désormais sur faire les paliers en cas de perte de palanquée en se signalant chacun par parachute qui est donc individuel.

     

    J'ai eu une longue et amicale discussion avec le DP qui professe le choix de "je ne fais pas mes paliers". Il me dit et je crois que ça peut s'entendre: il y a un risque, certes faible que la perte de palanquée soit due à un gros pépin et que le binôme soit remonté et agonise la tête dans l'eau la bave aux lèvres en flottant à la surface. Si la notion de binôme est celle à laquelle je crois et si il y a encore une chance de le sauver, tu dois  y aller dit-il. Si y a rien on se réimmerge tous en moins de 3 minutes c'est une procédure acceptable, si tu sauves quelqu'un en danger de mort c'est top, si tu fais tes paliers et que le plongeur en danger en surface meure pendant que tu fais tes paliers, tu expliqueras à sa famille pourquoi tu as choisi cette option me dit-il à nouveau.

    Sur le risque de coincer une bulle en skippant les paliers, beaucoup plus probable que de trouver le binôme mourant à la surface il me dit: certes, mais nous sommes dans une grande ville, les secours peuvent venir très vite (et le fait est qu'à la GDF ils arrivent très vite en général), et qu'aller tous au caisson 1 jour est finalement moins grave que de déplorer un mort dans le club ce qui va marquer tout le monde pour le restant de leur vie."

     

    Ca devient cornélien...

    Salut

     

    j'ai envie de te dire qu'il n'y a pas de solution toute faite. 

    Si je rebondis sur ce que tu écris, quelles sont les chances que tu sauves ton binôme si il est dans l'état que tu nous décris ? quasiment nul .

    Point suivant, tu remontes de 20 mns à 70M en recycleur trimix ou de 30 mns à 10M à l'air ?

    Etc, etc

     

    Chacun fais ces choix, le tout c'est que ce soit clair et accepté par la palanquée avant le plongée, qu'il n'y ait pas d'interprétations ou de questionnement au moment du pepin.

     

    A+

     

    🍻

     

    • Like 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il y a ici même sur le forum un DP qui plus d'une fois en arrivant sur place et vu les conditions nous a dit. 

     

    Vous plongez si vous voulez, mais c'est hors club... je n'assure pas le rôle de DP vu les conditions.

     

    C'est donc en toute connaissance de cause que nous plongions. 

    Je ne juge pas et j'ai accepté comme les autres.  La seule question dans un cas de figure comme celui ci, est qu'en penserait la justice.

     

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 3 minutes, caolila a dit :

    Moi je propose un truc... 

    :gagon:   quoi que pas totalement ON.

     

    La longe reliant les plongeurs militaires....  

    1) pas de risque de perte de palanqué

    2) ben plus de 2 puisque  plus de perte de palanqué.

     

    HS

    La longe.....j'ai vu ça avec des plongeurs norvegiens lors d'une plongée à la Gabiniere .

    Vu la place que prenait ces malabars et leur matos  nous avions decide avec Mme d'attendre leur mise à l'eau pour y aller . On saute à l'eau et on arrive sur un plateau ; il y avait de veritables tranchées parmi les branches de gorgones nous en avons suivi une pour constater qu'elle etait consecutive au raclage du fond par une de ces longes .

     

    Il y a prescription vu le paquet d'années donc puis je donner le centre de plongée?

    • Sad 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 1 minute, brenique a dit :

    j'ai vu ça avec des plongeurs norvegiens lors d'une plongée à la Gabiniere

     

     

    Les norvégiens ils savent pas plonger tout le monde le sait.... :D

     

    Et le problème c est pas la longe mais bien ces 2 plongeurs...

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 17 minutes, cosmosaure a dit :

    Pas vraiment.

    J'estime que la probabilité que la perte de ton binôme soit due à un malaise et qu'il est donc entrain de mourir en surface est faible, en tout cas bien plus faible que de faire un ADD si tu zappes un stop obligatoire.

    Dans ces conditions, la procédure MN90/fédé de se réimmerger dans les trois minutes (qui repose d'ailleurs sur pas grand chose de scientifique...), c'est sans moi.

     

     

    De plus cette procedure etait decrite pour la situation de rupture de paliers (panne d'air...) parce que 3 mn en surface pour prendre en charge un pb de santé grave puis rejoindre la mi-profondeur ben....pas facile (stress, eventuel essouflement ...)

    il y a 2 minutes, caolila a dit :

     

     

    Les norvégiens ils savent pas plonger tout le monde le sait.... :D

     

    Et le problème c est pas la longe mais bien ces 2 plongeurs...

     

     

    Ah mais non ils etaient une douzaine...on a juste choisi de suivre une des tranchées...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 2 minutes, brenique a dit :

    De plus cette procedure etait decrite pour la situation de rupture de paliers (panne d'air...) parce que 3 mn en surface pour prendre en charge un pb de santé grave puis rejoindre la mi-profondeur ben....pas facile (stress, eventuel essouflement ...)

     

    Sans oublier que le gars n'est pas forcement en état de redescendre.

    il y a 3 minutes, brenique a dit :

    Ah mais non ils etaient une douzaine...on a juste choisi de suivre une des tranchées...

     

    Je connais un plongeur de son petit nom "Wildschwein"  ( sanglier)   quand tu vois les dégâts qu'elles peuvent faire ces bêtes la cela donne une idée de la facilité avec laquelle vous avez pu suivre la trace :D

     

    Donc si je comprends bien c'était une harde de norvégiens   

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 33 minutes, autrichon gris a dit :

    I'm back !

     

    Les débats font rage dans notre club autour de ce sujet au moins autant qu'ici.

     

    Les (autres) DP avec qui j'ai plongé depuis ce que je raconte au post 1 insistent désormais sur faire les paliers en cas de perte de palanquée en se signalant chacun par parachute qui est donc individuel.

    Ce qui peut tout à fait sembler logique...

     

    il y a 33 minutes, autrichon gris a dit :

    J'ai eu une longue et amicale discussion avec le DP qui professe le choix de "je ne fais pas mes paliers". Il me dit et je crois que ça peut s'entendre: il y a un risque, certes faible que la perte de palanquée soit due à un gros pépin et que le binôme soit remonté et agonise la tête dans l'eau la bave aux lèvres en flottant à la surface.

    Mouais...

    Mais imaginons...

    il y a 33 minutes, autrichon gris a dit :

     

    Si la notion de binôme est celle à laquelle je crois et si il y a encore une chance de le sauver, tu dois  y aller dit-il. Si y a rien on se réimmerge tous en moins de 3 minutes c'est une procédure acceptable, si tu sauves quelqu'un en danger de mort c'est top, si tu fais tes paliers et que le plongeur en danger en surface meure pendant que tu fais tes paliers, tu expliqueras à sa famille pourquoi tu as choisi cette option me dit-il à nouveau.

    Pourquoi je n'ai pas choisi le suraccident ?

    Pourquoi j'ai préféré "sauver ma peau" en finissant mes paliers plutôt que de risquer un accident pour aller voir où était l'autre (qui si ça se trouve faisait ses paliers quelques mètres plus loin, mais hors de ma vue)?

     

    il y a 33 minutes, autrichon gris a dit :

    Sur le risque de coincer une bulle en skippant les paliers, beaucoup plus probable que de trouver le binôme mourant à la surface il me dit: certes, mais nous sommes dans une grande ville, les secours peuvent venir très vite (et le fait est qu'à la GDF ils arrivent très vite en général), et qu'aller tous au caisson 1 jour est finalement moins grave que de déplorer un mort dans le club ce qui va marquer tout le monde pour le restant de leur vie."

    Et ailleurs ?

    On applique en fonction d'un facteur de combien ?

    Le ratio minutes de paliers vs. minutes pour les secours est de combien ?

     

    il y a 33 minutes, autrichon gris a dit :

    Ca devient cornélien...

    Non...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

     

    Toujours pas convaincu par le raisonnement du DP, qui semble expliquer la prise de risque de zapper les paliers par deux éléments :

    - On a une chance de sauver le binôme dans un cas (très hypothétique) où il serait remonté et serait mal en point en surface

    - Si on zappe les paliers :

    1. C'est pas très grave (il utilise le terme "acceptable") si on se réimmerge en moins de 3 min
    2. Si on fait un ADD, on a des caissons.

     

    Je ne suis pas d'accord pour les raisons suivantes :

    1. La réimmersion en <3' est une procédure d'urgence ne garantissant pas le même niveau de sécurité que le respect des paliers.
    2. On dirait qu'il pense qu'un ADD c'est pas très grave et que ça se soigne bien, ce qui est faux. Déjà car cela nécessite une prise en charge rapide (pas toujours facile).
      De plus, je ne suis pas un spécialiste des ADD, mais on m'a appris qu'un ADD, même bien traité, laissait souvent des séquelles.

    Bref cela confirme l'analyse générale : il s'agit d'augmenter significativement le risque de sur-accident, pour une tentative sauvetage extrêmement hypothétique, qui sera sans objet 99% du temps.

     

    Quant à sa remarque:

    Citation

    "si tu fais tes paliers et que le plongeur en danger en surface meure pendant que tu fais tes paliers, tu expliqueras à sa famille pourquoi tu as choisi cette option"

     

    On peut lui répondre: "En tant que DP, si un plongeur zappe ses paliers pour retrouver en surface un binôme qui s'était juste perdu, et que suite à cela les 2 se retrouvent au caisson avec un ADD grave, tu expliqueras à leurs familles pourquoi tu as choisi cette option"

    • Like 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Au fait, si on shunte les paliers, selon la théorie de l'autre farfelu, on peut se ré-immerger dans les 3 minutes...

    Ok...

    Et si le copain est dans le coltard on fait 2min 45 de tentative pour le ramener au bord de ou de réanimation et après, ben on repart faire nos paliers ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, cosmosaure a dit :

    Dans ces conditions, la procédure MN90/fédé de se réimmerger dans les trois minutes (qui repose d'ailleurs sur pas grand chose de scientifique...), c'est sans moi.

    Cette procédure n'est pas totalement farfelue !

    Pour faire court, quand apparaissent les bulles pathogène les symptômes d'ADD ne sont pas encore présents. Dans cette phase le processus est réversible d'ou l'intérêt d'une réimmersion rapide . Dans le "Broussolle" on y trouve également des éléments plus précis.

     

    A voir également cet article d'Alain forêt

    https://www.plongee-plaisir.com/fr/3-minutes-justification/

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tout à fait, mais comme dit également dans cet article il n'y a rien de scientifique derrière le chiffre de 3'. En réalité, il faut agir le plus vite possible.

     

    Ils ont fixé la limite à 3 min par convention, et cela aurait très bien pu être 2 ou 5 min.

    Et comme il le résume si bien:

    Citation

    Le délai de 3 minutes présenté dans les procédures exceptionnelles ou anormales est une indication qui n’offre aucune garantie.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 42
        Bonjour à tous,   Je suis aveugle depuis ma naissance et passionné de plongée, vous pouvez imaginer que m'adonner à ce loisir ne fût pas toujours simple... Aujourd'hui encore je rencontre un autre obstacle, une autre injustice, car je souhaiterais passer le niveau 4 de la FFESSM pour encadrer mes proches en France mais aucun club ne m'accepte.   On me donne toujours les mêmes excuses, comme je ne peux pas voir les autres plongeurs sous l'eau je serais donc incapable d'assurer
      • 54
        Bonjour, quand on fait des plongée en club ou pendant des vacances, on nous demande notre carte afin de vérifier notre niveau etc. ces plongées sont enregistrées quelque part. Peux ton y avoir accès? ou existe t-il une possibilité de récupération des données, tel que l'endroit ou a eu lieu la plongée, le temps de la plongée, la profondeur, la temperature de l'eau, etc.. je n'ai plus aucune données concernant les plongées que j'ai faite.
      • 55
        Bonjour,   Lors du passage du PE40, avec l'instructeur, nous avons beaucoup travaillé lors des plongées sur la communication des paramètres DTR et la bonne exécution des paliers ...  Je souhaiterais mieux comprendre le calcul des paliers sur mon ordinateur (I450t Algorithme PZ+ basé sur Bühlmann ZHL-16C) Ce qui m'intéresse est de savoir quelles sont les valeurs standard proposées dans les paliers que je suppose fixes j'imagine (profondeur). En effet ce serait dommage d'avoir
      • 2
        Bonjour toutes et tous,  j'ai un icon mares, impossible de supprimer l'affichage des paliers profonds. Ils étaient au début plutot bien vus, mais maintenant, tout le monde semble dire qu'ils sont dangereux dans la plongée à l'air. Quelqu'un sait comment en supprimer l'affichage ? Merci Yannick
      • 101
        Bonjour à tous;   Pouvez-vous m'indiquer le protocole que vous suivez lorsque vous perdez votre palanquée, sans palier, avec palier. Corrigez moi si je me trompe.   Perte de palanquée; 360° pour recherche ladite palanquée (phare, bulle). Si rien, remontée controlée avec une vigilance à la sortie (360° avant de sortie histoire de ne pas se prendre une hélice). A la surface, on retrouve ses collègues & on débriefe. Dans le cas d'une perte avec palier, pour un
    ×
    ×
    • Créer...