Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Perte de palanquée et paliers


    Messages recommandés

    Bon, la pour le coup on est vraiment hors sujet. Idéalement il faudrait ouvrir une discussion qui pourrait s'intituler " l'autonomie me fait peur ! " ou  encore " N3, le jour d'après ..."

    • Haha 3
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 228
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    qui est déjà intervenu sur un plongeur qui a fait un arrêt cardiaque ou une syncope sous l'eau ? Cela arrive mais c'est heureusement rare. Malheureusement, l'issu est quasi toujours la même, le dé

    Toujours pas d'accord sur la procédure de sortie avant d'avoir terminé les paliers obligatoires. Outre le fait que tu n'as pas respecté la consigne de ne pas avoir de paliers obligatoires (cette co

    en tant que DP, je demande aux plongeurs de sortir la tête de l’eau uniquement une fois les paliers obligatoires (et pas les autres) réalisés par chaque plongeur et surtout de sortir un parachute pend

    Il y a 15 heures, Scubaphil a dit :

    Réglementée, je ne suis pas contre, mais c'est déjà le cas. Et pour la plongée en structure en France, on atteint des sommets. Et des sommets inégalés dans TOUTES les autres activités et dans le monde.

     

    Comment se fait il que pour un cas aussi banal que la perte d’un binôme (on ne parle pas de comment réagir à une attaque de martiens amphibiens) , on en soit déjà à 5 pages de débat ?

     

    Avoue quand même qu’il y a un gros problème.

     

    Si le protocole était normalisé, il n’y aurait eu que quelques interventions, likés par les autres.

     

    C’est ça que je trouve inquiétant.

     

    Et si les protocoles existent, je trouve tout aussi inquiétant qu’ils soient laissés à la libre interprétation de chacun ou mal transmis.

    C’est forcément source d’accident.

     

    Il n’y a aucune attaque personnelle dans mes interventions.

    Et quand je parlais d’ego, je faisais référence la citation de Descartes.

    Car croire qu’on a assez de bon sens... oui je pense qu’il faut avoir un gros ego par manque d’humilité.

    Mais faut pas mal le prendre... ça nous arrive tous à un moment où un autre (sauf que là, sa vie peut être en danger).

    Modifié par aka74
    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 10 heures, pmariett a dit :

    je consomme comme une brute en autonome et je suis super économe si je suis avec un ancien du club qui guide.

    Ben dans ta tête tu n'es pas autonome et ça te stresse de ne pas avoir quelqu'un qui "assure ta sécurité"...

    Ça viendra...

     

    Normalement...

    • Like 2
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, aka74 a dit :

     

    Comment se fait il que pour un cas aussi banal que la perte d’un binôme (on ne parle pas de comment réagir à une attaque de martiens amphibiens) , on en soit déjà à 5 pages de débat ?

     

    Avoue quand même qu’il y a un gros problème.

     

    Si le protocole était normalisé, il n’y aurait eu que quelques interventions, likés par les autres.

     

    C’est ça que je trouve inquiétant.

     

    Et si les protocoles existent, je trouve tout aussi inquiétant qu’ils soient laissés à la libre interprétation de chacun ou mal transmis.

    C’est forcément source d’accident.

     

    Il n’y a aucune attaque personnelle dans mes interventions.

    Et quand je parlais d’ego, je faisais référence la citation de Descartes.

    Car croire qu’on a assez de bon sens... oui je pense qu’il faut avoir un gros ego par manque d’humilité.

    Mais faut pas mal le prendre... ça nous arrive tous à un moment où un autre (sauf que là, sa vie peut être en danger).

     

    quand tu as des moniteurs avec 80-100 plongées, tu as des sachants qui n'ont pas d'experience, pas de pratique, qui ne peuvent donc pas conseiller quelque chose qu'ils ne connaissent pas, qu'ils ne font pas.. (et quand tes moniteurs enseignent des vdm, ils ne sont pas dans la technique, comme celle dont nous parlons au dessus)

     

    tu apprends au contact de vieux plongeurs, les trucs, les astuces ou alors, avec des formateurs tek

    Modifié par christophe 38
    • Like 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 24 minutes, christophe 38 a dit :

     

    quand tu as des moniteurs avec 80-100 plongées, tu as des sachants qui n'ont pas d'experience, pas de pratique, qui ne peuvent donc pas conseiller quelque chose qu'ils ne connaissent pas, qu'ils ne font pas.. (et quand tes moniteurs enseignent des vdm, ils ne sont pas dans la technique, comme celle dont nous parlons au dessus)

     

    tu apprends au contact de vieux plongeurs, les trucs, les astuces ou alors, avec des formateurs tek

     Procédure tek, rien à voir, tu pars au dernier points ou tu as vu ton copain, s'il n'est pas là, tu tires un para avec un wetnote expliquant le pb, tu le cherches ton copain au fond avec ton équipe et la sécu surface te dit quoi faire.

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 31 minutes, RoussetteSoyeuse a dit :

    Est-ce que ça existe une sorte de ballon compacté de qqs centimètres qui pourrait exploser avec une cartouche de gaz pour se signaler en urgence? ça ferait un parachute du pauvre au cas où. 

    Un parachute à bouteille de gonflage intégrée, ça existe...

    Ça fait quelques centimètres... 110-120, à la louche...

     

    Par contre mettre "matériel de plongée " et "du pauvre" dans la même phrase,  oublie ce concept...

    • Like 1
    • Haha 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 4 heures, RoussetteSoyeuse a dit :

    Est-ce que ça existe une sorte de ballon compacté de qqs centimètres qui pourrait exploser avec une cartouche de gaz pour se signaler en urgence? ça ferait un parachute du pauvre au cas où. 

    https://www.innodive.com/store/bouees-et-parachutes-95/parachute-de-palier-avec-bouteille-orange-356.html

     

    sur le parachute (jaune, donc signalant un probleme, convention CMAS pour la couleur, tu fixes une planchette (parce qu'au sommet tu as un trou le permettant) sur laquelle tu explicites ton probleme (le mec en sécu surface ne va pas deviner)..

    bref, les solutions existent : il suffit de regarder les config, voire poser des questions

    Modifié par christophe 38
    • Like 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 09/09/2020 à 15:11, DivideByZero a dit :

    ...

     

    Même si la règle n'impose d'avoir qu'un para/palanquée,

     

    NON
    La "règle" dit que le DP doit s'assurer qu'il y au moins un parachute par palanquée.
    Tout le reste c'est du pipo, et surtout une interprétation dangereuse des règles de bon sens.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 11 heures, christophe 38 a dit :

     

    quand tu as des moniteurs avec 80-100 plongées, tu as des sachants qui n'ont pas d'experience, pas de pratique, qui ne peuvent donc pas conseiller quelque chose qu'ils ne connaissent pas, qu'ils ne font pas.. (et quand tes moniteurs enseignent des vdm, ils ne sont pas dans la technique, comme celle dont nous parlons au dessus)

     

    tu apprends au contact de vieux plongeurs, les trucs, les astuces ou alors, avec des formateurs tek

    Heu....

    Comment dire ?

     

    Non rien !

    Pas de polémique !

     

    Mais je "moinssoie" fortement !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Débat fructueux.

    1 la panoplie de base d'un plongeur autonome devrait comporter un parachute même si la réglementation n'impose qu'un parachute par palanquée et que par convention envoyer DEUX parachutes signale un problème sérieux

    En cas de perte de palanquée la procédure est assez claire 

    -1minute pour essayer de retrouver son binôme

    - tous le monde refait surface au parachute et celui qui doit faire des paliers les fait (sauf le palier de sécurité) Pas nécessaire de rajouter un accident à un simple incident. Le premier en surface repère facilement le parachute de celui qui fait ses paliers. si la minute de recherche a été respectée les 2 plongeurs ne doivent pas être si éloignés l'un de l'autre  et doivent facilement de repérer sauf mer démontée et courants violents..... Donc tous les problèmes rencontrés proviennent du fait que le deuxième plongeur n'a pas lancé son parachute pour faire des paliers et donc premier, ne pouvant repérer son binôme a, à juste titre, déclenché les secours.

     

    2 Préconiser que le plongeur sans parachute viole ses paliers simplement pour retrouver son binôme  c'est rajouter un risque d'accident à ce qui n'est somme toute q'un incident au seul prétexte que l'autre pourrait faire un malaise ce d'autant que repérer un plongeur au ras de l'eau si la mer est formée ou même simplement clapoteuse peut s'avérer incertain. Violer le paliers est un acte grave et même si les procédures existent ceal doit être réservé à une situation grave; assistance à un plogeur un difficulé, panne matérielle grave etc.

     

    En definitive faire des paliers en pleine eau sans parachute alors qu'on a perdu son binôme est une faute soit parce qu'on a pas, pour une obsure raison lancé son parachute ou parce qu'on en à pas.

    Le parachute est un matériel se sécurité comme un autre. Viendrait-il à quiconque l'idée de plonger à deux avec un suel ordi?

    Citation
    Citation
    •  

     

     

    Le 11/09/2020 à 09:43, dangue a dit :

    Plongeur autonome ...ça veut bien dire que normalement on doit pouvoir se débrouiller seul , non????

    Il faut juste arréter de faire le mouton et réfléchir un peu, c'est tout... adapter son matériel à la plongée que l'on fait et faire des plongées en fonction de sa forme et de ses compétences.... je plongerais volontier avec un 12 litre dans 15 m d'eau pour une plongée prévue de 1 hr , mais je prendrais un bi pour descendre à 50/60 , ne serais ce que pour étre certain de pouvoir donner du gas au binôme en fin de plongée et pouvoir remonter et faire les paliers à 2... On voyait bien des touristes partir pour faire le mont Blanc en running ...c'est du même tonneau ..

    Un brevet ne rend pas forcément réellement autonome. Seule l'epérience le peut

    • Like 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 23 heures, gercoul a dit :

    Violer le paliers est un acte grave et même si les procédures existent ceal doit être réservé à une situation grave; assistance à un plogeur un difficulé, panne matérielle grave etc.

     

    Oui, en fait j'ai l'impression que certaines personnes pensent que puisque des procédures existent en cas de rupture de palier, alors ces procédures apportent un niveau de sécurité équivalent, ce qui est faux.

     

    La perte de binôme n'est qu'un petit incident, qui n'aura aucune conséquence (à part la fin de plongée ratée) dans plus de 99% des cas. Rien ne justifie de prendre un risque réel d'accident juste pour accélérer les retrouvailles en surface.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 11/09/2020 à 21:16, caolila a dit :

    Une boutade, non pas du tout.. ;) parce que c'est un peu la réalité  Moi aussi je l'aime bien "mon" 1er MF1... mais j'ai pas(plus) besoin de lui pour vivre ma vie de plongeur.

    Moi aussi je l'aime bien mon MF1 du N3.

     

    Dimanche dernier(ou y'a 15 jours...ou trois semaines...j'sais plus, j'plonge tout le temps en ce moment) j'ai plongé avec mon MF1.

     

    Il m'a appelé. Il avait un crénau, il voulait plonger. Une plongée de reprise après un long arrêt pour nouvelle paternité.

    Je l'ai amené sur une épave à 42 qu'il ne connaissait pas :D.

     

    J'ose à penser qu'il en était autant ravi que moi : une plongée entre deux autonome ;)

    Le 12/09/2020 à 00:28, pmariett a dit :

    Bah, je suis encore tout frais en tant que N3 (ça ne fait qu'un an) mais je peux comprendre au moins partiellement.

    En fait moi je crois que je préférerais plonger solo. En plongée autonome je suis stressé, j'ai toujours le sentiment d'être jugé par mon binome, problème avec le système éducatif ou je ne sais quoi. Mais les faits sont là : je consomme comme une brute en autonome et je suis super économe si je suis avec un ancien du club qui guide.

    Je passe mon temps à tout surveiller, je suis rivé a ma boussole, etc. Résultat je passe a coté de l'essentiel. C'est vrai aussi que je suis un b*** en orientation.

     

    Je crois donc que c'est tout bêtement humain de chercher le confort.

     

    J'ai mon N3 depuis mai 2019. Si j'ai un conseil : plonge autonome, et plus que ça.

    Si t'es une b*** en orientation, fais-en, sur un site confortable pour toi (profondeur, courant, turbidité..), de manière à n'avoir que ça qui te stress. 

    Autonome, c'est normal de tout surveiller. Plus tu plongeras en "guidant", et moins ça te stressera. 

     

    Plus t'attends en te faisant "trimballer", et pire ça sera....à mon avis.

    • Like 1
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tiens, j'en ai fait une mardi soir une perte de palanquée.

     

    Le contexte :

     

    Plongée de nuit au lac. Nous sommes trois.

    Je vous passe la plongée qui se passe bien, ainsi que les paliers. RAS.

     

    Comme souvent, on finit la plongée en longeant la plage, dans les herbiers, à profiter de la vie qui regorge par là (des brochets de plus d'un mètres, des boyats de plus d'un kilo (grosses perches), etc...).

     

    Donc, barbotage entre 6 et 3 mètres...la zone la plus turbide du lac, avec une visi' d'à peine un mètre, et qui plus est, de nuit.

     

    A un moment on arrive près d'un tuyau....une énorme perche d'au moins 50 cm déboule et descend le long de la pente.

    J'étais en serre-file. Je pivote vers le fond pour la suivre du regard un moment.

    Je me retourne et là je vois passer mes deux collègues qui s'en retournent au point de sortie.

    Un peu aveuglé par les lumières dans les particules, je commence à les suivre, et là, à peine dix secondes après, je m'aperçois que ce n'est pas la bonne couleur de palmes.

    Merde, "c'est pas les miens" ! On a fait ensemble à peine deux-trois mètres.

    C'est vite arrivé une perte de palanquée en fait :D.

    Je repars donc dans l'autre sens  une trentaine de secondes. J'éteins ma lampe : nuit absolue.

    Bon ben z'ont dû continuer....

     

    Je repars donc seul vers le point de sortie et sort. En surface j'aperçois leurs lampes à une petite centaine de mètres et leur fait le signe ok avec ma lampe. Fin de l'histoire.

     

    Dans trois mètres d'eau, à même pas 50 mètres de la sortie, plongée "finie", sur une plage, j'me suis pas emm'#% avec les procédures :D.

    C'est d'ailleurs sur le retour que, seul, j'ai fais mumuse avec le freeflow (voir post "panne d'air") :petard:

     

     

     

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 45 minutes, val74700 a dit :

    Tiens, j'en ai fait une mardi soir une perte de palanquée.

     

    Je repars donc seul vers le point de sortie et sort. En surface j'aperçois leurs lampes à une petite centaine de mètres et leur fait le signe ok avec ma lampe. Fin de l'histoire.

     

     

     

     

     

     

    Ah ouais, en lac, tranquille, pas de courant, pas de vagues et 100m de distance 🥴

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 42
        Bonjour à tous,   Je suis aveugle depuis ma naissance et passionné de plongée, vous pouvez imaginer que m'adonner à ce loisir ne fût pas toujours simple... Aujourd'hui encore je rencontre un autre obstacle, une autre injustice, car je souhaiterais passer le niveau 4 de la FFESSM pour encadrer mes proches en France mais aucun club ne m'accepte.   On me donne toujours les mêmes excuses, comme je ne peux pas voir les autres plongeurs sous l'eau je serais donc incapable d'assurer
      • 54
        Bonjour, quand on fait des plongée en club ou pendant des vacances, on nous demande notre carte afin de vérifier notre niveau etc. ces plongées sont enregistrées quelque part. Peux ton y avoir accès? ou existe t-il une possibilité de récupération des données, tel que l'endroit ou a eu lieu la plongée, le temps de la plongée, la profondeur, la temperature de l'eau, etc.. je n'ai plus aucune données concernant les plongées que j'ai faite.
      • 55
        Bonjour,   Lors du passage du PE40, avec l'instructeur, nous avons beaucoup travaillé lors des plongées sur la communication des paramètres DTR et la bonne exécution des paliers ...  Je souhaiterais mieux comprendre le calcul des paliers sur mon ordinateur (I450t Algorithme PZ+ basé sur Bühlmann ZHL-16C) Ce qui m'intéresse est de savoir quelles sont les valeurs standard proposées dans les paliers que je suppose fixes j'imagine (profondeur). En effet ce serait dommage d'avoir
      • 2
        Bonjour toutes et tous,  j'ai un icon mares, impossible de supprimer l'affichage des paliers profonds. Ils étaient au début plutot bien vus, mais maintenant, tout le monde semble dire qu'ils sont dangereux dans la plongée à l'air. Quelqu'un sait comment en supprimer l'affichage ? Merci Yannick
      • 101
        Bonjour à tous;   Pouvez-vous m'indiquer le protocole que vous suivez lorsque vous perdez votre palanquée, sans palier, avec palier. Corrigez moi si je me trompe.   Perte de palanquée; 360° pour recherche ladite palanquée (phare, bulle). Si rien, remontée controlée avec une vigilance à la sortie (360° avant de sortie histoire de ne pas se prendre une hélice). A la surface, on retrouve ses collègues & on débriefe. Dans le cas d'une perte avec palier, pour un
    ×
    ×
    • Créer...