Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Assistance panne d'air


    Messages recommandés

    il y a 18 minutes, Perfoben a dit :

     

     

    D'ailleurs, exemple: tu givres avec un bi, isolateur ouvert, tu fais quoi? Tu isoles d'abord, puis tu fermes le robinet qui fuit ? Tu fermes juste le robinet qui fuit? En ce cas, au final à quoi sert l'isolateur ?

     

    Du coup c'est u peu contradictoire avec ce que tu dis plus haut ou alors y a un truc qui m'échappe quelque part?

     

    Tu isoles d'abord et tu fermes tes valves en espérant rapidement mettre un terme à l'hémorragie.

    L'isolateur, il sert à ce que même si une valve est fermée, t'as toujours accès au gaz de ce cylindre-là. C'est pas mal le concept du manifold, d'ailleurs...

    il y a 22 minutes, Perfoben a dit :

     

    Du coup c'est u peu contradictoire avec ce que tu dis plus haut ou alors y a un truc qui m'échappe quelque part?

     

    Qu'est-ce que tu trouves contradictoire, au juste??? 🤔

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 218
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Voilà je voulais remercier le forum et surtout val qui a partagé son histoire et tout ceux qui ont contribué à ce fil car j´ai vécu la même chose avec mon fils ce dimanche (heureusement vers les 20m m

    Avant lamise à l'eau verifier l'ouverture des robinets en inspirant sur les detendeurs en regardant le comportement des manos devrait etre un reflexe....qui m'a parfois ete utile...

    Encore plus simple et rapide : quand tu es en butée, tu ne peux pas te tromper de sens, que ce soit pour ouvrir ou pour fermer

    Posted Images

    il y a 26 minutes, Nicolas Duguay a dit :

    Tu isoles d'abord et tu fermes tes valves en espérant rapidement mettre un terme à l'hémorragie.

    C'est pas ce que je ferais.

    Sur un givrage, soit c'est le détendeur que t'as dans la bouche qui givre, soit l'autre.

    Je pense que même complètement pété, je me rendrais bien compte que ce qui m'arrive dans la bouche est "particulier". Du coup je ferme le robinet de droite.

    A contrario, si ça me fuse dans la courge et que je respire normalement, je fermerai l'autre.

     

    L'isolateur, je le ferme si y'a un truc qui me pète dans le dos et que du coup je ne sais pas.

     

    Et comme dit La Philoche, la règle des tiers en sout', en France, ça n'existe pas. C'est à minima au 1/4 (vraiment à minima). D'ailleurs si tu regardes le site d'Oli', la formation intro to cave IANTD/TDI se fait avec le 1/6eme d'un bi non isolé (cas particulier de personnes en formation, je te l'accorde).

    Fermer son isolateur est le truc le plus safe à faire en sout'.

    Imagine que ça part en couille dans une restriction et que tu n'arrives pas à attraper tes robinets, ben t'es pas dans le caca avec l'isolateur ouvert !

    Sur ce, je file conjurer le sort et me refaire la même plongée avec un check pré-dive augmenté, pour mon buddy, d'un p'tit contrôle de ses robico' :D

    • Like 3
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, caolila a dit :

     

    Sauf que certain robinet sont tellement dur que tu ne sais plus... je parle pas des miens mais de certain que l'on trouve en club... 

    J'ai aussi quelques "techniciens agricoles" qui pensent que c'est mieux de tout faire à fond, pas avec "2 doigts" mais avec "élan du poignet". Donc blocage ouvert ou fermé, même combat. J'ai des noms.

     

    • Like 1
    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 33 minutes, val74700 a dit :

    C'est pas ce que je ferais.

    Sur un givrage, soit c'est le détendeur que t'as dans la bouche qui givre, soit l'autre.

    Je pense que même complètement pété, je me rendrais bien compte que ce qui m'arrive dans la bouche est "particulier". Du coup je ferme le robinet de droite.

    A contrario, si ça me fuse dans la courge et que je respire normalement, je fermerai l'autre.

     

     

     

    Ce n'est pas ce qui est enseigné par un bon nombre d'écoles qui préfèrent systématiquement isoler pour sauver du gaz puis régler le problème.

     

    L'intérêt est qu'il n'y a justement pas à réfléchir et éventuellement se tromper: on agit par réflex (tout comme "problème de détendeur = on passe sur le secours")

    Modifié par McLean
    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, Nicolas Duguay a dit :

    Vous parlez souvent de la responsabilité légale des gens qui gèrent ces fameux clubs, des DP et autres vizirs de la plongée dans votre coin du monde: est-ce que cette responsabilité inclue aussi de fournir du matériel en bon état de fonctionnement. Parce qu'une valve que ça prend une paire de pinces pour fermer/ouvrir, je sais pas, mais ça ne me semble pas "optimal", ni sécuritaire, non?

     

    Calmons le jeu.
    C'est carrément l'état francais qui impose au DP un certain nombre de choses à faire, certaines n'étant que l'obligation légale de faire ce qui fait partie du boulot des autres DP dans le monde.
    Ex : c'est lui qui choisit le lieu de plongée, c'est lui qui organise les palanquées (selon les directives de l’arrêté machin, c'est lui qui donne les paramètres de plongées à respecter par chaque palanquée.
    Juste un boulot normal, mais imposer par la loi francaise.
    Gadget : le DP vérifie qu'il y a au moins un parachute par palanquée. C'est la loi qui lui impose; que ca!
    la loi ne dit pas : il faut un parachute par plongeur ou par palanquée.
    Et, en France , en cas de pépin, "on" va chercher un "responsable" (celui qui a violé la loi,

    ) et qui va payer. Si le DP a violé la loi, il va s'en prendre plein la tronche, s'il a simplement mal lu la méteo : pareil. S'il s'en sort : place au guide de palanqué ; c'est peut être lui qui n'a pas respecté la loi.
    Un problème avec l'hélice ca peut prendre 10 ans de procédure.
    On est en France : code Napoleon. Tu n'es condamnable que si tu n'as pas respecté une loi, donc on fait des lois.


     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 7 minutes, gerard95 a dit :

    Gadget : le DP vérifie qu'il y a au moins un parachute par palanquée. C'est la loi qui lui impose; que ca!
    la loi ne dit pas : il faut un parachute par plongeur ou par palanquée.

     

    Tu t'emmêles là non ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, la philoche a dit :

    En config bi séparé la règle des 1/3 a été abandonné depuis longtemps. A la FFS ça doit faire au moins 20 ans qu'on ne l'enseigne plus : on est passé au 1/5

     

    Moi j'ai appris avec la règle des 1/4 (pour une résurgence).

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je n'ai jamais même envisagé de plonger en bi dorsal en grottes, alors effectivement, il se peut que ça diffère des règles de pénétration en sidemount qui restent encore, du moins chez TDI, la règle du tiers (⅙  pour les "intro-to-cave"). Et si je me souviens bien, ces règles-là changent pour les plongées en grottes avec déco et ce n'est plus la règle des tiers qui s'applique, il me semble... Mais sur ce dernier point, je ne suis pas trop certain...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ben les gars franchement ou est l'intérêt de plonger avec l'isolateur ouvert si en cas de free flow vous fermez d'abord l'isolateur avant de fermer le bon robinet? Dans mon cas, je perds moins de gaz que vous a tout les coup...🤔

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, cosmosaure a dit :

     

    Moi j'ai appris avec la règle des 1/4 (pour une résurgence).

    Avec la FFESSM peut être , si c’est avec la FFS ça va à l’encontre de ce qu’on a défini. Résurgence ou fond de trou ne change rien : le principe c’est que si tu perds un bloc au point le plus loin, tu disposes tu double du volume de gaz nécessaire pour ressortir. La règle peut paraître contraignante mais elle est dans une logique de sécurité pour des plongeurs solo.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 18 minutes, Perfoben a dit :

    Ben les gars franchement ou est l'intérêt de plonger avec l'isolateur ouvert si en cas de free flow vous fermez d'abord l'isolateur avant de fermer le bon robinet? Dans mon cas, je perds moins de gaz que vous a tout les coup...🤔

    Comme Val', j'isole seulement si je ne comprend rien à ce qui m'arrive. 

    Sinon, je ferme seulement le robinet considéré. 

    Et je ne suis pas d'accord avec McLean (with all due respect), isoler en premier n'est pas la procédure dans toutes les écoles.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 37 minutes, Lagos a dit :

    Et je ne suis pas d'accord avec McLean (with all due respect), isoler en premier n'est pas la procédure dans toutes les écoles.

     

    Toutes, certainement pas. Bon nombre par contre : GUE, ISE, TDI, RAID, UTD.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 7 minutes, McLean a dit :

     

    Toutes, certainement pas. Bon nombre par contre : GUE, ISE, TDI, RAID, UTD.

    Pour en avoir discuté ce week end, GUE non, je ne crois pas en tech1. Je vais consulter le sop pour m'en assurer :D

    Modifié par Lagos
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 3 minutes, Lagos a dit :

    Pour en avoir discuté ce week end, GUE non, je ne crois pas en tech1.

     

    Je pense que tu dois confondre le v-drill (droit f/o centre f/o, gauche f/o) avec la procédure (centre f, problème f, centre o)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 6 minutes, McLean a dit :

     

    Je pense que tu dois confondre le v-drill (droit f/o centre f/o, gauche f/o) avec la procédure (centre f, problème f, centre o)

    Je confirme que dans le sop il n'est pas précisé par quel valve tu dois commencer. Donc c'est laissé à l'appréciation du plongeur.

     

    "Upon discovery of a loss of gas problem:

    1. Signal your team and attempt to determine where the leak is occurring

    2. Close that valve

    3. Purge and/or breath dry, switch regulators, and clean up if required

    4. STOP and LISTEN

    5. If the bubbles have stopped then the problem has been isolated to a failed or loose regulator; communicate to your teammate to come and investigate, while continuing to maintain situational awareness.

    6. If the bubbles have not stopped, then they are not going to at this point so it is time to move into gas preservation mode; isolate and ask your teammate for assistance"

    Modifié par Lagos
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 4
        Voici un incident lié à une panne d'air que je viens de recevoir via la Newsletter DAN.   Même si tout s'est bien terminé au final, j'ai du mal à comprendre que le gars n'ait pas échangé son tank quand il s'est rendu compte qu'il était à moitié vide (ça aurait dû être sa priorité) Pire encore, pourquoi n'a t'il jamais regardé son manomètre de toute la plongée avant de tomber en panne d'air.   Ce sont quand même des sacrés fautes de débutant... @Ma
      • 6
        Bonjour, J'ai recherché sur internet et sur le forum mais rien trouvé de parlant pour moi sur le sujet. A part celui de devoir remonter à la surface, y a-t-il un risque en cas de panne du détendeur BP si celui-ci laisse passer l'air sous pression à 10 bar jusqu'à la bouche du plongeur. Va t'on simplement laisser échapper l'embout ou y a-t-il un risque de "surpression" dans les voies respiratoires ?   Je vous explique le pourquoi de mes interrogations : je compte utiliser un p
      • 3
        Ola todos Quelqun aurait un olympus Tg5? Nouveau détenteur d'un Tg5 de moins de 6 mois, on le disait robuste, le mien vient bizarrement de me lâcher!   Pourriez vous me dire en branchant le câble de charge usb (sans la batterie dans l'appareil) si il se passe quelque chose, voyant on/off ou affichage écran? Ça me permettrait de confirmer si ça vient de la batterie.   Un grand Merci d'avance. Et bonne photos
      • 9
        Bonjour,   Sur cet autre fil , j'ai signalé une panne de ma sonde Uwatec sur un Galileo Luna.   Les intervenants ont fort logiquement pensé à un problème de pile, mais après échange des deux piles, celle de l'émetteur et celle de l'ordi le problème subsiste.   Les symptômes : - à l'allumage l'indication de pression n'est transmise qu'à la condition de mettre en contact l'ordi avec la sonde. - si l'on maintient la sonde à une distance normale entre 50 cm et 1 m, la transmission ne
      • 2
        Bonjour,   Voilà, j' ai une stab Subgear back pure (Achetée Planet plongée) . Elle a environ une centaine de plongée (j' entretien mon matériel). A deux reprise elle s' est mise en gonflage continu. C' est le poussoir de l' inflateur qui était bloqué. Après lecture des archives du forum je la démonte: rien, pas de saleté rien. Je fais néanmoins tremper dans du vinaigre puis je remonte: le poussoir ne remonte pas totalement. je pense que c' est le ressort qui est défectueux et ne remplis plus
    ×
    ×
    • Créer...