Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

J'ai passé mon N4 à l'UCPA Niolon !


Nnay-D
 Share

    Recommended Posts

    Le 26/09/2020 à 18:59, Nnay-D a dit :

    Parce que bon, les 14 degrés à 40m, ça commence à picoter quand il faut remonter un mec en détresse ! 🤪

    Mais si tu t'es mis "minable" pour gagner 30" et que tu es complêtement pété à 40m, elle va être comment ton Intervention ? (déjà vu en exam).

    En fait, faut voir la température où on le passe son N4/GP. Si c'est vraiment dans un endroit où l'on passe de 18° en surface à 14 degrés à 40 mètres, pas la peine de s'enquiquiner. (À moins qu'on soit hyper hyper frileux), Une 5mm ajustée à sa morphologie suffit pour faire les deux, et ni stress, ni problème à se changer sur le "Zod" qui fait le bouchon...

     

    Hé puis, faut voir deux choses :

    1°) Combien de temps maxi on reste dans l'eau pour la plus longue des épreuves du GP ?

    2°) Est-ce que l'on assure la réussite de son N4 en recherchant un super temps sur le 800 pmt ?

     

    (Évidement, sauf si on veux se la péter en sortant absolument Major c'est différent...), au risque de se mettre dans le rouge et tout perdre... ). Les meilleurs guides ne sont pas ceux qui braillent le plus fort, d'ailleurs, les femmes sont souvent d'excellentes guides (et Monitrices aussi)😉. Le jury "pèse" cela aussi.

    On recherche des bons GP, toujours prêts, au point avec leur matériel, pas des cadors de la Nage Avec Palme...

     

     

    Edited by emmanuelC
    Link to comment
    Share on other sites

    40m, 14 degré, 5mm.

     

    ... moi je m'interroge si c'est une pratique responsable de la plongée.

     

     

    ... dans de tel conditions, former et valider des gars qui sont censé être des exemples pour les autres plongeurs par la suite, je trouve pas ça super.

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 3 heures, emmanuelC a dit :

     

     

    (Évidement, sauf si on veux se la péter en sortant absolument Major c'est différent...), au risque de se mettre dans le rouge et tout perdre... ). Les meilleurs guides ne sont pas ceux qui braillent le plus fort, d'ailleurs, les femmes sont souvent d'excellentes guides (et Monitrices aussi)😉. Le jury "pèse" cela aussi.

    On recherche des bons GP, toujours prêts, au point avec leur matériel, pas des cadors de la Nage Avec Palme...

     

     

     

     

    il y a 1 minute, autrichon gris a dit :

     

    Cette histoire de "major" d'un diplôme ultra spécifique (le N4 n'a pas vraiment d'équivalent dans le monde, me-trompes je ?) dont les prérogatives seront exercées par des bénévoles en association est quand même intrigante. Quand le classement détermine l'attribution des prébendes comme dans la haute fonction publique française je peux entendre, mais la ça me laisse perplexe.

     

    Edited by autrichon gris
    Link to comment
    Share on other sites

    Pas de quoi fouetter un chat. Comme dans tout examen, il y en a un qui a les meilleurs résultats, d'ou ce titre juste honorifique et temporaire sans réelle incidence pour la suite . Traditionnellement , faisant partie du "cérémonial" de remise des diplômes, à ma connaissance ça n'a jamais gêné personne.

    Inutile de polémiquer la dessus ...😉

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 14 minutes, autrichon gris a dit :

     

    Oui, ça me parait tout aussi débile qu'à toi. D'ailleurs nombre de jury ne donnent plus cette info inutile.

    Les exams de la FF ne sont pas des concours. Tout ceux qui ont la moyenne ont le diplôme et les prérogatives afférentes.

    il y a une heure, fufu74 a dit :

    40m, 14 degré, 5mm.

     

    ... moi je m'interroge si c'est une pratique responsable de la plongée.

    ... dans de tel conditions, former et valider des gars qui sont censé être des exemples pour les autres plongeurs par la suite, je trouve pas ça super.

     

    Ici, je parle de l'exam, on n'y forme plus, on y évalue.

    L'Intervention à 40m, ça dure 10 minutes maxi depuis la mise jusqu'à la sortie d'eau. Et l'exemple c'est 14 degrés (AU FOND), si évidement, on passe le N4 en lac froid l'hiver, il va falloir accepter de faire les épreuves "pmt" "bien couvert"...

     

    Bref, tout n'est qu'une question de contexte ;o)

     

    Link to comment
    Share on other sites

    mon N4 j'étais bon dernier au 800 et au 500 . j'avais le temps je regarder les fonds ..et j'avais pas envie de me mettre dans le rouge pour faire un temps....pourtant j'avais la moyenne sur ses épreuves ...mais surtout j'étais bien frais pour aller a 40 dans la foulée... 

     

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 1 heure, ladouille a dit :

    mon N4 j'étais bon dernier au 800 et au 500 . j'avais le temps je regarder les fonds ..et j'avais pas envie de me mettre dans le rouge pour faire un temps....pourtant j'avais la moyenne sur ses épreuves ...mais surtout j'étais bien frais pour aller a 40 dans la foulée... 

     

     

    Marrant ça, je pensais qu'il était de coutume de rester groupé..

    Link to comment
    Share on other sites

    oui la semaine ..le jours J non .

    mais j'avais mon chrono et le barème en tête ... :) 

    mon objectif : finir la semaine sans trop me cramer , finir les épreuves dans les temps , et être focus sur exo assistance et guidage et me faire plaisir sur certaines épreuves que j'aimais bien .

    un super souvenir .

    Edited by ladouille
    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    14° à 40m, c'est la température qu'il faisait quand j'ai passé mon N4.

    En 5mm j'aurais pas tenu.

     

    Alors le jour de l'exam, effectivement on y reste environ 30 sec : le temps de faire le visage de masque, d'attendre que l'examinateur simule un problème, et qu'on le prenne en charge.

    Peut-être que ça passe en 5 mm.

     

    Sauf qu'en pratique on s'entraîne pendant 2 semaines, pas forcément avec un moniteur par élève. Ce qui implique que pendant les deux semaines de préparation, on y reste plutôt de longues minutes à 40 m. Dans ces conditions c'est 7mm obligatoire pour quelqu'un comme moi.

    Et si je me suis entrainé pendant 2 semaines en 7 mm, je vois pas l'intérêt de passer en 5mm le jour de l'exam juste pour gagner 2 min de déséquipement/rééquipement sur le bateau 🤔

    Link to comment
    Share on other sites

    • 4 months later...

    Bonjour, bonjour,

    Les échanges sont très intéressants et j'aurais également quelques petites questions:

     

    1/ Entre le N3 et le N4 faut-il un nombre minimum de plongée?

     

    2/ Nous sommes d'accord que au niveau des aptitudes de longées le N4 n'offre rien de plus que le N3 si ce n'est la partie "encadrante" pour mieux s'impliquer dans son club et servir de guide. Je suis tentais par ce côté là mais d'un autre côté j'hésite car je suis assez réservée mais je souhaiterais quand même continuer à m'améliorer en tant que plongeur.

     

    3/Le N4 est-il une étape indispensable pour par la suite poursuivre vers un monitorat? 

     

    4/Question coût au niveau du matériel avez-vous dû faire de nouveau investissement vis à vis de votre N3? Par exemple mon détendeur (neuf) ne peut se brancher que sur 1 seul sortie, faut-il obligatoirement 2 détendeurs indépendants à brancher sur les 2 robinets? Idem faut-il avoir son propre Bloc?

     

    Je vous remercie pour vos retours et conseils,

    Bonnes plongées à vous :) 

    Ah oui est en plus de mon précédent message auriez-vous des conseils sur les ouvrages bien faits sur le N4 ?

    Merci merci 😉

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 46 minutes, Lili83 a dit :

    1/ Entre le N3 et le N4 faut-il un nombre minimum de plongée?

     

    Bienvenue parmi nous @Lili83,

     

    Pas d'obligation règlementaire en nombre de plongées mais c'est bien d'avoir de l'expérience dans divers types de plongée en autonomie.

     

    Citation

    2/ Nous sommes d'accord que au niveau des aptitudes de longées le N4 n'offre rien de plus que le N3 si ce n'est la partie "encadrante" pour mieux s'impliquer dans son club et servir de guide. Je suis tentais par ce côté là mais d'un autre côté j'hésite car je suis assez réservée mais je souhaiterais quand même continuer à m'améliorer en tant que plongeur.

     

    Il y a aussi d'autres manières de s'améliorer en tant que plongeur, vers des formations techniques (nitrox et plus, biologie, photo, vidéo, sidemount, etc.).

    Le N4 est effectivement là pour amener les copains certifiés N1 et N2 en plongée jusqu'à 40m max.

     

     

    Citation

    3/Le N4 est-il une étape indispensable pour par la suite poursuivre vers un monitorat? 

     

    Quasiment oui, la seule partie du cursus d'enseignement qui est accessible avant le N4 c'est l'initiateur E1, qui te permettra d'enseigner jusqu'à 6m maxi.

    Les monitorats suivants E2, E3 et E4 (donc MF1 et MF2) passent par le N4.

     

    Citation

    4/Question coût au niveau du matériel avez-vous dû faire de nouveau investissement vis à vis de votre N3? Par exemple mon détendeur (neuf) ne peut se brancher que sur 1 seul sortie, faut-il obligatoirement 2 détendeurs indépendants à brancher sur les 2 robinets? Idem faut-il avoir son propre Bloc?

     

    Pas d'obligation d'avoir un bloc personnel.

    Pour encadrer et enseigner, il te faudra règlementairement deux premiers étages de détendeur mais ce n'est pas obligatoirement du matériel personnel. Il est possible d'utiliser du matériel "club" selon les disponibilités dans les structures.

     

    Citation

    Ah oui est en plus de mon précédent message auriez-vous des conseils sur les ouvrages bien faits sur le N4 ?

     

    Le choix est limité: j'aime bien le Vagnon N4, et le plus connu est le Foret N4.

    Ils ne sont pas obligatoires: lors de la formation N4 les cours théoriques nécessaires sont normalement apportés par l'encadrement.

     

    Bonne réflexion!

    Link to comment
    Share on other sites

    Tout est (très bien) dit par LGF.

    J'ajouterai juste : il ne FAUT pas un minimum de plongées, mais le bon sens te dicte (comme le dit LGF, toujours) d'avoir quand même une bonne expérience de la plongée dans différents milieux, différentes situations, et une autonomie réelle. 

    Car sinon, si déjà tu ne te gères pas seule, comment veux-tu gérer les autres.

     

    D'ailleurs en écrivant cela me vient l'idée que pour un futur N4, tâter de la plongée solo ne doit pas être une mauvaise idée.

    Nan parc'que déjà si tu stress en plongée solo, imagine quand tu te retrouves à 40 à devoir gérer quelqu'un en plus de toi...

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 1 heure, LGF a dit :

     

    Bienvenue parmi nous @Lili83,

     

    Pas d'obligation règlementaire en nombre de plongées mais c'est bien d'avoir de l'expérience dans divers types de plongée en autonomie.

     

     

    Il y a aussi d'autres manières de s'améliorer en tant que plongeur, vers des formations techniques (nitrox et plus, biologie, photo, vidéo, sidemount, etc.).

    Le N4 est effectivement là pour amener les copains certifiés N1 et N2 en plongée jusqu'à 40m max.

     

     

     

    Quasiment oui, la seule partie du cursus d'enseignement qui est accessible avant le N4 c'est l'initiateur E1, qui te permettra d'enseigner jusqu'à 6m maxi.

    Les monitorats suivants E2, E3 et E4 (donc MF1 et MF2) passent par le N4.

     

     

    Pas d'obligation d'avoir un bloc personnel.

    Pour encadrer et enseigner, il te faudra règlementairement deux premiers étages de détendeur mais ce n'est pas obligatoirement du matériel personnel. Il est possible d'utiliser du matériel "club" selon les disponibilités dans les structures.

     

     

    Le choix est limité: j'aime bien le Vagnon N4, et le plus connu est le Foret N4.

    Ils ne sont pas obligatoires: lors de la formation N4 les cours théoriques nécessaires sont normalement apportés par l'encadrement.

     

    Bonne réflexion!

    Merci beaucoup pour vos réponses et ces précieux conseils, effectivement ça mérite une bonne réflexion, et j'avoue que ma curiosité a été piquée par les formations, photos et vidéos :) de même pour le NITROX mais il faut trouver un club qui le pratique!

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 32 minutes, val74700 a dit :

    Tout est (très bien) dit par LGF.

    J'ajouterai juste : il ne FAUT pas un minimum de plongées, mais le bon sens te dicte (comme le dit LGF, toujours) d'avoir quand même une bonne expérience de la plongée dans différents milieux, différentes situations, et une autonomie réelle. 

    Car sinon, si déjà tu ne te gères pas seule, comment veux-tu gérer les autres.

     

    D'ailleurs en écrivant cela me vient l'idée que pour un futur N4, tâter de la plongée solo ne doit pas être une mauvaise idée.

    Nan parc'que déjà si tu stress en plongée solo, imagine quand tu te retrouves à 40 à devoir gérer quelqu'un en plus de toi...

    Oui, pas faux, avant de gérer quelqu'un d'autre il faut d'abord bien s'auto-gérer ... ce n'est pas une formation à prendre à la légère. En lisant les messages précédents je dois dire que je suis assez surprise de voir autant d'épreuves physiques ... mais avec le recul ça prend du sens, il faut savoir gérer la sécurité d'autres plongeurs! Je pense que dans un premier temps je vais potasser les livres conseillés pour me remettre dans le bain, et si je me tourne vers cette formation je ne choisirais pas un format "accéléré" sur 2 semaines, ça ce n'est pas fait pour moi! 😉

    Link to comment
    Share on other sites

    Mon souvenir perso...mais c'est pas tout frais...

     

    je pense qu'il n'est pas tout à fait exact de dire d'avoir un haut niveau de  pratique plongistique pour le Niv.4 (les plongées sont surtout de type "vertical" et on ne demandait même pas à mon epoque un exercice de conduite de palanquée.)

     

    Comme Val : Ne pas avoir de pb de stress (juste ce qu'il faut...) ; apres j'avais surtout "mal vécu" ma nullité en surface (je nage comme un soldat de plomb...c'est pour ça que je plonge d'ailleurs...) et les epreuves de surface et de mannequin ont été un veritable supplice pour moi d'autant plus que je n'etais pas convaincu de leur grande utilité...donc entrainement+++ 

     

    Dans mon souvenir les mieux classés etaient des "champions" de natation...

     

     

     

    Edited by brenique
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 3
        Bonjour à tous De retour d'une semaine à Rangiroa, je vous livre mon petit montage vidéo fait à partir de rush de GoPro 9 et 10. La visi était très moyenne, beaucoup de particules et énormément de courant par endroit ne facilitent pas la prise de vue. Mais la visite systématique des dauphins à chaque plongée a été le fil rouge du séjour, même si les requins n'étaient pas au rendez-vous !  
      • 2
        A l occasion d'un voyage club, j'ai passé une semaine à l'Estartit avec le club El rei del mar. Le club est dans l hôtel " panorama" où nous avons logé. 7 plongées sur la réserve des iles Medes et 3 sur la côte. Le club est très sympa et très pro, nous avions un bateau pour le club avec la possibilité de laisser les affaires à bord entre les 2 plongées du jour. Bateau et spacieux et avec ascenseur, très agréable... Un petit mot sur l'hôtel situé à 10 mn à pied du port, très bien,
      • 5
        Bonjour, je cherche de l'aide, je m'explique, mon fils de 14ans pratique la plongée depuis 3 ans. Le problème c'est que lorsque il descend, à partir de 3 mètres, il ressent des douleurs aux oreilles , malgré qu'il fasse correctement le vassalva. Chaque plongée avec le club peut lui provoquer des otites,  on a essayé plusieurs façons pour d'essayer de descendre, mais à chaque fois c'est un échec. Pour lui la plongée est plus qu'un loisir, c'est une passion et en plus il voudrait en faire son méti
      • 38
        Olà, j'aimerai votre avis :   Suite à l'I.V, j'ai deux robinets du même bi qui ne passent pas dans la bague de contrôle "passe". Bloc rééprouvé il y a deux ans.  I.V. de l'année dernière RAS. Je rachète donc deux robinets, que, par acquis de conscience et sur le conseil d'un TIV, je contrôle. Et là...aucun des deux ne passe !!! Le pire, c'est que j'ai un collègue qui a eu un robinet refusé aussi...et son robinet neuf ne passe pas non plus !   D'après
      • 17
        Aiaiaiai, snif ... Mon Akaso (action cam) a pris l'eau (un peu pas longtemps) hier. En inserant la batterie, elle s'allume mais s'eteind apres qq secondes ... J'ai fait ce qu'on trouve sur Utube a savoir la recouvrir de riz toute la nuit ... mais toujours pareil, veut pas marcher. Certains disent de la rincer a l'eau claire car c'est le sel qui pose problème, qu'en pensez-vous ? Sinon la demonter et nettoyer la carte electronique avec de l'alcohol ? Merci pour vos consei
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.