Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
caolila

Compte rendu de notre séjour à Ustica et Marettimo (Sicile) du 23/09 au 03/10/2020

    Messages recommandés

    Les préparatifs : 

     

    Enfin un nouveau voyage plongée qui se profile.

     

    Ayant un petit créneau de dernière minute, j’ai réussi à organiser notre retour sur Ustica. Malheureusement Orca Diving Ustica ne pouvait nous accueillir que jusqu’au samedi 26 septembre. En effet un groupe de la région parisienne arrivait et donc nous ne pouvions plus plonger avec Orca qui était complet à partir du dimanche 27. 

     

    Pour les informations officielles sur Orca Diving Ustica c’est par là https://www.orcadivingustica.com/fr/

     

    Ayant déjà entendu parler de Marettimo qui est une des iles des Égades petit archipel se situant à l’ouest de la Sicile. Nous nous sommes dit que cela serait l’occasion de découvrir un nouvel endroit. Nous avions déjà séjourné 2 semaines à Ustica (petite ile à environ 70 km au nord de Palerme) il y a 3 ans.  Comme nous avions été ravis, l’idée de refaire quelques plongées là-bas et rencontrer à nouveau le staff d’Orca, un retour nous semblait une évidence et ceci même pour seulement 3 jours de plongées.

     

    Pour la lecture du CR de notre premier séjour c'est ici 

     

     

    J’ai donc tout organisé, aller-retour en bateau de Palerme à Ustica, transfert en taxi vers Trapani et bien sûr bateau pour rejoindre Marettimo l’ile la plus éloignée des Egades, retour et transfert vers l’aéroport.

     

    Pour les transferts et réservations de bateau vers et de Marettimo : https://www.transferpalermofavignana.it/  Taxi, ponctuel, service irréprochable.

    Pour les réservations en direct des trajets en bateau c’est Liberty Lines  https://www.libertylines.it/     qui propose toute une série de liaisons rapides vers les différentes iles du coin de Palerme et Trapani. 

     

    J’allais oublier, j’ai dû faire un choix entre les trois clubs de plongées de Marettimo, mais comme tous fonctionnent de la même façon… j’ai choisi Voglio di Mare https://vogliadimare.com/  . Certains d’entre vous ont dû comme nous les rencontrer au salon de la plongée à Paris.

    Donc dimanche le 27 sera une journée de « perdue » pour rejoindre Marettimo. Mais c’est pour la bonne cause et surtout pour 5 journées de plongées avant un retour le samedi 3 octobre.

    Tout est en place pour passer un super séjour.

     

    Le planning est prêt tout est réglé avant le départ comme d’habitude, plus qu’à profiter de nos vacances, les premières depuis janvier.

     

    Ce satané Coronavirus avec son confinement, puis mon accident m’ayant valu plus de deux mois d’arrêt en juillet et aout font que ces vacances sont encore plus chères à nos yeux….

     

    Enfin un peu de liberté et de bulles à faire sous l’eau. Nous étions en manque…

     

     

     

     

     

    Eh bien NON   ce beau programme ne sera PAS.

     

    Quand cela ne veut pas, et bien rien à faire… ça ne va pas.

     

     

    La veille de notre départ je reçois un message de Claire d’Orca Diving Ustica qui m’indique que la météo prévisionnelle n’est pas bonne et que nous risquons de ne pas pouvoir quitter l’ile comme prévu le dimanche.

    Elle m’a aussi averti que l’Italie demandait un test PCR négatif à l’arrivée.

     

    Comme nous avions nos logements réservés, tout comme les billets de bateau, sans compter ceux d’avion, nous étions « obligés » d’y aller pour ne pas « tout » perdre.

     

    Donc départ pour Zurich le 22, nuit à l’hôtel avant de prendre un vol de Swiss.

     

    Habitant la région Grand Est nous n’étions pas soumis au test PCR, un point positif.

     

    Finalement tout ne va pas si mal que cela 😊

     

    Dans l’avion nous avions un document concernant la COVID à remplir qui fût ramassé avant l’arrivée. Rien de plus. A l’arrivée idem tout se déroula simplement presque normalement si ce n’est l’obligation de porter un masque durant tout le trajet, sauf bien sûr pour profiter de la boisson distribuée dans l’avion.

     

    Service réduit a minima.

     

    Petite parenthèse : Des parisiens que nous avons rencontré sur place ont dû faire un test sur place, enfin ceux qui n’avait pas déjà un PCR négatif avec eux. Visiblement l’Italie a tout organisé afin que personne ne passe entre les mailles du filet.

     

    A la sortie de l’aéroport le chauffeur organisé par Claire nous attendait. 40 € pour le transfert jusqu’au port de Palerme.

    Il nous déposa à l’entrée du port puisque nous avions 2 heures à tuer. Juste en face il y a de quoi manger un truc et déjà gouter aux glaces siciliennes…

     

    Les bateaux rapides faisant les transferts entre les différentes îles sont comme déjà indiqué de la compagnie Liberty Lines.

     

    Sur leur site web on peut réserver les billets. « Attention » il y a une option pour sélectionner le nombre de bagages. Ils sont payants… en fait c’est ce qui est indiqué sur le site et sur place au bureau où on peut acheter les billets il y a des gabarits pour tester si sa valise rentre ou pas….

     

    Bon ben nous avons fait 4 trajets avec un sac à dos et une grosse valise plongée de 23 kg sans aucun souci et en ne payant aucun surplus.  Je me suis dit je tente le coup et comme le site est en italien et que je ne parle pas du tout cette langue… Personne n’a rien demandé.

     

    A l’aller nous avions un hydrofoil, rapide, confortable. A la montée contrôle de température et masque obligatoire… Il faut dire que certaines personnes ont beaucoup de mal avec le terme obligatoire… mais cela reste une toute petite minorité heureusement.

     

    Après 1h30 environ de traversée, nous voilà arrivés à Ustica. Claire est là pour nous accueillir, cela fait du bien d’être enfin arrivé.

     

     

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)

    J’avais déjà pris contact avec elle pour aller plonger une semaine à Ustica fin avril malheureusement le club était encore fermé et la Covid19 ne nous aurait de toutes les façons pas permis d’y aller.

     

    J’ai fin juin réservé vols etc pour un séjour début août…. Ben le 3 juillet c’était l’accident… donc annulation de notre séjour.

     

     

    Donc quel BONHEUR d’être enfin arrivé sur la petite ile d’Ustica.

     

     

    Petit passage au club pour y déposer nos affaires de plongée puis le « taxi » organisé par Claire nous amena chez « Mulino del Vento » http://www.appartamentiustica.it/  endroit où nous avions déjà séjourné.

    Un peu loin du port et du centre, mais avec une vue et un calme …

     

    50417251173_2b8e9c6e41_c.jpg

     

    50417251578_dc6d677e94_c.jpg

     

    50418113217_3d23f6cb3c_c.jpg

     

    Cela vaut les 12 min à pied pour rejoindre le club de Orca Diving Ustica….  Un peu plus dans l’autre sens avec tous ces escaliers à gravir…

    image.png.b772707ad6abf8aff8139c3a2acfec6f.png

     

    En-bas a droite Orca Diving en haut a gauche l'appartement 

     

    J’avoue que j’ai intérieurement pesté, n’étant pas encore rétabli a 100%, ma jambe en a « bavé » mais au bout du compte ce fût une très bonne rééducation.

     

    Soyons positif. 😊

     

     

     

     

    Orca Diving Ustica

     

    Le fonctionnement est resté identique à celui que nous avions testé lors de notre premier séjour.

     

    Rendez-vous le matin 8h00 pour les préparatifs de la première plongée.

    Le premier jour vérification des documents et remplissage du formulaire habituel (en français)..

     

    Du club en 2 minutes on se retrouve sur le quai ou tout le matériel attend. Chacun gréé son bloc et fait toutes les vérifications.

    Le chargement se fait par le staff sur un des 2 semi-rigides du club.

    Le temps d’enfiler sa combi et c’est parti pour le premier site. Comme la mer était déjà un peu houleuse nous sommes partis dans une zone calme pas trop loin du port.

     

    Après la plongée, qui dure en moyenne entre 45 et 55 minutes c’est retour au port. Là on change tout de suite de bloc et le bateau est de nouveau chargé. Les plongeurs remontent au club ou une collation les attend.

    Très bien mais tout de même un peu en dessous de ce que nous avions déjà vécu, Covid oblige.

    Thé froid, chaud, café, différents gâteaux, fruits, bref tout ce qu’il faut pour reprendre des forces. C’est Cristina la Boss qui est aux petits soins… 😊

     

    50418208646_82211ecb10_c.jpg

     

    et la mascotte

    50418377652_9834112ea5_c.jpg

     

     

    Après une pause d’environ une heure départ pour la seconde plongée. Là ce fût un site encore plus proche du port, la mer commençant sérieusement à grossir.

     

    Au retour, le matériel est rincé sur le bateau, les combinaisons sur le quai toujours pour cause de Covid.

     

    Chacun a un bac à son nom, tout comme un cintre, 2 portiques permettent de tout suspendre et de faire sécher… enfin s’il ne pleut pas 😉.

     

     

    A partir de là retour au club, grignoter encore un truc ou 2… nous voilà arrivés à 12 :30/13 :00 l’heure de déjeuner avant la deuxième partie de la journée.

     

    Nous avons repris nos habitudes un Panini au Kikis juste en face sur la petite place. Très bien et lorsque le soleil est de la partie c’est très agréable de se reposer ici avant d’entamer la montée vers le centre du village.

    Modifié par caolila
    • Like 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)

     

    Parlons à présent de la sécurité.

     

    Orca laisse toujours au moins une personne à bord afin d’assurer la sécurité de surface et aider les plongeurs à remonter à bord.

     

    Le bloc d’O2 est présent tout comme 2 détendeurs pendant à environ 3/4 m sous le bateau pour le cas ou…

     

    Les guides avec qui nous avons plongé sont compétents et expérimentés. Certains sont là depuis plusieurs années et connaissent donc les sites comme leur poche. La majorité d’entre eux parlent français (d'ailleurs beaucoup sont français) les autres le comprenne à minima. Sinon c’est l’italien ou l’anglais.

     

    Toute l’équipe est bien organisée et l’ambiance ressentie est bonne… cela fait plaisir de plonger dans ces conditions.

    Tous sont disponibles et font de leur mieux afin que nous clients passions de bons moments.

     

    2  eme jour, les choses se corsent après la première plongée il a été décidé de stopper pour la journée vu les conditions de mer qui se détérioraient de plus en plus.

     

    Ce fût donc rando un petit tour de l’île, bon 13 km c’est bon pour ma rééducation… (mais qu’est ce que j’en ai « chié » )

     

    50418118277_cab205ff0f_c.jpg

     

    50417511158_8f53dae2db_c.jpg

     

    50418205616_a5e045fea0_c.jpg

     

     

    Le lendemain pas de sortie pour Orca Diving d’ailleurs plus aucun bateau ne quitte ou ne rallie l’île. Les touristes ont fui. Il ne reste plus grand monde si ce n’est quelques plongeurs et les résidents.

     

    Samedi Orca ne sort pas non plus mais nous avions repéré des hauteurs un bateau de plongeurs dans une zone abritée.

    C’est donc logiquement que nous nous sommes présentés à la guide lorsque le bateau est revenu au port.  L’idée était de voir si on ne pourrait pas le lendemain nous « incruster ».

     

    Parce que la rando ça va un jour, 2 cela commence à faire beaucoup, et là c’est plus de la rééducation mais commence à ressembler a de la « torture » ;) 

     

     

     

    Mare Nostrum Diving nous accueillera sans problème si le lendemain Orca ne sort toujours pas.

     

    Le soir même la nouvelle tombe, pas de sortie pour Orca Diving. Nous irons donc plonger avec Mare

    Nostrum dimanche matin….

     

    Et bien non nous ne partons pas vers Marettimo… nous sommes jusqu’à nouvel ordre coincé à Ustica

     

    Quand ça ne veut pas … ben ça ne veut pas… il faut savoir l’accepter 😉

     

    Donc nous débarquons avec nos carnets de plongée faisons la paperasse habituelle. Nicolas d’Orca nous apporte notre matériel, les 2 clubs sont distants de humm 20 m.

     

    Mare Nostrum a des tarifs plus élevés mais propose le Nitrox gratuitement.

    D’après le site c’est 50 € la plongée, finalement Tatiana nous a facturé 40 € la plongée avec Nitrox entre 30 et 31 %. Nickel.

     

    Bref, sortie sur une mer encore relativement calme pour le site Falconiera à l’abri… bon en 3 jours c’est quand même la 3 -ème fois qu’on fait le même site…  

     

    Mais à choisir entre randonner ou plonger… autant faire des bulles.

     

    Visi pas trop bonne, logique vu les conditions, cependant beaucoup de vie, un ban de « Thons » avec des marbrures jaunes est passé tout proche. Il y avait bien entre 100 et 200 spécimens a vu de nez.

     

    Belle plongée 😊

     

    Alysée une jeune guide française était toute contente… enfin il n’y avait pas qu’elle 😊.

    Bref de retour au semi-rigide la mer était un peu plus formée qu’au départ. On remonte sur le bateau, qui possède un tau certainement très agréable par soleil mais là il était superflu.

     

    Le retour fût « sportif » mais le pilote est un pro, il a géré la chose admirablement. Cependant la sortie de l’après-midi a été annulée. Il ne faut pas trop insister, nous ne sommes pas grand-chose face aux éléments.

     

    Mare Nostrum fait normalement des sorties sur un « gros bateau » Lire « un vrai » en dur, où il y a des toilettes et ou l’on peut y laisser tout le matériel. Nous n’avons pas pu tester.

     

    Bref petit bémol lors de cette sortie je ne me souviens pas avoir vu de détendeurs suspendu sous le bateau… mais je peux me tromper.

    Sinon l’ambiance était bonne mais un cran en dessous d’Orca (mon ressenti) et il n’y avait qu’une seule guide parlant le français. Donc j’en resterai là pour mes commentaires une plongée n’est pas représentative d’un club.

     

    Ah non encore un point en remontant les blocs du quai vers le club et la station de gonflage sur un « tricycle » avec un plateau à l’arrière un des blocs s’est fait la malle dans un virage… il a simplement été ramassé et sans plus de précaution que cela a été donné à gonfler… Il n’avait pas de trace de choc mais quand même…

     

    Modifié par caolila
    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Bon la situation météo ne s’arrange pas franchement, prochain départ possible au plus tôt mercredi

    matin. 

     

    50417951326_e15cecfb15_c.jpg

     

    50418117002_984c964ac2_c.jpg

     

     

    Heureusement (pour nous) le groupe de 14 ayant réservé chez Orca Diving ne pouvant venir de Palerme nous laissait quelques places de libre pour que nous puissions continuer à plonger. Leur arrivée a été reportée à mardi soir avec le premier bateau venant de Palerme depuis la suspension des navettes

    .

    Nous avons donc lundi et mardi pu faire 4 plongées supplémentaires, mais toujours pas sur les sites que nous avions tellement appréciés la première fois. C’est frustrant pour ne pas dire décevant, mais dans cette histoire la seule fautive est la météo.

     

    Mardi soir mauvaise nouvelle le bateau n’arrive pas… il ne viendra que le lendemain… mais il sera bien là.

    C’est pour beaucoup la libération, nous pouvons « enfin » quitter l’île, avec 3 jours de retard. La traversée se fera sans aucun problème la mer était à nouveau d’huile…

     

     

     

    50423959033_19f51a6a2f_c.jpg

     

     

    J’ai pu sans aucun souci changer nos billets et la société de taxi a également été flexible pour la replanification de notre transfert. Environ 1h 10 après avoir quitté le port de Palerme nous arrivons à Trapani. Petite ville a l’ouest de la Sicile.

     

    Nous profitons des 2 heures de pause avant le départ du bateau pour déjeuner. Tout se passe à merveille. Liberty Line gère des bateaux allant dans toutes les directions au départ de Trapani. Il y a des gros catamarans rapides et des hydrofoils.

    Tout est bien rodé, prise de température ù l’embarquement.

     

     

    Sur le trajet vers Marettimo il y aura 2 haltes l’une sur Levanzo puis sur Favignana. Cela rallonge un peu le trajet, mais en 1 heure 10, nous arrivons au port de Marettimo.

     

    50424042651_7bdec62f20_c.jpg

     

    50424208667_306ddc3a48_c.jpg

     

     

    Nous débarquons et retrouvons rapidement le bateau de Voglio di Mare. Marcello nous accueille avec Héléna qui est la seule à parler le français.

    Avec Marcello et les autres membres de l’équipe ce sera l’anglais.

     

    Nous laissons tout notre matériel sur le bateau avant que Marcello nous accompagne à l’appartement qu’il a réservé pour nous.

    Tout au bout et en haut du village… eh oui nous apprécions le calme. Parfait surtout avec la terrasse au-dessus du bâtiment, idéal afin de faire sécher les affaires à la fin du séjour.

     

    50424207772_49a49a3c18_c.jpg

     

    Gisela le bateau du club est celui du milieu.

     

    50424860202_693a205487_c.jpg

     

     

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)

    Rendez-vous est pris pour le lendemain 9h30 au bateau…

     

    A notre arrivée nous remplissons une fois de plus le formulaire qui va bien… la seule chose qui intéresse Héléna c’est le nombre de plongées.

    Les cartes de niveaux, certificat médical, carnet de plongée…  bof.

     

    Bon c’est parti, nous allons direction le site « The cathedral » LE Site de Marettimo.

     

    Un groupe de 5 français voulait absolument le faire mais les conditions météos ne le permettaient pas les 3 jours précédents…. A l’arrivée, zut un bateau était déjà sur place… nous irons donc ailleurs.

     

    Briefing en italien, euh… m’sieur vous pouvez traduire ?

     

    Héléna se chargera de cela, et nous expliquera que nous partirons en dernier chaque palanquée étant a priori espacée de 5 à 10 minutes

     

    Pour la première c’est Fabrizia qui nous guidera. Plongée prévue pour une profondeur max de 50m.

    Je précise quand même que nous serons limités à 40 m vu que ma femme n’est qu’N2… visiblement l’info n’avait pas été assimilé…  mais elles servent a quoi les cartes de niveaux ?

     

    Bref nous voilà à l’eau, les consignes sont claires on remonte à l’aide de la corde a nœuds jusqu’à l’avant du bateau et on descend le long du mouillage en se tenant à la chaine. C’est toujours comme cela ici…

     

    Bon ben ce sera comme cela, pas trop le choix vu le courant qu’il y avait…

     

    On se promène….

    Euhh non pardon c’est la nage commando a peut de chose… 

    40m gorgones et la Fabrizia qui taille la route… eh oh j’veux faire quelques photos en passant quand même…

     

    50417717761_f126bf0aff_c.jpg%5B

     

    50417884337_ecf4f03e2a_c.jpg

     

    50417885212_b603794089_c.jpg

     

     

    bref avec le jus, le matos photo, ma conso n’est pas top et déjà les paliers qui se pointent à l’horizon.

     

    A ce propos rien a été dit ou précisé concernant les paliers juste signaler les 100 bars et les 50.  Donc je signale 100 bars et la remontée est entamée. Bref petit tour dans la zone des 12/15 m… et nous voilà à faire les paliers… 3 minutes pour moi, sortie de l’eau après 39 minutes.

     

    On est donc resté dans les clous, des consignes du DP 35 à 40 minutes de plongée….

     

    Hummm ok si c’est comme cela ici.

     

    Donc on se dé-équipe et le bateau va jeter l’ancre dans une petite baie au calme.

    Un semi-rigide (de Blu Tek Diving) vient chercher le groupe de français qui ne peut faire qu’une plongée vu qu’ils partent le lendemain.

     

    Nous voilà donc tout seul avec l’équipage et 5 autres plongeurs italiens. Le soleil étant de la partie nous montons sur le toit pour savourer ce moment.

     

    Après un certain temps, l’appel de l’apéro est lancé…

    Olive et tomates cerises, avec des morceaux de pain… Ok.

     

    Rien à boire, une boisson chaude, de l’eau ?

    Ben non il faut «demander» afin de recevoir de l’eau plate…

     

    Bref après un autre temps long…

     

    50423345558_fca7622ec4_c.jpg

     

     

    le repas… distribution d’une assiettée de pâtes avec une sauce tomate et olive… très bon mais comment dire… un peu juste.

     

     

    Après un re-temps très très long…. Café… pour ceux qui en boivent… les autres, ben rien ah non de l’eau, pas de tisane ou autre… de l’eau plate c’est tout.

     

    Là on se dit ben c’est bon là on va y aller…

    ben non toujours pas…

     

    Cela commence à faire sacrément long presque tout le monde est affalé dans un coin et est passé à la phase 4 du repas….

     

    La sieste.

     

     

     

    On en profite pour remonter nos détendeurs suite au gonflage de nos blocs… là 185 bar pour moi et 85 bar pour ma femme…

     

    euh bon faut pas pousser elle ne consomme pas grand-chose mais 85 c’est un peu juste…

     

    On le signale, ils ouvrent et ferment plusieurs fois le bloc, tapotent le mano.. .

    il déconne, mais non la sonde indique 87 bar donc c’est juste… Ok

     

    On regonfle, mais pas tout de suite après, parce que les autres font la sieste….

    On va les réveiller si on gonfle tout de suite.

     

    Bon on patiente puis enfin ils gonflent… j’en profite pour gonfler encore un peu le mien…j’aurais 195 bar, un peu mieux…

     

    Ah oui vu que j’ai la bougeotte j’ai piqué une tête, du coup le bruit a réveillé les dormeurs… et le gonflage a pu avoir lieu ….   (Ah le salaud, vous pouvez le penser, mais c'était même pas volontaire :D )  

     

    Donc tout va bien… ah ben non 115 bar a présent pour ma femme… ok on regonfle ahhh enfin 200 bar.

     

    Mais qu’est ce qu’il ne faut pas faire pour avoir de l’air.

     

     

     

    Modifié par caolila
    • Like 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Comme nous étions les derniers à la première plongée nous serons les premiers à la seconde… 3h31 min après la fin de la première précisément ( c’est bien les ordis 😉 )

     

    Bon voyons le côté positif, la seconde plongée sera sur le site de la Cathédrale.

     

    Nous sommes chanceux.

     

    Nous changeons de guide et une plongeuse se joindra en plus a nous.  Donc petite palanquée de 4.

     

    Briefing en italien avec traduction par Héléna, attention il y a beaucoup de courant, donc il faut attraper immédiatement la corde et se tracter jusqu’à l’avant du bateau.

     

    J’y vais en premier… hummm avec le matos photo j’en bave pour remonter les autres visiblement aussi…  La descente vers 15 m est sportive, lorsque tout le monde arrive sur la roche a ce niveau, la guide donne le signal nous la suivons en slalomant entre les blocs rocheux et nous nous « jetons » du tombant pour descendre sur les 27 m où se situe l’entrée de la grotte.

     

     

    Je dois dire que le mouillage du bateau a été fait de main de maître par le patron Marcello.

     

    Parfait, bravo.

     

    Temps de plongée à ce moment 6min 30 et déjà plus que 160bar dans mon bloc.

     

    Aucune demande de la guide si ce n’est OK ?

     

    Elle s’engouffre dans l’entrée et nous suivons.

     

    Ah j’allais oublier, les consignes avait été données de ne pas palmer vers le bas et donc remuer le sol, et rester en file indienne.

     

    C’est partie pour une explo, vers l’inconnue, enfin pour nous qui découvrons le site.

     

    SUPERBE….  21 minutes d’une très belle plongée

     

    50417889097_a3fcf305fa_c.jpg

     

    50417030843_8008139ebe_c.jpg

     

    50417031573_8892c7811c_c.jpg

     

     

    50417725476_06758ba39a_c.jpg

     

    Tous se passe bien vidéo, photos, on respecte le site et surtout les plongeurs du second groupe qui pourront aussi profiter d’une eau limpide…

     

    En arrivant vers la sortie ils nous attendent….

     

    50417891627_f667b2d4dd_c.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    La guide donne un de ses phares et nous continuons le long du tombant pour rejoindre l’axe du mouillage nous remontons et nous laissons dériver le long de la chaine que nous agrippons pour remonter doucement en nous tenant fermement a elle…

    Arrivé a 6m le verdict est là j’ai 9 min de paliers à 3 m à faire les autres un peu moins donc à 3 minutes de la fin de mes paliers je me retrouve seul à faire le « drapeau » accroché au mouillage…

     

    Cool vie.

     

    J’ai dû rater un épisode je crois bien ce n’est pas la palanquée qui remonte ensemble, mais pas grave 😉

     

    Je termine avec 36 bars.

     

    J’ai malgré le fait d’avoir fait une superbe plongée un petit gout amer… La sécu n’était tout simplement pas au rendez-vous.

     

    Ce n’est pas sérieux. Au moindre couac c’est l’accident.

     

    Je pense que durant bien 15 minutes sans torches nous étions dans le noir complet, et qu’il était impossible de voir ou deviner la sortie.

     

    C’est une plongée à faire mais pas dans ces conditions.

     

    Bref passons.

    Nous voilà de retour sur le bateau, malgré tout le sourire est là.

     

    Nous attendons le retour des autres. Tout va bien nous n’allons pas tarder à lever l’ancre et enfin retrouver la terre ferme… surtout que nos estomacs commencent à crier famine. :(

     

     

    Le bateau manœuvre, le treuille remonte la chaine…  Ça coince.

    Non cela ne veut pas… après quelques minutes l’inquiétude commence à monter… bref après plus ou moins 15 à 20 minute notre guide se rééquipe et descend pour tenter de nous libérer. 

    Le temps passe je ne comprends rien des discussions des membres d’équipage…  Et tout d’un coup le capitaine remonte l’ancre et la guide fait surface a coté du bateau….

     

    Je pense qu’une série de nom d’oiseau a été adressée au capitaine (=patron) Elle était furax et partait à la dérive… 

    Enfin l’ancre est sur le bateau, qui peut à nouveau manœuvrer pour récupérer la guide.

     

    Ambiance très tendue à bord.

     

    Je vais demander discrètement la plongeuse italienne qui était en palanquée avec nous ce qui s’était passé. D’après les infos le capitaine a remonté l’ancre alors que la plongeuse faisait encore ses paliers, je n’en saurais pas plus.

     

    Bref retour au port vers presque 17h00. Nous laissons tout le matériel a bord pour le lendemain.

     

     

     

    A l’ouverture du bureau de Liberty Lines sur l’ile le lendemain matin, je vais demander si le bateau que nous devons prendre le samedi est maintenu ou pas, vu que la météo se dégrade de nouveau.

    La réponse fût claire net et limpide :  NON !!!  

    J’ai donc immédiatement fait le changement afin de partir le jour même à 14 heure.

     

    Quand ça ne veut pas, ben ça ne veut pas !!!!

     

    Nous sommes partis rechercher notre matériel sur le bateau, quelque part je n’étais pas mécontent. L’idée de passer quasiment toute la journée sur un bateau à attendre ne nous enchantait pas du tout.

     

    Bref 35 € la plongée avec un « repas » inclus à bord le prix est raisonnable mais cela ne correspond pas à notre recherche.

     

    Malheureusement les 3 clubs, que j’ai trouvé à Marettimo, fonctionnent de la même manière.

     

    Je ne doute pas que les plongées autour de l’île soient superbes.

    Il y a parait-il beaucoup de gorgones et de vie, d’après les infos obtenues au près des français que nous avons croisé sur le bateau.

     

    Il y a très certainement de la place à Marettimo pour un club plus dynamique, qui bousculerait un peu les habitudes en place.

     

    A 14 heures nous embarquons pour Trapani… le bateau est quasi plein tout le monde fuit avant d’être bloqué sur l’île. Il fera une halte à Farignana ou là il sera complet…

    nous avons eu chaud… et nous pourrons donc sans problème prendre notre avion de retour le lendemain à 16h30.

     

    Ayant trouvé un petit hôtel sympa au centre nous avons pu visiter Trapani, petite ville vraiment sympa avec ses murailles et fortifications… 

     

    😊 Belle surprise.

     

    50424052186_99ff36facb_c.jpg

     

    50424053411_40cf518b1d_c.jpg

     

    50424222792_9c28ef5bc9_c.jpg

     

     

     

     

    Le retour par l’aéroport de Palerme se fera sans problème toutes les mesures liées au COVID sont bien rodées. Dès l’entrée de l’aéroport des caméras permettent de voir si on a de la température ou pas. Et avant de passer les contrôles de sécurités un agent revérifie si la température est bonne ou pas.

     

     

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Bilan.

     

    1 semaine et demie de voyage pour 10 plongées   pas toutes au top il faut le dire.

     

    La météo nous a joué des tours, 2020 n’aura vraiment pas été une bonne année.

     

    Mais qu’est-ce que cela fait du bien de retrouver la mer et de plonger un peu avant je ne sais trop combien de temps.

     

    La crise du Covid revient aux avant-plans et complique à nouveau les déplacements. Il est quasiment impossible de penser partir loin sans prendre de gros risque de tout devoir chambouler et de perdre au bout du compte pas mal d’argent.

     

    Vivement, les vaccins et/ou traitements efficaces etc… qui nous ouvriront à nouveau je l’espère la porte à l’Asie.

     

     

    Vous trouverez encore quelques photos ici   et si vous voulez voir celles de 2017 c'est

     

    • Like 2
    • Thanks 2

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Beau CR ! On est presque avec toi :)

     

    Certaines plongées un peu limite d'après ton récit, voir un peu trop limite.

     

    Décidemment, c'est pas évident de plonger en ce moment ;)

    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 2 minutes, nico_40 a dit :

    Certaines plongées un peu limite d'après ton récit, voir un peu trop limite.

     

    Surtout une, sans aucun doute trop limite. Elle n'aurait pas du etre faite. 

    La guide plongeait la première fois avec nous, les conditions étaient difficile par le courant très fort. 

    Pour le DP il était évident que l'on sortirait avec des paliers obligatoires... 

    Bref tout c'est bien passé... parce qu'aucun grain de sable ne s'est pointé.... sinon .... :(

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci @caolila pour ce récit.

    Toujours aussi bien documenté, on voyage un peu avec toi, c'est agréable.

    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour ce CR, agréable à lire en ces temps compliqués 😮

    Par contre, le club où tu as été, c'est clairement le type de club où je ne met pas les pieds, c'est bon à savoir 😮 

    • Thanks 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 6 minutes, iove a dit :

    Par contre, le club où tu as été, c'est clairement le type de club où je ne met pas les pieds, c'est bon à savoir 😮 

     

    Oui mais avant c'est impossible a savoir...

    Les CRs sont la afin d'aider les membres a faire les bons choix... ;)

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    à l’instant, caolila a dit :

     

    Oui mais avant c'est impossible a savoir...

    Les CRs sont la afin d'aider les membres a faire les bons choix... ;)

     

    Tu as parfaitement raison, et je te remercie pour ça ;)

    Même si bon, en ce moment, je suis moins joueur que toi, je ne vais plonger que là où c'est accessible en voiture :aga:

    • Haha 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    De rien c'est ma petite pierre à l'édifice P.com

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...