Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Plonger avec un masque facial


    Messages recommandés

     

    Quelques arguments souvent retrouvés sur les sites spécialisés :

     

    Avantages d'un facial

    • Le facial permet de plonger en eaux glaciales sans que le froid agresse le visage, on sait aussi que l’eau sur le visage favorise la diurèse ce qui est désagréable pour les longues décompressions.
    • En cas de perte de connaissance, le risque de noyades fortement diminués, car le plongeur respirera normalement sans risquer la perte de son détendeur.
    • Un facial permettent de respirer par le nez, ainsi l’air est mieux humidifié donc le plongeur est moins déshydraté.
    • Les mâchoires ne sont plus soumises à une contraction permanente pour maintenir l’embout.
    • Les masques faciaux ont souvent un angle de vision plus large.
    • Le grand avantage d’un masque facial est la possibilité de lui adjoindre un système de communication sous-marine. Un micro est placé dans le masque et une oreillette est fixée sur la sangle.
    • Pour effectuer la manœuvre de Valsalva, sur certains modèles des "bourre-pif" : Excroissances plastiques logées dans le masque. Sur d’autre il existe des pince-nez orientables pour équilibrer les oreilles.

    Inconvénients

    Le masque facial a souvent un espace mort important, qui se révèle être un piège à CO2, le gaz respire passe par cet espace mort et en cas d’effort le plongeur plus sensible à un essoufflement.


    Pour la sécurité, il ne faut pas oublier d’emmener lors de votre plongée un masque de secours et d’avoir toujours à votre porté un octopus. Le largage du masque et en générale très rapide et aisé.

    Points importants à vérifier pour un achat ou à modifier par la suite :

    • Présence de molette de réglage sur le détendeur principal.
    • Possibilité de fixer un FCD (Free-flow Control Device).
    • Adaptabilité a un DSV de recycleur.
    • La vitre doit être de type anti-buée.
    • La flottabilité du masque doit être minime, vérifier les données du fabricant.
    • Le volume mort doit être réduit au maximum pour permettre une évacuation optimale du CO2
    • Un petit volume intérieur avec la jupe proche du nez permet de réduire le volume mort.
    • Il faut au minimum deux ouvertures latérales supplémentaires permettent de fixer un détendeur de secours et un moyen de communication sous-marine (ou un 3e détendeur !).
    • Présence d’une purge basse pour permettre l'évacuation de toute humidité intérieure.
    • La vitre doit être près du visage pour permettre un grand champ de vision.
    • Le tuyau d’air du détendeur principal doit être raccordé au masque par un raccord rapide pour une mise en place au dernier moment, ce qui facilite l'équipement et économise le gaz disponible.
    • La jupe doit être élastomère EPDM pour résister à la graisse du visage et doit être compatible avec l’O2.  Source :
    • Thanks 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 122
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Hébé ! on dirait un gamin qui vient de se faire reprendre par un adulte et qui se venge, se lache en disant n'importe quoi ! Parce qu'en matiere de n'importe quoi, s'il y avait des Jeux Olym

    Je vois 2 situations : 1 "Chérie ça merde!!! Appelle les secours je suis en train de me noyer" "Cheri! repete apres moi...Notre Père qui etes aux cieux..."   2 "HanHanHan

    Le toubib à son patient : - Vous pratiquez des sports extrêmes ? - Parfois, je contredis ma femme .

    Posted Images

    il y a 28 minutes, Hermes75003 a dit :

    Points importants à vérifier pour un achat ou à modifier par la suite :

    • Présence de molette de réglage sur le détendeur principal.
    • Possibilité de fixer un FCD (Free-flow Control Device).
    • Adaptabilité a un DSV de recycleur.
    • La vitre doit être de type anti-buée.
    • La flottabilité du masque doit être minime, vérifier les données du fabricant.
    • Le volume mort doit être réduit au maximum pour permettre une évacuation optimale du CO2
    • Un petit volume intérieur avec la jupe proche du nez permet de réduire le volume mort.
    • Il faut au minimum deux ouvertures latérales supplémentaires permettent de fixer un détendeur de secours et un moyen de communication sous-marine (ou un 3e détendeur !).
    • Présence d’une purge basse pour permettre l'évacuation de toute humidité intérieure.
    • La vitre doit être près du visage pour permettre un grand champ de vision.
    • Le tuyau d’air du détendeur principal doit être raccordé au masque par un raccord rapide pour une mise en place au dernier moment, ce qui facilite l'équipement et économise le gaz disponible.
    • La jupe doit être élastomère EPDM pour résister à la graisse du visage et doit être compatible avec l’O2.  Source :

     

    D'après ta description des points importants, il me semble que seul les Ocean Reef correspondent le mieux à ces critères (possibilité de poser un second détendeur, purge basse et vitre plus proche).

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    pêle-mêle, mes impressions et commentaires sur tout ceci:
     

    Avantages d'un facial

    • Le facial permet de plonger en eaux glaciales sans que le froid agresse le visage, on sait aussi que l’eau sur le visage favorise la diurèse ce qui est désagréable pour les longues décompressions.

    - Moui... Moui, parce que si c'est évident que dans l'eau froide, on est content d'avoir un FFM, c'est très rare que c'est employé pour de la plongée de décompression en raison de la complexité, avec ce type de masque, des gas switchs. Ensuite, je dirais que si vous faites de la plongée technique, de déco, en eaux froides, avec un FFM ou non, il y a un truc que 99% des plongeurs vont avoir: une purge pipi pour régler à la base le problème de la diurèse... :) 

    • En cas de perte de connaissance, le risque de noyades fortement diminués, car le plongeur respirera normalement sans risquer la perte de son détendeur.

    - Clairement!

    • Un facial permettent de respirer par le nez, ainsi l’air est mieux humidifié donc le plongeur est moins déshydraté.

    - La source de gaz est à la base sèche; on est pas comme en CCR où le gaz, en recirculant, fini par être chaud et humide. Bref, à mon avis, si on pense qu'on s'hydrate mieux en respirant par le nez avec un FFM dans un OC qu'en respirant par la bouche, c'est du domaine de la vue de l'esprit... 

    • Les mâchoires ne sont plus soumises à une contraction permanente pour maintenir l’embout.

    - Un autre point où c'est clairement chouette!

    • Les masques faciaux ont souvent un angle de vision plus large.

    - Well... Pas vraiment, je dirais. On voit mieux sur l'axe vertical, de haut en bas; pas vraiment mieux sur l'axe horizontal. En tout cas, certainement pas mieux qu'avec mon demi-masque Apeks VX1.

    • Le grand avantage d’un masque facial est la possibilité de lui adjoindre un système de communication sous-marine. Un micro est placé dans le masque et une oreillette est fixée sur la sangle.

    - Yep!

    • Pour effectuer la manœuvre de Valsalva, sur certains modèles des "bourre-pif" : Excroissances plastiques logées dans le masque. Sur d’autre il existe des pince-nez orientables pour équilibrer les oreilles.

    - En effet!

     

    Inconvénients

    Le masque facial a souvent un espace mort important, qui se révèle être un piège à CO2, le gaz respire passe par cet espace mort et en cas d’effort le plongeur plus sensible à un essoufflement.

     

    - Oui, et c'est un point problématique lorsqu'on utilise ces bidules avec un CCR.


    Pour la sécurité, il ne faut pas oublier d’emmener lors de votre plongée un masque de secours et d’avoir toujours à votre porté un octopus. Le largage du masque et en générale très rapide et aisé.

     

    - Oui. Ça fait peur uniquement à ceux qui n'ont jamais touché à un FFM de leurs vie, ce genre de procédure. Et il faut aussi savoir que contrairement à un demi-masque qui trouve toujours le moyen d'être rempli d'eau après un certain temps, un FFM bien ajusté, on ne le touche pas de toute la plongée et il n'y entrera pas la moindre goutte d'eau. N'oublions pas que c'est souvent à pression positive, ce genre de truc...

    Points importants à vérifier pour un achat ou à modifier par la suite :

    • Présence de molette de réglage sur le détendeur principal.

    - Un plus, mais pas vraiment important si en plus on parle d'un système destiné à l'eau froide. Le "tout ouvert", au niveau de la molette d'effort respiratoire, c'est nice pour les profondes, mais terrible en eau froide...

    • Possibilité de fixer un FCD (Free-flow Control Device).

    - Oui, mais ça s'ajoute au niveau du boyau entre les deux étages d'un reg, donc ça s'applique à toutes les configurations, sans exception.

    • Adaptabilité a un DSV de recycleur.

    - Je crois qu'un plongeur qui veut employer un FFM avec un CCR serait plus avisé d'envisager son utilisation avec un BOV plutôt qu'un DSV. Quand tu bail-out en CCR, tu veux faire ça vite et bien; la procédure de ditch d'un FFM + le bail-out avec un DSV, ça me semble courir après le trouble...

    • La vitre doit être de type anti-buée.

    - Ne le sont-ils pas tous? Ou presque, puisque le Spectrum n'est pas à pression positive.

    • La flottabilité du masque doit être minime, vérifier les données du fabricant.

    - Oui, mais ça fini essentiellement par se ressembler d'un masque à l'autre. Le point à réaliser: un FFM va toujours être beaucoup plus positif qu'un demi-masque. 

    • Le volume mort doit être réduit au maximum pour permettre une évacuation optimale du CO2

    - ils le sont tous. Certains on même un embout traditionnel (les KM, notamment) pour réduire cet espace mort qui ne devrait, sincèrement, vous inquiéter que si vous plongez en CCR ou faite des efforts importants de type plongée professionnelle en mode travail.

    • Un petit volume intérieur avec la jupe proche du nez permet de réduire le volume mort.

    - Y ont tous ça, non?

    • Il faut au minimum deux ouvertures latérales supplémentaires permettent de fixer un détendeur de secours et un moyen de communication sous-marine (ou un 3e détendeur !).

    - La source d'air de secours, elle est disponible depuis un gas switch block. pas mal plus pertinent, à mon sens, que les configurations - souvent bancales - où l'on attache au FFM deux 2ème étages. Si quelqu'un ressent le besoin de fixer 3 2ème étage sur un FFM, c'est qu'il n'est pas prêt à plonger en FFM.

    • Présence d’une purge basse pour permettre l'évacuation de toute humidité intérieure.

    - Yep!

    • La vitre doit être près du visage pour permettre un grand champ de vision.

    - Yep encore une fois!

    • Le tuyau d’air du détendeur principal doit être raccordé au masque par un raccord rapide pour une mise en place au dernier moment, ce qui facilite l'équipement et économise le gaz disponible.

    - Je n'ai jamais vu un FFM sans quick disconnect.

    • La jupe doit être élastomère EPDM pour résister à la graisse du visage et doit être compatible avec l’O2.  Source :

     

    - Un masque n'a pas - et ne peux pas - être O2 clean.

    Modifié par Nicolas Duguay
    • Thanks 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour ces quelques précisions Nicolas 👍

     

    On se rend bien compte que la perfection n'est pas de ce monde. Il y a avantages et inconvénients à l'usage d'un FFM. Toutefois, je relève plus d'avantages à première vue.

    Dans le cadre d'un usage purement loisir sans déco avec un autre gaz, je ne vois pas d'inconvénient particulier. Toutefois, il faut faire gaffe à l'essoufflement en cas de gros efforts (Co2 résiduel).

     

    Je tiens à préciser pour la jupe, que le choix doit se faire selon l'usage. Par exemple, le caoutchouc est plus indiqué avec des eaux chargées en polluants. Le caoutchouc est aussi plus résistant aux griffures / coupures. Tandis que le silicone sera plus résistant aux UV et à la chaleur.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    bonjour à tous

    je suis aussi intéressé par un masque facial , est ce qu'il y a moyen de communiquer avec la surface ou c'est uniquement entre plongeurs sous l'eau ?

    merci d'avance.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 27 minutes, berny a dit :

    Les deux sont possibles. C’est une question de prix.

     

    Et le prix il calme (j'ai regardé ;) )  au demeurant fort intéressant ces produits 

    Mais pour moi c'est non pour le moment, trop cher pour l'usage que j'en aurais surtout que pour pouvoir communiquer il faut etre a deux... donc cela double mécaniquement le prix :(

     

    J'attends avec impatience un produit qui viendrai remplacer le Buddy-Watcher Le Buddy-Watcher – Pour une meilleure communication sous l'eau (alertdiver.eu) 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et ça marche pas toujours très bien. 

    Pour avoir plongé plusieurs fois en EXO 26 avec communication surface, ça dépend vraiment des conditions du jour.

    Des fois tu entends super bien et des fois, c'est catastrophique.

     

    Et puis a part pour un usage pro ou très spécifique, quel est l'intérêt de causer avec la surface ou ton partenaire ?

     

    Pour du loisir et en ce qui concerne le facial lui-même, hormis plongée sous glace ou eau très froide, je n'en vois pas l'intérêt et pourtant j'aime mon confort.

     

    A+

     

    🍻

    Plongée sous glace 2016.jpg

    Modifié par Jeff__06
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, dmt4 a dit :

    comme c'est juste pour rassurer ma femme quand je plonge solo ; ça fait cher la crise d'angoisse 😃🤣

     

    Moi quand je pars plonger solo, je lui dis j'ai une assurance décès tu gagneras le pactole si jamais je ne rentre pas :D

     

    • Like 1
    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, Pilou Garou a dit :

    C'est beaucoup trop cher pour ce que c'est. Mais ils s'en foutent, les pros payent sans problème le prix demandé...

     

    C’est un équipement orienté professionnel, donc normalement amortissable, dans la conception de l’outil. Et il faut en avoir un vrai besoin, pas évident en plongée loisir courante.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 46 minutes, Jeff__06 a dit :

    Et ça marche pas toujours très bien. 

    Pour avoir plongé plusieurs fois en EXO 26 avec communication surface, ça dépend vraiment des conditions du jour.

    Des fois tu entends super bien et des fois, c'est catastrophique.

     

    Et puis a part pour un usage pro ou très spécifique, quel est l'intérêt de causer avec la surface ou ton partenaire ?

     

     

     

    🍻

    Plongée sous glace 2016.jpg

    Je vois 2 situations :

    1

    "Chérie ça merde!!! Appelle les secours je suis en train de me noyer"

    "Cheri! repete apres moi...Notre Père qui etes aux cieux..."

     

    2

    "HanHanHanHan"

    "Chérie? que se passe t-il à la surface?"

     

     

    • Like 1
    • Haha 4
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 26
        Je vous livre un petit comparatif à enrichir, par vos soins, au sujet de 2 masques qui corrigent la vision de prêt, avec les corrections qui s'appliquent sur la partie basse du verre.   Le principe de correction est différent selon la marque. Dans un premier cas (Beuchat), on remplace le verre d'origine, par un verre trempé qui possède lui même un autre verre collé dessus (polymérisé ?). Donc le verre droit et le verre gauche sont à remplacer, en fonction de la correction souhai
      • 11
        Bonjour à tous et toutes Monde de Neptune,  Brièvement  je me présente car je suis nouveau dans le forum, ma spécialité c'est l'histoire des appareils plongeurs depuis le commencement, Depuis l'âge de mes 15 ans  je m'étais dis qu'un jour je ferais l'historique des inventions qui ont permis à l'homme de conquérir les fonds marins, et croyez moi, l'homme est un inventeur, rien ne l'empêche d'essayer tous ce qu'il invente. Avec l'un de mes confrères Charles Daigneault, ingénieur maquettiste,
      • 65
        Je croyais avoir l'ordinateur ultime qui allait solutionner tous mes problèmes de logique et liés à l'âge (mes yeux...)   Quelques mois après, je déchante un chouïa! 1) l'indication de la sonde de pression est bonne jusqu'à... ce qu'on remonte sr le bateau! exemple: j'arrive avec 70 bars en surface, je remonte sur le bateau, je regarde mon log pour indiquer mes paramètres exacts au DP et.... pression fin de plongée indiquée à zéro!!!!! 2) je me fais cambrioler au domicile pen
      • 59
        Voilà pour tout dire le vidage de masque en décollant le masque simplement ou juste en ouvrant la jupe du masque pour remplir d'eau ca le fait. Mais des que je fais l'exercice en l'enlevant complètement et ben la c'est la bérézina complète; les bords du masque viennent rebiquer sur les cotés a la dépose sur le visage et après avec les gants de 5mm il faut degager le tour pour passer dessous la cagoule; style montage de pneu si vous voyez ce que je veux dire, ca prend du temps et suis pas
      • 6
        bonjour,  je suis français, 16 ans (21) je pars plonger aux congés scolaires de printemps aux canaries avec des adultes et nous irons dans un club plongée, je suis niveau 1. pas de licence encore pour 2021. j'ai besoin de quoi ... ? merci de vos conseils.   la photo, c'est mon père...!
    ×
    ×
    • Créer...