Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Question pour les plongeurs en étanche.


    Messages recommandés

    il y a 12 minutes, gKatarn a dit :

    Hello Christophe. Tu trouves pas que tu fais un peu ton Francis Cabrel : c'était mieux aaaaaavant :D

     

    Plus sérieusement, il y a du vrai dans ce que tu écris.

    je n'ai pas dit que c'etait mieux,

    simplement, que c'est différent ; il y a plus de consommateurs, moins de gens ingénieux, moins qui "reflechissent" (entre guillemets, dans le sens de prévoir)..

    Ah certes, chez les recycleux, chez les spéléos, chez les plongeurs profonds, il y a la culture de la planification.. (ceci explique peut etre cela)

    mais, je vois beaucoup de troupeaux de plongeurs...

     

     

    (demain matin, une petite, (zone 25-30m) ; demain apres midi, une plus sérieuse (55 m et un poil de dugong), et dimanche matin, je remets ça (pour finir les paliers de la veille) avec eux https://www.facebook.com/groups/plongee.mayotte.nyamba

     

    Ils me supportent depuis de (trop) nombreuses années

     

    je penserai à vous, promis

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 62
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Vécu moi aussi en 1996, avec une toile Poseison (Noire avec les épaules rouges, mon surnom était « l’egoutier » 😋). La membrane de la soupape (Simple membrane alors) d’épaule a fait un bec à cause d’u

    Un jour de février 1995 [mode vieux con=ON], l'inflateur de ma combi qui avait une vis interne qui s'était complètement dévissée a décidé de faire sécession... Je me suis donc retrouvé à 10m avec

    Pour info, SI TECH recommande d'utiliser son étanche comme moyen principal de flottabilité et de conserver son stab/BCD en back-up.   valve_manual_2014_web.pdf (sitech.se)   @Nicol

    Posted Images

    il y a 24 minutes, christophe 38 a dit :

    je n'ai pas dit que c'etait mieux,

    simplement, que c'est différent ; il y a plus de consommateurs, moins de gens ingénieux, moins qui "reflechissent" (entre guillemets, dans le sens de prévoir)..

    Ah certes, chez les recycleux, chez les spéléos, chez les plongeurs profonds, il y a la culture de la planification.. (ceci explique peut etre cela)

    mais, je vois beaucoup de troupeaux de plongeurs...

     

     

    (demain matin, une petite, (zone 25-30m) ; demain apres midi, une plus sérieuse (55 m et un poil de dugong), et dimanche matin, je remets ça (pour finir les paliers de la veille) avec eux https://www.facebook.com/groups/plongee.mayotte.nyamba

     

    Ils me supportent depuis de (trop) nombreuses années

     

    je penserai à vous, promis

    je pense plutôt qu'avant la plongée était considéré comme un sport et était effectivement plus sportive à cause du matériel ;au début pas de stab ni fenzy.

    Cela impliquait donc un entrainement et une bonne condition physique ,maintenant hors plongée tek c'est devenue un loisir ,le matériel aidant les moins sportifs.

    Oui le troupeau de plongeurs comme le dit Christophe n'a pas la culture de la plannif etc etc ,mais pour les plongées qu'ils font est ce bien nécessaire ? Ils leurs suffit de rester dans le cadre de leur formation pour plonger sans risque et ce faire plaisir,c'est bien le but de la plongée ?

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 1 minute, erics91 a dit :

    je pense plutôt qu'avant la plongée était considéré comme un sport et était effectivement plus sportive à cause du matériel ;au début pas de stab ni fenzy.

    Cela impliquait donc un entrainement et une bonne condition physique ,maintenant hors plongée tek c'est devenue un loisir ,le matériel aidant les moins sportifs.

    Oui le troupeau de plongeurs comme le dit Christophe n'a pas la culture de la plannif etc etc ,mais pour les plongées qu'ils font est ce bien nécessaire ? Ils leurs suffit de rester dans le cadre de leur formation pour plonger sans risque et ce faire plaisir,c'est bien le but de la plongée ?

    tu as raison

     

    si l'autonomie est maitrisée ; par là, je veux dire que le moindre pépin qui échappe au leader ne se transforme pas en "drame" (j'entends pas là, par exemple, le bateau de la sécu surface qui n'est pas au rendez vous pour récuperer la palanquée .... qui doit attendre ........... 2 heures et qui déclenche des crises de nerf (vécu ici))

    Maintenant, si c'est pour se balader sur 20 m de fond, sans courant, sans bestiole "dangereuse" et en s'y cantonnant, oui !!!!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 4 heures, Jeff__06 a dit :

     

    @Essaie, tu verras, c'est un bon exercice. 

    En ce qui concerne la remontée en te tractant sur ton fil depuis le fond et en config lourde, essaie aussi, tu va être surpris.

     

     

    Ben, c'est déjà fait puisque ça figure au chapitre des exercices obligatoires pour l'obtention d'un TDI Trimix.

    Bref, la première fois que j'ai remonté sur une ligne depuis le fond, c'était, si je me souviens bien, avec un dry et une bc complètement purgé, deux cylindres de 13 litres en acier, plutôt pleins, et deux stage S80 en alu eux aussi plutôt plein. Une config que je qualifierais de plutôt lourde... 

    Et ça c'est super bien passé. Je suis même remonté sans palmes, question de voir si ça se faisait. Et ça se fait. Et si on s'autorise à palmer, c'est encore plus facile. 

    • Thanks 1
    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 13 heures, Nicolas Duguay a dit :

     

    Ben, c'est déjà fait puisque ça figure au chapitre des exercices obligatoires pour l'obtention d'un TDI Trimix.

    Bref, la première fois que j'ai remonté sur une ligne depuis le fond, c'était, si je me souviens bien, avec un dry et une bc complètement purgé, deux cylindres de 13 litres en acier, plutôt pleins, et deux stage S80 en alu eux aussi plutôt plein. Une config que je qualifierais de plutôt lourde... 

    Et ça c'est super bien passé. Je suis même remonté sans palmes, question de voir si ça se faisait. Et ça se fait. Et si on s'autorise à palmer, c'est encore plus facile. 

    Bravo, c’est quoi ton fil ?

     

    A+

     

    🍻

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En fait, ce sur quoi on insiste, ici, c'est sur le fait de NE JAMAIS se servir d'un parachute comme d'une redondance de flottabilité en le tenant tout au long de la montée avec le fol espoir qu'on va être capable de contrôler la vitesse avec sa purge. 

    Trop de risques inutiles, comparativement à la technique sus-mentionnée de remontée sur filin, beaucoup plus peinard.

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Extrait

     

    Citation

    Basic diving physiology helps you to understand buoyancy control! To easier determine your buoyancy, reduce number of gas filled compartments. The gas in the suit is the main compartment for a good insulation. By utilizing the valve in an optimal way you also control your buoyancy with the amount of gas in the suit. In a stressed situation it can be difficult to determine which compartment to manouver if the BCD* is simultaneously used. Also consider buoyancy change in a thick neoprene drysuit. Gas volume changes in regards to depth. The weight of gas in your cylinder changes during the dive and must be considered when determining your weighting for a optimal buoyancy control at the end of dive. A weight loss of roughly 3 kg (6 lbs) has to be considered from start to end of dive. *BCD = Buoyancy Control Device

     

    traduction (automatique)

    Citation

    La physiologie de base de la plongée vous aide à comprendre
    contrôle de flottabilité!
    Pour déterminer plus facilement votre flottabilité, réduisez le nombre de compartiments remplis de gaz. Le gaz dans la combinaison est le compartiment principal pour une bonne isolation.
    En utilisant la vanne de manière optimale, vous contrôlez également votre flottabilité avec
    la quantité d’essence dans le costume. Dans une situation tendue, il peut être difficile de
    déterminer quel compartiment à manouver si le BCD* est simultanément
    Utilisé. Considérez également le changement de flottabilité dans une combinaison sèche épaisse de néoprène. Le volume de gaz change en ce qui concerne la profondeur. Le poids du gaz dans votre cylindre change
    pendant la plongée et doit être pris en compte lors de la détermination de votre pondération
    pour un contrôle optimal de la flottabilité à la fin de la plongée. Une perte de poids d’environ
    3 kg (6 lb) doivent être considérés du début à la fin de la plongée.
    *BCD = Dispositif de contrôle de flottabilité

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 10 minutes, cosmosaure a dit :

    Pour info, SI TECH recommande d'utiliser son étanche comme moyen principal de flottabilité et de conserver son stab/BCD en back-up.

     

    valve_manual_2014_web.pdf (sitech.se)

     

    @Nicolas Duguay

    @nics

    @christophe 38

     

     

    Et ??

     

    Je demande, puisque je suis cité...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, cosmosaure a dit :

    Pour info, SI TECH recommande d'utiliser son étanche comme moyen principal de flottabilité et de conserver son stab/BCD en back-up.

     

    valve_manual_2014_web.pdf (sitech.se)

     

    @Nicolas Duguay

    @nics

    @christophe 38

     

     

    j'ai du mal à me défaire de (beaucoup) de vieilles habitudes...

     

    et, pour éviter la circulation de grosses bulles d'air dans la combi, voire que ces bulles passent dans les jambes, j'aime bien ma méthode (je ne l'ai pas découverte tout seul ; apres avoir fait une petite remontée par les pieds (j'étais avec François, le pitt bull espagnol et sa narcopathe, en baie de Villefranche), j'ai réussi à choper un rocher, à sortir mon spool et à faire mon palier, les pattes et les palmes en l'air et le masque sur le caillou... A la suite de cet épisode, j'ai ravalé ma fierté et je suis allé à Plongée Passion, à Carry, pour y suivre LA formation. Je ne change pas (plus) une méthode qui marche.)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je pense que des facteurs de risque est une combinaison  trop grande (mal taillée).

    Pour avoir une combi relativement bien coupé.... il est impossible pour moi d'avoir trop d'air dans mes jambes... et si jamais j'y arrive malgrè tout en remontant  le centre de gravité se déplacera vers le haut de mon corps et je pourrais je pense a nouveau me mettre a l'endroit et donc purger...

     

    Tiens je devrais essayer en début de plongée vers 10 m   pour voir si c'est possible ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, nics a dit :

    Et ??

     

    Je demande, puisque je suis cité...

    C'était juste pour attirer l'attention des plongeurs dont je me souvenais qu'ils plongeaient en étanche.

    C'est la première fois que je lis cela, et cela provient d'une entreprise réputée dans le monde de la plongée.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 7 minutes, caolila a dit :

    Je pense que des facteurs de risque est une combinaison  trop grande (mal taillée).

    Pour avoir une combi relativement bien coupé.... il est impossible pour moi d'avoir trop d'air dans mes jambes... et si jamais j'y arrive malgrè tout en remontant  le centre de gravité se déplacera vers le haut de mon corps et je pourrais je pense a nouveau me mettre a l'endroit et donc purger...

     

    Tiens je devrais essayer en début de plongée vers 10 m   pour voir si c'est possible ;)

    dans le cursus que j'ai suivi, la manip était :

    sur un fond de 10-12 m, se stabiliser à l'étanche.

    se mettre vertical, les palmes en haut, comme pour observer sous un trou,

    injecter un peu d'air dans la combi. A ce moment, dans cette position, les jambes sont en l'air et ...... l'air contenu dans la combi s'y trouve aussi.

    quand on commence à se sentir partir, faire une bascule, un salto, pour revenir tete en haut et purger avec la purge d'épaule, immédiatement pour arreter la remontée...

     

    ce qui m'a amené, donc, à n'avoir que l'air necessaire à l'isolation thermique dans la combi, à m'équilibrer à la wing et à avoir toujours la purge d'épaule ouverte, afin qu'elle décharge à la moindre surpression interne.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Intéressant, mais en même temps, SI Tech, leur fond de commerce, c'est la conception et la vente de valves très précises et efficaces destinées à permettre autant que possible un contrôle fin de l'écoulement de gaz dans une combinaison étanche.

    Les gens comme moi qui plongent en ne mettant que le minimum de gaz dans leur combi pour éviter la compression et qui se servent de leur BC pour le contrôle de la flottabilité, ils n'ont pas vraiment besoin de valves SI Tech avec les 48 incréments fins et qui, en raison de ces fameux 48 incréments fins se vendent une fortune. Bref, plus on est nombreux dans notre secte, plus SI Tech courre le risque de perdre des clients potentiels... SI Tech a tout intérêt à dire que tout le monde devrait "gérer" sa flottabilité depuis la combi grâce à ces merveilleuses valves... :) 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 71
        Bonjour,   Je regarde les photos magnifiques des concours photos et j'ai parfois une petite frustration même si pour l'instant je ne fait pas de photo sous marine...   Serait il possible d'ajouter les informations liées à la prise de vue (on les trouve dans les métadonnées du cliché: bouton droit, propriétés, détails)? - Appareil, objectif utilisé, vitesse, ouverture, iso   Ça permet de gagner un temps fou pour s'essayer au type de photo qu'on a apprécié, et ce
      • 19
        Bonjour,   Malgré la "politique" commerciale d'AQL interdisant la vente de kits d'entretiens aux non-professionnels, on en trouvait encore dans les pays européens, notamment via ebay.   Je viens de faire quelques recherches, et même cette source semble s'être tarie (elle est loin l'époque de scubaspares...) En contrepartie, j'ai trouvé en Angleterre des kits "compatibles", encore plus chers que le tarif d'époque pour les kits officiels.   Connaissez-vous des filières ?   Il s'agit
      • 42
        Bonjour à tous,   Pour un meilleur confort et d' utilisation en eaux froides (début de saison et carrière), je viens de m' offrir un kit détendeur MK25 S600 avec octopus et mano en remplacement de mon MK11.   Mon interrogation est surtout sur l' utilité de deux premiers étages.   Je viens de m' inscrire sur la préparation N.3 sur deux ans mais les cours étant à l' arrêt, je bosse un peu ma théorie et connaissances de mon coté.   Je cherche à savoir pour qu
      • 10
        Bonjour à tous,   Une petite question... Je suis nouveau sur le forum... Je suis un plongeur de 41 ans, je possède une certification PADI OWSI et une autre CMAS 3***.   Je suis installé à Tahiti depuis plusieurs mois et je recherche du boulot dans le secteur de la plongée (mais pas plongée loisirs), le souci c’est que la plupart des offres d’emploi demandent un niveau DPP1 ou un diplôme INPP Classe 0 Mention B (ou plus).    Je n’arrive pas à savoir s’il sera
      • 18
        Bonsoir,   J'ai parcouru le forum au sujet de la Guadeloupe avec des messages plus ou moins récents. Je m'intéresse à un voyage dans les caraïbes en janvier (si cela est possible en raison de COVID). J'ai repéré les Saintes et aussi Sec Pâté. J'ai un OWD Padi + N1+PE40 acquis plus récemment. La majorité de mes plongées dans la zone des 20m, quelques une dans les 30 m et très peu à 40. - Plonger à Sec Pâté jouable ou pas  avec mon expérience et PE40 récent ? - A
    ×
    ×
    • Créer...