Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Question pour les plongeurs en étanche.


    Messages recommandés

    il y a 21 minutes, Typhon a dit :

    Pas forcément. En mode normal, les bailouts ne changent rien à l'évolution de la flottabilité, ils ressortent aussi lourds qu'ils sont descendus.

    Donc tu les inclus dans le poids apparent normal et tant pis s'il faut les utiliser ?

    Accessoirement, s'ils sont aussi lourds à la fin de la plongée qu'au départ, il ne faut pas inclure ce poids et le compenser ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 62
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Vécu moi aussi en 1996, avec une toile Poseison (Noire avec les épaules rouges, mon surnom était « l’egoutier » 😋). La membrane de la soupape (Simple membrane alors) d’épaule a fait un bec à cause d’u

    Un jour de février 1995 [mode vieux con=ON], l'inflateur de ma combi qui avait une vis interne qui s'était complètement dévissée a décidé de faire sécession... Je me suis donc retrouvé à 10m avec

    Pour info, SI TECH recommande d'utiliser son étanche comme moyen principal de flottabilité et de conserver son stab/BCD en back-up.   valve_manual_2014_web.pdf (sitech.se)   @Nicol

    Posted Images

    il y a une heure, nics a dit :

    Accessoirement, s'ils sont aussi lourds à la fin de la plongée qu'au départ, il ne faut pas inclure ce poids et le compenser ?

     

    Si, bien sûr. Mais ça, c'est à considérer à l'équipement/lestage, avant que la wing intervienne. Si tu peux, tu te lestes de façon à être neutre wing vide, comme quand tu as appris à plonger. Si tout se passe bien, ta flottabilité n'évolue quasiment pas. Tu ne touches presque pas à la wing.

     

    Si tu ne peux pas te lester pour être neutre, parce qu'en t'équipant sans plomb tu es déjà négatif, évidemment il faudra gonfler pour être neutre. Note qu'avec de l'alu ou du carbone, selon ce que tu mets dedans, il y a de grandes chances que tes bailouts ne changent pas grand chose à ça, parce que tu peux te débrouiller pour qu'ils soient à peu près neutres même pleins.

     

    Si ça ne se passe pas bien, tu bailouts. Du coup tu vas être plus léger que tu n'avais prévu de l'être quand ta wing est vide. Si tu ne fais rien et que tu consommes beaucoup sur tes BO, ça risque d'être un peu trop positif et de t'emmener en surface. Une possibilité : tu noies ta boucle, et tu regagnes pas mal de poids. Tu peux toucher à la wing pour affiner ça. Une autre : si tu avais des BO qui sont neutres quand ils sont pleins, tu les envoies à la surface quand tu as fini de t'en servir (plus besoin d'un 30/30 si tu es au palier à 6 m). Il reste aussi la possibilité « je m'étais lesté pour cette situation donc j'ai rien à faire ». Mais dans ce cas, quand tout se passe bien, tu es (beaucoup) surlesté et éventuellement tu passes ton temps à jouer sur la wing dès que tu montes ou redescends de quelques mètres.

     

    Finalement : si tu fais comme ça, pas forcément besoin d'une wing démesurée en CCR. Pour calculer le volume nécessaire, c'est comme en circuit ouvert : la différence entre la flottabilité maximale et la flottabilité minimale. La minimale, c'est ta flottabilité en cours de plongée. La maximale, c'est au moins machine noyée ou étanche inondée, pourquoi pas les deux en même temps.

    Modifié par Typhon
    • Like 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...