Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Ouf, on a retrouvé Christophe38 ;)


    Messages recommandés

    il y a 4 minutes, christophe 38 a dit :

    sur le FB de Mayotte la 1ere, il y a effectivement une personne qui écrit que c'est faux, mais sans préciser ce qui est faux ...

    les faits ? le lieu ? la durée de la dérive ? le nombre de personnes ? les moyens engagés ?

    et, elle parle du dévouement et de la qualité des encadrants (mais, ce ne sont pas eux qui sont en cause) (syndrome de Stockholm ?)

     

    Exact. Pas de précision à ce stade

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 47
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    bonjour     autrefois, les navires pouvaient se déplacer selon une distance de la cote : par exemple, un jetski une place, c'etait 2 nautiques des cotes et pas de nav de nuit.

    https://la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/un-prestataire-de-plongee-perd-11-plongeurs-en-mer-899854.html?fbclid=IwAR3469cAvVn7zDTETe1rsjsZ_hMR2iW5FJUF3Ylwi8m2Dc-dzEVfzRl3fOA

    Et en plus on joue les Columbo . Fermeture administrative pour les uns, fake-novel pour les autres. Forum-réalité en somme. Je suis ravi de faire partie de cette belle famille. Par

    Posted Images

    Il y a 5 heures, benbulle a dit :

    La deuxième raison est inacceptable, si des clubs concurrents utilisent la force publique pour éliminer un club qu'ils n'aiment pas du jeux.... c'est absolument honteux!!!!

    C'est pourtant courant .

    Modifié par _Spm
    ponctuation
    • Confused 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    Il est facile de venir critiquer une situation quand on est là tranquillement assis sur sa chaise devant le clavier de son ordinateur et écouter les boniments d'un ami du club concurrent, dont le passe-temps essentiel consiste à cracher son venin sur le patron de Mayotte Océan et faire de la psychologie de bas-étage. Inutile de le citer, il se reconnaitra.

     

    Parmi ceux qui réagissent à cette article de presse, personne n'était présent lors des faits qui se sont produits dans l'eau et ne devrait tirer de conclusions hâtives sur le sujet.

     

    Donc je vais apporter mon témoignage, puisque je fais partie du groupe de plongeurs concernés.

    Tout d'abord plein de choses sont fausses ou inexactes dans cet article:

    * L'article parle d'accident alors que ce n'est pas le cas mais d'un déclenchement de protocole.

    * Les horaires donnés sont faux. D'ailleurs je me demande bien où le journaliste les a trouvé avec autant de précision ces informations.

    * l'alerte a eu lieu bien avant 1 heure de recherche.

    * il n'a jamais été question de 4 personnes puisque nous étions tous ensemble, car la consigne avait été donné de partir tous dans la même direction et même zone de plongée.

    * le navire des affaires maritimes ne nous a pas récupéré, d'ailleurs il n'était pas sur les lieux. C'est bien le bateau du centre de plongée qui nous a récupéré après que l'hélicoptère nous ait localisé.

    * La photo est bien sur bidon et n'a rien à voir.

    * Les parachutes ont bien été lancés.

    * Les consignes de sécurité avaient été bien données à ce sujet.

    * Personne n'a paniqué et nous avions confiance en lui car nous savions qu'il déclencherait les secours, ce que certains auraient peut-être hésité à faire dans une situation analogue. Tout le monde allait bien et évidemment aucun accident n'est à déplorer


     

    Sur Mayotte des cas similaires ont déjà eu lieu dans d'autres centres de plongée.

    Je me pose la question de savoir si tous les clubs auraient déclenché les secours dans la même situation de peur que cela ne s'ébruite.

    Dans ce cas la situation est assumée et le protocole est déclenché après 30mn de recherche.


     

    Pour rappel, à Trebeurden à l'automne 2019, le centre Cap Trebeurden a vécu une situation analogue, et dans ce cas le discours n'est pas le même que ce soit sur le forum ou dans la presse.

    Vous pourrez le vérifier sur ces liens.

    https://www.plongeur.com/forums/topic/66354-derive-de-6-plongeurs-%C3%A0-tr%C3%A9beurden/#comments

     

    https://actu.fr/bretagne/trebeurden_22343/six-plongeurs-derive-secourus-large-trebeurden_28131306.html

     

    De plus les plongeurs à la dérive étaient en formation Certificat complémentaire du DEJEPS sur la 50 mètres.

    Donc si un pour un centre de plongée reconnu qui dispense des formations CREPS, on considère qu'il s'agit d'un protocole, pourquoi il n'en serait pas de même ailleurs.

    Je cite Laurent Boyer responsable de Cap Trebeurden:

    Pour le directeur du centre, Laurent Boyer, il ne s’agit pas d’un accident : 

    Nous avons un protocole très précis pour justement éviter les accidents. Là, il s’est agit d’une perte des plongeurs par le bâteau de surface. Quand on ne voit plus les bulles, nous lançons le protocole. J’ai de ce fait appelé le Cross corsen, sans inquiétude, car je connais la réaction de ces plongeurs dans ces cas là. Ils ont très vite été repérés et récupérés. »


     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, _Spm a dit :

    C'est pourtant courant .

     

    Malheureusement véridique ...

    il y a 46 minutes, willoi a dit :

    Donc je vais apporter mon témoignage, puisque je fais partie du groupe de plongeurs concernés.

    Tout d'abord plein de choses sont fausses ou inexactes dans cet article:

    * L'article parle d'accident alors que ce n'est pas le cas mais d'un déclenchement de protocole.

    * Les horaires donnés sont faux. D'ailleurs je me demande bien où le journaliste les a trouvé avec autant de précision ces informations.

    * l'alerte a eu lieu bien avant 1 heure de recherche.

    * il n'a jamais été question de 4 personnes puisque nous étions tous ensemble, car la consigne avait été donné de partir tous dans la même direction et même zone de plongée.

    * le navire des affaires maritimes ne nous a pas récupéré, d'ailleurs il n'était pas sur les lieux. C'est bien le bateau du centre de plongée qui nous a récupéré après que l'hélicoptère nous ait localisé.

    * La photo est bien sur bidon et n'a rien à voir.

    * Les parachutes ont bien été lancés.

    * Les consignes de sécurité avaient été bien données à ce sujet.

    * Personne n'a paniqué et nous avions confiance en lui car nous savions qu'il déclencherait les secours, ce que certains auraient peut-être hésité à faire dans une situation analogue. Tout le monde allait bien et évidemment aucun accident n'est à déplorer

     

    Merci pour ce témoignage. C'est intéressant au sens où ce partage d'information donne de la connaissance sur les accidents potentiels mais aussi toutes les conséquences autour dans de nombreux domaines.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 7 heures, Amore a dit :

    @christophe 38, je ne connais pas bien ce dossier mais juste pour signaler qu'une plongeuses, parmi le groupe de 11 concernés, partis en dérive, a apporté un témoignage hier pour démentir le contenu de l'article de presse.

    Impossible de retrouver le démenti de cette plongeuse sur FB qui a été probablement effacé.

    Mais ça reprenait sensiblement le témoignage de @willoi

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Est-ce que quelqu'un peut quand même préciser si c'est bien du club qui a été sanctionné il y a quelque temps il me semble?

     

    Et si oui ou non il  y a des conséquences administratives (fermeture ou autre) suite au dernier incident? Si oui j'imagine que l'administration a des griefs contre ce club non ?

     

    Je ne veux pas polémiquer mais je cherche juste a obtenir de faits

    Merci.

     

     

    @willoi  peux tu nous dire combien de temps vous avez naviguez pour rejoindre le point d'immersion ? 

     

    Et l'embarcation que vous aviez tu t'y sentais en sécu ? Combien de moteurs ? 

    J'ai trouvé

    image.png.4009c493c410531ab3d110d8d246edc9.png

     

    1 moteur sur la photo.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et en plus on joue les Columbo .

    Fermeture administrative pour les uns, fake-novel pour les autres.

    Forum-réalité en somme.

    Je suis ravi de faire partie de cette belle famille.

    Paris-Match, attention, nous arrivons.

    • Like 2
    • Haha 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 10 heures, _Spm a dit :

    C'est pourtant courant .

    donc, on fait quoi ?

     

    dis nous quelle serait ta solution ... tu as peut etre un coté que nous voyons pas

    Modifié par christophe 38
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 9 heures, willoi a dit :

    Tout d'abord plein de choses sont fausses ou inexactes dans cet article:

    OK, merci pour les précisions et corrections.

    Tout le monde est en vie, sans séquelles, et c'est bien heureux.

     

     

    Il y a 9 heures, willoi a dit :

    Il est facile de venir critiquer une situation quand on est là tranquillement assis sur sa chaise devant le clavier de son ordinateur

    Personnellement, je n'ai rien critiqué. Sur le fait d'être assis devant son ordi, c'est quand même un peu le principe d'un forum internet ...

     

    Je ne connais pas Mayotte, ni les protagonistes, je n'ai aucune action chez l'un ou l'autre des professionnels mentionnés. Mais, au vu des éléments rapportés, je m'interroge.

     

    L'incident se termine sans gravité, certes. Mais il semble ne pas être isolé, non ?

     

    Par ailleurs, le site était-il oui ou non hors des limites autorisées pour l'embarcation ? Etait-ce le cas aussi pour Trébeurden ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 20 heures, christophe 38 a dit :

    enfin, un dernier point : la personnalité du patron du centre est clivante...

    Qu'il y ait des profils ou des personnalités qui détonnent/dérangent/, soit. Si je ne suis pas satisfait du savoir-être d'un prestataire, je change de crèmerie. Pareil si le mec est sympa mais laxiste.

     

    Mais la question est de savoir si des fautes d'orga et de sécu ont été commises (pour la 1ère ou la Xième fois...).

     

    Ici, les consignes semblent avoir été données au brief et l'alerte déclenchée dans un délai correct (ça ne devrait pas être un élément à charge). Tout ça c'est bien, mais on peut peut-être aller plus loin dans la sécu. Je me souviens avoir plongé le Sec Pâté depuis les Saintes avec la Dive Bouteille. Ils m'avaient confié une sorte de radio-balise à activer si on se retrouvait en dérive. Je crois que c'est systématique dans les croisières sur les Cocos.

     

    Cela dit, se retrouver en mer, à dériver sur l'extérieur du lagon et se demander pourquoi notre bateau qu'on voit au loin ne vient toujours pas, ça nous est arrivés. Et c'était ... à Mayotte, dans un club du Sud. C'était une sortie de passe en marée descendante. On s'est fait jeter comme des m.rdes hors du lagon (comme prévu), pour une belle plongée sur un tombant. En fait le bateau avait du aller voir un truc plus loin mais n'avait pu redémarrer son moteur (?!!!). Il a fini par le remettre en route mais ça nous a paru long quand même (surtout quand tu vois à quelle vitesse le corail file sous tes palmes alors que tu n'as pas l'impression de dériver).

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 23 minutes, emmanuelC a dit :

    Ils m'avaient confié une sorte de radio-balise à activer si on se retrouvait en dérive. Je crois que c'est systématique dans les croisières sur les Cocos.

     

    Nautilus Lifeline

    Nautilus Marine Rescue GPS - Free to use, Diver Rated to 425 ft. | Nautilus LifeLine

     

    Perso j'ai investi... ;) une vie n'a pas de prix (surtout la mienne et celle de ma femme ;)

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Moi j'ai de la peine à comprendre qu'on peut appeler les secours et dire qu'il n y a pas eu d'accident ou d'incident. 

     

    Si il n'a pas d'événement imprévu, il y a donc pas besoin d'appeler les secours...... Personne appel les pompier quand il ont l'idée d'allumer leur barbecue à par pour leur proposer des saucisses. 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 7 heures, christophe 38 a dit :

    donc, on fait quoi ?

     

    dis nous quelle serait ta solution ... tu as peut etre un coté que nous voyons pas

    Le sujet c'est la fermeture d'un club :

    -Si c'est suite a une décision de justice c'est normal : le club a commis une/des faute(s) et il est sanctionné pour ça.

    -Si ce sont des concurrents qui poussent la force publique a coup de piston pour éliminer celui-ci .... c'est inacceptable dans un état de droit.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 5 heures, benbulle a dit :

    Le sujet c'est la fermeture d'un club :

    -Si c'est suite a une décision de justice c'est normal : le club a commis une/des faute(s) et il est sanctionné pour ça.

    -Si ce sont des concurrents qui poussent la force publique a coup de piston pour éliminer celui-ci .... c'est inacceptable dans un état de droit.

    il y a une autre possibilité, c'est la sanction administrative, préventive.

    Cela existe pour les bars, fermeture administrative décidée par le prefet (les boites de nuit, idem), les restaurants peuvent etre fermés pour cause d'hygiene, tout cela bien avant un proces qui pourrait se situer des années plus tard (des, ça commence à 2 années)....

    Ca existe aussi pour les exces de vitesse : le prefet retire le permis d'un automobiliste ; la sanction est souvent enterinée par le tribunal...

     

    Bref, s'il se passe un délai de 3 ans entre la commission de l'infraction et le proces au pénal, et qu'il n'y a pas de sanction ou de mise en demeure, entre temps, il y a un risque de réitération .

    Il y a 7 heures, emmanuelC a dit :

    Qu'il y ait des profils ou des personnalités qui détonnent/dérangent/, soit. Si je ne suis pas satisfait du savoir-être d'un prestataire, je change de crèmerie. Pareil si le mec est sympa mais laxiste.

     

    Mais la question est de savoir si des fautes d'orga et de sécu ont été commises (pour la 1ère ou la Xième fois...).

     

    Ici, les consignes semblent avoir été données au brief et l'alerte déclenchée dans un délai correct (ça ne devrait pas être un élément à charge). Tout ça c'est bien, mais on peut peut-être aller plus loin dans la sécu. Je me souviens avoir plongé le Sec Pâté depuis les Saintes avec la Dive Bouteille. Ils m'avaient confié une sorte de radio-balise à activer si on se retrouvait en dérive. Je crois que c'est systématique dans les croisières sur les Cocos.

     

    Cela dit, se retrouver en mer, à dériver sur l'extérieur du lagon et se demander pourquoi notre bateau qu'on voit au loin ne vient toujours pas, ça nous est arrivés. Et c'était ... à Mayotte, dans un club du Sud. C'était une sortie de passe en marée descendante. On s'est fait jeter comme des m.rdes hors du lagon (comme prévu), pour une belle plongée sur un tombant. En fait le bateau avait du aller voir un truc plus loin mais n'avait pu redémarrer son moteur (?!!!). Il a fini par le remettre en route mais ça nous a paru long quand même (surtout quand tu vois à quelle vitesse le corail file sous tes palmes alors que tu n'as pas l'impression de dériver).

     

     

    la personnalité du patron qui est clivante, c'est que peu sont indifférents : il y a les pour et les contre, et peu sont modérés...

    chacun à ses raisons... je ne m'en mele pas

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...