Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Le Bon, La Brute et le Truand (élections FFESSM 2021)


    Messages recommandés

    Il y a 2 heures, Jeff__06 a dit :

    Explique moi donc pourquoi un moniteur pro devrait laisser sa place à un mf1 alors que c'est sa structure qui supporte intégralement les investissements.

     

    On dénigre le BE, ok, on passe tout chez PADI, tu le places comment le pro PADI par rapport à ta structure associative ? 

    Ca coute combien de passer un Director Course chez Padi ?

     

    A+

     

    🍻

     

     

    Il est la le problème. On ne se comprend pas. Personne ne dénigre le BE (en tout cas pas le plongeur, mais la formation oui mais je connais pas mal de pros qui sont d'accord) 

     

    Personne non plus ne pense que les mf1 vont remplacer les pro. Une des listes propose en haute saison seulement. Si le pro qui vit à la Martinique se fait prendre son boulot uniquement sur la semaine entre Noël et le jour de l'an par les 2 MF1 qui viennent plonger dans le club pendant leurs vacances... C'est qu'en fait il n'a pas non plus de taff le reste du temps quand il y a moins de monde. Donc il ne peut pas être pro. 

     

    Les clubs auront toujours besoin de gens pour être la sur plusieurs mois. Ils auront aussi toujours besoin de vacataires pour filer un coup de main. Mais sur les quelques semaines de très haute saison tout les vacataires trouvent du taff et les clubs manquent encore d'encadrants. En autorisant les moniteurs fédéraux (qui sont formés, il ne faut pas l'oublier) à filer un coup de main tout le monde y serait gagnant. Le MF1 réduirait un peu le coût de ses vacances. Le proprio du club pourrait prendre plus de clients et se faire plus d'argent (argent qui accessoirement pourrait lui donner une meilleure assise financiaire et titulariser plus de vacataires). Les clients trouveraient des moniteurs pour les encadrer et pourraient plonger. Les moniteurs pro seraient un peu soulager du surplus de travail et ne seraient pas forcer à emmener 4 pN1 d'un coup puis se taper 4 baptêmes ensuite et ce 2 fois par jours. Et au passage ça regulariserait une pratique qui se fait déjà un peu sous le manteau. 

    Il y a 2 heures, val74700 a dit :

     

    Comme dirait mon copain Karadoc.." C'est pas faux" :D.

    C'est le mot palier que t'as pas compris ? 😆

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 916
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    je viens de me payer le comité AURA, ce genre de pratique m'insupporte  

    hello, je suis pas "les pros" mais juste un ex. Sur le sujet "MF peuvent travailler", une réponse qui vaut ce qu'elle vaut : comme dans ce fil ou chacun y va de son anecdote personnelle et pose

    Je dis ça comme ça mais si c'était un membre canadien du forums qui avait sorti ça on en aurait eu pour 5 pages de modération...

    Posted Images

    il y a 5 minutes, Youdivemecrazy a dit :

    Il est la le problème. On ne se comprend pas. Personne ne dénigre le BE (en tout cas pas le plongeur, mais la formation oui mais je connais pas mal de pros qui sont d'accord) 

     

    Personne non plus ne pense que les mf1 vont remplacer les pro. Une des listes propose en haute saison seulement. Si le pro qui vit à la Martinique se fait prendre son boulot uniquement sur la semaine entre Noël et le jour de l'an par les 2 MF1 qui viennent plonger dans le club pendant leurs vacances... C'est qu'en fait il n'a pas non plus de taff le reste du temps quand il y a moins de monde. Donc il ne peut pas être pro. 

     

    Les clubs auront toujours besoin de gens pour être la sur plusieurs mois. Ils auront aussi toujours besoin de vacataires pour filer un coup de main. Mais sur les quelques semaines de très haute saison tout les vacataires trouvent du taff et les clubs manquent encore d'encadrants. En autorisant les moniteurs fédéraux (qui sont formés, il ne faut pas l'oublier) à filer un coup de main tout le monde y serait gagnant. Le MF1 réduirait un peu le coût de ses vacances. Le proprio du club pourrait prendre plus de clients et se faire plus d'argent (argent qui accessoirement pourrait lui donner une meilleure assise financiaire et titulariser plus de vacataires). Les clients trouveraient des moniteurs pour les encadrer et pourraient plonger. Les moniteurs pro seraient un peu soulager du surplus de travail et ne seraient pas forcer à emmener 4 pN1 d'un coup puis se taper 4 baptêmes ensuite et ce 2 fois par jours. Et au passage ça regulariserait une pratique qui se fait déjà un peu sous le manteau. 

    C'est le mot palier que t'as pas compris ? 😆

    Il est sur que lorsque je compare ma formation en 90 et le programme actuel, y'a un monde et un écart, comment dire ? assez important !!.

     

    A+

     

    🍻

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 27 minutes, Youdivemecrazy a dit :

    (...) En autorisant les moniteurs fédéraux (qui sont formés, il ne faut pas l'oublier) à filer un coup de main tout le monde y serait gagnant. Le MF1 réduirait un peu le coût de ses vacances.

     

    Travaillera-t-il ou sera-t-il en vacances ? 🤨

    😆

     

    • Like 3
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 3 heures, Jeff__06 a dit :

    On dénigre le BE, ok, on passe tout chez PADI, tu le places comment le pro PADI par rapport à ta structure associative ? 

    Ca coute combien de passer un Director Course chez Padi ?

     

    Je ne vois pas trop le rapport. Sauf erreur chez Padi & co un moniteur c'est un moniteur, après libre à lui (à l'étranger) d'être en assoc ou de monter son business ou de rejoindre une structure existante.

     

    Je n'ai pas l'impression qu'il y ai hors de france un système équivalent de "demi" moniteur, si?

    (note: je ne dénigre pas du tout les MF en terme de compétence, juste de prérogatives différentes)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 15 minutes, tristan92 a dit :

     

    Je ne vois pas trop le rapport. Sauf erreur chez Padi & co un moniteur c'est un moniteur, après libre à lui (à l'étranger) d'être en assoc ou de monter son business ou de rejoindre une structure existante.

     

    Je n'ai pas l'impression qu'il y ai hors de France un système équivalent de "demi" moniteur, si?

    (note: je ne dénigre pas du tout les MF en terme de compétence, juste de prérogatives différentes)

    Le rapport est clair, un moniteur PADI est un moniteur pro au même titre qu'un BE (sauf en France). 

    Si on part du postulat que l'on supprime le BE et que l'on ouvre à PADI, le pbe se posera exactement de la même manière avec la 2F.

    Les moniteurs de la 2F devront passer un diplôme pro pour exercer en l'occurrence un diplôme PADI, pas vraiment réputé pour être bon marché d'ailleurs.

     

    Encore une fois, si tu veux devenir un pro de la plongée, tu passes un diplôme Pro comme pour des tas d'autres professions.

     

    Et si tu ne veux pas en faire ton métier, bah tu restes en associatif et tu payes tes vacances comme tout le monde :)

     

    A+

     

    🍻

     

     

    • Like 5
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, Jeff__06 a dit :

    Le rapport est clair, un moniteur PADI est un moniteur pro au même titre qu'un BE (sauf en France). 

    Si on part du postulat que l'on supprime le BE et que l'on ouvre à PADI, le pbe se posera exactement de la même manière avec la 2F.

    Les moniteurs de la 2F devront passer un diplôme pro pour exercer en l'occurrence un diplôme PADI, pas vraiment réputé pour être bon marché d'ailleurs.

     

    Encore une fois, si tu veux devenir un pro de la plongée, tu passes un diplôme Pro comme pour des tas d'autres professions.

     

    Et si tu ne veux pas en faire ton métier, bah tu restes en associatif et tu payes tes vacances comme tout le monde :)

     

    A+

     

    🍻

     

     

     

    Ok, bon points.

    Mais dans ce cas je rappel juste le fait que - à tord ou à raison ce n'est pas l'objet ici - le diplome de moniteur PADI doit se passer en 1 mois max, et doit couter peut être 2000€? (de mémoire d'ancien posts du forum)

    Est ce qu'un DE ne prend pas bcp plus de temps ou/ou d'argent?

     

    En comparaison combien ca coute en temps et argent un MF?

    (Encore une fois pure curiosité, je ne suis pas et ne compte pas devenir moniteur)

     

    Je peux comprendre que se faire ch** à faire un MF qui prend des semaines, coute sans doute de l'argent, tout ca pour ne pas pouvoir (ou en tout cas avoir le choix de pouvoir) être payé ca limite un peu les vocations...

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Alors a titre perso j'ai toujours encadré et enseigné en structure commerciale et j'ai toujours refusé d’être payé, quand bien même on me l'a clairement proposé parfois.

     

    En tant que MF, ce que je voudrais c'est déjà que me laisse enseigner en SCA sans être payé et sans qu'on vienne me les briser, je ne parle même pas d’être payé...

     

    Pour le reste c'est toujours le même débat entre se partager un petit gâteau entre pas grand monde ou essayer de faire grossir le gâteau.

    Il est évident qu'un club pro ne va pas dimensionner son staff pour les 2 semaines les plus actives de la saison et du coup risque de refuser du monde, ou en tout cas de choisir les plongeurs.

    Si pendant cette période il peut avoir de la main d’œuvre en plus, ça peut lui permettre de développer son CA, d'investir et peut être au bout de quelques années de prendre un pro.

     

    L'idée du MF qui va en vacances et qui enseigne en club pro me semble plus douteuse sauf pour les gens qui vont toujours au même endroit.

    Franchement quel pro prendrait un inconnu, sans connaitre son niveau réel et sa pratique, pour aller encadrer ou former sur des sites qu'il ne connait pas ? Et sans savoir si il peut compter sur le mec ?

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Réponse simple: En Europe, une certification est professionnelle quand l’Etat d’origine de cette certification, ou un État de l’UE (Si certification pas originaire d’un État de l’UE) la reconnaît comme telle. Exemple: l’OWSI PADI est reconnu comme professionnel par l’Autriche, donc il est logiquement reconnu comme professionnel par les autres États membres de l’UE au titre de la réciprocité entre membres de l’UE. D’où les amendes que la France paie au reste de l’UE tant qu’elle refuse de reconnaître le remunerabilite des OWSI PADI sur son territoire. Le

     MF1 ne peut prétendre à rémunération, parce que l’Etat Français         Ne le reconnaît pas professionnel. Et l’Etat Francais ne peut le reconnaître tel tant qu’il ne répond pas aux critères du RNCP (Registre National des Certifications Professionnelles). Les critères du RNCP peuvent être revus à la baisse, mais cela ne peut se produire que dans le cadre d’une modification des contenus professionnels par les partenaires sociaux dans la branche. Et dans tous les cas, il faudra, pour que le MF1 soit reconnu professionnel, que son contenu se conforme à celui du RNCP décidé par les partenaires sociaux, et que d’autre part que la FFESSM et la FSGT se montent en OFP (Organisme de la Formation Professionnelle) -Ce qui implique par ailleurs que les MF1 formés le soient par des formateurs professionnels habilités par l’Etat - 

    Dans le cas d’une sortie de l’environnement spécifique pour la zone 0-20 m (Élément du programme Di MEGLIO sauf erreur de ma part), le marché sera ouvert au RSTC, mais toujours pas aux MF1, pour la cause que j’ai exposé plus haut. Une telle sortie ouvrirait la voie à la mise en place d’un CQP (Certification de Qualification Professionnelle) défini par les partenaires sociaux et mis en œuvre par les fédérations sur délégation de ces partenaires sociaux si ils le décident (dans tous les cas, ils restent propriétaires et décideurs du CQP). Le MF1 serait alors probablement facilitateur pour rentrer en formation professionnelle au CQP. 
    voilà pour faire court. 

     

    • Like 3
    • Thanks 2
    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 27 minutes, Matt a dit :

    Alors a titre perso j'ai toujours encadré et enseigné en structure commerciale et j'ai toujours refusé d’être payé, quand bien même on me l'a clairement proposé parfois.

     

    En tant que MF, ce que je voudrais c'est déjà que me laisse enseigner en SCA sans être payé et sans qu'on vienne me les briser, je ne parle même pas d’être payé...

     

    Pour le reste c'est toujours le même débat entre se partager un petit gâteau entre pas grand monde ou essayer de faire grossir le gâteau.

    Il est évident qu'un club pro ne va pas dimensionner son staff pour les 2 semaines les plus actives de la saison et du coup risque de refuser du monde, ou en tout cas de choisir les plongeurs.

    Si pendant cette période il peut avoir de la main d’œuvre en plus, ça peut lui permettre de développer son CA, d'investir et peut être au bout de quelques années de prendre un pro.

     

    L'idée du MF qui va en vacances et qui enseigne en club pro me semble plus douteuse sauf pour les gens qui vont toujours au même endroit.

    Franchement quel pro prendrait un inconnu, sans connaitre son niveau réel et sa pratique, pour aller encadrer ou former sur des sites qu'il ne connait pas ? Et sans savoir si il peut compter sur le mec ?

     

    Généralement le staff est dimensionné par rapport à ton ou tes bateaux et ton nombre de rotation, Donc quand c'est plein, c'est plein et tu refuses du monde. 

    Dans la plupart des clubs que je connais, la structure est dimensionné par rapport à l'activité générale.

     

    Pour l'été et les coups de bourre, ce sont les stagiaires qui font le tampon, ce qui permet par ailleurs d'engranger pas mal d'expérience avant de te présenter à ton DE.

     

    A+

     

    🍻

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 12 minutes, berny a dit :

    Réponse simple: En Europe, une certification est professionnelle quand l’Etat d’origine de cette certification, ou un État de l’UE (Si certification pas originaire d’un État de l’UE) la reconnaît comme telle. Exemple: l’OWSI PADI est reconnu comme professionnel par l’Autriche, donc il est logiquement reconnu comme professionnel par les autres États membres de l’UE au titre de la réciprocité entre membres de l’UE. D’où les amendes que la France paie au reste de l’UE tant qu’elle refuse de reconnaître le remunerabilite des OWSI PADI sur son territoire.

     

     

    Un instructeur CMAS 2* ou instructeur CMAS 3* n'est-il pas reconnu comme un professionnel de la plongée dans d'autres pays européen? Genre un instructeur CMAS 3* Allemand peut-il travailler en tant que pro de la plongée en Allemagne?

    Si oui, un instructeur CMAS est également reconnu comme pro par les autres états membres... Sauf la France non?

     

    C'est dommage que ces MF1 et MF2 ne soit pas instructeur CMAS 2* et 3* :D

     

     

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 13 minutes, iove a dit :

     

    Un instructeur CMAS 2* ou instructeur CMAS 3* n'est-il pas reconnu comme un professionnel de la plongée dans d'autres pays européen? Genre un instructeur CMAS 3* Allemand peut-il travailler en tant que pro de la plongée en Allemagne?

    Si oui, un instructeur CMAS est également reconnu comme pro par les autres états membres... Sauf la France non?

     

    C'est dommage que ces MF1 et MF2 ne soit pas instructeur CMAS 2* et 3* :D

     

     

    Les certifications CMAS sont délivrées sur la base d’une certification d’origine. C’est donc, sur le plan strictement réglementaire, la qualification en regard de laquelle la certification CMAS  a été délivrée qui va compter. On retombe donc sur la question de la reconnaissance ou non de la qualification d’origine en tant que professionnelle ou non dans l’UE. C’est la même logique que celle qui conduit la FFESSM à refuser de délivrer un titre de moniteur associé à un titulaire d’une qualification non reconnue par elle, nonobstant la détention d’un titre CMAS délivré sur la base de cette qualification d’origine habituellement qualifiée d’ « exotique ». 
    c’est également cette logique qui fait refuser par la FSGT la délivrance d’un titre de MF1 Associé sur la présentation d’un titre de MF1 associé FFESSM, quand le titre ayant donné lieu au MF1 associé FFESSM se révèle non valable ou indu. 
    la logique est logique et s’applique. 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 4 heures, berny a dit :

    Réponse simple: En Europe, une certification est professionnelle quand l’Etat d’origine de cette certification, ou un État de l’UE (Si certification pas originaire d’un État de l’UE) la reconnaît comme telle. Exemple: l’OWSI PADI est reconnu comme professionnel par l’Autriche, donc il est logiquement reconnu comme professionnel par les autres États membres de l’UE au titre de la réciprocité entre membres de l’UE. D’où les amendes que la France paie au reste de l’UE tant qu’elle refuse de reconnaître le remunerabilite des OWSI PADI sur son territoire. Le

     MF1 ne peut prétendre à rémunération, parce que l’Etat Français         Ne le reconnaît pas professionnel. Et l’Etat Francais ne peut le reconnaître tel tant qu’il ne répond pas aux critères du RNCP (Registre National des Certifications Professionnelles). Les critères du RNCP peuvent être revus à la baisse, mais cela ne peut se produire que dans le cadre d’une modification des contenus professionnels par les partenaires sociaux dans la branche. Et dans tous les cas, il faudra, pour que le MF1 soit reconnu professionnel, que son contenu se conforme à celui du RNCP décidé par les partenaires sociaux, et que d’autre part que la FFESSM et la FSGT se montent en OFP (Organisme de la Formation Professionnelle) -Ce qui implique par ailleurs que les MF1 formés le soient par des formateurs professionnels habilités par l’Etat - 

    Dans le cas d’une sortie de l’environnement spécifique pour la zone 0-20 m (Élément du programme Di MEGLIO sauf erreur de ma part), le marché sera ouvert au RSTC, mais toujours pas aux MF1, pour la cause que j’ai exposé plus haut. Une telle sortie ouvrirait la voie à la mise en place d’un CQP (Certification de Qualification Professionnelle) défini par les partenaires sociaux et mis en œuvre par les fédérations sur délégation de ces partenaires sociaux si ils le décident (dans tous les cas, ils restent propriétaires et décideurs du CQP). Le MF1 serait alors probablement facilitateur pour rentrer en formation professionnelle au CQP. 
    voilà pour faire court. 

     

    Les pros Français et l'administration Française qui continuent a rehausser la palissade pour encore et toujours essayer de repousser les envahisseurs 🤣🤣 .

    Sauf que comme a chaque fois, ceux derrière la palissade, en fait crève de faim, mais c'est pas grave ils ont le DE qui coute une blinde et que personne ne leur envie 🤪 .

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 4 heures, berny a dit :

    l’OWSI PADI est reconnu comme professionnel par l’Autriche, donc il est logiquement reconnu comme professionnel par les autres États membres de l’UE au titre de la réciprocité entre membres de l’UE. D’où les amendes que la France paie au reste de l’UE tant qu’elle refuse de reconnaître le remunerabilite des OWSI PADI sur son territoire.

    Il n'existait pas une procédure ou les ressortissants européens instructeurs PADI ou autres desireux de s'installer en France pouvaient en faire la demande auprès de "Jeunesse et sport" en justifiant d'une période d'activité ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Au delà de l'analyse qui est faîte des promesses électorales des impétrants à la direction de la ffessm concernant l'employabilité des MF1, les professions de foi reçus actuellement de la part des deux équipes en lice ainsi que des candidats pour la représentation des SCA sont assez amusantes.

     

    Totalement absentes voire méprisantes durant 4 ans, les instances au travers des candidats divers  disséminent une communication nourrie. Revoici de multiples déclarations d'amour et d'intérêt envers les clubs et les SCA ... à s'esclaffer tellement la ficelle est énorme. On risque l’essoufflement de rire.

     

    A quand la noyade ? 😄

    • Like 2
    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Matt locked this sujet
    Invité
    Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 207
        C'était attendu, fin officielle pour 2021, du Salon de la Plongée Encore une victoire pour le Covid   Le Salon de la Pongée de Paris de janvier 2021 est officiellement annulé "C’est avec regret, tristesse et émotion que je suis obligée de vous annoncer le report de la 23ème édition du Salon International de la Plongée Sous-Marine qui devait se tenir en Janvier prochain à Paris. Les dernières directives du gouvernement liées à l’état d’urgence sanitaire nous o
      • 11
        Bonjour à toutes et à tous ! Je souhaite réaliser mon TIPE sur les paliers de décompression et leurs influences sur le corps humain étant donné le thème de cette année qui est Santé , prévention. Pour le moment j'ai un plan qui n'est pas parfait donc dans un premier temps je voulais expliquer tous les maux fait au corps puis les accidents de décompression et l'importance de l'équipement. Dans  un second temps j'explique le fonctionnement d'un palier de décompression, l'influence de la
      • 1
        Ce salon, lui, va bien se tenir 😉   http://www.diveshow.ru/afisha/   Pour les analphabètes du russe, voici la version française : http://www.moscowdiveshow.ru/france/    
      • 9
        Bonjour,   a savoir que je viens de passer mon niveau 1 en Lac et me pose sérieusement la question de commencer à acheter mon matos et plus particulierement la partie detendeur qui par les temps qui courent, et bien que dans les clubs le matos devrait etre bien nettoyé desinfecté, je préfere investir la dessus en 1er et pour la stab je verrai ensuite. Vous m'avez compris je voudrais au moins de ce coté assurer un peu plus pour ma santé.   Ma question donc; si mon club dans un
      • 110
        Le fil Le Bon, La Brute et le Truand ayant été fermé, je crée ce fil pour poursuivre la discussion entamée avec Alain Foret notamment sur les causes éventuelles ayant impacté le développement de la FFESSM. Mon hypothèse était que le pari d'intégrer les SCA à la fédération et de s'appuyer désormais sur le développement de ces structures pour développer la fédération avait été un échec. Je soutient donc, que la remise en avant de la fédération doit se faire en pariant désormais sur la dynamiq
    ×
    ×
    • Créer...