Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Article de DAN : Le club des 100 mètres : Mythe ou réalité ?


    Messages recommandés

    Les 100 M à l air, c était le truc des Mf1 des années 70/80 nombreux de ceux que j ai croisé à mes débuts dans les années 90 s en vantés.! 

     C, était des touch and go c, est sur rien à voir avec une plongée planifier avec du temps passer à 100m.

    J avoue moi aussi avoir jouer à ça, sans avoir atteint les 100m j ai été aussi profond à l air qu au Tmx. Dans un cas quelques secondes le temps de lire l ordi dans l autre 15 minutes, ça n à rien à voir. 

    Perso j ai arrêté mais on me dit dans l oreillette que quelques uns y joue encore. 😁

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 47
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    Yop, rayon sourires :   Jules César était vraiment un petit chef : il n'a pas pu conquerir la totalité de l'Angleterre, parce qu'il a refusé que ses troupes prennent l'Euro Tunnel sous la Ma

    Je suis tombé au fil de mes pérégrination sur cette pépite, et cela a fait écho a quelques discussions vue sur ce forum ...     Très intéressant au demeurant !   https://alert

    Hello tous,   Ayant pratiqué ce type de plongée il y a fort longtemps, je confirme que pour beaucoup de mes camarades ou collègues de l'époque, l'objectif était ce que nous appelions une 3 c

    Posted Images

    Quand j'ai commencé la plongée à la fin des années 90 j'ai acheté ma première stab à un ami qui s'amusait à ça.

     

    Ils étaient plusieurs à partir en face de Rivaz dans le lac et c'était le premier à 100m

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, Lioson a dit :

    Quand j'ai commencé la plongée à la fin des années 90 j'ai acheté ma première stab à un ami qui s'amusait à ça.

     

    Ils étaient plusieurs à partir en face de Rivaz dans le lac et c'était le premier à 100m

     

    Ils vivent encore ces "amis" ? :D

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Des gars que je connaissais qui pratiquaient ce genre de plongée, un seul a coincé une bulle, sans séquelle heureusement. Ce groupe a d'ailleurs fini par imploser : trop d'égos démesurés ensemble, ça ne fait pas bon ménage...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 7 minutes, berny a dit :

    Charles Aznavourian: je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.........🥽

    meme les moins de 50 ans (pour avoir 20 ans dans les années 90)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 12 heures, caolila a dit :

     

    Ils vivent encore ces "amis" ? :D

     

    Un est mort d’une crise cardiaque lors d’un repas de famille.

    Un autre a fait 2 avcs et sait a peine comment il s’appelle.

    Un autre en est a son deuxième cancer du poumon.

    Un autre, a son premier, mais bien méchant.

     

    De l’equipe d’origine, il ne reste plus que moi qui plonge et le dernier qui était entré dans le groupe (Un petit jeune de 50 ans maintenant). 

    Par contre, on continue toujours à ce voir régulièrement (pour les vivants) et on plonge (pour ce qui peuvent) encore une ou 2 fois ensemble tous les ans.

     

    Et après, on dit que la plongee, c’est dangereux !!

     

    A+

     

    🍻

    • Thanks 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 13 heures, erics91 a dit :

    Les 100 M à l air, c était le truc des Mf1 des années 70/80 nombreux de ceux que j ai croisé à mes débuts dans les années 90 s en vantés.! 

     C, était des touch and go c, est sur rien à voir avec une plongée planifier avec du temps passer à 100m.

    J avoue moi aussi avoir jouer à ça, sans avoir atteint les 100m j ai été aussi profond à l air qu au Tmx. Dans un cas quelques secondes le temps de lire l ordi dans l autre 15 minutes, ça n à rien à voir. 

    Perso j ai arrêté mais on me dit dans l oreillette que quelques uns y joue encore. 😁

    simplement, quand tu te lançais dans ce projet, tu t'entrainais avant ; 65-70 ce n’était pas exceptionnel (et l'entrainement consistait à rajouter au maximum 2 mètres de plus que la précédente)

    mais, même là, chaque mètre gagné compte et la bonne plongée de la veille ou de l'avant veille ne prédispose pas que, pour celle ci, ce ne sera pas un bad trip.

     

    Dans ces années là, non soumises au CDS, où il y avait peu d'ordis (je crois que j'avais un moniteur 2, d'aqualung), j'ai le souvenir d'une plongée sur le jardin à Fréjus.

    topologiquement, c'est une dent, une molaire, posée sur le fond ; le plateau est à 52-55, de mémoire (donc, descente dans le bleu) et le bas est autour de 82-85.

    L'objectif était d'accompagner des plongeurs...qui zonent dans les 40, habituellement mais qui ont les qualif pour aller plus bas..(et qui passent leur temps à s'occuper des autres).

     

    Avec Philippe, de la cafétéria Midinette, de SMH, nous nous sommes entrainés pendant 3 semaines à Chindrieux, à Bourdeau, sur des plongées à 65, 68, 70, 72 m (c'est très vaseux, lunaire, Chindrieux, au large du tombant et passé 70, faut vraiment s'écarter pour trouver un peu de pente et marcher au cap pour retrouver le tombant sous le château, quitte à remonter un peu, sur 60, pour être un peu moins pinté).

     

    Gérard L., qui était cadre technique dans mon club, à l'époque, nous disait qu'il prenait un coefficient de 1.4 à 1.5 pour les sensations équivalentes en mer (en gros, 70 en lac, ça valait un 100 en mer).

     

    La plongée mer s'est bien passée, tout le monde est bien remonté ; pas d'incident, pas d'accident (mais la remontée fut longue) ( de mémoire, les paramètres étaient un décollage à la 12eme ou la 15 eme minute ) et les paliers commençaient vers 21 m.

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Même Cousteau s'y adonnait : voir le décès de Maurice Fargues à Fontaine de Vaucluse en 1947.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Fargues.

     

    Les conquérants de l'inutile : le Mont Blanc est accessible à beaucoup, l'Everest à beaucoup moins.

     

    A 80 m à l'air le plongeur a les facultés intellectuels d'un gros chat, à 100m celles d'une souris. Il perd conscience vers 120, 130 mètres et se noie.

     

    On ne peut rechercher la  profondeur sans helium.

    Avec les bons mélanges et une bonne expérience les profondeurs sont facilement accessibles au premier quidam.

    Si à Mayotte Christpohe38 paye 350 euros le m3 d'helium, la B50 à 3000 et quelques euros ne permet pas de faire plus 10 plongées en circuit ouvert.

     

    Ici à Maurice la B50 de 5.0 à environ 500 euros me permet environ 100 plongées recycleur par an.

    Il y a aussi de l'helium U "gaz party" à moitié prix pour une pureté de 99..... %

     

    La B50 d'O2 est à environ 45 euros.

    consigne de 110 euros par bouteille. Pas de frais de location.

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 2 minutes, vasi a dit :

    Même Cousteau s'y adonnait : voir le décès de Maurice Fargues à Fontaine de Vaucluse en 1947.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Fargues.

     

    Les conquérants de l'inutile : le Mont Blanc est accessible à beaucoup, l'Everest à beaucoup moins.

     

    A 80 m à l'air le plongeur a les facultés intellectuels d'un gros chat, à 100m celles d'une souris. Il perd conscience vers 120, 130 mètres et se noie.

     

    On ne peut rechercher la  profondeur sans helium.

    Avec les bons mélanges et une bonne expérience les profondeurs sont facilement accessibles au premier quidam.

    Si à Mayotte Christpohe38 paye 350 euros le m3 d'helium, la B50 à 3000 et quelques euros ne permet pas de faire plus 10 plongées en circuit ouvert.

     

    Ici à Maurice la B50 de 5.0 à environ 500 euros me permet environ 100 plongées recycleur par an.

    Il y a aussi de l'helium U "gaz party" à moitié prix pour une pureté de 99..... %

     

    La B50 d'O2 est à environ 45 euros.

    consigne de 110 euros par bouteille. Pas de frais de location.

     

    s'il te plait, peux tu remettre tes lunettes de vue de 1990 ??

    merci (et comparer le comparable ; pas 1970, 1980 ou 90 avec 2020)

     

    quant à la souris, tu pourrais le dire aux corailleurs qui descendaient à 110-120 à l'air, pour 15 minutes...

     

    en dessous de 110, certains rajoutaient une giclette, c'est à dire 10% d'hélium, qui leur faisait gagner 10 m en équivalent narcotique.

    Modifié par christophe 38
    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut Christophe,

    quand le covid nous le permettra, faudra se faire une plongée ensemble à Maurice ou à Mayotte.

    Les corailleurs utilisent le trimix depuis fort longtemps, Formés par la Comex en 1975 bien avant les plongeurs tek.

    C'est toujours un plaisir de te lire.

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 2 minutes, vasi a dit :

    Salut Christophe,

    quand le covid nous le permettra, faudra se faire une plongée ensemble à Maurice ou à Mayotte.

    Les corailleurs utilisent le trimix depuis fort longtemps, Formés par la Comex en 1975 bien avant les plongeurs tek.

    C'est toujours un plaisir de te lire.

    dans les années 90, j'en connaissais qui travaillaient à l'air (plus souple, moins cher et moins rigoureux que le trimix)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 35 minutes, christophe 38 a dit :

    dans les années 90, j'en connaissais qui travaillaient à l'air (plus souple, moins cher et moins rigoureux que le trimix)

    Exact, ce que je connaissais plongeait uniquement a l’air.

     

    A+

     

    😀

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 04/02/2021 à 09:50, dangue a dit :

    La France est à la traine sur Nitrox et TRIMIX, ce n'est pas nouveau, mais ...ça vient petit à petit (je suis un peu rensigné sur le sujet :-)....), il y a de plus en plus de structure qui sont capable de fournir du NITROX , aprés remplir une 7 litre d'O2, là ça devient un peu plus rare, et faire un héliox ou Trimix, encore davantage ...Il faut dire que ça prend un peu de temps ce genre de gonflage , et en pleine saison , il vaut mieux vendre des plongées que des gonflages autre que de l'air..

    Pas d'accord...

    C'est juste un problème d'offres et de demandes.

    Les uns se cachent derrière la peine à se fournir en gaz pour plonger à l'air et les autres se cachent derrière le peu de demande pour ne pas investir, s'équiper correctement pouvoir fournir...

    "Oui, mais il n'y a pas de DP ..."...

     

    Comment ils font à Arenzano les deux centres qui organisent 3 ou 4 rotations par jour sur le Haven avec une réglementation locale (édictée par la Capitainerie de Gènes ) sur la plongée beaucoup plus dure que la vôtre ?

    Ben ils se sont sortis les pouces et ont acheté des mélangeurs (un peu comme ceux que tu vends, voire carrément les mêmes ) et gonflent au moins 30 scaphs par jour avec des mélanges binaires ou ternaires...

     

    Donc, selon moi, ce ne serait pas impossible à faire sur des endroits réputés pour leurs épaves comme le Lavandou, par exemple. 

     

     

    Mais je sais qu'en te disant ça, je prêche un convaincu...

    😉

    • Like 3
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...