Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

    Messages recommandés

    Hey bonjour à tous ! Je me présente, Adrien, 28ans, je suis moniteur depuis mes 18ans et plongeur depuis mes 16ans. 

    Je voudrai avoir quelques opinions ! 

     

    Je suis dans ma 10ème année de plongée, j'ai eu l'occasion de faire de superbes rencontres, malheureusement également de mauvaises ! Mais là n'est pas le sujet. 

    J'aimerai parler du fameux exercice de la remontée assisté niveau 2 en particulier, je pense ne pas être le seul ! J'apprécie de moins en moins, plus le temps passe, Plus je me rends compte que je ressens de la fatigue parfois, des gènes au niveau de la nuque, c'est léger mais pas imperceptible non plus. 

    De plus nos client ne sont pas forcément toujours étanche, pas dans le sens péjoratif du terme car il finissent tous par faire des progrès et réussir, à obtenir leurs sensations ! 

    Je me demande s'il n'est pas simplement mieux d'apprendre aux gens dans un premiers temps à reconnaître des situations qui peuvent s'avérer problématiques en plongée, et travailler leur temps de réaction.  élaborer des séances en vue de la prise de décision en groupe en fonction de différents contexte donc l'autonomie pure et dure tout simplement. 

    Savoir rester humble car personne n'est à l'abri un jour où l'autre d'un petit ou gros soucis sous l'eau, au moins en avoir confiance. 

    Les gens sont très fiers et ne vont pas forcément avouer qu'ils ressentent un malaise ou même qu'il s'essouffle, mais le regard et comportements les trahis donc vraiment renforcer la pédagogie sur ce trait psychologique et juste ne pas avoir honte tout simplement car les plongeurs sont en majorité des gens sympa quand même ! Enfin les moniteurs, dans la majorité, évitent de juger les gens j'espère car ça fait parti du job ! Ça me soûle d'entendre les gens se plaindre car "un tel a consommé plus que les autres", "il a fait remonter tout le monde", "il est nul" etc.. Encore une fois ça peut arriver à tout le monde alors respectez vous entre vous. Évidemment pas de généralité de ma part. 

     

    Donc bref ! En résumé, vraiment accentué les séances sur le contexte des plongées, les problématiques environnemental, humaine et physiologique pouvant être rencontrés en milieu hyperbar . Ducoup bien travaillé les automatismes et bien faire prendre conscience que c'est un sport technique ou le risque est inhérent à la pratique, mais aussi à l'individualité de chacun. 

    Une communication calme, dessinée et  claire évite bon nombres de problèmes ! 

    la gestion de soi, flirter avec ses limites et ne pas avoir peur de ressentir une fébrilité. 

    Travailler le rapport à soi et aux autres. 

    La stabilisation avant tout, avant d'entamer les remontées assistées car elle sont importantes, je ne dirai pas le contraire mais pas à la même fréquence. Pour notre santé ainsi que celles de nos clients. 

     

    Bref au final le but étant de découvrir un monde fabuleux 

    Tout en sécurité ! Et simplement "kiffer", se rapprocher de la nature, c'est dans les mœurs et essentiel. 

     

    Sympa d'avoir lu jusqu'àu bout pour certains !

    n'hésitez pas à donner votre opinion et me donner votre vision de la chose. 

     

    Prenez soin de vous ! 

    Adrien 

     

     

    • Like 1
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 106
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Popular Posts

    c'est exactement cela. on pourrait dire "allez bye les anciens" et attendre le renouveau. raté, certains "jeunes" moniteurs sont pires que les anciens, persuadés que leur pédagogie est la seule va

    Prévenir avant de guérir ... la grande majorité des plongeurs formés dans le monde ne sont pas formés aux remontées assistées telles que nous les pratiquons. Et il ne me semble pas qu’ils aient p

    Pas d'accord si tu penche la tête et que tu fait le bruit des pneus qui dérapent tu va beaucoup plus vite 😛 

    Posted Images

    Merci pour ton avis.

     

    Oui tu as raison nous ne sommes pas tous égaux et il faut accepter les difficultés de certains. Mais surtout en tenir compte.

     

    Après il y a des cons partout ... et ceux-là lorsque tu sais qu'ils le sont et bien mieux vaut les éviter.

    Je me refuse a partager mon loisir avec eux, ils me pourrissent ces moments de "kiffe".

     

    Pour toi professionnel de la plongée... cela ne doit pas etre cool tous les jours.. mais c'est comme dans tous les jobs.

     

    Concernant la RA.... je pense que si elles ne se passent pas trop mal ... c'est 2 max par jour... si une foire vraiment mieux vaut ne pas insister.... 

    Le risque est trop grand je trouve.

     

    A mon avis a partir du moment ou le gars il remonte et ne redescend pas avec la victime c'est déjà super.....   j'ai vécu des "remonté" catastrophique comme "victime" ou nous nous sommes "écrasé" dans le fond vaseux de la gravière.... tu n'as qu'une envie que le MF1 stop exo....    

     

     

     

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Prévenir avant de guérir ...

    la grande majorité des plongeurs formés dans le monde ne sont pas formés aux remontées assistées telles que nous les pratiquons. Et il ne me semble pas qu’ils aient plus d’accidents ou de baro que les plongeurs de l’école française de plongée. Certes, l’école française enseigne des plongées potentiellement plus « engagées ».

    Cet engagement ne justifie pas pour autant que nous focalisions notre enseignement sur des remontées assistées. Il est encore plus important de mettre en place un enseignement permettant d'éviter de les mettre en oeuvre.

    Enseignement basé sur le comportement du plongeur, le retour au triptyque ventilation/stabilisation/déplacement trop souvent bâclé et dernier point, base de l’autonomie l’analyse de la situation sur les plans humain, matériel et environnemental afin d’anticiper les problèmes.
    une fois que cet enseignement est mis en place, la remontée assistée n’est qu’un sujet parmi tant d’autres et non le principal critère de délivrance d’un brevet d'autonomie. 

    • Like 8
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 51 minutes, caolila a dit :

    Merci pour ton avis.

     

    Oui tu as raison nous ne sommes pas tous égaux et il faut accepter les difficultés de certains. Mais surtout en tenir compte.

     

    Après il y a des cons partout ... et ceux-là lorsque tu sais qu'ils le sont et bien mieux vaut les éviter.

    Je me refuse a partager mon loisir avec eux, ils me pourrissent ces moments de "kiffe".

     

    Pour toi professionnel de la plongée... cela ne doit pas etre cool tous les jours.. mais c'est comme dans tous les jobs.

     

    Concernant la RA.... je pense que si elles ne se passent pas trop mal ... c'est 2 max par jour... si une foire vraiment mieux vaut ne pas insister.... 

    Le risque est trop grand je trouve.

     

    A mon avis a partir du moment ou le gars il remonte et ne redescend pas avec la victime c'est déjà super.....   j'ai vécu des "remonté" catastrophique comme "victime" ou nous nous sommes "écrasé" dans le fond vaseux de la gravière.... tu n'as qu'une envie que le MF1 stop exo....    

     

     

     

    Merci de ton avis également ! 

     

    Je suis bien d'accord, il y a des cons partout ! Mais les enjeux ne sont pas toujours les mêmes et peuvent s'avérer dramatique en plongée malheureusement. Et pour pas grand chose. 

    Après en règle général je laisse toujours une chance aux gens, il s'agit de dialogue et d'éducation mais tous ne sont pas prêt à entendre. 

    À de très rares occasions j'ai déjà "éjecter" certaines personnes leur interdisant de revenir plonger avec nous à cause d'un comportement dangereux. Enfin normal, mais dialogue en premier lieu ! 

     

    Oui le risque est bien trop grand puis pour les oreilles fragiles certains sinus, malheureusement ça pourrit une formation c'est dommage. 

    En effet pour le peu qu'ils remontent correctement ça me suffit. On sera un peu plus exigeant au '+niveau 3 et 4 :)

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 3 heures, bardass a dit :

    Prévenir avant de guérir ...

    la grande majorité des plongeurs formés dans le monde ne sont pas formés aux remontées assistées telles que nous les pratiquons. Et il ne me semble pas qu’ils aient plus d’accidents ou de baro que les plongeurs de l’école française de plongée. Certes, l’école française enseigne des plongées potentiellement plus « engagées ».

    Cet engagement ne justifie pas pour autant que nous focalisions notre enseignement sur des remontées assistées. Il est encore plus important de mettre en place un enseignement permettant d'éviter de les mettre en oeuvre.

    Enseignement basé sur le comportement du plongeur, le retour au triptyque ventilation/stabilisation/déplacement trop souvent bâclé et dernier point, base de l’autonomie l’analyse de la situation sur les plans humain, matériel et environnemental afin d’anticiper les problèmes.
    une fois que cet enseignement est mis en place, la remontée assistée n’est qu’un sujet parmi tant d’autres et non le principal critère de délivrance d’un brevet d'autonomie. 

    Et bien écoutez ! C'est très bien dit tout ça et vraiment très juste. Insister sur l'anticipation, la prévention, la connaissance du milieu donc la faculté d'adaptation qui en résulte !  

     

    Oui beaucoup de négligeance sur la stabilisation, la ventilation, le palmage car ce n'est pas inné tout ça ! Merci pour "le tryptique"! Je me coucherai moins bête ! 

    Le lestage parfois qui est juste abbérant chez certaines personnes et dangereux. 

    Pour le Matos, très juste, ne pas hésitez à signaler un problème et reconnaître les petits problèmes pouvant survenir. 

    C'est comme tout ça s'apprend. 

     

    Je ne critique aucun type de plongeur ni de fédération, car elles sont, à mon goût toutes correctes ! 

    Il s'agit seulement du boulot des moniteurs de bien enseigner les bases en 1er lieu 

    Ça "coule" tout seul après !!! 

     

    Concernant les remontées, exactement, si les bases sont là au niveau de la flotta, de la lecture de l'environnement "ptites bulles, particules", éloignement, luminosité. 

    Avec l'ordi en repère visuel dans un premier temps pour savoir où ils en sont dans la remontée.

    Derrière c'est histoire d'un petit entraînement pour arriver à faire des remontées correctes mais bien à la portée de tous ! Les gens angoissent souvent au niveau de cet exercice et peuvent au final être agréablement surpris :). 

    Puis j'aime beaucoup faire des cours participatifs qui poussent un peu les gens à la réflexion. 

     

    Bonne journée 

     

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    A chaque fois que ce sujet revient je ne comprend pas pourquoi certains opposent l'enseignement des RA avec tout le reste (comportement, planification, anticipation,...) 

     

    Sur une plongée de formation on fait 2 remontés max (et d'ailleurs rien n'oblige à ce qu'elle soit complète). En 20 min GRAND MAXIMUM c'est torché. Ça laisse 40min de plongée pour faire autre chose. Plus les briefing. Plus les cours de théorie. 

     

    La remontée assistée n'est pas et ne doit pas être au centre de l'enseignement du N2 et du N3. Mais elle en fait parti. Et l'enseigner ne se fait pas et ne doit pas se faire au détriment du reste. 

     

    Autre erreur souvent commise c'est de ne voir la RA que comme à exercice de sauvetage et de ne juger son intérêt que sur le nombre de morts. C'est un excellent exercice de stabilisation et de sensations. Les élèves qui font leur N2 ou leur N3 progresse tous de manière spectaculaire dans leur maîtrise de la flottabilité. 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 11 minutes, Youdivemecrazy a dit :

    A chaque fois que ce sujet revient je ne comprend pas pourquoi certains opposent l'enseignement des RA avec tout le reste (comportement, planification, anticipation,...) 

     

    Sur une plongée de formation on fait 2 remontés max (et d'ailleurs rien n'oblige à ce qu'elle soit complète). En 20 min GRAND MAXIMUM c'est torché. Ça laisse 40min de plongée pour faire autre chose. Plus les briefing. Plus les cours de théorie. 

     

    La remontée assistée n'est pas et ne doit pas être au centre de l'enseignement du N2 et du N3. Mais elle en fait parti. Et l'enseigner ne se fait pas et ne doit pas se faire au détriment du reste. 

     

    Autre erreur souvent commise c'est de ne voir la RA que comme à exercice de sauvetage et de ne juger son intérêt que sur le nombre de morts. C'est un excellent exercice de stabilisation et de sensations. Les élèves qui font leur N2 ou leur N3 progresse tous de manière spectaculaire dans leur maîtrise de la flottabilité. 


    Sur les 10/12 plongées de formation à un PAxx, tu consacres ces 15 à 20 minutes à’copbien dd plongées ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 11 minutes, bardass a dit :


    Sur les 10/12 plongées de formation à un PAxx, tu consacres ces 15 à 20 minutes à’copbien dd plongées ?

    Ça dépendra des élèves. En France avec la liberté pédagogique il n'y a pas de moule prédéfini, j'insisterai plus sur certains points selon les difficultés. 

     

    Mais pour donner une chiffre, en gros sur un N2 5 plongées avec RA et pour un N3 entre 6 et 8.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ok pour la liberté pédagogique si importante aux yeux de notre école francaise.

    chaucun est libre d'enseigner comme il le souhaite.

    Et trop souvent des moniteurs réitèrent les exercices qu'eux même ont subi en tant qu'élèves des années auparavant. D'ailleurs que disent la plupart des instructeurs à leurs stagiaires moniteurs : "servez-vous de votre expérience de plongeur"...
    Le MFT ? les jeunes moniteurs regardent, les anciens ...


    tu indiques consacrer entre 20 à 25% du temps de plongée aux RA. Ce qui est peu par rapport à ce que je constate autour de moi.
    Mais quand même 20 à 25% alors que la remontée assistée n'est qu'un item parmi d'autres dans la formation. Ca fait un gros pourcentage alors que d'autres écoles y consacrent bien moins de temps sans former des abrutis plongeurs.
    Certes, la remontée peut aussi se justifier par des motifs de stabilisation, ventilation.

    Mais il existe bien d'autres exercices pour travailler ces items sans avoir besoin d'ateliers verticaux.
    Cela devrait nous faire réfléchir.
    Surtout, quand nous discutons avec les médecins hyperbares du caisson de Lyon, le premier message qu'ils passent aux moniteurs (et ils sont plongeurs), c'est : "arrêtez les ateliers verticaux"

    • Like 1
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, Youdivemecrazy a dit :

    Autre erreur souvent commise c'est de ne voir la RA que comme à exercice de sauvetage et de ne juger son intérêt que sur le nombre de morts. C'est un excellent exercice de stabilisation et de sensations. Les élèves qui font leur N2 ou leur N3 progresse tous de manière spectaculaire dans leur maîtrise de la flottabilité. 

    Tututu !!

     

    Pas besoin de faire une RA pour ça, tu peux très bien faire une Auto RA et des exercices de stabilisation fine en te déplaçant ce qui te servira surement plus dans ta vie de plongeur de tous les jours qu'une RA conventionnelle.

    Qu'en je parle d'auto RA, c'est pouvoir remonter du fond jusqu'à minima la zone des 10 mètres sans donner un coup de palme et en gardant une vitesse correcte.

    Moi, c'est le truc que j'adore quand je remonte, tu te laisses porter par ta bouée et quelle économie d'énergie !!

     

    Et pour répondre à @adridiving

    Cela fait des années que j'enseigne et que je me comporte de cette façon, no stress, no compétition et surtout ne pas avoir peur d'exprimer ses craintes ou hésitations.

    C'est pas encore gagné, car il y a une grosse culture ancestrale qui existe encore au sein de certains clubs.

    Par contre, ce qui me frappe de plus en plus et que je constate régulièrement, c'est que plus le niveau technique est élevé et l'expérience importante, plus cette aspect disparait et plus le plongeur devient humble sauf à de rares exceptions.

    Dons quand je vois le comportement ou les propos de certains (que ce soit moniteurs ou plongeurs) sur des spots ou bateaux de plongée, bah, je rigole doucement dans ma barbe !!

    Surtout quand j'ai l'occasion de les croiser au fond, généralement, le niveau technique est inversement proportionnel au niveau de gueul.....

     

    A+

     

    🍻

    Modifié par Jeff__06
    • Haha 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 59 minutes, Youdivemecrazy a dit :

    Autre erreur souvent commise c'est de ne voir la RA que comme à exercice de sauvetage et de ne juger son intérêt que sur le nombre de morts. C'est un excellent exercice de stabilisation et de sensations. Les élèves qui font leur N2 ou leur N3 progresse tous de manière spectaculaire dans leur maîtrise de la flottabilité. 

     

    Je suis bien d'accord là-dessus.

    Mais je ne suis pas d'accord sur le fait que ce soit la RA qui permette cette progression. C'est même plutôt l'inverse : travailler ventilation et stabilisation en finesse permet aux plongeurs de progresser et, partant de là, de faire des tâches plus complexes. La RA n'est qu'un handicap qu'on rajoute à la maitrise de ces deux items. Comme l'envoi du parachute, par exemple, qu'on voit régulièrement être enseigné alors que la base n'est pas acquise.

    Comme @bardass, je vois encore trop souvent des moniteurs faire travailler la RA en "essai-erreur" (Oh, là, c'était trop rapide ! Oh, là, c'était trop lent !...) en ayant zappé la maitrise des fondamentaux.

    Et ça se traduit ensuite par la légende qu'on entend régulièrement comme quoi, la RA, "faut en bouffer pour la réussir".

    Non, ce n'est pas vrai. Il suffit juste de ne pas mettre la charrue avant les bœufs.

    • Like 4
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 11 minutes, Jeff__06 a dit :

    C'est pas encore gagné, car il y a une grosse culture ancestrale qui existe encore au sein de certains clubs.

     

    Je confirme... et ce ne sont pas que de vieux moniteurs :(

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour apporter ma pierre à l'édifice.

    Pour nous proteger, nous professionnel, sur des exo verticaux, c'est primo d'être au nitrox (au meilleur mélange), et deuxio, de faire tous les exercice verticaux en début de plongée, pas à la fin de la plongée.

    Car on enchaine plusieurs remontées d'affilé avec les différents élèves. Donc vaux mieux faire ça avec le minimum d'azote dans le corps. 


    Sinon, etant instructeur padi, clairement, les remonté assisté ne sont pas abordé comme ceux en france. Clairement la remonté, ce n'est qu'un exercixe parmi tant d'autres. On insiste plus sur l’identification des problèmes, l'approche de la victime en sécurité, etc....
    Et on a aussi les scénario, avec une prise en charge du début jusqu'à la sortie de l'eau, et la gestion de la vicitme

    Modifié par fufu74
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @Jeff__06Mais ce que tu appelle une auto RA fait partie de l'enseignement de la RA. Surtout en N2. La RA est un objectif final qui donne une motivation. C'est comme traverser une série de cerceaux. Combien de plongeurs traverse des tunnels aussi etroit ? Surtout N1 ? Ça donne un côté ludique. Mettre une difficulté en plus est une bonne chose. Si tu arrives à gérer ta flottabilité plus celle de ton binôme tu n'en sera que meilleur.

     

    @Pp_yaprès des mauvais moniteurs il y en a partout. Mais pour ne pas tout mettre sur leur dos il y a aussi des plongeurs qui se précipitent sur le N3 sans prendre le temps de maîtriser les bases. La dessus RSTC a un avantage. Pour les gens qui veulent absolument une grande collection de cartes il y a des centaines de certifications plus fantaisiste les une que les autres. 

    il y a 34 minutes, fufu74 a dit :

    Sinon, etant instructeur padi, clairement, les remonté assisté ne sont pas abordé comme ceux en france. Clairement la remonté, ce n'est qu'un exercixe parmi tant d'autres. On insiste plus sur l’identification des problèmes, l'approche de la victime en sécurité, etc....
    Et on a aussi les scénario, avec une prise en charge du début jusqu'à la sortie de l'eau, et la gestion de la vicitme

    Tu vois tu tombe justement dans le cliché que je dénonçais. En France la remonté n'est, elle aussi, qu'un exercice parmi tant d'autre. Et pour avoir fait les formations PADI et française je peux te dire que non PADI n'insiste pas plus sur l’identification des problèmes ou l'approche de la victime. Pour rappel un Rescue Diver c'est 6 plongées. Un N2 c'est 10. Ça laisse largement la place de rajouter les RA sans rogner sur le reste.

     

    Ce n'est pas parce que l'on enseigne la conduite à tenir en cas d'accident que l'on enseigne pas la prévention. 

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je connais pas plus que ca les performances pour avoir le n2. Donc j'ai surtout connaissance de ce que vous dites... et on voit parler de RA tout le temps.

    Pour le rescue diver, ce n'est pas 6 plongée.... il n'y a pas de plongée minimum ni maximum

    Et pour enseigner le rescue ... si si... je t'assure, on a pas mal de travail sur l'approche, et sur différents scénario (plongeur en panne d'air, panique, evanoui, perdu, etc...)

    En fait, il y a même peu de plongée a faire. On a beaucoup d'atelier, de travail en surface etc...

    Moi quand je donne la formation rescue, je ne fais meme pas vraiment de vrai plongée. Et pourtant on va passer un pas mal de temps dans l'eau
    Si on a le temps, J’emmène mes élève en balade histoire de leur faire voir 2 -3 truc mais c'est juste pour se faire plaisir

    Modifié par fufu74
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...