Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Précision des capteurs de pression Shearwater.


    Messages recommandés

    Bonjour à tous,

     

    Ma plongée de ce matin me laisse quelques interrogations sur mon nouvel ordi Shearwater (Peregrine) que je possède depuis environ 3 mois.

     

    J'en suis tout à fait satisfait mais (il y a un mais) je trouve que le capteur de pression n'est pas très précis par rapport à mon ancien Suunto Vyper que j'ai remisé dans sa boite (Aaaaah, quel bonheur d'avoir un écran couleur).

     

    Je m'explique : mon Peregrine ne commence à m'indiquer la profondeur qu'à environ 1 m (un peu moins, il me semble). Ce n'est pas un souci mais mon vieux Suunto  commençait dès 40 cm (dans mon souvenir).

     

    Je pinaille, sans doute.

     

    Par contre, ce matin, j'ai eu pas mal d'endroit où l'ordi m'indiquait 0 m de profondeur alors que j'avais bien 1 bon mètre d'eau au-dessus de moi (et de la roche ensuite, je ne fais pratiquement que de la plongée sout'). De plus, voyant cela, en abaissant ma profondeur d'une vingtaine de centimètres, l'ordi indiquait d'un coup 1,5 mètre.

     

    Rien de bien méchant, mais ça fait bizarre de lire sur un ordi que je suis à la surface alors que ce n'est vraiment pas le cas !

     

    Est-ce normal selon vous ou alors mon ordi est-il défectueux ?

     

    Je précise enfin que la plongée de ce matin était un peu particulière (Trou Madame, pour ceux qui connaissent) car le siphon est très peu profond. Cela étant, il y avait suffisamment d'eau pour que je reste toujours immergé (ce qui n'est pas toujours le cas quand la pluie commence à manquer).

     

    Merci d'avance pour vos retours.

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    l'explication est peut-être à chercher dans le manuel:

    https://www.shearwater.com/wp-content/uploads/2020/07/Peregrine_Manual-metric_French.pdf

     

    "Détails de la mise en marche automatique

     

    Le Peregrine se met automatiquement en marche lorsque la pression absolue est supérieure à 1100 millibars (mbar)

    Par comparaison, la pression normale au niveau de la mer est de 1 013 mbar, et 1 mbar de pression correspond à environ 1 cm (0,4 pi) d'eau

    Lorsqu'il est au niveau de la mer, le Peregrine se met automatiquement en marche et entre en mode de plongée lorsqu'il est submergé par environ 0,9 mètre (3 pi) d'eau

    Si vous partez d'une altitude plus élevée, le Peregrine se mettra automatiquement en marche à une profondeur plus importante

    Par exemple, si vous êtes à 2 000 mètres (6 500 pieds) d'altitude, la pression atmosphérique est seulement d'environ 800 mbar

    Par conséquent, à cette altitude le Peregrine doit être submergé avec une pression d'eau de 300 mbar pour atteindre la pression absolue de 1100 mbar

    Cela signifie que la mise en marche automatique se produit à environ 3 mètres (10 pieds) sous l'eau lorsque vous êtes à une altitude de 2 000 m"

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, brenique a dit :

    Le Vyper Air reste en mode surface jusqu'à la prof. de 1,2m

    Pour le Peregrine reponse donnée ci-dessus:chinois:

    Mon Vyper tout cours commençais à fonctionner dès 40 cm de profondeur.

    il y a une heure, LGF a dit :

    l'explication est peut-être à chercher dans le manuel:

    https://www.shearwater.com/wp-content/uploads/2020/07/Peregrine_Manual-metric_French.pdf

     

    "Détails de la mise en marche automatique

     

    Le Peregrine se met automatiquement en marche lorsque la pression absolue est supérieure à 1100 millibars (mbar)

    Par comparaison, la pression normale au niveau de la mer est de 1 013 mbar, et 1 mbar de pression correspond à environ 1 cm (0,4 pi) d'eau

    Lorsqu'il est au niveau de la mer, le Peregrine se met automatiquement en marche et entre en mode de plongée lorsqu'il est submergé par environ 0,9 mètre (3 pi) d'eau

    Si vous partez d'une altitude plus élevée, le Peregrine se mettra automatiquement en marche à une profondeur plus importante

    Par exemple, si vous êtes à 2 000 mètres (6 500 pieds) d'altitude, la pression atmosphérique est seulement d'environ 800 mbar

    Par conséquent, à cette altitude le Peregrine doit être submergé avec une pression d'eau de 300 mbar pour atteindre la pression absolue de 1100 mbar

    Cela signifie que la mise en marche automatique se produit à environ 3 mètres (10 pieds) sous l'eau lorsque vous êtes à une altitude de 2 000 m"

    Le Lot, c'est pas 2000 m d'altitude....

     

    il y a 55 minutes, DuboisP a dit :

    eau douce, eau salée, pression absolue, pression relative, R.T.F.M. , et toussa.

    Merci pour le conseil, j'ai déjà parcouru le p....n de manuel.

     

    J'en conclus donc le capteur de pression de mon vieux Vyper était plus sensible.

    Je ferai un test comparatif mercredi prochain.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 14 minutes, cosmosaure a dit :

    J'en conclus donc le capteur de pression de mon vieux Vyper était plus sensible.

    Je ferai un test comparatif mercredi prochain.

     

    ne pas confondre sensibilité et algorithme d'affichage.
    ton capteur capte bien, mais il a été décidé de ne pas afficher.
    d'autre part, tu es en eau douce, et largement au dessus du niveau de la mer.
    il ne s'allume donc pas à 1 m, comme expliqué ci-dessus.

    personnellement, pour éviter ces problèmes d'allumage automatique, j'ai toujours allumé en surface.
    ça peut aussi empêcher des décalages quand on plonge avec deux ordis différents.

    Modifié par DuboisP
    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 1 minute, DuboisP a dit :

     

    ne pas confondre sensibilité et algorithme d'affichage.
    ton capteur capte bien, mais il a été décidé de ne pas afficher.
    d'autre part, tu es en eau douce, et largement au dessus du niveau de la mer.
    il ne s'allume donc pas à 1 m.

    personnellement, pour éviter ces problèmes d'allumage automatique, j'ai toujours allumé en surface.
    ça peut aussi empêcher des décalages quand on plonge avec deux ordis différents.

    Mais l'ordi a été allumé avant de partir !

     

    J'ai juste été surpris, à un moment, de jeter un œil dessus et de lire 0m alors qu'il y avait plus d'un mètre d'eau au-dessus de moi. J'avais déjà fait plusieurs centaines de mètres de progression quand j'ai remarqué le phénomène.

     

    Conclusion L'ordi n'est pas en cause et c'est un choix du fabricant.

    Pour ma part, je préférais mon Vyper sur ce point (c'est bien le seul).

     

    Je vais quand même le ressortir de son carton mercredi et le mesurer au petit nouveau dans les faibles profondeurs.

    Je ferai un petit compte rendu dans ce fil.

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 16 minutes, brenique a dit :

    Je viens de regarder la notice du Vyper tout court p57 :il reste aussi en mode surface jusqu'à 1,2m .et passe en mode plongée au-delà

    Mercredi après-midi, on sera fixé.

    Je précise que j'allume toujours mon ordi avant la plongée.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Quasi aucun ordinateur ne démarre les calculs de saturation au dessus d’un mètre, voire plus.

    certains choisissent même 1m60, sur les anciens ostc par exemple.

    Il y a plusieurs explications dont une, la mise à l’eau du plongeur.

    si celui ci fait un saut droit ou une bascule arrière, l’ordinateur doit éviter de démarrer ses calculs et l’enregistrement du log à ce moment là.

    sinon 95% des plongeurs auraient 2 plongées dans leur log à chaque immersion.

    • Thanks 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonsoir Cosmosaure,

     

    "Le Lot, c'est pas 2000 m d'altitude.... "

    Non certes  mais le  plateau  départ de la cascade  de Trou   Madame  et le point d'accès a la  résurgence ce trouve  lui a  600 m d'altitude tout de même.

    Modifié par doumes
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, bardass a dit :

    Quasi aucun ordinateur ne démarre les calculs de saturation au dessus d’un mètre, voire plus.

    certains choisissent même 1m60, sur les anciens ostc par exemple.

    Il y a plusieurs explications dont une, la mise à l’eau du plongeur.

    si celui ci fait un saut droit ou une bascule arrière, l’ordinateur doit éviter de démarrer ses calculs et l’enregistrement du log à ce moment là.

    sinon 95% des plongeurs auraient 2 plongées dans leur log à chaque immersion.

     

    Les 1,60m correspondent au consigne de la norme EN13319.

     

    La détection de debut de plongée est assez subtil mais c'est un peu simpliste de démarrer la plongée à une pression absolue. Certains ordinateurs préfèrent une pression relative, et les meilleurs permettent le réglage de celle-ci.

    Modifié par McLean
    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, doumes a dit :

    Non certes  mais le  plateau  départ de la cascade  de Trou   Madame  et le point d'accès a la  résurgence ce trouve  lui a  600 m d'altitude tout de même.

    Euh... 600 mètres, tu es vraiment sûr ?

    Il me semble que c'est plutôt 200 mètres au grand maximum.

    il y a une heure, bardass a dit :

    si celui ci fait un saut droit ou une bascule arrière

    Pour info, le saut droit à Trou Madame, c'est compliqué...Une bascule arrière, à la rigueur.

    Pour ma part, j'ai plutôt rampé dans les cailloux dans moins de 50 cm d'eau avant de pouvoir enfin démarrer le scoot.

     

     

    Bingo !

     

    https://fr-fr.topographic-map.com/maps/6/France-métropolitaine/

     

    Le départ est à 194 mètres d'altitude.

    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, cosmosaure a dit :

     

    https://fr-fr.topographic-map.com/maps/6/France-métropolitaine/

     

    Le départ est à 194 mètres d'altitude.

    Bonsoir

     

    Toutes  mes excuses, j'ai effectivement  confondu , la lecture de l'altitude de la vue Google et l'élévation  par rapport au niveau de la mer ! 

    Modifié par doumes
    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @brenique@DuboisP@LGF@doumes@McLean

    @bardass

    Comme promis, j'ai pu comparer aujourd'hui Mon Peregrine et mon Suunto.

    Je précise que les deux ordis ont été allumés avant la mise à l'eau.

     

    Le Suunto est capable de détecter et d'afficher une profondeur de 20 cm tandis que le Shearwater ne commence à décompter qu'à partir d'un mètre.

    Pareil en fin de plongée quand je remonte après mes paliers, si je suis à 40 cm de profondeur, le Suunto l'indiquera. Par contre le Shearwater n'est pas capable d'afficher une profondeur inférieure à 1 m (il passe de 1 m à 0 d'un coup).

    Un peu décevant, mais c'est vraiment un détail.

     

    Sinon, j'ai pu comparer les algorithmes de désaturation (plongée à l'air à plus de 50 m) et là clairement, le Peregrine est mon copain : il donnait au moins 5 minutes de palier obligatoire en moins (les GF sont full stock).

     

    Mais ce n'est pas une surprise, on a beaucoup parlé ici de Suunto et des plongée à l'air en dessous de 40 m.

    • Thanks 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    ×
    ×
    • Créer...