Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

TIPE 2021-2022, Sujet: Palier de décompression et leur influence sur le corps humain


    Messages recommandés

    Bonjour à toutes et à tous !

    Je souhaite réaliser mon TIPE sur les paliers de décompression et leurs influences sur le corps humain étant donné le thème de cette année qui est Santé , prévention.

    Pour le moment j'ai un plan qui n'est pas parfait donc dans un premier temps je voulais expliquer tous les maux fait au corps puis les accidents de décompression et l'importance de l'équipement. Dans  un second temps j'explique le fonctionnement d'un palier de décompression, l'influence de la pression, de la profondeur, de la température. Puis enfin j'explique le modèle Haldanien avec une partie sur la loi d'Henry. Comme expérience j'ai pour le moment de prendre une bouteille d'eau et l'emmener dans un pression de plus en plus élevé pour voir l'influence de la pression sur les poumons du corps humain.

    Je voulais savoir si vous avez d'autres idées d'expérience et améliorer mon plan... 

    Merci !!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bienvenue parmi nous @LüKaSs,

     

    à voir comment tu introduis ton expérience dans ton exposé mais elle n'a pas de rapport avec les paliers et leurs conséquences, uniquement avec les effets de la pression sur un gaz (parfait), c'est-à-dire la loi de Boyle-Mariotte

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour moi tu mélange deux notions qui n'ont rien à voir :

    -la compression des gaz qui va être a l'origine des barotraumatismes mais qui n'a rien a voir avec les paliers.

    -la dissolution des gaz dans un milieu et fonction de la pression ambiante et partielle qui elle a tout a faire avec les paliers et les accidents de décompression.

     

    ça serait pas mal que tu trouves un cours théorique N4 sur les accidents je pense.

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    :+1: avec @LGF et @Matt

     

    En rajoutant une couche, les poumons en plongée ne représentent pas un volume fermé, mais en perpétuel échange avec le milieu ambiant. Car tu respires de l'air à la pression ambiante.

    Leur volume n'est donc pas modifié comme pour une bouteille fermée.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Du coup ce qui se rapproche plus de ce que tu veux démontrer c'est d'ouvrir une bouteille d'eau pétillante. Tu entend le pschit de la pression qui s'en va, puis les bulles qui apparaissent.

    Encore mieux, tu peux arroser tes professeurs avec tu champagne. 

    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En effet ce qui s'approche je plus de ce que tu veux faire c'est un truc genre SodaStream a la limite tu peux mettre d'autres milieux que de l'eau dans la bouteille pour essayer de mettre en évidence la différence de dissolution par milieu.

     

    Le plus compliqué sera d'arriver à mesurer le CO2 effectivement dissous dans les milieux... Et la vitesse a laquelle il se libère.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 27/03/2021 à 17:35, LGF a dit :

    Bienvenue parmi nous @LüKaSs,

     

    à voir comment tu introduis ton expérience dans ton exposé mais elle n'a pas de rapport avec les paliers et leurs conséquences, uniquement avec les effets de la pression sur un gaz (parfait), c'est-à-dire la loi de Boyle-Mariotte

    D'accord merci beaucoup c'était plus dans l'optique de voir les changements du corps humain à différentes profondeur.

    Le 27/03/2021 à 19:07, Matt a dit :

    Pour moi tu mélange deux notions qui n'ont rien à voir :

    -la compression des gaz qui va être a l'origine des barotraumatismes mais qui n'a rien a voir avec les paliers.

    -la dissolution des gaz dans un milieu et fonction de la pression ambiante et partielle qui elle a tout a faire avec les paliers et les accidents de décompression.

     

    ça serait pas mal que tu trouves un cours théorique N4 sur les accidents je pense.

     

     

    D'accord merci pour votre réponse cela m'aide beaucoup, pensez vous que juste m'orienter sur la compression ou la dissolution des gaz serait une bonne idée pour mon sujet de TIPE ? 

    Le 28/03/2021 à 10:44, Matt a dit :

    En effet ce qui s'approche je plus de ce que tu veux faire c'est un truc genre SodaStream a la limite tu peux mettre d'autres milieux que de l'eau dans la bouteille pour essayer de mettre en évidence la différence de dissolution par milieu.

     

    Le plus compliqué sera d'arriver à mesurer le CO2 effectivement dissous dans les milieux... Et la vitesse a laquelle il se libère.

    Merci en tout cas pour cette idée d'experience, je vais voir avec mon professeur de chimie, par quel moyen puis-je mesurer le CO2

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 9 minutes, LüKaSs a dit :

    D'accord merci beaucoup c'était plus dans l'optique de voir les changements du corps humain à différentes profondeur.

     

    Pourquoi pas, ça peut faire une partie sympa de ta présentation en faisant une expérience assez simple, par contre il faudra bien scinder les deux thèmes: cette expérience te permet de montrer comment se comprime l'air dans les poumons de quelqu'un qui plonge en apnée sans bouteilles, sans respirer sous l'eau.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 29/03/2021 à 11:40, LüKaSs a dit :

    D'accord merci beaucoup c'était plus dans l'optique de voir les changements du corps humain à différentes profondeur.

    D'accord merci pour votre réponse cela m'aide beaucoup, pensez vous que juste m'orienter sur la compression ou la dissolution des gaz serait une bonne idée pour mon sujet de TIPE ? 

    Merci en tout cas pour cette idée d'experience, je vais voir avec mon professeur de chimie, par quel moyen puis-je mesurer le CO2

     

    Sans un laboratoire très bien équipé cela va se révéler pratiquement impossible de mesurer le CO2 dissous.

    Les méthodes simple et peu coûteux (exemple, titration) vont vous permettre de mesure le CO2 dissous à pression embiente.  Vous n'aller pas pouvoir faire la mesure sur la solution sous pression et quand vous aller la remettre sous ression ambiante pour faire l à mesure il y a des chance que le surplus de CO2 dissous soit plus présent dans l'eau. 

     

    Et je pense pas que vous êtes équipé pour faire de la spectroscopie Raman....

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    On repasse un peu sur les bases, et c'est normal; avec ses confusions entre désaturation et décompression.
    En démarrant avec henry (saturation, ..) et Dalton (pression partielle) on arrive assez facilement à faire comprendre la dissolution des gaz dans les liquides avec les notions de profondeur (Pression) et de Durée (temps).
    La fin de plongée (planifiée, air restant, top, ...)  débute la phase de remontée qui va engendrer une décompression ET une désaturation  qui doit être gérée assez précisément (tables, ordi, algorithmes, ...) impliquant des pauses dans la remontée afin de permettre une désaturation correcte.
    On peut parler des coefficient de sursaturation critique et des compartiments.
    que se passe t-il pendant la desaturation, pendant les paliers.
    Importance de la vitesse de remontée .
    Il est possible de parler des modéles (haldane et autres, de la fabrication des tables de plongée, de compartiment directeur, ....)
    Suivant le niveau des profs, tu peux assez facilement, sur un tableur, modéliser  Haldane et ses compartiments, en saturation et en désaturation (en couleur ca a de la gueule).
    Que se passe t-il si les protocoles ne sont pas respectés, invitation à parler des accidents de plongée liés à la désaturation. Coté sécurité rappeler que la désaturation continue après la sortie de l'eau. 
    Si tu dois tenir en 20mn d'exposé ca peut rentrer pile.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Oui mais il doit quand même y avoir une petite un peu expérimentale non?

     

    Si c'est juste pour faire de la théorie c'est pas bien révolutionnaire...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Posté(e) (modifié)

    Donc j'ai décidé de faire que sur la dissolution des gaz je vous envoie ci joint une trame de ce que je suis entrain de faire si vous avez des idées pour améliorer, si je me trompe sur certains points, si cela est assez complet...TIPE.odt

    Modifié par LüKaSs
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 7
        Bonjour à tous L'un d'entre vous connaît il cette stab"DiveSystem 3K + Donut pour bi-bouteilles" apparemment avec une plaque aluminium elle ne ferait que 2,2kg. Pour voyager elle serait idéale. Avez vous un avis à  me donner. D'avance merci   
      • 59
        Bonjour,   Nous rencontrons de difficultés avec un élève préparant le N3 qui est déjà à 8 ou 9 plongées techniques où l'on travaille les assistances.   On a déjà passé par :   - des remontées "seuls", il gère la VR, y compris sans l'ordinateur alors caché (bulles, particules, repères fonds et surface), - du travail par secteur (stabilisation de couple, décollage, ralentissement de la vitesse et atterrissage au palier), - dans chacun des exercices, il renco
      • 2
        Bonjour,   je suis instructeur Padi et aurai validé mon DEJEPS (E3) ds quelques mois.  j’ai habité 2 ans en Polynésie où j’avais passé mon MF1 et souhaiterais éventuellement postuler pour travailler sur les bateaux de croisière plongée l’Aquatiki 2 et 3    parmi les membres du forum, il y a peut-être des gens qui pourraient me donner leur avis/ retour sur le rythme de travaille et l’ambiance générale sur le bateau pour les encadrants.   merci 
      • 60
        Bonjour,    J'ai récemment acheté un dôme et une platine pour ma gopro et je suis à la recherche d'idée pour fixer ce matériel sur ma stab.    Merci 🐙
      • 7
        Bonjour, je viens poser la question histoire de voir si quelqu'un aurait déjà eu le même soucis. Je possède un Perdrix depuis 2017 avec plus de 250 plongées à son actif dont je suis très content. Hors lors de ma dernière plongée il y a 15 jours je me suis rendu compte que je n'avais plus de communication entre ma sonde et celui-ci. Mon premier réflexe à été de vérifier la pile en rentrant qui était vide de chez vide et je l'ai remplacer par une nouvelle bien chargée. Malheure
    ×
    ×
    • Créer...