Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Politique et développement de la FFESSM


alofi

Recommended Posts

il y a 17 minutes, berny a dit :

Plutôt que de compléter les lacunes des formations fédérales avec des certifications RSTC, allez directement vers le RSTC, vous gagnerez du temps (Et vous aurez la formation dont vous rêvez).

Ou formez vous avec des moniteurs qui ont une double, voire triple casquette : FFESSM , BEESx et PADI

:lol:

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, berny a dit :

Plutôt que de compléter les lacunes des formations fédérales avec des certifications RSTC, allez directement vers le RSTC, vous gagnerez du temps (Et vous aurez la formation dont vous rêvez).

Et réciproquement ! 😁

il y a une heure, caolila a dit :

plonger, plonger et re-plonger toujours et encore dans différents endroits et conditions... c'est comme cela que l'on devient un bon plongeur... enfin que l'on progresse

Sans oublier que la grande majorité des plongeurs possèdent juste un premier niveau, n'en veulent pas d'autre et dont l'objectif est d'agrémenter leurs séjours d'une ou deux plongées par ci par là ...

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, pparis a dit :

Sans oublier que la grande majorité des plongeurs possèdent juste un premier niveau, n'en veulent pas d'autre et dont l'objectif est d'agrémenter leurs séjours d'une ou deux plongées par ci par là ...

 

Tout a fait j'ai un, pardon 2 cas comme cela à la maison

Ma femme N2 presque 400 plongées depuis 2014 elle ne veux absolument pas passer le N3 a quoi bon, je suis là pour l'encadrer.   

Mon fils N2 et PNC a l'aise sous l'eau, trop la flemme pour faire les cours théoriques bref le N3 ne devrait etre qu'une formalité... mais il ne veut pas...   peut etre un jour... c'est son choix.

Je pense qu'il le passera si un jour il recommence a plonger plus régulièrement  qu'en ce moment.

 

Les 2 ont déjà passé le RIFAP donc il n'y a même pas cela comme excuse. 

 

En résumé ils ont tout pour prendre du plaisir dans le cadre de leurs prérogative... a quoi bon avoir plus. 

 

Je ne dis pas que je suis d'accord avec cela  mais je comprend le raisonnement . 

 

 

 

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Chedo a dit :

OW -> formé autonome PA18

N2 -> formé autonome PA20

Rescue -> formé autonome PA30

 

Chacune des formations est adaptée aux prerogatives associées. 

Pourquoi se compliquer.

Une petite remarque: les certifications WRSTC (Padi....) ne donnent droit a aucune prérogatives. Il est conseillé aux plongeurs de ne pas dépasser les limites de leur enseignement.

 

Le choix de PADI, membre le plus influent du WRSTC de former dès le départ les plongeurs a une certaine autonomie est due à l'histoire de la plongée aux USA. En bref la plongée a commencé aux USA avec les Florida Skin Divers puis IDEA>NAUI>PADI. Lorsque Puis Padi à migrer vers la Californie. Dans cet Etat, il y a énormément de plongée du bord (States Parks, ....) La plongée est devenue une activité familiale hors structure. Il fallait donc pour éviter les cartons former dès le départ à une certaine autonomie. Ce n'est pas le cas en France, origine du CMAS ou les plongées se font principalement du bateau avec une structure.    

  • Merci 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Amore a dit :

Les lacunes de quelles formations ffessm as tu comblé avec chacune de ces formations ?

 

Christophe répond très bien:

Il y a 6 heures, christophe 38 a dit :

lacune ?

 

soyons logique un instant : un apprenti qui sort de l'école en connait moins qu'un artisan qui est sur le metier depuis 10-20 ans...

 

de meme, un N3 fraichement émoulu ne connaitra pas diverses varietés de palmage, une belle stabilisation, l'orientation, par exemple..

Il aura le standard fédéral en 20 plongées (et c'est comme partout, il y a des gens qui auront 20/20 et d'autres qui seront repechés avec 9/20 et la compréhension du moniteur).

 

Alors, certes, on peut trouver les super moniteurs qui forment super bien (j'en connais), mais, ils sont loin d'etre majoritaires...

 

donc, lacunes ??? où, fédéralement, je peux apprendre une belle stabilisation ? un super palmage qui ne leve pas la touille ? l'orientation autre qu'un aller retour par rapport au courant ???

 

faut se démerder !

 

Personne n'était en mesure à la fédé, en tout cas dans mon coin, de m'apprendre les différents palmages, la trim, les V-drill sur un bi, les S-drill....certains de ces mots étant un dialecte chinois pour certain.

Le plus marrant, c'est qu'à Hermance y'a tous les mardi des plongeurs GUE en formation...et que personne de chez nous n'a eu la curiosité de leur poser des questions sur les différences de façon de plonger !

 

Il y a 10 heures, emmanuelC a dit :

les compétences acquises sont bien celles demandées dans le MFT

Le problème justement, c'est que ce dont on parle là, c'est totalement absent du MFT !

 

Il y a 3 heures, berny a dit :

Plutôt que de compléter les lacunes des formations fédérales avec des certifications RSTC, allez directement vers le RSTC, vous gagnerez du temps (Et vous aurez la formation dont vous rêvez).

Impossible, sans niveaux fédé (code du sport, tout ça..) point de salut en France.

Un plongeur GUE TEC2 trimix hypo n'a pas le droit de plonger en France en tant que tel s'il n'est pas N3 (même pas sûr qu'il puisse sans PTH d'ailleurs...)

  • J'aime 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, val74700 a dit :

 

 (1) et que personne de chez nous n'a eu la curiosité de leur poser des questions sur les différences de façon de plonger !

 

(2)Un plongeur GUE TEC2 trimix hypo n'a pas le droit de plonger en France en tant que tel s'il n'est pas N3 (même pas sûr qu'il puisse sans PTH d'ailleurs...)

(1) Vous avez mis le doigt sur le vrai problème: le nombrilisme

(2) Si: hors structure et donc hors portée des "arrêtés"

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, JCT1953 a dit :

(1) Vous avez mis le doigt sur le vrai problème: le nombrilisme

(2) Si: hors structure et donc hors portée des "arrêtés"

le probleme du hors structure, c'est que si tu viens sur un site qui n'est accessible qu'en bateau et qu'il te faut passer par une structure, tu te retrouves avec des qualifications qui ne sont ni connues, ni reconnues

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, val74700 a dit :

 

Christophe répond très bien:

 

Personne n'était en mesure à la fédé, en tout cas dans mon coin, de m'apprendre les différents palmages, la trim, les V-drill sur un bi, les S-drill....certains de ces mots étant un dialecte chinois pour certain.

Il y a 2 heures, val74700 a dit :

 

 

Le trim non mais si t'avais parlé d'assiette peut-être que si. 😁 Pour ce qui est du vdrill encore faut-il plonger avec un bi sinon ça ne sert à rien. Et j'ai du mal à croire que ceux qui plongent avec un bi ne savent pas.

 

Il y a 2 heures, val74700 a dit :

 

Un plongeur GUE TEC2 trimix hypo n'a pas le droit de plonger en France en tant que tel s'il n'est pas N3 (même pas sûr qu'il puisse sans PTH d'ailleurs...)

Tu te trompes seul la plongée à l'air au delà de 40m est spécifiquement réglementée. 

 

Mais ça, ça ne concerne pas la fédé et j'ai du mal à voir en quoi ça fait basset le nombre de licenciés. Ça serait même plutôt l'inverse. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, christophe 38 a dit :

le probleme du hors structure, c'est que si tu viens sur un site qui n'est accessible qu'en bateau et qu'il te faut passer par une structure, tu te retrouves avec des qualifications qui ne sont ni connues, ni reconnues

 

Ou alors avoir son propre bateau, mais c'est un peu plus onéreux...

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Youdivemecrazy a dit :

Pour ce qui est du vdrill encore faut-il plonger avec un bi sinon ça ne sert à rien

Effectivement

il y a 25 minutes, Youdivemecrazy a dit :

Et j'ai du mal à croire que ceux qui plongent avec un bi ne savent pas.

Heuuuu....comment te dire....si.

Sans me lancer dans les stat', mais ceux qui savent ce comptent sur les doigts d'une main en réalité.

La procédure en cas de givrage c'est tu remontes sur le détendeur de ton binôme, pas "tu identifies et ferme le robinet fautif". Donc non, ce n'est absolument pas enseigné, donc pas su.

 

Link to comment
Share on other sites

Art. A. 322-77. - Le plongeur justifie, auprès du directeur de plongée, des aptitudes mentionnées aux annexes III-14a, III-17a ou III-18a, notamment par la présentation d'un brevet ou diplôme et, le cas échéant, d'un carnet de plongée permettant d’évaluer son expérience. En l'absence de cette justification, le directeur de plongée organise l’évaluation des aptitudes de l'intéressé à l'issue d'une ou plusieurs plongées. Le plongeur titulaire d’un brevet mentionné à l’annexe III-14b justifie des aptitudes correspondantes. Au sens de la présente section, les aptitudes sont définies comme suit : ― les aptitudes à plonger encadré à l’air : PE ; ― les aptitudes à plonger en autonomie à l’air : PA ; ― les aptitudes à plonger en utilisant un mélange au nitrox : PN ; ― les aptitudes à plonger en utilisant un mélange au trimix ou à l’héliox : PTH. Dans l’espace de 0 à 40 mètres, pour justifier des aptitudes PE-12 à PE-40 et des aptitudes à plonger au nitrox, les personnes en situation de handicap peuvent bénéficier d’une assistance adaptée en encadrement ou en matériel pour évoluer en palanquée encadrée.

 

Art. A. 322-87. – Une palanquée constituée de plongeurs titulaires d’un brevet délivré par la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins, la Fédération Sportive et Gymnique du Travail, l’Union nationale des Centres sportifs de Plein Air, l’Association Nationale des Moniteurs de Plongée, le Syndicat National des Moniteurs de Plongée ou la Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques justifiant des aptitudes PE-60 peut évoluer dans l'espace de 0 à 60 mètres, sous la responsabilité de la personne encadrant la palanquée enseignant de niveau 4 (E4) mentionné à l'annexe III-15b.

 

Art. A. 322-96. – La pratique de la plongée aux mélanges trimix ou héliox est soumise à la justification des aptitudes par les plongeurs et la personne encadrant la palanquée conformément au tableau figurant à l’annexe III-18a. Les conditions de pratique de la plongée aux mélanges trimix ou héliox sont précisées par les annexes III-18b et III-18c. A

 

Annexe III-18c

Conditions d’évolution en exploration en plongée au trimix ou à l’héliox en milieu naturel (Article A. 322-91)

Aptitudes minimales des plongeurs en autonomie

Espace de 0 à 40 mètres PA-40 + PTH-40

Espace de 0 à 70 mètres PA-60 + PTH-70

Espace de 0 à 80 mètres et Espace audelà de 80 mètres et dans la limite de 120 mètres PA-60 + PTH-120

 

 

 

 

il y a 58 minutes, Youdivemecrazy a dit :

Tu te trompes seul la plongée à l'air au delà de 40m est spécifiquement réglementée. 

Tu disais ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, val74700 a dit :

Le problème justement, c'est que ce dont on parle là, c'est totalement absent du MFT !

Tu parles des V-drill, frog et autres joyeusetés Tek? Le MFT pour ce type de formation (Tx) est déjà bien étoffé. Et à ce niveau d'enseignement on peut tout de même imaginer que le formateur ne s'en tienne pas uniquement aux petites lignes du fameux manuel.

Pour ce qui est des autres formations, plus récréatives, (90% des plongeurs ?) je pense que le contenu du MFT est plutôt adapté aux attentes.

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

Mais bordel, pourquoi vouloir à tout prix faire des techniques de palmage "spéciales" une joyeuseté Tek, comme tu dis ?!

 

Savoir faire un frog kick, c'est pas réservé aux tekkies qui plongent au trimix à 120 mètres hein !

 

Ca sert aussi quand tu te balades dans un herbier dans trois mètres d'eau à regarder les poissons, à éviter que celui qui te suit plonge en braille.

Et le combo back kick + helicopter turn, ça évite quand tu viens de regarder un truc contre un tombant ou dans un trou, de te retourner "à l'arrache", verticalement, en mimant par la peuf' projetée par tes palmes frénétiques le décollage d'Apollo XIII.

Au lieu de ça ben tu fais ta p'tite marche arrière tranquillou, stable, et quand t'es assez loin, ton p'tit demi-tour à plat...furtif, propre..zen

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Dans l'absolu tu as raison mais malgré ma faible expérience j'ai vu des N3 avoir un palmage standard déjà pas très académique donc leur demander de maîtriser le frog kick...

  Tous les plongeurs sont loin d'être perfectionniste, la plupart souhaite juste plonger, la technique ils s'en moque complètement. Et intégrer ce genre de type de palmage dans les formations traditionnel ne me parait pas aller dans le bon sens pour la démocratisation de la plongée. Par contre peut-être que la 2F devrait proposer des modules complémentaires un peu comme le fait PADI

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, val74700 a dit :

Mais bordel, pourquoi vouloir à tout prix faire des techniques de palmage "spéciales" une joyeuseté Tek, comme tu dis ?!

 

Savoir faire un frog kick, c'est pas réservé aux tekkies qui plongent au trimix à 120 mètres hein !

 

Ca sert aussi quand tu te balades dans un herbier dans trois mètres d'eau à regarder les poissons, à éviter que celui qui te suit plonge en braille.

Et le combo back kick + helicopter turn, ça évite quand tu viens de regarder un truc contre un tombant ou dans un trou, de te retourner "à l'arrache", verticalement, en mimant par la peuf' projetée par tes palmes frénétiques le décollage d'Apollo XIII.

Au lieu de ça ben tu fais ta p'tite marche arrière tranquillou, stable, et quand t'es assez loin, ton p'tit demi-tour à plat...furtif, propre..zen

 

Tu as raison, mais je ne suis pas convaincu que ça aide au développement de la fédé et à l'accessibilité de notre loisir de "l'imposer" dans le MFT (sans parler d'avoir les formateurs au courant et en capacité de l'enseigner).

Est-ce indispensable pour allez sous l'eau voir les poissons?  --> non

Peut-on limiter notre impact l'environnement marin sans ça? --> oui: on ne se colle pas au fond/récif, bref, on se rapproche pas trop des choses fragiles pour pouvoir se déplacer sans risquer de les toucher/abimer.

 

On est d'accord que c'est nettement mieux et moins destructeur hein ;) 

Et je fais partit de ceux qui essaye de l'enseigner et qui demande aux gens d'être vigilant, mais ce n'est pas, pour moi, un critère de validation d'un niveau de plongeur "loisir".

  • J'aime 4
  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.