Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

    Messages recommandés

    • Réponses 79
    • Créé
    • Dernière réponse

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Messages populaires

    Pour essayer de répondre à la question de @PlongeurSDF ... On peut dire qu'il y a différentes catégories de blocs : - les blocs « super-légers dans l'eau », typiquement les blocs alu comme S

    depuis un bateau, partir en SM avec deux S80, c'est vraiment pas top, on ressemble à une grosse vaches laitières et ça prend une place pas possible en sus du poids. Mais utiliser deux 7,5 ou 8,5l

    Point de vue intéressant, qui rejoins une réflexion que je me suis déjà faite à l'occasion du constat des pratiques des centres ou je plongeais à travers le monde.   Quel que soit le centre

    Images postées

    il y a 9 minutes, Lioson a dit :

    En suisse on en voit sur presque tous les sites maintenant

    Oui et je pense que le sidemount est plus adapté à des plongées du bord (donc plus eau douce que mer) ou la plongée speleo .

    Je ne trouve pas l'ergonomie au top pour les plongées embarquées...bon ceci dit je suis un faineant qui va toujours vers la facilité...:rougi:

    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 13 minutes, brenique a dit :

    Je n'ai aucune idée du nombre de plongeurs en sidemount mais en moyenne sur 20 plongeurs je peux voir de 1 à 2 plongeurs en sidemount en mer... et il n'y en n'a pas sur toutes les sorties .

     

     

    Moi non plus. Ma modeste expérience à la Gravière du Fort, gros site fédéral qui en été draine des centaines de plongeurs de 500km à la ronde c'est qu'il y a vraiment peu de sidemounteux. J'ai été initié par Spielou un précurseur, qui lui même au club a initié sa femme, puis moi, ça fait 3. Je connais un couple de Smteux au club qui sont passé en OC, ça fait 5.

     

    Désormais je fais un peu office de grand frère (je ne suis que N3) pour 2 plongeurs de mon club qui débutent et me demandent des conseil, et sinon, en 3 ans de SM j'ai vu peut-être 4 ou 5 autres pratiquants en SM le week-end (dont l'un plusieurs fois avec ses Apeks MTX-R). Par comparaison il y a nettement plus de recycleurs à la GDF ! Total une douzaine de SMteux, et j'ai croisé sur les parkings de la GDF depuis le temps des milliers de plongeurs !

     

    Maintenant c'est sur que si tu vas chez Narcosis en cénote, tu vas exploser le compteur des sidemounteux ! A l'inverse je me souviens de mon séjour en Polynésie ou personne, mais personne ne connaissait ou ne pratiquait le SM !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je plonge très régulièrement sur les lacs Léman (le gros de mes plongées), Annecy et Bourget (un peu).

    Dans les temps immémoriaux d'avant le Covid, je plongeais 2 à 3 fois par semaine.

    A Hermance, grosse "base" de plongée du Léman côté français, les sidemounteux se compte sur les doigts d'une main.

    Dans le club où je suis...nobody à part moi qui est commencé là, et je n'ai que quatre barbotages à mon actif.

    J'ai des potes suisse en side' avec qui je plonge régulièrement. Sur le club, ils doivent être 3-4 en side'

     

    En sout' c'est un peu plus présent. Quasi tous les formateurs/encadrants de savoie/haute savoie plongent à minima en side, et aussi en recycleur.

     

    Mais en plongée loisir, ça ne court quand même pas les rues....

     

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ici, sur les 150 plongeurs que je croise régulierement (et encore, nous accostons à Mamoudzou au moment de l'embarquement et du débarquement des centres, donc, un visuel sur le matos), il y a des recycleux (j'en vois autour de 20) et, pour les side mounteux, j'en vois peut etre 2 : un couple qui plonge en triton et qui porte ses blocs en sm ; ça compte ???

     

    alors, certes, mon trou n'est pas un exemple (j'en suis conscient) ; mais, je repense à la remarque de la page précédente qui parle de la difficulté de trouver des blocs de location pour le side..

     

    Philippe, aux Lecques, parmi les plongeurs réguliers et à part Paulo, as tu une idée du nombre qui passe chez vous ?? (sinon, Paulo....)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 4 heures, autrichon gris a dit :

     

    Maintenant c'est sur que si tu vas chez Narcosis en cénote, tu vas exploser le compteur des sidemounteux ! A l'inverse je me souviens de mon séjour en Polynésie ou personne, mais personne ne connaissait ou ne pratiquait le SM !

    J'ai fait une formation avec Narcosis en 2010 pour le sidemount...j'ai même ramené son harnais homemade...à l'epoque quasi personne pour continuer cette technique par la suite ;de plus  je n'ai pas retrouvé le même plaisir en plongée bateau...J'ai donc joué la facilité plus que la fluidité...:hehe:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, brenique a dit :

    J'ai fait une formation avec Narcosis en 2010 pour le sidemount...j'ai même ramené son harnais homemade...à l'epoque quasi personne pour continuer cette technique par la suite ;de plus  je n'ai pas retrouvé le même plaisir en plongée bateau...J'ai donc joué la facilité plus que la fluidité...:hehe:

     

    depuis un bateau, partir en SM avec deux S80, c'est vraiment pas top, on ressemble à une grosse vaches laitières et ça prend une place pas possible en sus du poids.

    Mais utiliser deux 7,5 ou 8,5l légères, c'est le pied sur un bateau ou zod

    • Like 2
    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Jamais vu en Gwada depuis que j'y suis, peu importe le club et/ou l'endroit, même si je vois des images de formation passer. Des recycleurs de temps en temps par contre.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 11 heures, Amore a dit :

     

    Sauf sur P.com 😄

     

    Tu m'étonnes, de plus en plus jeune et "d'avant-garde" le posteur moyen ici ! 🤭

    (Dés la seconde tranche d'âge ouverte ils étaient deja presque tous vaccinés... 😜)

     

    Il y a 6 heures, Lioson a dit :

    En suisse on en voit sur presque tous les sites maintenant

     

    Des gens bien et fréquentables indubitablement... 

     

    il y a 18 minutes, bardass a dit :

     

    depuis un bateau, partir en SM avec deux S80, c'est vraiment pas top, on ressemble à une grosse vaches laitières et ça prend une place pas possible en sus du poids.

    Mais utiliser deux 7,5 ou 8,5l légères, c'est le pied sur un bateau ou zod

     

    Tu compares plongeur loisireux mono-bloc dans le dos et SM 2 bouteilles, alors que ce ne sont pas les memes plongées (et plongeurs) a priori. 

    Si tu compares manipuler un gros Bi-dorsal et 2 blocs séparés SM alors c'est le même publique et même genre de plongées et engagement, et alors je doute que les inconvénients du SM que tu décris soint toujours considérable comment désavantage vs tripatouiller un bi-dorsal équipé... (Et je me permets de le dire pour l'avoir fait de très nombreuses fois en tant que instructeur TEC en Bi comme en SM de nombreuses années durant de manière professionnel)

     

    Ou bien, dans ton exemple il faudrait peut-être comparer avec des plongeurs en monocylindre Sidemount plutôt, mais ceux-ci, bien que tres heureux généralement, sont moins nombreux: le gros de plongeurs SM sont des plongeurs "avancés", ou tec/tec-lite/sout/solo/photo cherchant redondance pour leurs activités specifiques ces "gens là" ont souvent tendance a delaisser la plongée loisireuse en profit de ce qu'ils font a présent... 😉

    Nombreux tout de même sont ceux qui font des aller-retour pratique du SM loisireux et Tec-Lite et préfèrent souvent rester en SM mono (avec avantage de légèreté, glisse, confort, sécurité... Blablabla)

    Mais j'en conviens ces bonnes personnes sont souvent loins, tres loins de Niolon ou autres du genre et tous leurs petits sbires. 😜

     

     

    Il y a 3 heures, christophe 38 a dit :

    ici, sur les 150 plongeurs que je croise régulierement (et encore, nous accostons à Mamoudzou 

     

    😂😂😂

     

    Pas moins représentatif, mais bien plus important vus les nombres beaucoup plus élevés:

    Sur mes diverses pages FB, Insta, je dois exploser le nombre de plongeurs actif presents que sur P.com ces derniers temps... (Tout en préservant une moyenne d'age beaucoup plus prudente pour la pratique de ce sport! 🙄👿)

    Et sur ces milliers de gugus, y'en a des tonnes de sidemounteux, et de tekkies, grotteux, Instructeurs... Qu'est-il donc plus remarquable comme base d'observation et analyse? 😜

     

     

    Salut!

    • Haha 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 4 heures, christophe 38 a dit :

    Philippe, aux Lecques, parmi les plongeurs réguliers et à part Paulo, as tu une idée du nombre qui passe chez vous ?? (sinon, Paulo....)

    Je ne peux présumer des statistiques qu'a @Pp_y sous le coude, mais ce que je peux te dire, c'est que le nombre d'encadrants qui exercent en Side-Mount , n'est pas, pour l'instant, très nombreux chez nous.

    Personnellement , j'adore travailler , travailler et encore travailler pour avoir l'air de ressembler à un vrai Side-Mounteux, alors que je ne suis qu'un vieux con qui sort de chaque plongée d’entrainement avec la mention :

    - "Peux (beaucoup) mieux faire !"

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @ElTitideKemas dans un contexte similaire au tien, je te confirme que je suis ravi de la formation SM (une  20aine de plongées à ce jour, en 1an). Je suis (j'étais) un plongeur loisir, club assoc corpo, pur produit FFESSM...

     

    Effectivement difficulté de trouver des blocs adaptés à la location. Sur Paris, impossible, j'ai fait toutes les boutiques l'année dernière...

    sur la côte, cela se trouve.

     

    OUI, c'est vrai, le SM est probablement  plus adapté pour plonger du bord, (gravière, fosse, sout', bord de mer, mines, lacs,...).

     

    Maintenant, retour récent (moins de 48h), avec 2x 7.5L en acier leger :

    - seul SM en sortie club, dans une structure commerciale de La Ciotat (non habitué aux tek), gros bateau, blindé avec 25 plongeurs... Pas évident, mais comme d'hab, il suffit d'arriver dans les premiers à bord, se mettre près de la mise à l'eau, mettre son harnais avant que les autres ne s'équipent, clip, clip, pshitt, et hop, j'étais le premier à l'eau avec ma palanquée... Et les derniers à remonter, donc place juste à côté de l'échelle.

     

    Sinon, j'ai aussi testé le SM sur un zod de 5.5m, à 5 plongeurs, dans la Manche, et là aussi avec un minimum de préparation et d'anticipation, ça ce fait très bien.

     

    Ps : je confirme, Patrick et @Pp_yapproche et péda toujours au top, merci pour la plongée de réadaptation, et les conseils avant, pendant, et après !

     

    Bon, je vous laisse, j'ai un sliding d-ring à changer après mon pdj, je plonge dans 2h...

    Modifié par fleq
    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le 06/05/2021 à 09:53, autrichon gris a dit :

     

    Bah, la TV n'a pas tué la radio, internet n'a pas tué la TV, le snowboard cohabite avec le ski.

    Le sidemount récréatif est bien installé en pratique alternative minoritaire, qui nécessite un peu de matos en effet.

    Ou une adaptation du matos...pas besoin de tout racheter.

     

    Citation

     

    Pour répondre à notre jeune ami, oui il faut tes propres blocs, il est peu probable que tu en trouves en France à la location dans les centres classique, sans doute plus facile dans les centres qui font de la plongée spéléo.

    Et chez tous les moniteurs (ou centres) qui dispensent des formations. 

     

    Citation

    On trouve aussi des blocs sidemount en Egypte par exemple sur certains bateaux de croisière.

    Ben en gros la majorité des bouteilles utilisées; des S80...

     

     

     

    Mais fondamentalement:

     

    • Le matériel spécifique existe (on est très loin de la période des précurseurs)
    • Les gens capables de former correctement existent (plus forcé de bidouiller et de tâtonner dans son coin)

    Donc si quelqu'un a envie d'essayer et de se lancer, qu'est-ce ça peut bien foutre s'il fait partie des 0.1, 1, 10 ou 95% des plongeurs ?

    Il y va...

    [mode Ego-trip=ON]

    Quand je plonge en vacances à Elbe, je suis (ou j'étais, jusqu'en juillet dernier, du moins) le seul "original" ne se coltinant pas un mono sur le dos...

    Et alors ?

    Certains me regardent étonnés, curieux,  demandent... ils ne quitteront très probablement jamais leur 12lt court, mais c'est pas pour autant que je reviendrai en arrière...

    Modifié par nics
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 15 heures, Narcosis a dit :

    Tu compares plongeur loisireux mono-bloc dans le dos et SM 2 bouteilles, alors que ce ne sont pas les memes plongées (et plongeurs) a priori. 

    [...]

     

    Ou bien, dans ton exemple il faudrait peut-être comparer avec des plongeurs en monocylindre Sidemount plutôt, mais ceux-ci, bien que tres heureux généralement, sont moins nombreux: le gros de plongeurs SM sont des plongeurs "avancés", ou tec/tec-lite/sout/solo/photo cherchant redondance pour leurs activités specifiques ces "gens là" ont souvent tendance a delaisser la plongée loisireuse en profit de ce qu'ils font a présent... 😉

     

    C'est vrai, lorsque je suis en SM en bateau avec des compagnons qui eux ont sorti leur bi pour l'occasion, ils regardent avec envie ma configuration, d'autant plus si nous avons un bloc déco. La différence de temps, l'autonomie pour l'équipement et le dé-équipement est en faveur du SM. C'est durant ces sorties que certains annoncent vouloir tester cette configuration.

     

    Mais bien souvent, tous sont en mono dorsal et ils comparent la durée d'équipement et, il faut le dire, la sortie de l'eau. C'est à mon avis le point critique pour beaucoup, la moindre sortie mal anticipée et les remarques se font entendre, et l'utilisation d'une ligne pour accrocher les blocs n'est pas toujours comprise alors qu'ils pourraient en bénéficier aussi; bref on est seul dans ces cas-là 😅

     

    D'ailleurs, j'en profite pour signaler qu'il y a très peu de vidéos explicatives sur le sujet, contrairement à la mise à l'eau...

     

    • Like 2
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bon, j'ai parcouru ce forum,  j'ai cherché aussi sur le net, et voilà où j'en suis :

    • la pratique en elle même m'attire. Pour le côté sécurité, pour la sensation de glisse (tous les pratiquants le souligne) pour préserver mon dos😀
       
    • Pour ce qui est du sidemount en plongée loisir apparemment ça reste très très confidentiel et essentiellement en monobloc. Sinon faut avoir ses propres blocs et donc ne plonger en sidemount que sur des sites accessible par la route.
       
    • Il y a de plus en plus de centre de plongée loisirs (PADI, SSI, SDI etc...) qui proposent des formations sidemount, mais semble t-il nombreuses sont celles qui sont peu ou pas du du qualifiante. Je veux dire par là on n'en ressort pas avec les bases suffisantes pour pouvoir poursuivre sa progression par la pratique. Donc il faut bien choisir son formateur

      Tous ces points m’amènent à m'interroger sur le bien fondé de ma démarche. Je poursuis ma réflexion et vous tient au courant. Et encore merci pour l'eau que vous apporter au moulin de ma réflexion👍

     

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    il y a 27 minutes, ElTitideKemas a dit :



    Tous ces points m’amènent à m'interroger sur le bien fondé de ma démarche. Je poursuis ma réflexion et vous tient au courant. Et encore merci pour l'eau que vous apporter au moulin de ma réflexion👍

     

    Je pense que la demarche est bonne ...maintenant si c'est "pour voir"pourquoi ne pas passer par un systeme de compagnonnage? Ensuite ben tu choisis... ou pas...de faire une formation complete .

     

    c'est comme le Nitrox je trouve qu'apres toutes ces années j'estime que son utilisation reste encore minoritaire en France . Pourtant un nombre non negligeable de plongeurs ont fait la formation au moins de base

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 15
        La configuration sidemount a comme origine la plongée souterraine, activité aux contraintes et aux règles bien spécifiques. Depuis plusieurs années cette configuration se développe en plongée dite « récréative ». Si dans de nombreux pays cette notion de « récréative » est synonyme de plongées à profondeur moyenne et sans décompression obligatoire, force est de constater qu'en France et dans quelques autres pays (Belgique …), les caractéristiques de ce qu'on nomme également « plongée lo
      • 74
        Bonsoir à tous et très bonne année pleine de bonne bulles,   j'aimerais me lancer dans le sidemount, j'ai acheté une stab hollis sms100 à un très bon prix (d'ou mon choix, en plus je peux toujours faire du mono bouteille avec ). J'aimerais savoir si les bouteilles s80 sont obligatoire ou seulement conseillé pour faire du sidemount, car j'ai 2 bouteille 12L carbone, 2 bouteille 10L carbone, et 2 bouteille acier 10L 300b, alors est ce que je dois vraiment investir dans des bouteilles alu ou ave
      • 26
        Ben voilà, je viens de finaliser la première mouture d’un « petit » document sur la plongée « Sidemount ». Le pourquoi, le comment, les techniques, le matériel, les aspects financiers, la customisation d’un matériel existant et des liens vers les fabricants. Je suis toujours à l’écoute des avis constructifs afin d’améliorer le document http://www.jctdive.be/page-version2004/chargement/plong%C3%A9e-sidemout-2020_protege.pdf
      • 12
        Bonsoir.   Une question aux plongeurs sidemount :   Comment fait-on pour gérer la remontée lors de l’assistance d’un plongeur sidemount en étanche ? Je veux parler d’une assistance réelle.   Certaines bouées sidemount ne semblent pas avoir de purge sur la partie haute, mais à mi-hauteur, donc :   si l’assisté est en position verticale, pas de problème avec l’étanche, mais alors impossible pouvoir de vider entièrement sa bouée, si l’assisté est en
      • 32
        Comment gérez-vous une palanquée mixte en mode plongée loisir ?   Je pense aux instructions de sécurité en cas d'assistance, car cette configuration les laissent perplexes. Et je pense à des détails comme la façon d'annoncer sa pression (celle d'un bloc, ou l'addition des deux ?).   Quels sont vos retours d'expérience ? 
    ×
    ×
    • Créer...