Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Sidemount


ElTitideKemas

    Messages recommandés

    Cinquième et première "vraie" plongée sidemount aujourd'hui, après trois barbotages et une plongée sans bouée. J'en rentre juste.

    37 mètres, 46 minutes, juste quelques minutes de  paliers. Pas pris de "risque" donc.

    Belle visi', impec'.

    Me suis encore amusé à enlever et remettre complètement le bloc de droite (débranché l'étanche) et le tenir à bout de bras. RAS. Pas de problème particulier avec les boucles courtes "Steiner style, ni pour enlever, ni pour remettre.

    Pour ceux qui connaissent Hermance, me suis amusé à passé  dans la structure qui soutien le tuyau à 6 mètres (sous la surveillance de mon buddy...au cas où je me coince). C'est bien étroit...c'est passé.

    Ludique...j'adore.

    D'après mon buddy c'est bien "plat". Quand je me mets sur la tranche ou sur le dos, ça ne part pas dans tous les sens.

    Il  a fait une vidéo, malheureusement pas eu le temps de rester pour la visualiser.

    On fait ça demain.

    Si j'arrive, je vous la mettrai là...

    Ah si...j'oubliai...pas encore parfaitement acquis la position de la purge et de l'inflateur....rélexes pas encore en place...ça viendra à l'usage.

    • J'aime 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Le 11/05/2021 à 18:16, PlongeurSDF a dit :

    Est-ce que quelqu'un a déjà essayé d'utiliser un ou plusieurs blocs acier "classiques" pour faire un montage type SM ? Si cela avait un sens d'ailleurs.

     

    Un de mes équipiers a récupéré des 12 litres aciers de plus de 14 kg (les miens font 2 kg de moins). Il ne s'en plaint pas. C'est donc faisable.

    • J'aime 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a une heure, cosmosaure a dit :

    Un de mes équipiers a récupéré des 12 litres aciers de plus de 14 kg (les miens font 2 kg de moins). Il ne s'en plaint pas. C'est donc faisable.

    On doit faire Landenouse demain matin ensemble (en SM avec un relais chacun).

    Je lui demanderai son ressenti.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Le 10/05/2021 à 21:42, Nemo83 a dit :

     

    Oui, c'est l'infrastructure qui ne suit pas; il n'y a pas de "veille technologique" au sein des structures, seuls les voyages plongées proposent couramment du nitrox.

     

    J'ai lu un article portant sur l'avenir de la plongée; il en ressortait que tout était misé sur les plongeurs débutants, sans se soucier de la montée en compétence des plongeurs. C'est une pyramide dont seule la base est entretenue... Donc pas ou peu de matériel ou d'aménagement pour autre chose que la plongée loisir avec le bloc S8 ou l'acier 12L voir 15L.

    yop

     

    je déterre ;

     

    essaie de le voir dans un autre sens :

    tu es un patron de centre et tu veux faire plonger tes clients.

    tu as donc des neophytes qui veulent apprendre (le N1), passer des niveaux ; tu as des moniteurs à dispo. Et cela représente une partie importante des gens sur le bateau). Tu peux aussi retrouver des clubs de l'interieur qui viennent chez toi, pour l'esprit, la sécu, les sites ou autre motif (et qui te prennent les 2/3 de la place disponible. Ce sont aussi des clients et tu es obligé de le prendre en compte.

    Tu as aussi des plongeurs qui viennent pour plonger (incroyable, hein ! ), que ce soit encadré (le PE 40 ou le N2 dans la zone 20-40 m) ou des autonomes...

     

    MAIS, (puisque nous sommes en plongée, je vais te ressortir les chiffres de l'étude socio économique 2004-2005, parue en 2006 (désolé, rien de plus frais) qui nous disait :

     

    "... En effet, le moins que l’on puisse dire est que la plongée sous-marine a bien changé en trente ans, que ce soit :
    en nombre de pratiquants (55 000 plongeurs licenciés à la fédération française
    d’études et de sports sous-marin (FFESSM) en 1975, environ 340 000 pratiquants en
    2004, dont 150 000 licenciés),

    en nombre de clubs (actuellement plus de 2 000, en augmentation),
    en nombre de structures ayant une activité commerciale (environ 350 en métropole ; elles « émergeaient » en 1975),
    en évolution des matériels, en confort et sécurité,
    en orientation vers une pratique de loisir accessible à toutes et tous, etc.
    Autre fait marquant, le plongeur est devenu un plongeur-voyageur. Une partie significative
    d’entre eux, 30 000 selon les voyagistes (ou « Tour-opérateurs ») va pratiquer son activité à l’étranger, principalement dans les mers chaudes (Mer-Rouge, Antilles, Océan Indien …), certains allant même s’y former et s’y qualifier. Ce phénomène s’est surtout développé à partir des années 1980..

    En croisant plusieurs sources d’information, il est possible d’estimer  annuellement à environ 340.000 le nombre des plongeurs de nationalité française qui pratiquent les diverses activités de la plongée de loisirs. Ces pratiquants seraient répartis selon la ventilation suivante :
    o 47 % de licenciés fédéraux (160.000)
    o 34 % de clients des moniteurs professionnels (115.000)
    o 3 % de clients directs des voyagistes spécialisés en plongée (10.000)
    o 16 % de pratiquants « hors structure » (55.000). (page 10)
    "

    et, surtout, pour la pratique

    ".... 1.1.4.5 - Fréquences des pratiques
    Il est particulièrement délicat d’estimer le chiffre de la fréquence moyenne des plongées
    annuelles pour les pratiquants recensés.
    Pour les plongeurs en scaphandre, l’enquête AFIT de 1997 annonçait que 42 % des plongeurs en scaphandre pratiquaient de 1 à 5 fois par an, 37 % de 6 à 20 fois par an, et 21 % plus de 20 fois par an.
    Si l’on se réfère aux indications fournies par les centres de plongée, ces chiffres sont à peu près confirmés avec une moyenne d’environ 8 plongées par personne et par an en milieu naturel. Cela peut correspondre à 8 sorties isolées, 4 journées de plongées (2 plongées par jour), 2 week-ends de plongée,
    ou une semaine de voyage plongée." (page 20/30)

     

    donc, si tu lis bien ces vieux chiffres, 42+37, ça nous donne 79% de plongeurs qui plongent moins de 20 fois par an.

    Je n'ai rien contre des gens qui ne veulent pas de contraintes, que du plaisir (dive is fun), mais, je pose la question basique : combien de plongées sont nécessaires pour maintenir ses acquis ? (et, quand tu es patron de centre, tu essaies d'éviter les accidents qui causent de la mauvaise pub, donc tu proposes des plongées "faciles" )
     

    donc, pour remplir un bateau ou avoir des palanquées (plus de un ou deux plongeurs) qui veulent s’améliorer, se perfectionner, voire faire des plongées à thème, il faut avoir des clients, des gens motivés, les sites, les plongeurs "au point" (tu ne te balances pas faire un stage de trimix normo si tu n'as plongé de 20 fois ces deux dernières années et que tu n'as pas plongé avec des décos (de ton nitrox confirmé) et sans dépasser 40 m : le gap est beaucoup trop important et le nombre de plongées necessaires à l'obtention du niveau sera majoré par la remise à niveau technique du plongeur). Un groupe de plongeurs voulant faire autre chose que les habituelles plongées devra avoir le bateau dédié.. incompatible en saison (hors saison, en semaine, c'est tip top pour tout le monde (les sites sont vides)).

     

    Pour les plongées au nitrox, si beaucoup de plongeurs ont la qualif, pour le centre, l'achat et l'entretien d'un compresseur à membrane est un investissement (il faut donc avoir la clientèle qui sera prete à payer un poil plus cher pour ça...) ; dernier détail, une plongée nitrox, généralement, ça va jusqu'à 40 m, donc planification du site et impossibilité de glisser plus bas (au moins dans la theorie)... donc, fin de l'ivresse.
     

     

    tout ceci pour dire que si cela ne se fait pas, c'est peut être parce que la somme des inconvénients (ou emmerdements) est supérieure aux avantages (parce que, si tu veux en vivre, tu n'auras pas assez de clients ) ?

     

    je rajouterai que, pour les blocs, la plongée française a débuté en métropole ; vu la température de l'eau, donc l'épaisseur des combinaisons, il a fallut transporter du lest et le poids des blocs acier équivaut à du lest... (peut etre une idée de la présence tres majoritaire des blocs acier).

     

    Dans les mers chaude, l'alu est prédominant ; en Egypte, sur les croisieres où j'ai embarqué, j'avais un bi composé de 2 S80... plus une S80 en déco ainsi qu'une S40 pour l'oxy..

    donc, en France, pour trouver des blocs alu pour plonger en SM, ce ne sont pas les centres généralistes de plongée qui peuvent en avoir...

    Modifié par christophe 38
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 23 heures, val74700 a dit :

    Cinquième et première "vraie" plongée sidemount aujourd'hui, après trois barbotages et une plongée sans bouée. J'en rentre juste.

    37 mètres, 46 minutes, juste quelques minutes de  paliers. Pas pris de "risque" donc.

    Belle visi', impec'.

    Me suis encore amusé à enlever et remettre complètement le bloc de droite (débranché l'étanche) et le tenir à bout de bras. RAS. Pas de problème particulier avec les boucles courtes "Steiner style, ni pour enlever, ni pour remettre.

    Pour ceux qui connaissent Hermance, me suis amusé à passé  dans la structure qui soutien le tuyau à 6 mètres (sous la surveillance de mon buddy...au cas où je me coince). C'est bien étroit...c'est passé.

    Ludique...j'adore.

    D'après mon buddy c'est bien "plat". Quand je me mets sur la tranche ou sur le dos, ça ne part pas dans tous les sens.

    Il  a fait une vidéo, malheureusement pas eu le temps de rester pour la visualiser.

    On fait ça demain.

    Si j'arrive, je vous la mettrai là...

    Ah si...j'oubliai...pas encore parfaitement acquis la position de la purge et de l'inflateur....rélexes pas encore en place...ça viendra à l'usage.

    T es taillé dans un cure dent?

     

    Même a poil je suis pas sur de pouvoir passer dans ce trou!!

     

    Pour les anneaux glissant, sur le bassin lémanique, on voit un bricolage frequent.

     

     

    Des boucles de ceinture avec les dent côté nombril et du meme côté que les dents, un dring soudé a 45degre.

     

     

    Il deplace les attaches en ouvrant et en refermant les fermoirs

     

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 11 minutes, fufu74 a dit :

    T es taillé dans un cure dent?

     

    Même a poil je suis pas sur de pouvoir passer dans ce trou!!

     

    :D

     

    Ben 1.88 m pour 84 kg...feet 😉

     

    Je m'y suis recollé tout à l'heure d'ailleurs...mais dans un autre sens.

    il y a 13 minutes, fufu74 a dit :

    Des boucles de ceinture avec les dent côté nombril et du meme côté que les dents, un dring soudé a 45degre.

    Déjà vu oui

    Si les miens ne me donnent pas satisfaction, je me ferais ça (j'ai un TIG à la maison, ça sera vite fait).

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 1 heure, fufu74 a dit :

     

     

    Des boucles de ceinture avec les dent côté nombril et du meme côté que les dents, un dring soudé a 45degre.

    https://audreycudel.com/products/set-of-sidemount-sliding-buckles

     

    Y'a aussi Andy Goring de Sump UK (Facebook) qui fabrique des équipements pour du sidemount en petite quantité.

     

    Je pratique pas du tout le sidemount je suis débutant. Mais j'ai suivi le podcast speaking sidemount et lu le bouquin de Rob Neto (the almost comprehensive guide of sidemount) C'est intéressant.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Le 13/05/2021 à 08:33, christophe 38 a dit :

    [...]

    tout ceci pour dire que si cela ne se fait pas, c'est peut être parce que la somme des inconvénients (ou emmerdements) est supérieure aux avantages (parce que, si tu veux en vivre, tu n'auras pas assez de clients ) ?

    [...]

     

    Ce que dit l'article, c'est que le marché automobile offre des voitures bon marché en masse, un peu moins en gamme moyenne, et moins encore en haute gamme. L'industrie et les concessions prennent en compte l'intégralité du marché, et ça fonctionne.

     

    En plongée, l'industrie et la plupart des agences se focalisent sur la plongée loisir. Quelques agences se concentrent sur la plongée technique lourde.

     

    Et pour tous ceux qui sont entre les deux, ou qui veulent monter en compétence ? Rien.

    Il suffit de voir la difficulté psychologique et matérielle de plongeurs pourtant expérimentés à adapter une configuration orientée technique au sens large (wing, bloc déco, etc), par ignorance et manque d'informations.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 10 minutes, Nemo83 a dit :

     

    cut

     

    Et pour tous ceux qui sont entre les deux, ou qui veulent monter en compétence ? Rien.

    Il suffit de voir la difficulté psychologique et matérielle de plongeurs pourtant expérimentés à adapter une configuration orientée technique au sens large (wing, bloc déco, etc), par ignorance et manque d'informations.

    hummm

     

    je te dirai bien que certains centres de plongée sont spécialisés dans la plongée tek, que certains moniteurs ont une excellente réputation...

    et qu'aller les voir aide pour acquerir un savoir correct...

    mais, c'est vrai qu'on est dans le domaine du bouche à oreilles (et pas dans la diffusion de masse).

    (je croise aussi des plongeurs avec un 7 l alu contenant de l'oxy qui le portent en sautoir, comme le tonnelet du St Bernard ; je ne sais pas qui les a formé, mais, ils ont loupé une belle partie du cours)

    • Haha 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a une heure, christophe 38 a dit :

    (je croise aussi des plongeurs avec un 7 l alu contenant de l'oxy qui le portent en sautoir, comme le tonnelet du St Bernard ; je ne sais pas qui les a formé, mais, ils ont loupé une belle partie du cours)

    Tout à fait, mais le formateur a certainement loupé sa formation de plongeur et surtout la formation de moniteur .

    • Haha 2
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 33 minutes, brochet a dit :

    Tout à fait, mais le formateur a certainement loupé sa formation de plongeur et surtout la formation de moniteur .

     

    Et je m'interroge aussi sur le portage "latéral" avec un bloc lâche faisant office de flotteur.

    La série "speaking sidemount" citée plus haut en parlait. Même de nombreux plongeurs chevronnés ont ce bloc qui se balade; ce n'est pourtant ni agréable ni hydrodynamique.

     

    Seule une vidéo de Tom Steiner sur Youtube propose une solution digne inspirée du sidemount (et hop! on retombe sur le sujet), la vidéo est loin d'être parfaite mais elle a le mérite d'exister :

     

    https://www.youtube.com/watch?v=BxQS91wJvp4

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 8 minutes, Nemo83 a dit :

     

    Et je m'interroge aussi sur le portage "latéral" avec un bloc lâche faisant office de flotteur.

    La série "speaking sidemount" citée plus haut en parlait. Même de nombreux plongeurs chevronnés ont ce bloc qui se balade; ce n'est pourtant ni agréable ni hydrodynamique.

     

    Seule une vidéo de Tom Steiner sur Youtube propose une solution digne inspirée du sidemount (et hop! on retombe sur le sujet), la vidéo est loin d'être parfaite mais elle a le mérite d'exister :

     

    https://www.youtube.com/watch?v=BxQS91wJvp4

    mais, pourquoi veux tu un bloc lache ??? de toutes les manieres, ce n'est pas un flotteur...

    et quand tu as 2 ou 3 blocs du meme coté, crois tu que le plongeur peut se permettre que ça se balade ??

     

    imagine aussi, qu'en cas de probleme sur une palanquée de plongeurs hypoxiques, l'un d'eux peut (doit) alleger la victime de ses blocs inutiles... Je suis en train de te dire qu'en plus de son bi dorsal, de ses 3 décos, il va embarquer 1 ou 2 blocs supplémentaires...

     

    Modifié par christophe 38
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 9 minutes, christophe 38 a dit :

    mais, pourquoi veux tu un bloc lache ??? de toutes les manieres, ce n'est pas un flotteur...

    et quand tu as 2 ou 3 blocs du meme coté, crois tu que le plongeur peut se permettre que ça se balade ??

     

    imagine aussi, qu'en cas de probleme sur une palanquée de plongeurs hypoxiques, l'un d'eux peut (doit) alleger la victime de ses blocs inutiles... Je suis en train de te dire qu'en plus de son bi dorsal, de ses 3 décos, il va embarquer 1 ou 2 blocs supplémentaires...

     

    Ben quand on voit une bonne partie des plongeurs  ccr avec les BO qui leur remontent dans le dos jusque derrière les oreilles...

    • J'aime 2
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 4 minutes, nics a dit :

    Ben quand on voit une bonne partie des plongeurs  ccr avec les BO qui leur remontent dans le dos jusque derrière les oreilles...

    parce que le point d'attache bas du bloc est sur la queue de castor, plus bas, plus arriere que sur la sangle abdominale sur les plongeurs en OC...

    mais, si c'est "court" dans le point d'accroche haut, ça reste "acceptable"

     

     

    alors, pour aller dans votre sens, il faudrait que chacun se fasse prendre en photo, de profil, pour voir les points à corriger (le trim, l'emport des blocs)..

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 18 minutes, christophe 38 a dit :

    alors, pour aller dans votre sens, il faudrait que chacun se fasse prendre en photo, de profil, pour voir les points à corriger (le trim, l'emport des blocs)..

     

    oh oui oh oui... j'vais chercher les caouettes  :D

     

    et un verre de Caol Ila,  bien sur  ;)

    • Haha 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 15
        La configuration sidemount a comme origine la plongée souterraine, activité aux contraintes et aux règles bien spécifiques. Depuis plusieurs années cette configuration se développe en plongée dite « récréative ». Si dans de nombreux pays cette notion de « récréative » est synonyme de plongées à profondeur moyenne et sans décompression obligatoire, force est de constater qu'en France et dans quelques autres pays (Belgique …), les caractéristiques de ce qu'on nomme également « plongée lo
      • 74
        Bonsoir à tous et très bonne année pleine de bonne bulles,   j'aimerais me lancer dans le sidemount, j'ai acheté une stab hollis sms100 à un très bon prix (d'ou mon choix, en plus je peux toujours faire du mono bouteille avec ). J'aimerais savoir si les bouteilles s80 sont obligatoire ou seulement conseillé pour faire du sidemount, car j'ai 2 bouteille 12L carbone, 2 bouteille 10L carbone, et 2 bouteille acier 10L 300b, alors est ce que je dois vraiment investir dans des bouteilles alu ou ave
      • 26
        Ben voilà, je viens de finaliser la première mouture d’un « petit » document sur la plongée « Sidemount ». Le pourquoi, le comment, les techniques, le matériel, les aspects financiers, la customisation d’un matériel existant et des liens vers les fabricants. Je suis toujours à l’écoute des avis constructifs afin d’améliorer le document http://www.jctdive.be/page-version2004/chargement/plong%C3%A9e-sidemout-2020_protege.pdf
      • 12
        Bonsoir.   Une question aux plongeurs sidemount :   Comment fait-on pour gérer la remontée lors de l’assistance d’un plongeur sidemount en étanche ? Je veux parler d’une assistance réelle.   Certaines bouées sidemount ne semblent pas avoir de purge sur la partie haute, mais à mi-hauteur, donc :   si l’assisté est en position verticale, pas de problème avec l’étanche, mais alors impossible pouvoir de vider entièrement sa bouée, si l’assisté est en
      • 32
        Comment gérez-vous une palanquée mixte en mode plongée loisir ?   Je pense aux instructions de sécurité en cas d'assistance, car cette configuration les laissent perplexes. Et je pense à des détails comme la façon d'annoncer sa pression (celle d'un bloc, ou l'addition des deux ?).   Quels sont vos retours d'expérience ? 
    ×
    ×
    • Créer...

    logo.png.82da6b1cbfb259c1df0e18cf18904a1e.png

     

    Plongeur.com propose des services gratuits et n'est financé que par la publicité. Nous faisons de notre mieux pour éviter les formats intrusifs (au dessus du contenu, avec du son,etc...) et pour que celle ci soit la plus acceptable possible.

     

    Si vous aimez les services de Plongeur.com, que vous trouvez des informations utiles et que vous voulez continuer a en profiter longtemps et gratuitement, désactivez votre bloqueur de publicité pour notre site !