Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Sidemount


ElTitideKemas

    Recommended Posts

    J'ai du mal m'exprimer. Il n'y a eu aucune obligation. Le processus a été plutôt de dire, avant de passer au sidemount as tu déjà plongé avec une wing et un harnais? 

    Maîtrises tu le frog kick, le back kick etc...?

    La réponse fut non à chaque fois. Donc commençons par faire une plongée avec harnais et wing voir comment tu te sens. Avant de plonger travail sur un banc du frog kick et back kick. Si tu te sens à l'aise durant la plongée avec le nouveau système de BCD on travaille le palmage.

    On revoit aussi le lestage par ce que maintenant tu as une plaque acier de 2kg 300g ds le dos etc...

    Une approche progressive de la chose. Mais rien d'imposé.

    La seule chose qui m'a été imposé c'est: vu tes skill aujourd'hui je refuse de te faire une formation sidemount que tu vas payer pour rien.

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 4 heures, ElTitideKemas a dit :

    Mais rien d'imposé.

     

    Il y a 4 heures, ElTitideKemas a dit :

    je refuse de te faire une formation sidemount que tu vas payer pour rien.

    Heureusement que rien n'est imposé ; je suis toujours incapable de faire "la grenouille" avec mes palmes !

    Par contre, je marsouine toujours .... et même que c'est beaucoup mieux en SM :lol:

    Link to comment
    Share on other sites

    Clairement, faire les fondamentaux (fundies chez GUE, essential IANTD, intro to tek TDI...ayant fait le premier et le dernier, une nette préférence pour le premier...plus exigeant), devrait être, ben, connement, la base de toutes formations. Sidemount ou pas.

    Malheureusement en plongée loisir ce n'est apparemment pas une priorité, d'où une certaine impression pour certain de repartir de zéro quand ils passent à des formations plus pointues.

     

    Alors que quand ces bases sont acquises, passer au reste est nettement plus simple, moins laborieux. Il n'y a plus qu'à ce concentrer sur la spécificité de la formation en cours (qui le side', qui le trimix, qui la sout'...).

     

    Et c'est tellement agréable de plonger ainsi, même quand c'est pour voir des p'tits poissons dans 5 mètres d'eau tropicale.

     

    Juste mon avis et mon expérience de "jeune" plongeur.

    • J'aime 3
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 1 heure, val74700 a dit :

    Clairement, faire les fondamentaux (fundies chez GUE, essential IANTD, intro to tek TDI...ayant fait le premier et le dernier, une nette préférence pour le premier...plus exigeant), devrait être, ben, connement, la base de toutes formations. Sidemount ou pas.

    Malheureusement en plongée loisir ce n'est apparemment pas une priorité, d'où une certaine impression pour certain de repartir de zéro quand ils passent à des formations plus pointues.

     

    Alors que quand ces bases sont acquises, passer au reste est nettement plus simple, moins laborieux. Il n'y a plus qu'à ce concentrer sur la spécificité de la formation en cours (qui le side', qui le trimix, qui la sout'...).

     

    Et c'est tellement agréable de plonger ainsi, même quand c'est pour voir des p'tits poissons dans 5 mètres d'eau tropicale.

     

    Juste mon avis et mon expérience de "jeune" plongeur.

    entièrement d'accord avec cette analyse, malheureusement qui dit tech dit matériel spécifique, formation spécifique, et surtout plongée souvent , n'est pas donné et coute assez chère dans l'ensemble.

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Posted (edited)
    Le 24/04/2022 à 12:35, jppsonia a dit :

    entièrement d'accord avec cette analyse, malheureusement qui dit tech dit matériel spécifique, formation spécifique, et surtout plongée souvent , n'est pas donné et coute assez chère dans l'ensemble.

    Pas obligatoire de passer sur du tec à 100%. Par exemple chez IANTD tu as une formation qui s'appelle Essential REC/TEC,  tu peux acquérir les bases de la config DIR, travailler la flottabilité et la trim, les différents palmages en restant sur du mono-bouteille. Ce qui va changer c'est le BCD avec un passage en harnais+wing.

     

    Sinon tu peux faire une formation avec n'importe quel instructeur compétent, le but n'étant pas d'acquérir une certification mais des techniques  qui te permettent ensuite de plonger de façon plus propre et sécure quelque soit ton trip plongée.

     

    PS : Je parle bien sur pour un plongeur loisir qui a déjà une certification lui permettant de plonger.

    Edited by ElTitideKemas
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 12 minutes, ElTitideKemas a dit :

    Sinon tu peux faire une formation avec n'importe quel instructeur compétent, le but n'étant pas d'acquérir une certification mais des techniques  qui te permettent ensuite de plonger de façon plus propre et sécure quelque soit ton trip plongée.

     

    Merci 

    Link to comment
    Share on other sites

    Pour aller dans le même sens que @fleq (normal, on a assisté ensemble à la formation SM), j'avais énormément apprécié l'approche de @Pp_y qui consistait à s'adapter à nos besoins et nos compétences du moment et de nous avoir amené à progresser vite et appréhender beaucoup de nouvelles choses.

     

     

    Dans le détail :

     

    Dans l'absolu, le top serait effectivement de procéder par étapes :

    - plongeur REC

    - de la pratique

    - une formation type fundies

    - de la pratique

    - une formation SM.

     

    Mais ce top me semble être à pondérer un peu :

    - entre ce top et une "formation" générique SM (lire bordel mount) en deux plongées faite dans un centre usine par un moniteur qui fait ça de temps en temps, il y a un ÉNORME fossé ;

    - la question de l'écart de coût (en matériel, en formation, en temps aussi) se pose aussi entre ces deux approches ;

    - la question des objectifs que l'on se fixe ;

    - modération aussi par le niveau plongistique actuel, il y a le bon plongeur REC et le moins bon plongeur REC 🙃

     

     

    Concrètement, mon retex :

    - après 120 ploufs, j'ai passé une formation Nitrox Conf / TDI qui m'a permis de m'initier au BI (mais sans avoir vraiment travaillé très fort le trim/palmage/etc.)

    - quelques mois après, alors que j'avais 160 ploufs environ et uniquement 5 ou 6 ploufs en BI (soit presque rien), je suis passé dans les mains de @Pp_y pour une formation SM avec @fleq.

    - Philippe m'avait beaucoup posé de questions en amont pour savoir où j'en étais et ce que je voulais, ce qui lui a permis d'adapter la formation au contexte : c'est juste hyper précieux !

    - On y a réappris bcp de fondamentaux, en plus de l'apprentissage SM à proprement parler. Forcément, il y a eu des grosses remises en question mais en une seule semaine, on a fait des bons de géants.

    - au final, je suis très content d'avoir choisi cette option intermédiaire qui m'a fait progresser et m'a permis d'atteindre l'objectif que je recherchais (disposer d'une config unique me permettant de plonger REC/TEK avec une ou deux déco, sans avoir besoin de trimballer des dizaines de kg de matériel quand je pars à l'étranger)

    - un an après ma formation SM initiale, je suis retourné voir @Pp_y pour un petit refresh permettant de corriger ce qui n'allait pas.

     

    En conclusion, quand je me regarde aujourd'hui, je me désole car je sais que je ne suis pas aussi propre que d'autres pourraient l'être, mais quand je me compare, je me console car je vois aussi que ce que je fais n'est pas mal du tout (allant même jusqu'à parfois avoir quelques compliments de personnes qui me demandent où j'ai été formé).

     

    Bref, plongeur content :)  

    • J'aime 6
    • Merci 2
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a une heure, VincentD a dit :

    Pour aller dans le même sens que @fleq (normal, on a assisté ensemble à la formation SM), j'avais énormément apprécié l'approche de @Pp_y qui consistait à s'adapter à nos besoins et nos compétences du moment et de nous avoir amené à progresser vite et appréhender beaucoup de nouvelles choses.

     

     

    Dans le détail :

     

    Dans l'absolu, le top serait effectivement de procéder par étapes :

    - plongeur REC

    - de la pratique

    - une formation type fundies

    - de la pratique

    - une formation SM.

     

    Mais ce top me semble être à pondérer un peu :

    - entre ce top et une "formation" générique SM (lire bordel mount) en deux plongées faite dans un centre usine par un moniteur qui fait ça de temps en temps, il y a un ÉNORME fossé ;

    - la question de l'écart de coût (en matériel, en formation, en temps aussi) se pose aussi entre ces deux approches ;

    - la question des objectifs que l'on se fixe ;

    - modération aussi par le niveau plongistique actuel, il y a le bon plongeur REC et le moins bon plongeur REC 🙃

     

     

    Concrètement, mon retex :

    - après 120 ploufs, j'ai passé une formation Nitrox Conf / TDI qui m'a permis de m'initier au BI (mais sans avoir vraiment travaillé très fort le trim/palmage/etc.)

    - quelques mois après, alors que j'avais 160 ploufs environ et uniquement 5 ou 6 ploufs en BI (soit presque rien), je suis passé dans les mains de @Pp_y pour une formation SM avec @fleq.

    - Philippe m'avait beaucoup posé de questions en amont pour savoir où j'en étais et ce que je voulais, ce qui lui a permis d'adapter la formation au contexte : c'est juste hyper précieux !

    - On y a réappris bcp de fondamentaux, en plus de l'apprentissage SM à proprement parler. Forcément, il y a eu des grosses remises en question mais en une seule semaine, on a fait des bons de géants.

    - au final, je suis très content d'avoir choisi cette option intermédiaire qui m'a fait progresser et m'a permis d'atteindre l'objectif que je recherchais (disposer d'une config unique me permettant de plonger REC/TEK avec une ou deux déco, sans avoir besoin de trimballer des dizaines de kg de matériel quand je pars à l'étranger)

    - un an après ma formation SM initiale, je suis retourné voir @Pp_y pour un petit refresh permettant de corriger ce qui n'allait pas.

     

    En conclusion, quand je me regarde aujourd'hui, je me désole car je sais que je ne suis pas aussi propre que d'autres pourraient l'être, mais quand je me compare, je me console car je vois aussi que ce que je fais n'est pas mal du tout (allant même jusqu'à parfois avoir quelques compliments de personnes qui me demandent où j'ai été formé).

     

    Bref, plongeur content :)  

     

    c'est la force et un des grands intérêts de la formation de Philippe : pouvoir s'adapter aux besoins et attentes du plongeur.
    Philippe peut tout aussi bien former des ayatollahs du sidemount que des plongeurs "loisir sidemount".
    Evidemment, il faut des bases de flottabilité, de trim, de position et de palmage qu'il doit mettre à niveau.

    Mais il évite à certains plongeurs non demandeurs, les séances de torture de stabilisation à 6m à sortir, ranger, sortir, ranger, sortir ... les flexibles pendant des heures sans bouger une oreille ni varier de profondeur de 50cm. Ou les séances de palmage à l'air libre pour apprendre les différentes techniques de palmage (frog kick, shuffle, modified flutter, helicopter turn, back kick ...) sur un banc ou une table pendant des heures là-aussi.
    Je l'ai vécu, mais j'étais demandeur, j'ai eu ce que j'attendais. 
    Et il es tout à fait normal que d'autres attendent des formations plus adaptées à leurs besoin.
    Ce que Philippe sait parfaitement faire, en gardant toujours un haut niveau d'exigence sur le périmètre choisi.

    • J'aime 2
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 12 minutes, bardass a dit :

    Mais il évite à certains plongeurs non demandeurs, les séances de torture de stabilisation à 6m à sortir, ranger, sortir, ranger, sortir ... les flexibles pendant des heures sans bouger une oreille ni varier de profondeur de 50cm. Ou les séances de palmage à l'air libre pour apprendre les différentes techniques de palmage (frog kick, shuffle, modified flutter, helicopter turn, back kick ...) sur un banc ou une table pendant des heures là-aussi.
    Je l'ai vécu, mais j'étais demandeur, j'ai eu ce que j'attendais. 

    Chacun sa définition du SM :torture:

    • Haha 5
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 30 minutes, bardass a dit :

    Mais il évite à certains plongeurs non demandeurs, les séances de torture de stabilisation à 6m à sortir, ranger, sortir, ranger, sortir ... les flexibles pendant des heures sans bouger une oreille ni varier de profondeur de 50cm. Ou les séances de palmage à l'air libre pour apprendre les différentes techniques de palmage (frog kick, shuffle, modified flutter, helicopter turn, back kick ...) sur un banc ou une table pendant des heures là-aussi.

     

    Le plus étrange dans l'histoire, c'est qu'autant je n'aurais jamais accepté ça il y a deux ans, autant, j'irais bien volontiers à ce genre de soirée formation désormais.

    • Haha 2
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 5 heures, VincentD a dit :

     

    Le plus étrange dans l'histoire, c'est qu'autant je n'aurais jamais accepté ça il y a deux ans, autant, j'irais bien volontiers à ce genre de soirée formation désormais.

     

    cela s’appelle la progression.

    contacte Philippe, il saura sortir le bon fouet pour satisfaire tes exigences,

    • Haha 3
    Link to comment
    Share on other sites

    Le 28/04/2022 à 10:57, ElTitideKemas a dit :

    Pas obligatoire de passer sur du tec à 100%. Par exemple chez IANTD tu as une formation qui s'appelle Essential REC/TEC,  tu peux acquérir les bases de la config DIR, travailler la flottabilité et la trim, les différents palmages en restant sur du mono-bouteille. Ce qui va changer c'est le BCD avec un passage en harnais+wing.

     

    Sinon tu peux faire une formation avec n'importe quel instructeur compétent, le but n'étant pas d'acquérir une certification mais des techniques  qui te permettent ensuite de plonger de façon plus propre et sécure quelque soit ton trip plongée.

     

    PS : Je parle bien sur pour un plongeur loisir qui a déjà une certification lui permettant de plonger.

    j'ai fait exactement le cheminement que tu as écris, c'est à dire essential IANTD pour l'accés au trimix et la formation sidemount chez IANTD aussi, avec un trés bon moniteur/instructeur qui ne fait pas que réciter ses cours , mais nous fait participer activement à la formation.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now

    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 44
        Bonjour à tous.   Le sidemount commence à m'interpeller et j'aurais aimé faire une formation pour découvrir si cela me convient. J'ai 3 semaines de vacances dans le sud sur Montpellier et j'aurais aimé avoir des contacts sur les centres dans le coin si il y en a qui font ce type de formation ?   Autre question, je plonge le reste de l'année dans le nord, donc visi pourrie et les marées font qu'on rate souvent l'étale donc plongée avec du jus. Comment se comporte le
      • 36
        Bonjour à tous,   Je viens sur ce forum pour chercher de l'aide, car j'ai quelques problèmes de réglages avec mon harnais sidemount. Ont me l'as expliqué, mais je ne comprends toujours pas comment régler la fixation du bas de la bouteille (mousqueton, cordelette et cerclage). J'ai essayé de fouiller sur le net mais beaucoup de choses ne sont pas en français.   S'il vous plaît pourriez-vous me réexpliquer ces réglages.   Voilà mon problème se situe sur mon côté gauche.   A+ B
      • 14
        Je débute en sidemount et déjà le temps des questions et des essais... J’aime bien mon detendeur Jetstream Mk3 (celui qui a une mp de 9bars comme tout le monde identique au xstream) et je réfléchissais à l’adapter en SM notamment côté gauche d’ou partent mon inflateur de wing et le detendeur a tuyau court. Alors bien sûr il n’a pas de 5e sortie perpendiculaire , mais il a une 5e sortie au droit du pas de vis du DIN donc possibilité d’aller plus directement vers le DS de la wing, dont le tuya
      • 15
        Bonjour.   Je n'arrive pas à retrouver le sujet où ça parlait de "remontée assistée" lorsque le plongeur-secouru est en sidemount. Je suis quasi sûr d'avoir vu ce sujet abordé, à moins que je ne confonde de forum. Mais j'ai la croyance que mes deux questions sont plus précises que ce que j'avais lu.   Lors d'une RA, si on souhaite avoir le plongeur-secouru les yeux dans les yeux, et le maintenir avec les jambes ... 1) ... est-ce que les bouteilles sur le côté sont gênant
      • 8
        Bonjour J aimerais connaitre les differents modeles d ordi avec sondes qui peuvent afficher deux pressions simultanement sur l ecran de l ordi. Si vous en avez un et les avis sur cette configuration ? Le but etant l elimination des manos.
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.