Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

L'ajustement du lestage est-il un acte d'enseignement?


    Messages recommandés

    :+1: avec @val74700   juste une question pourquoi E2. Il peut très bien plonger avec un N4. Et trouver le bon lestage comme tu l'expliques n'est pas un acte d'enseignement... c'est simplement un truc a faire et refaire cela fait parti de la vie normale d'un plongeur.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 52 minutes, caolila a dit :

    :+1: avec @val74700   juste une question pourquoi E2. Il peut très bien plonger avec un N4. Et trouver le bon lestage comme tu l'expliques n'est pas un acte d'enseignement... c'est simplement un truc a faire et refaire cela fait parti de la vie normale d'un plongeur.

    c'est un acte d'enseignement  donc  E2 minimum en milieux naturel avec E3 minimum comme DP, cela pour la France le reste chacun fait comme bon lui semble, sauf en cas de problème .

    • J'aime 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 25 minutes, brochet a dit :

    c'est un acte d'enseignement  donc  E2 minimum en milieux naturel avec E3 minimum comme DP, cela pour la France le reste chacun fait comme bon lui semble, sauf en cas de problème .

     

    Merci F. pour l'info.

     

    Mais je trouve cela "un peu gros". Aider un plongeur a trouver son lestage en lui tenant un plomb ou deux en fin de plongée dans 3 m d'eau... hummmm 

     

    C'est je trouve la même discussion que de sortir le para pour ne pas perdre les habitudes à la GdF  alors qu'on est bien d'accord il n'y a pas de risque avec des bateaux qui circuleraient au dessus de nos têtes.

     

    Il y a des MF2 ou d'autres qui peuvent donner leurs avis?   Merci

     

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Aider un plongeur à trouver son lestage fait tout à fait parti du boulot d'un N4, il n'y a pas d'enseignement la dedans, le plongeur ne fait qu'appliquer ce qu'il a appris pour trouver son lestage. Pas de problème pour faire ça entre autonome. 

     

    Je copie une partie d'un mail que m'avait envoyé Éric Hebert (alors président de la CTN) lorsque je lui avais demandé si 2 N2 pouvaient travailler ensemble les assistances et les pannes d'air. Il me semble que sa réponse est assez clair sur quels actes nécessitent un enseignant et ceux qui n'en nécessitent pas :

     

    Une plongée d'enseignement rentre dans le cadre d'une formation en vue d'obtenir une certification. Deux N2 qui s'entrainent à l'assistance ne font qu'entretenir une compétence acquise (bien sur sans dépasser la profondeur de 20m). Pour le N4 avec un N1 si le N1 est certifié, il n y a pas de raison pour ne pas appliquer la même règle, il est alors inadéquat de parler de travail, il s'agit de la mise en oeuvre d'une compétence acquise dans le cadre d'une plongée d'exploration.

    Dans ce cas on est dans le cadre de plongée hors enseignement, le DPN5 peut être DP

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Ca devient clairement n'importe quoi, vos machins...

    Sans rire...

    Il faut être moniteur pour aider un plongeur à optimiser son lestage ?

    Et pis quoi encore ?

    Il faut être instructeur national pour lui donner un coup de main pour mettre ses palmes et président de la fédération pour lui faire découvrir un coin inconnu ?

     

    :fou:

     

     

    Modifié par nics
    • J'aime 2
    • Merci 1
    • Haha 4
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 9 minutes, nics a dit :

    Ca devient clairement n'importe quoi, vos machins...

    Sans rire...

    Il faut être moniteur pour aider un plongeur à optimiser son lestage ?

    Et pis quoi encore ?

    Il faut être instructeur national pour lui donner un coup de main pour mettre ses palmes et président de la fédération pour lui faire découvrir un coin inconnu ?

     

    :fou:

     

     

    Bah non justement. Vas y tu peux aider les membres de ta palanquée. 

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @Danlobien

    J'ai envie de te dire :

     

    "Arrête de te prendre la tête avec ça"

     

    Le lestage idéal, dans ton cas, n'existe pas.

    Tu viens d'avoir ton N1.

    Tu ne plonges jamais avec le même matos

    Tu changes régulièrement de moniteurs

    Tu changes régulièrement de coéquipiers

     

    Donc c'est quasi mission impossible, le seul  truc que tu dois garder à l'esprit, c'est de plonger et d'en profiter.

    Si tu as 1 ou  2 Kgs de trop, c'est pas grave, tu as un gilet pour compenser

    Si tu n'en as pas assez, tu descendras pas :)

     

    Et tu t'apercevras que petit à petit, ta respiration va devenir plus profonde et plus sereine (hop, 1 kg minima en moins), que tu bouges beaucoup moins sous l'eau (hop, un deuxième kilo en moins).

     

    Tout ça pour te dire que l'important à ton niveau est de plonger et d'en profiter et que les fondus de la technique, bah, qu'ils restent fondu de la technique !

    En attendant, profite, ton lestage idéal arrivera petit à  petit au fil de tes plongées et de ton expérience.

     

    A+

     

    🍻

    • J'aime 4
    • Merci 2
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    D'ailleurs à ce sujet :

     

    On dit toujours "lestage pour être neutre à 3 mètres".

    Je trouve que c'est une connerie. Dans le cadre de la plongée loisir, pourquoi pas (et encore). Mais quand tu te fades 20 minutes de paliers, 'vaut mieux être sûr de ne pas percer.

     

    Deuxième argument : Si tu es sous parachute, forcément que tu t'allèges, vu que pour redresser le para', il faut bien lui appliquer une force vers le bas.

    Donc si tu es neutre à 3 mètres, que tu fais un palier à 3 mètres, c'est juste impossible de redresser un parachute sans partir vers le haut.

    Conclusion (pour moi) : Ben 'vaut mieux toujours être un poil "lourd".

     

    Troisième argument : On doit toujours sortir très lentement entre le dernier palier et la surface. Si tu es neutre à 3 mètres, ça veut dire qu'irrémédiablement tu vas partir vers le haut, et galérer en expirant comme un ouf' pour ne pas remonter trop vite.

     

    Et...ça sera toujours plus simple de gérer un surplus de plomb qu'un manque.

     

    Du coup moi, je m'équilibre pour être neutre à un mètre.

     

     

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 23 minutes, val74700 a dit :

    Si tu es sous parachute, forcément que tu t'allèges, vu que pour redresser le para', il faut bien lui appliquer une force vers le bas.

     

    Tu m'inquiètes Val... vraiment je t'assure tu devrais consulter 

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Gné ?! 🧐.

     

    On est bien d'accord que quand on tire sur un truc qui flotte à l'horizontal pour le redresser, on en enfonce une partie dans l'eau, non ?

    Selon Archimède, pour faire ça, il faut appliquer une force vers le bas (en l'occurence, le poids).

    Mon para' fait 14 litres. Si je veux qu'il soit redresser, je pense qu'il faut au moins en immerger un bon tiers (p'têt même plus ?). Un tiers de 12 litres (plus simple pour le calcul), ça fait 4 litres.

    Donc, sauf si j'me trompe, il faut appliquer une force de 4 kgs vers le bas pour enfoncer mon para' au tiers.

    Si je suis au palier neutre, et que j'essaie de redresser mon para', alors forcément je vais avoir tendance à remonter. Ca s'appelle la réaction.

     

    Y'a un truc qui te choque là ?

    • J'aime 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Posté(e) (modifié)
    il y a 44 minutes, val74700 a dit :

    Gné ?! 🧐.

     

    On est bien d'accord que quand on tire sur un truc qui flotte à l'horizontal pour le redresser, on en enfonce une partie dans l'eau, non ?

    Selon Archimède, pour faire ça, il faut appliquer une force vers le bas (en l'occurence, le poids).

    Mon para' fait 14 litres. Si je veux qu'il soit redresser, je pense qu'il faut au moins en immerger un bon tiers (p'têt même plus ?). Un tiers de 12 litres (plus simple pour le calcul), ça fait 4 litres.

    Donc, sauf si j'me trompe, il faut appliquer une force de 4 kgs vers le bas pour enfoncer mon para' au tiers.

    Si je suis au palier neutre, et que j'essaie de redresser mon para', alors forcément je vais avoir tendance à remonter. Ca s'appelle la réaction.

     

    Y'a un truc qui te choque là ?

     

     

    Non, du tout mais cela dépend comment tu vois les choses. 

    1) le para il vit sa vie

    2) moi je purge au max histoire de m'alourdir et donc descendre dans la colonne d'eau 

    3) le para je vais donc automatiquement tirer dessus avec mon poids négatif et donc le para va se redressé.. .

     

    mais après ton explication tu as juste également    :D

    🍻

     

    Dis Matt, tu peux pas nous ajouter des verres a vin ou a whisky parce que moi ne buvant pas de bière cela me chope, pardon choque 

     

     

    après je pense pas qu'il faille 4 kg,  2  me semble OK, tiens faudrait faire le test en accrochant des plombs sous le para afin de voir a combien il est bien vertical

    Modifié par caolila
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 3 heures, val74700 a dit :

    Si tu es sous parachute, forcément que tu t'allèges, vu que pour redresser le para', il faut bien lui appliquer une force vers le bas

    Expérience faite, aux Maldives en Sharkskin et juste lesté d'un kilo (pour la forme ou la S80), une fois sous le parachute, c'était merdique parce que si je tirais sur le fil pour redresser la bouée en surface, je remontais dans les 3 secondes qui suivaient...

     

    Mais c'est pas la question de départ...

     

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 2 heures, val74700 a dit :

    Gné ?! 🧐.

     

    On est bien d'accord que quand on tire sur un truc qui flotte à l'horizontal pour le redresser, on en enfonce une partie dans l'eau, non ?

    Selon Archimède, pour faire ça, il faut appliquer une force vers le bas (en l'occurence, le poids).

    Mon para' fait 14 litres. Si je veux qu'il soit redresser, je pense qu'il faut au moins en immerger un bon tiers (p'têt même plus ?). Un tiers de 12 litres (plus simple pour le calcul), ça fait 4 litres.

    Donc, sauf si j'me trompe, il faut appliquer une force de 4 kgs vers le bas pour enfoncer mon para' au tiers.

    Si je suis au palier neutre, et que j'essaie de redresser mon para', alors forcément je vais avoir tendance à remonter. Ca s'appelle la réaction.

     

    Y'a un truc qui te choque là ?

    Bah en fait tu n'es pas obligé d'enfoncer le parachute pour qu'il tienne. Une petite tension suffit. Comme l'histoire de l'oiseau qu'il faut serrer ni trop fort ni pas assez, ça demande du doigté. Au contraire il vaut mieux l'enfoncer le moins possible pour qu'il soit au maximum visible. 

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 29
        Bonjour,   Après le passage à l'étanche dont je fais part de mes excellentes impressions dans un autre post, j'envisage de passer à la wing. Ma stab est actuellement une Aqualung pro QD dont je suis content, mais le concept d'être bien dégagé devant, d'avoir un ensemble bien stable, modulaire et efficace m'attire.   Mon choix s'oriente vers le matos suivant : - harnais Innodive Confort réglable avec protections d'épaules. Les protections d'épaules auront pour but de pro
      • 27
        Bonsoir, me voila avec mon niveau 1 en poche fait totalement en lac cet hiver et avec seulement plus d'une quinzaine de plongées en poche, et j'avoue être sans arrêt remis en question par mes binômes en explo, tous de très bonne volonté pour me guider, mais avec jamais le même avis sur mon réglage que j'aurai pu en partie trouver; effectivement j'ai encore beaucoup de choses a apprendre je reconnais. Mais voilà ca me pourri un peu la vie maintenant et je ne prend plus plaisir a être sous
      • 24
        Bonjour  J’ai reçu une semi étanche nova Scotia 7 mm . Avec mon humide Scubapro mono en 6,5mm pas de plomb , j’ai une wing tecline plaque inox 3 mm et un bi de 2x8,5 lts et en palier à 3 mts et 50 bars si je dégonfle complètement la wing je coule lentement mais sûrement. Donc d’apres mes recherches certains sites proposent de prendre du plomb et un autre ici c’est l’inverse , en semi il faut moins de plomb !  Vos avis m’intéressent. Merci  https://www.aquaparisplongee.fr
      • 18
        "Le temps de la réflexion est une économie de temps", à méditer  😁   A force de parcourir ce forum et cela par pure curiosité, j'ai donc découvert récemment ces fameuses wings + plaques / harnais...   Il semblerait que ce type de matériel ne soit finalement pas tant que cela réservé aux plongeurs tech et même selon certains, il présenterait des avantages multiples que seuls les "anciens" ne pourraient admettre.   Même si j'ai fait récemment l'acquisition d'une stab e
      • 16
        Bonjour à tous, Je voudrais savoir comment les plongeurs avec des poches à plomb font quand ils doivent mettre un lestage impair (exemple 3kg ou 5kg) et qu’il soi réparti symétriquement. Je pense évidemment au cas ou on ne veut pas mettre de ceinture et qu’on n’a pas des plombs de 500g. Je viens de prendre une poche à trim pour sangle de bloc en espérant pouvoir la mettre au milieu mais ce n’est pas gagné car ca gêne la fermeture de la sangle. Des idées ? Merci!!
    ×
    ×
    • Créer...