Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Invitation plongée club d'un plongeur pas fédé ?


    Recommended Posts

    Bonjour à tous.

     

    J'ai il y a quelques jours prévu une plongée d'entraînement avec une plongeuse GUE.

    Je voulais pour cela profiter d'une plongée club pas loin de chez elle pour qu'on s'y retrouve et plonge ensemble.

    J'ai quand même posé la question et il m'a été répondu "pas de plongée club sans licence fédé".

    Heureusement cette plongeuse a aussi une licence fédé (je ne pensais pas, puisque "localisée" suisse.)

     

    D'une, cette réponse me désespère, sachant que mes amis suisse n'ont jamais fait cas d'une quelconque prise de licence pour m'inviter à leurs plongée clubs. Ca va à l'encontre de mon idée de la plongée conviviale.

    De deux, en parcourant le site de la fédé il est fait mention du pass' plongeur, qui permet à priori à un plongeur titulaire d'une cacarte non reconnue par le club du sport de plonger en structure fédé...moyennant 15 €.

     

    Comment faites-vous dans vos club quand vous avez un ou une invité hors fédé ?

    - C'est niet !

    - C'est "à l'arrache"...en gros vous appliquez simplement le principe d'hospitalité ?

    - Vous suivez scrupuleusement les consignes fédé et vous faites cracher les 15 boules ?

    - What else ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Nan mais là 'sagit pas de prendre un pro ou pas. Et puis je parle bien dans le cadre d'un club associatif qui "reçoit" un plongeur extérieur. Genre mon cousin d'amériques en vacances chez moi :D

    C'est juste que mon club allait sur un site où il était facile pour cette plongeuse et moi de nous retrouver. Plutôt que faire le sauvage et plonger hors club à 300 mètres.

     

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 6 minutes, val74700 a dit :

    Nan mais là 'sagit pas de prendre un pro ou pas. Et puis je parle bien dans le cadre d'un club associatif qui "reçoit" un plongeur extérieur. Genre mon cousin d'amériques en vacances chez moi :D

    C'est juste que mon club allait sur un site où il était facile pour cette plongeuse et moi de nous retrouver. Plutôt que faire le sauvage et plonger hors club à 300 mètres.

     

    une 3 eme voie ?

    celle que je connais, sur la cote basque : le club embauche un moniteur professionnel et fait plonger des exterieurs... (pour prendre l'argent)

     

    maintenant, si cela peut se faire, (le pro justifie le paiement de la plongée), je ne vois pas trop pourquoi ce serait interdit (maintenant, un petit mail à la commission juridique et tu auras une réponse officielle).

    je dirai que chez toi, ils ne savent pas parce qu'ils ne pratiquent pas cet accueil et par précaution ou frilosité, c'est niet (je pense que le prez' a peur des soucis en cas d'accident, la couverture assurance, toussa)

    Link to comment
    Share on other sites

    C'est surtout une question d'assurance. En souscrivant au pass'plongée le club est certain que le pratiquant est couvert (RC). L'idée semble donc intéressante.

    Le problème c'est sa mise en œuvre.

    De ce que je sais: le club doit acheter l'ATP pass'plongée (15€ à payer à la FFESSM et c'est très chiant parce qu'il faut envoyer un chèque car pas de CB).

    Une fois fait le club doit ensuite déclarer le participant, mais il faut aller le chercher dans la base nationale ou en fait il n'existe pas. Bref, un casse tête administratif/informatique qui peut rebuter (et on le comprend) les clubs associatifs. Du coup, ces derniers optent pour la licence impérative.

    Si d'autres ont une expérience du pass'plongée je veux bien des infos 🙂

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 2 minutes, NTD a dit :

    Si d'autres ont une expérience du pass'plongée je veux bien des infos 🙂

     

    Moi aussi.

     

    Quoi qu'il en soit, c'est pas ce genre de casse-tête qui va faire entrer les plongeurs à la fédé...

     

    Je ne comprends pas qu'on ne puisse pas simplement inviter un plongeur d'ailleurs, qui souvent de toute façon a déjà une assurance, des "niveaux" d'ailleurs, etc...

    Quel manque d'ouverture !

    Il ne s'agit pas là d'amener à une plongée club une newbie totale.

     

    Les histoires d'assurance, je veux bien, mais..

    Prenons l'exemple du ski : Qui ici va skier en hiver sans être affilié à la fédé de ski ? Quasi' tout le monde. Il suffit de prendre une assurance sur place.

     

    Après, n'étant pas féru de réglementation, j'entendrai les arguments contre avec plaisir.

     

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Le problème (au delà de certains présidents qui ne reconnaissent pas les brevets d'autres chapelles, mais bon c'est un autre sujet), c'est en effet l'assurance.

    Le président de l'asso a surement autre chose à faire que de lire une attestation d'assurance fournie par le visiteur, d'autant plus si celui-ci est étranger. Lui même ne peut pas vendre une RC (autrement que par le pass'plongée ou la licence). Donc le pass'plongée étant compliqué à mettre en œuvre, la licence est la solution simple (et en plus c'est bon pour son club!).

    Personnellement je peux aisément comprendre la frilosité de ton président.

    Link to comment
    Share on other sites

    Je connais le cas d'un plongeur n'étant plus à la FFESSM. Il a par contre une assurance DAN et est N3

    Il a été plongée à la GdF avec un club FFESSM... le DP savait qu'il n'avait pas de licence ... il a simplement vérifié qu'il avait une assurance et un certif médical... 

     

     

     

    Ahhh les président frileux....  il y en a pas mal...  je trouve... ils raconte aussi souvent tout et n'importe quoi... mais ceci est un autre sujet. 

    Link to comment
    Share on other sites

    Mes filles ne sont pas

    licenciées et ont souvent participé à des sorties de mon club.

    tout dépend vraiment du bureau et de son président.

    parfois aussi le règlement intérieur du club impose des contraintes. Toutefois un règlement se change si nécessaire lors des assemblées générales.

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 5 heures, val74700 a dit :

    Je ne comprends pas qu'on ne puisse pas simplement inviter un plongeur d'ailleurs, qui souvent de toute façon a déjà une assurance, des "niveaux" d'ailleurs, etc...

    Quel manque d'ouverture !

    Bien sûr, on ne peut que regretter cette entrave à la convivialité spontanée.

     

    Mais, comme déjà dit par @NTD, il s'agit surtout d'un problème administratif et d'assurance.

     

    Les statuts de la FFESSM disposent (Titre II, article 6) que :

    Citation

    Les membres adhérents des associations ou des sections des clubs multisports affiliées doivent être titulaires d’une licence FFESSM en cours de validité. En cas de non-respect de cette obligation par une association ou une sectionde club multisport affiliée, la fédération peut prononcer une sanction dans les conditions prévues par le Règlement Disciplinaire.

    Il n'y est pas dit qu'il faut être membre du club pour y pratiquer une activité. Il y a donc une marge potentielle d'interprétation pour accueillir un invité non-membre et non-licencié. Marge qui pourra aussi être précisée par les statuts (et règlement intérieur) du club concerné au besoin ...

    Mais les responsables (Présidents notamment) ne sont pas dans une période très propice à jouer avec les limites et à s'exposer à d'éventuels problèmes.

    A leur décharge, la pression exercée par les professionnels et les structures commerciales ces dernières décennies pour limiter ce qu'ils appellent la "concurrence déloyale" des associations, joue beaucoup dans cette affaire. En excluant ou limitant fortement les "invités", ils se mettent à l'abri du reproche d'activité paracommerciale.

     

    Et puis, il faut remettre en perspective : il y a seulement 5 ans, il n'y avait même pas de pass' plongée et il était vraiment difficile d'inviter un pratiquant sans licence à faire autre chose qu'un baptême ou un pack-découverte.

     

    Même si sa mise en oeuvre est a priori acrobatique (pas fait l'expérience), il est maintenant possible de faire plonger un "invité" en étant dans les clous. C'est un progrès.

     

    On ne peut qu'espérer une simplification de la démarche au fil des mandatures et des "remontées" de pratique.

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Euh... Je dis peut être une bêtise, mais à une époque en tout cas, il y a un truc qu'on appelait la licence 'passager', pour justement, des personnes fréquentant le club ponctuellement. C'est fini ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 6 heures, val74700 a dit :

    Les histoires d'assurance, je veux bien, mais..

    Prenons l'exemple du ski : Qui ici va skier en hiver sans être affilié à la fédé de ski ? Quasi' tout le monde. Il suffit de prendre une assurance sur place.

    Oui mais pour l'exemple du ski, tu ne vas pas skier avec un club associatif. "Tout le monde", comme tu dis, va skier de sa propre initiative, ce qui correspondrait pour la plongée à du "hors structure".

     

     

    il y a 10 minutes, JMBL a dit :

    Euh... Je dis peut être une bêtise, mais à une époque en tout cas, il y a un truc qu'on appelait la licence 'passager', pour justement, des personnes fréquentant le club ponctuellement. C'est fini ?

    Elle existe toujours :

    https://ffessm.fr/gerer/grille-des-tarifs

     

    Mais avec un tarif supérieur à la licence classique, je n'en saisi pas vraiment l'intérêt ... :confused:

    Edited by Scubaphil
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 6 minutes, Scubaphil a dit :

    Oui mais pour l'exemple du ski, tu ne vas pas skier avec un club associatif. "Tout le monde", comme tu dis, vas skier de sa propre initiative, ce qui correspondrait pour la plongée à du "hors structure".

     

    Exactement, et en structure (appelée officiellement EAPS), il y a obligation d'assurer les pratiquants en RC : voir ici qui mène à ça.

    • J'aime 2
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Ce n'est pas une question fédé ou quoique ce soit, une association loi 1901 doit respecter certaines règles, les activités organisée par l'association doivent être au bénéfice de ses membres pour ne pas être considéré comme une activité commerciale (et donc soumis a d'autres contrainte), et être faite de façon désintéressée ... Ouvrir aux extérieurs est possible, suffit d’intégrer cette possibilité au statut en créant de facto un statut "extérieur" dans les membres (ce qui les intègres dans l'association, donc ne sont plus "extérieurs ...) ... La ligne jaune entre activité commerciale non déclarée et association est assez tenue, mais doit être claire niveau statut de l'association ...

    Link to comment
    Share on other sites

    Ouaip, j'ai également le même genre de problème dans mon club: c'est niet ! ... Sauf quand nos amis suisses sont venus avec leurs propres règles la c'était ok à condition de pas mixer.

     

    Jamais compris ce manque d'ouverture, mais bon il sont toujours morts de trouille à l'idée de faire quoi que ce soit qui n soit pas dans les clous à 120%. C'est comme ça 😟

    • J'aime 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...