Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Orientation en plongée pour débutants


    Recommended Posts

    Posted (edited)
    Il y a 1 heure, rbt83 a dit :

    J'ai tjs un peu de réticence à trop utiliser de technique en plongée (ou ailleurs) au risque de perdre son "gros bon sens". Et surtout si on l'utilise mal.

    Pour l'anecdote il y a 20 / 25 ans Scubapro avait organisé une journée de démonstration de leur système de navigation sous-marine (le NeverLost de mémoire, ne doit plus exister depuis longtemps) : un émetteur sous le bateau et des récepteurs emportés par les palanquées. C'était au club de plongée de Cannes, plongée ds la baie, excellente visibilité. Au retour de la plongée avec ma palanquée (moi je n'en n'étais pas équipé), j'arrive proche du bateau et je vois un plongeur s'agiter ds tous les sens avec son récepteur car visiblement il ne savait plus ds quelle direction était le bateau. Bateau qui était.... au-dessus de sa tête ! 😂

    En fait j'ai déjà donné en lac et carrière et, comme le métro ou le rer à Paris, ça ne me manque pas ! 😜

    le never lost avait été débaptisé et s'appelait "Ever Lost" surtout en carriere (les ondes de l'émetteur rebondissaient sur les bords et les infos données étaient moisies

    Edited by christophe 38
    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Une bonne méthode, quand il y a de la pente, c'est l'erreur volontaire.

     

    En gros tu pointe volontairement bien à droite ou à gauche de ton objectif et après tu suis la courbe de niveau. Infaillible.

     

    Bon après sur fond plat c'est sûr, ça marche tout'd'suite moins bien  😜

    Link to comment
    Share on other sites

    Il me tarde vraiment de voir dans les boutiques des GPS, certes, cela supprime la réflexion, mais va limiter le palmage pour revenir au bateau... Et je peux vous dire que la dernière fois j'ai palmé grave...

    Courant + nullité en orientation, je suis sorti de l'eau (avec parachute) si loin que je ne voyais presque plus le bateau....

    Vous comprenez donc que vos remarques sont géniales pour moi.🤨

    Link to comment
    Share on other sites

    Petite astuce, jeter des coup d’œil en arrière lors de l'aller, cela permet de se faire des point de repère visuel et se rassurer au retour (et souvent le relief n'as pas la même tronche à l'aller qu'au retour ....) ...

    Autre méthode, labourer le fond a coup de palme et reprendre la trace au retour ;) methode eprouvée par de tres nombreux plongeurs ;)

     

     

    • Haha 4
    Link to comment
    Share on other sites

    En fait, j'élude volontairement la prise de repères sous l'eau, le relief, car depuis que je plonge en autonomie sur Banyuls, je n'ai jamais eu une super visibilité (lors de ma formation N2 impossible de voir les palmes de mon mono), puis en juin, une visi épouvantable, en tout cas, pas suffisante pour mon niveau de maitrise afin de retrouver le bateau... D'où mes demandes d'aides 😉

    Link to comment
    Share on other sites

    Posted (edited)
    il y a 16 minutes, val74700 a dit :

    Bien avant par les chinois....Ier siècle avant J.C.

    Il y a bien une référence à la magnétite (et le déplacement d’une aiguille) au 1er siècle avant JC.

    Mais la boussole en tant qu’instrument d’orientation daterait du début du 11eme siècle.

     

    dans un cas comme dans l´autre, ce sont les chinois

    Edited by aka74
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 3 minutes, Zebulon31 a dit :

    En fait, j'élude volontairement la prise de repères sous l'eau, le relief, car depuis que je plonge en autonomie sur Banyuls, je n'ai jamais eu une super visibilité (lors de ma formation N2 impossible de voir les palmes de mon mono), puis en juin, une visi épouvantable, en tout cas, pas suffisante pour mon niveau de maitrise afin de retrouver le bateau... D'où mes demandes d'aides 😉

     

    Pas sûr que dans des conditions de visi' épouventables, le retour bateau soit assuré sans points de repères.

    La boussole c'est bien, mais sans point de repère, tu vas forcément dériver, même sans courant.

     

    La bonne méthode pour utiliser la boussole, quand on peut, c'est de pointer la bonne direction, et sur cette direction  trouver un point caractéristique. 

    Une fois ce point trouver, tu "lâches" la boussole et tu te rends au point choisi.

    De là, tu reprends ton cap et tu recommences, par petits sauts de moutons.

     

     

     

     

     

    (épouvantable accessoirement...)

     

     

    Je rajoute, pour l'avoir fait en stage co', de nuit...parfois le repère, ben c'est tout simplement le binôme.

    Dans ce cas. Le binôme reste à sa place, tu avances au cap, tu te retournes, tu "affines" ton cap inverse par rapport au binôme, et quand c'est ok, tu le fais venir.

     

    Dans l'air c'était plus simple : Tu fais avancer le binôme en limite de vue, tu le stop à la voix, le rejoins...et recommence à l'infini.

     

    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Posted (edited)

    En complément à ce que dit @val74700 sur les points de repère

     

    Tu as besoin de 4 éléments pour un trajet au compas:
    - Un point de repère au départ (qui servira au retour)
    - Un azimut
    - Un point de repère à l'arrivée (le point le plus important... donc si tu te balades dans la zone, il faut bien retrouvé celui-ci). Car même en étant pas loin, plus la distance depuis ton point de départ sera grande, plus le décalage d'azimut sera grand. Et là tu risques d'être à chaille.
    - Une distance (en l'occurence, un temps de navigation) pour le retour

     

    Si il te manque un de ces points, tu te perdras.

    Excepté  pour le point de repère au départ.
    Même si tu ne le retrouve pas, en combinant azimut de retour (azimut aller + 180°) et le temps de retour... tu seras sur zone et pas à perpète.

     

    Mais je le répète, fais un test dans un champs dans les conditions que j'indiquais.
    Tu verras que c'est à la portée d'un enfant de 7 ans.

     

     

    PS:

    Quand on marche la tête dans les chaussettes, on ne marche jamais droit.

    Du coup, tu vas même simuler une dérive à la nage

     

     

     

     

    Edited by aka74
    • Merci 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 17 heures, Zebulon31 a dit :

    Bonjour,

     

    Je viens de passer plusieurs heures sur les tutos, les vidéos, etc... afin d'avoir un basique de l'utilisation d'un compas et à ma grande surprise, il y a presque rien.

     

    On nous explique les différences avec les boussoles, les différents modèles, comment se positionner, ce qu'il ne faut pas faire, mais jamais comment faire pour s'orienter de A à Z.

    Je précise mes propos qui concerne la théorie pure :

       - Que dois-je faire sur le bateau avec mon compas ?

       - A l'arrivée dans l'eau ?

       - Sous l'eau, au mouillage ?

       - Pendant la plongée ?

     

    Pour ma part, je viens de passer mon niveau 2 et très honnêtement, la partie orientation est loin d'être assimilée et encore moins acquise. On va me rétorquer que, c'est avec la pratique que je vais m'améliorer, mais à plus de 30 euros la plongée explo, je voudrais profiter un peu de l'environnement et ne pas passer tout mon temps les yeux sur le compas... Et je ne parle pas de mes compagnons de palanquée.

     

    Je fais le même constat pour l'utilisation du compas de mon ordinateur (Génius Mares) sur lequel il n'y a absolument rien comme info, hormis, la notice officielle.

     

    Je suis preneur d'astuces, tutos, etc... voire de liens sur des sites afin de progresser, car, je fais partie des gens qui ne peuvent faire sans comprendre en amont.

     

    Un grand merci à vous toutes et tous pour votre aide.🚤

    Un topo dédié : https://www.guc-plongee.net/docs/OrientationN2.pdf

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Posted (edited)
    il y a 17 minutes, Hermes75003 a dit :

    Pas compris ce que venait faire l’utilisation des amers là dedans.

     

    C’est de la triangulation (et normalement il faut des point assez éloigné ( visi sous l’eau?) qui permet de relever à des instants données sa position et ainsi s’assurer qu’on tient un cap.

    Tout comme la triangulation terrestre, ça demande de reporter des points de position sur une carte.

     

    Si quelqu’un a compris son utilisation en plongée (et surtout sans carte) je veux bien une explication 

    Edited by aka74
    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 53 minutes, Zebulon31 a dit :

    Il me tarde vraiment de voir dans les boutiques des GPS, certes, cela supprime la réflexion, mais va limiter le palmage pour revenir au bateau... Et je peux vous dire que la dernière fois j'ai palmé grave...

    Courant + nullité en orientation, je suis sorti de l'eau (avec parachute) si loin que je ne voyais presque plus le bateau....

    Vous comprenez donc que vos remarques sont géniales pour moi.🤨

    il existe des matériels, mais, ils impliquent de mettre l'émetteur à tremper ; l'emetteur, c'est le repere pour le retour à la base. Mais, si ton émetteur est mis à l'eau le long du bord d'un bateau et que le bateau doit bouger, tu prends le risque de perdre l'objet.

    j'ai eu cela : https://www.plongeur.com/petites-annonces/4538-10-systeme-eyesea-xios-sport-avec-emetteur-et-recepteur

    une idée de ce à quoi ça ressemble ici

     

    sinon, lui, je ne sais pas s'il a été commercialisé

     

    mais, n'oublie JAMAIS que la technique est là pour nous faciliter la vie et pas pour remplacer un savoir faire volontairement ignoré. Quand la technique ne fonctionne plus et que tu ne sais pas faire, tu es dans la m...

     

    enfin, ce genre de materiel a les défauts de ses qualités : ce sont des balises sous marine qui fonctionnent avec une émission ; si un obstacle est intercalé (une falaise, une ile ou un haut fond) tu perds ton émission ; il faut donc attendre de sortir de ce masque pour recuperer les infos.

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 4 minutes, aka74 a dit :

    Pas compris ce que venait faire l’utilisation des amers là dedans.

     

    C’est de la triangulation (et normalement il faut des point assez éloigné ( visi sous l’eau?) qui permet de relever à des instants données sa position et ainsi s’assurer qu’on tient un cap.

    Tout comme la triangulation terrestre, ça demande de reporter des points de position sur une carte.

     

    Si quelqu’un a compris son utilisation en plongée (et surtout sans carte) je veux bien une explication 

    Dans le cadre d'une préparation de plongée, peut-être ? Non ?

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a une heure, Zebulon31 a dit :

    Courant + nullité en orientation, je suis sorti de l'eau (avec parachute) si loin que je ne voyais presque plus le bateau....

     

    Ah oui quand même  ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    Hello tous

     

    AMHA,  l'orientation est un ensemble de techniques que tu accordes entre elle.

    Selon le terrain, tu mets plus en avant l'une que l'autre.

    Perso, je suis un peu comme les pigeons, je "sens" ou je suis et je n'ai jamais percé à plus de 50 m (et c'est plutôt rare) du bateau ou du coin d'ou je plongeais.

     

    Je pense qu'inconsciemment, je cumule toutes ces techniques évoqués par les collègues, prise de repère avant la plongée, je pars au nord, donc je reviens sud, le mouillage est sur 25m, je suis la ligne des 25, le courant est de face, je l'ai pour moi en rentrant, j'ai palmé 10 mns dans un sens, bah je palme a peu près 10 mns dans l'autre, je passe d'un sec à un autre, je regarde la topologie du premier sec en me retournant, etc, etc

    Tout ça mis à bout, fait que je n'ai pas souvenir de m'être lourdement planté.

     

    Et ultime ressort en cas de visibilité nulle de chez nulle, je sors le dévidoir. De toute façons dans ces cas là, je reste pas très longtemps sous l'eau. La dernière plongée que j'ai faite dans ces conditions, j'y suis resté 17 mns tellement cela me gavait, et comme je me déplace à la vitesse d'un nudibranche, bah, j'avais pas été bien loin !!😜

     

    Tiens  d'ailleurs, c'est peut-être pour ça que je ne me plante jamais, parce que je ne suis jamais loin du point de départ !! 😂:bounce:

     

    A+

     

    🍻

    • Haha 1
    Link to comment
    Share on other sites

    Dimanche j'ai fait une plongée d'explo' pour utiliser un potentiel nouveau site pour les formations.

    Parti perpendiculaire à la plage au cap donc.

    Palmé 20 minutes comme ça, avec des p'tits décalages pour contourner des massifs de myriophylles qui perçaient en surface.

    Zone très plate (12 minutes pour atteindre 10 mètres de profondeur !!! , 19 pour atteindre 20), donc belle distance sous l'eau.

    Arrivé à 20 mètres demi-tour et retour au cap.

    A préciser que la visi' était nulle suite aux pluie du moment (dans le noir à 10 mètres), très chargées (grâce à l'aide précieuse d'un cours d'eau qui se jette là dans le lac)  avec parfois moins d'un mètre de visi'.

     

    Bilan : Sorti à environ 50 mètres de mon point d'entrée.

     

    Sur une plongée de 3-400 mètres linéaire, ça fait une belle erreur, même si elle n'est pas dramatique 😜

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...