Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Choisir mon bi bouteille


Val plongeure

    Messages recommandés

    il y a 48 minutes, christophe 38 a dit :

    bonjour

     

    bien répondu

     

    quelle est la probabilité d'avoir une bouteille défectueuse ? c'est quoi, défectueuse ?

     

    la config des détendeurs ?

    si tu as 2 robinets, tu peux déjà, à la base, répartir tes flexibles et orienter tes premiers étages ou alors, nous faisons tous du DIR sans le savoir (je ne me moque pas, j'ai eu plongé avec un des premiers plongeurs DIR de France, il y a presque 20 ans et plein de bonnes choses à prendre)

     

    et, dans la philosophie DIR, il y a aussi la fermeture des robinets... donc, que tu sois en mono ou en bi, que tu sois avec de l'arthrose dans les épaules ou pas, il faut que tu aies une solution.

     

     

    quant à mettre le premier étage avec le DS, je dirai que c'est un peu obligé, au moins du coté coeur, pour gonfler la stab ou la wing.

    et, pour ma part, le direct de l'étanche est sur l'autre coté (et le mano à gauche, j'ai l'habitude comme ça)

     

    enfin, acheter du matos OMS... comment DIR ? les prix sont overkill par rapport à du matos conventionnel : un bi est un bi...

    J’entends par défectueuse, par exemple tu tapes un robinet sur un rocher ou autre et le robinet casse et ta bouteille se vide avec un mono tu perds toute ton aire mais avec le bi tu peux utiliser ton autre bloc 

    Et pour les détendeurs en configuration DIR je l’ai précisé ,on peut  aussi le faire avec un mono bloc .

    Pour le Bi OMS je ne vois pas d’énorme différence entre les autres bi avec d’autres marques tout les bi de 7l ou 7.5l sont entre 500€ et 600€.

     

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 3 heures, Val plongeure a dit :

    J’entends par défectueuse, par exemple tu tapes un robinet sur un rocher ou autre et le robinet casse et ta bouteille se vide avec un mono tu perds toute ton aire mais avec le bi tu peux utiliser ton autre bloc 

    Et pour les détendeurs en configuration DIR je l’ai précisé ,on peut  aussi le faire avec un mono bloc .

    Pour le Bi OMS je ne vois pas d’énorme différence entre les autres bi avec d’autres marques tout les bi de 7l ou 7.5l sont entre 500€ et 600€.

     

    merci pour ta réponse ;

    je vais essayer de te rassurer.

    En France, il se dit qu'il se fait environ 2.5 millions de plongées par an.

    Les principaux incidents graves, c'est à l'issue de l'inspection visuelle, avec une confusion de robinets (les filetages ne sont appairés) ; la fréquence, c'est tous les 10 ans.

    donc, en gros, la probabilité qu'une bouteille se sépare de son robinet, c'est toutes les 25 millions de plongées ; l'occurence est faible.

    voici ce que ça donne, en test :

    ne pas oublier, action et reaction ; donc, si le robinet part, la bouteille part dans l'autre sens...

     

    pour moi, cette crainte est déraisonnable (autant de probabilité que de prendre un morceau de satellite sur la tete).

     

    dans les criteres d'achat et du prix, il y a la date de fabrication (par rapport aux dates de requalification) ; il est donc important de savoir ce qu'on achete, de lire, voire de negocier le prix si le bloc a un an, par exemple (autrement écrit, aller voir son vendeur, ou lui demander une photo des marquages, c'est un peu une certitude de ne pas se tromper).

     

    Par contre, le risque d'avoir un flexible qui pete est plus important qu'un robinet qui prend l'air.

    Et contrairement aux apparences, on vide plus vite un bloc avec un flexible DS qu'un flexible HP.

     

    et, si tu raisonnes DIR, pense à la qualité des détendeurs ; KISS, keep it simply stupid (et aux routages)

     

     

     

    • J'aime 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 31 minutes, christophe 38 a dit :

    merci pour ta réponse ;

    je vais essayer de te rassurer.

    En France, il se dit qu'il se fait environ 2.5 millions de plongées par an.

    Les principaux incidents graves, c'est à l'issue de l'inspection visuelle, avec une confusion de robinets (les filetages ne sont appairés) ; la fréquence, c'est tous les 10 ans.

    donc, en gros, la probabilité qu'une bouteille se sépare de son robinet, c'est toutes les 25 millions de plongées ; l'occurence est faible.

    voici ce que ça donne, en test :

    ne pas oublier, action et reaction ; donc, si le robinet part, la bouteille part dans l'autre sens...

     

    pour moi, cette crainte est déraisonnable (autant de probabilité que de prendre un morceau de satellite sur la tete).

     

    dans les criteres d'achat et du prix, il y a la date de fabrication (par rapport aux dates de requalification) ; il est donc important de savoir ce qu'on achete, de lire, voire de negocier le prix si le bloc a un an, par exemple (autrement écrit, aller voir son vendeur, ou lui demander une photo des marquages, c'est un peu une certitude de ne pas se tromper).

     

    Par contre, le risque d'avoir un flexible qui pete est plus important qu'un robinet qui prend l'air.

    Et contrairement aux apparences, on vide plus vite un bloc avec un flexible DS qu'un flexible HP.

     

    et, si tu raisonnes DIR, pense à la qualité des détendeurs ; KISS, keep it simply stupid (et aux routages)

     

     

     

    La bouteille défectueuse c’était qu’un exemple parmi tant  d’autres . J’aurais pu aussi citer un détendeur qui fuit ou un flexible qui s’arrache ,c’était juste pour donner un exemple ,pourquoi  on utilise une autre bouteille car Olivier_V

    demander  pourquoi on utilise un bi bouteille si avec un mono bloc on peut avoir le même littrage. Effectivement  c’est peu probable un  robinet qui casse je n’y ai pas pensé quand j’ai écrit le message .

    Mais merci de m’avoir corrigé .

     

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 34 minutes, Val plongeure a dit :

    La bouteille défectueuse c’était qu’un exemple parmi tant  d’autres . J’aurais pu aussi citer un détendeur qui fuit ou un flexible qui s’arrache ,c’était juste pour donner un exemple ,pourquoi  on utilise une autre bouteille car Olivier_V

    demander  pourquoi on utilise un bi bouteille si avec un mono bloc on peut avoir le même littrage. Effectivement  c’est peu probable un  robinet qui casse je n’y ai pas pensé quand j’ai écrit le message .

    Mais merci de m’avoir corrigé .

     

    re

     

    citer des exemples improbables n'apporte aucune plus value à tes explications, c'est meme le contraire.

     

    Sur ce forum, tu as des plongeurs spéléos, tu as des plongeurs aux mélanges, tu as des gens qui plongent en ouvert ou en fermé et qui cumulent des milliers de plongées.

     

    Autrement écrit, les risques sont connus et, pour ceux qui ont de la bouteille, ils sont appréciés et la redondance est mise en place pour faire face aux problemes.

     

    Et toi, tu as combien de masques ? si tu en as un seul et qu'un coup de palme ou un choc te casse ou te déboite le verre, que la sangle pete, tu fais comment pour lire tes instruments ??

    si ton ordi lache, que fais tu ??

     

    Pour moi, le bi, qu'il soit bi 10 ou bi 12, c'est pour l'autonomie pour la plongée profonde.

    En gros, jusqu'à 40-45, le mono me suffit, surtout que, souvent (quand la plongée est carrée) j'embarque un ou des blocs supplémentaires (N38 et oxy). Donc, la redondance est là et, en plus, elle me permet de diminuer ma remontée.

     

    Pour te donner une idée, un bi 10 (et les décos) te permet de faire un touch and go à 100 m, et le bi 12 te permet 2 minutes à 120 m (avec les décos, toujours et bien sur).

     

    mais, ce n'est pas un seul équipement qui suffit, c'est une config, c'est un "assemblage" d'équipements, c'est de l'experience (de la pratique) qui permet d'avoir du matériel comme des outils qui permettent de faire correctement ce que l'on veut.

    Modifié par christophe 38
    • J'aime 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Pour aller a l'encontre de ce que tu veux faire @Val plongeure j'ai il y a peu acheté un 20 L mono (donc l'équivalent d'un 2 x 10 ;) )

     

    J'aurais pu acheté un bi mais 2x tiv, 2x reépreuve changé de wing, avoir tou t en double si je fais 2 plongées lors de la même sortie J'ai encore des 15L.

     

    1) je sais fermer et ouvrir mes robinets  donc si jamais fuite, rupture d'un tuyau je ferme point final pas mieux ou moins bien qu'un bi.... 

     

    J'ai 2 plongées au compteur avec le 20 L.   J'en suis super content je peux me balader dans la zone des 40/45 plus longtemps a présent... 

     

    ah bien sur pour ce genre de plongée j'ai une déco de 7 L  avec un gaz que je peux prendre a partir de 15 à 20 m... donc si problème grave de fuite... je remonte de 25 a 30 m et hop je passe sur la déco.... 

     

    Moi ça me va...

    :D

     

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a une heure, christophe 38 a dit :

    re

     

    citer des exemples improbables n'apporte aucune plus value à tes explications, c'est meme le contraire.

     

    Sur ce forum, tu as des plongeurs spéléos, tu as des plongeurs aux mélanges, tu as des gens qui plongent en ouvert ou en fermé et qui cumulent des milliers de plongées.

     

    Autrement écrit, les risques sont connus et, pour ceux qui ont de la bouteille, ils sont appréciés et la redondance est mise en place pour faire face aux problemes.

     

    Et toi, tu as combien de masques ? si tu en as un seul et qu'un coup de palme ou un choc te casse ou te déboite le verre, que la sangle pete, tu fais comment pour lire tes instruments ??

    si ton ordi lache, que fais tu ??

     

    Pour moi, le bi, qu'il soit bi 10 ou bi 12, c'est pour l'autonomie pour la plongée profonde.

    En gros, jusqu'à 40-45, le mono me suffit, surtout que, souvent (quand la plongée est carrée) j'embarque un ou des blocs supplémentaires (N38 et oxy). Donc, la redondance est là et, en plus, elle me permet de diminuer ma remontée.

     

    Pour te donner une idée, un bi 10 (et les décos) te permet de faire un touch and go à 100 m, et le bi 12 te permet 2 minutes à 120 m (avec les décos, toujours et bien sur).

     

    mais, ce n'est pas un seul équipement qui suffit, c'est une config, c'est un "assemblage" d'équipements, c'est de l'experience (de la pratique) qui permet d'avoir du matériel comme des outils qui permettent de faire correctement ce que l'on veut.

    Après ton avis sur le bis bouteille est subjectif et puis  toi tu fais des plongées en nitrox donc on aura pas la même utilisation d’un bi. Je passe en bi parce que je veux les avantages du bi et je veux faire un pas en plongée tek .Je suis aller  voir le magasin où je vais d’habitude ils donnent  de bons  conseils  et je les connais bien et ils m’ont dit que c’était une bonne chose de passer sur un bi et moi de mon côté je ne vais pas acheter un bi sans étudier le truc .Je suis sûr de ce que je veux comme configuration . Chacun son expérience avec un bi bouteille .

    Je ne suis pas la pour me justifier je suis là pour des conseils.

    • Merci 2
    • Haha 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    HS mais questions pour @caolila à propos des gaz...

     

    Je viens de faire ma formation Nitrox conf + Déco procédures (TDI à Port Vendres).
    Et la logique enseignée est d'emmener un Nx 40... ce qui m'a un peu étonné au début car sur une profonde type 20 minutes Donator la simulation me donne à peu près 8-9 minutes de plus en Nx 40 qu'en Nx 80 qu'on voit classiquement en Déco.
    Mais l'idée est d'avoir un gaz prenable vers 28 m.

     

    Du coup cet écart risque de ne pas être très pratique à l'usage avec un binôme Nx 80...


    Je pensais faire gonfler au Nx 50 (j'aurai ma déco)  plutôt qu'au Nx 40 comme en formation.
    Ainsi je pourrai prendre dès 20 m si besoin et n'avoir que quelques minutes de plus de déco qu'un Nx 80.
    Que penses-tu de ce compromis ? Idiot ou bon choix ?

    Modifié par Olivier_V
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 28 minutes, caolila a dit :

    Pour aller a l'encontre de ce que tu veux faire @Val plongeure j'ai il y a peu acheté un 20 L mono (donc l'équivalent d'un 2 x 10 ;) )

     

    J'aurais pu acheté un bi mais 2x tiv, 2x reépreuve changé de wing, avoir tou t en double si je fais 2 plongées lors de la même sortie J'ai encore des 15L.

     

    1) je sais fermer et ouvrir mes robinets  donc si jamais fuite, rupture d'un tuyau je ferme point final pas mieux ou moins bien qu'un bi.... 

     

    J'ai 2 plongées au compteur avec le 20 L.   J'en suis super content je peux me balader dans la zone des 40/45 plus longtemps a présent... 

     

    ah bien sur pour ce genre de plongée j'ai une déco de 7 L  avec un gaz que je peux prendre a partir de 15 à 20 m... donc si problème grave de fuite... je remonte de 25 a 30 m et hop je passe sur la déco.... 

     

    Moi ça me va...

    :D

     

    Salut c’est trop lourd un 20 L et pis comme je le dis dans ma dernière réponse c’est pour une bonne raison que je passe sur un bi

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 47 minutes, Olivier_V a dit :

    HS mais questions pour @caolila à propos des gaz...

     

    Je viens de faire ma formation Nitrox conf + Déco procédures (TDI à Port Vendres).
    Et la logique enseignée est d'emmener un Nx 40...

     

    😳😳

     

    il y a 47 minutes, Olivier_V a dit :

     

    ce qui m'a un peu étonné au début car sur une profonde type 20 minutes Donator la simulation me donne à peu près 8-9 minutes de plus en Nx 40 qu'en Nx 80 qu'on voit classiquement en Déco.
    Mais l'idée est d'avoir un gaz prenable vers 28 m.

     

    Quel intérêt ?

     

    il y a 47 minutes, Olivier_V a dit :

     

    Du coup cet écart risque de ne pas être très pratique à l'usage avec un binôme Nx 80...

     

    Article 1 du plongeur qui a des paliers :

    on se fout éperdument de ce que font les autres, on fait SES paliers...

     

    il y a 47 minutes, Olivier_V a dit :


    Je pensais faire gonfler au Nx 50 (j'aurai ma déco)  plutôt qu'au Nx 40 comme en formation.
    Ainsi je pourrai prendre dès 20 m si besoin et n'avoir que quelques minutes de plus de déco qu'un Nx 80.

     

    Moi, je préconise le Nx 22, on peut le respirer à 40m et on n'est pas embêté par le matériel spécifique...

    🤣

     

    il y a 47 minutes, Olivier_V a dit :


    Que penses-tu de ce compromis ? Idiot ou bon choix ?

     

     

    Si je te dis que mon opinion serait pour la première réponse proposée, tu te vexes ?

    🤔

    Modifié par nics
    • Haha 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a une heure, Val plongeure a dit :

    Après ton avis sur le bis bouteille est subjectif et puis  toi tu fais des plongées en nitrox donc on aura pas la même utilisation d’un bi. Je passe en bi parce que je veux les avantages du bi et je veux faire un pas en plongée tek .Je suis aller  voir le magasin où je vais d’habitude ils donnent  de bons  conseils  et je les connais bien et ils m’ont dit que c’était une bonne chose de passer sur un bi et moi de mon côté je ne vais pas acheter un bi sans étudier le truc .Je suis sûr de ce que je veux comme configuration . Chacun son expérience avec un bi bouteille .

    Je ne suis pas la pour me justifier je suis là pour des conseils.

    mon avis sur le bi bouteille est subjectif ?

    j'ai sans doute un peu plus d’expérience que toi...

     

    tu sais ce qu'est l’expérience ? c'est la somme des erreurs, les nôtres et celles des autres qu'on veut bien prendre pour nous.

    Donc, ma suggestivité, comme tu l'écris est à comparer avec ton expérience

    à moins que ce ne soit l'inverse.

     

    Quant au nitrox, puisque tu parles de nitrox plus haut, chez PADI, c'est un truc qu'on apprend dès le premier niveau (et pour le N2 en CMAS)...donc, ce n'est pas un truc insurmontable.

     

    mais, si c'est subjectif...

    Modifié par christophe 38
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @Nics :
    Intérêt : avoir gaz respirable tôt (comme semble le faire @caolila plus haut) et faire une désat moins violente.
    Pour l'homogénéité de la palanquée et ne pas avoir un binome Nx 80 % qui me fuirait la fois suivante avec mon Nx 40 je cherche quand même le meilleur compromis... Mon centre de plongée à Bormes voudrait aussi voir une évolution dans le sens de ce que tu juges idiot :)
    Et non je ne me vexe pas !

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 1 heure, Val plongeure a dit :

    je le dis dans ma dernière réponse c’est pour une bonne raison que je passe sur un bi

     

    Euh c'est quoi la raison  parce que sauf le fait de pas perdre tout le gaz si jamais ... ah ben non avec un mono il y a la même possibilité... ben désolé je ne la vois pas la (bonne) raison... 

    il y a 36 minutes, Olivier_V a dit :

    @Nics :
    Intérêt : avoir gaz respirable tôt (comme semble le faire @caolila plus haut) et faire une désat moins violente.
    Pour l'homogénéité de la palanquée et ne pas avoir un binome Nx 80 % qui me fuirait la fois suivante avec mon Nx 40 je cherche quand même le meilleur compromis... Mon centre de plongée à Bormes voudrait aussi voir une évolution dans le sens de ce que tu juges idiot :)
    Et non je ne me vexe pas !

     

     

    Moi  je fait les mix que je veux en fonction des plongées que j'ai prévu de faire.

     

    Ou je plonge il est très sympa de rester dans la zone des 10-15 m pour des 10aines de minutes afin de se balader ... donc je veux une déco que je peux prendre a partir de 20-15 m... c'est mon choix 

     

    Si je devais faire des plongées carré et resté sous le para a 9 m j'aurais très certainement autre chose... enfin c'est certain :D

     

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci à tous pour les précisions !

    Bon je fais faire un petit entraînement sur la Gabinière avec un Nx 50 alors histoire de prendre mes marques et vérifier le nouveau bloc. Ensuite pour plus profond je chargerai alors en O2 pour monter vers du Nx 80...

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Le choix du nitrox de déco, c'est un débat qui ne cessera que faute de combattants, ce qui n'est pas près d'arriver.

     

    Personnellement, pour une profonde-ou-presque à l'air, c'est oxy pur. Pour les arguments, en vrac :

     

    - La "desat moins violente", en l'occurrence, ça ne veut strictement rien dire. Il existe certes des mesures du "stress" de décompression, mais ça n'a rien à voir avec "accélérer la desat d'un coup à 6 m" -- et je suis à peu près certain que ce ne serait pas le 40 qui serait gagnant si on voulait optimiser ça.

    - Le 40, je trouve ça nul. Le gain de dtr est tellement négligeable que je ne suis même pas sûr que ça vaille l'enquiquinement de se trimballer un bloc supplémentaire.

    - Pouvoir prendre le bloc de déco plus bas, pourquoi pas, ça peut compter comme une réchappe. Mais moi, ma réchappe c'est mon deuxième bloc fond. Ma déco elle sert à... la décompression.

    - Pour autant, le 50, c'est du classique. Ça n'a l'air de rien vu comme ça, mais là différence d'efficacité (en termes de dtr raccourcie) avec un 40 est loin d'être négligeable. En plongée trimix "light" avec une déco comme on voit parfois, c'est un bon choix, parce que les vrais paliers commencent assez bas. Mais à l'air, entre les 21 m de la prise et les 6 m où on pourrait être à l'oxy, on ne fait souvent que remonter d'une traite -- l'oxy est donc en général encore plus efficace.

    - Si on fait un peu de simulations, on s'aperçoit que le 80 est souvent le choix optimal en termes de réduction des paliers. Mais la différence avec l'oxy reste faible, c'est chiant à gonfler, et quand je rajoute un 50 pour une plongée trimix j'ai envie de finir à l'oxy pur.

    - Évidemment, sur des plongées particulières où on sait qu'on peut sonder à 50 puis passer pas mal de temps à 15 m, pourquoi pas prendre un gaz optimisé pour ce niveau... Je n'ai pas encore eu l'occasion de faire ça.

    - Autre avantage très con de l'oxy : comme on le prend plus haut et qu'il a l'effet accélérant le plus fort, c'est le gaz de déco dont la consommation est la moins importante. Donc moins de regonflages, et moins de logistique. Financièrement, pas de grosse différence sur le prix du gaz "à la plongée" avec les autres choix.

     

     

     

    • J'aime 2
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...